Safari, Masaï & Kilimanjaro
Tanzanie TZ 301 Trekking

L'ascension du Kilimanjaro (voie Machame) combinée avec un safari

16 jours - 8 jours de marche 4 à 12 pers. Très soutenu 15/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire afrique
  • Dates et prix afrique
  • Extensions afrique
  • Infos pratiques afrique

Après une découverte de la vie sauvage dans le parc de Tarangire et la caldeira du Ngorongoro, le périple se poursuit à pied vers le lac Natron et la montagne sacrée du Lengaï… Une belle journée de trek en terre masaï permettant une bonne mise en jambe avant de se lancer sur le toit de l’Afrique… le Kilimanjaro à 5895 m ! Un voyage complet qui, en deux semaines, mêle harmonieusement sport et nature.

Points forts

• Le combiné safari et l'ascension du Kilimanjaro par la voie Machame
• Le Kili en 7 jours (au lieu des 6 habituels ) assurant un taux de réussite de 95%
• La faune sauvage dans les parcs Tarangire et Ngorongoro
• Une très belle rando dans la région sauvage des volcans, territoire des Masaï
• L'ascension optionnelle du volcan sacré Lengai

Les plus Tirawa

• Pour le Kilimanjaro, un guide local formé aux problématiques de l'altitude
• Des bouteilles d'oxygène et un caisson hyperbare pour la sécurité
• Un voyage en pension complète

Niveau

Très soutenu 15/20 Voir le tableau des niveaux  8 jours de trek avec des journées entre 3 et 9h de marche. Très grosse étape le jour de l’ascension avec de très forts dénivelés. La montée au Kilimanjaro ne nécessite pas de technique particulière mais une très bonne forme physique est indispensable. Altitude maxi de 5895 m. Froid au sommet du Kili.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Kilimanjaro Airport, safari > Parc national de Tarangire

Accueil à l’aéroport d’Arusha (Kilimanjaro Airport) par notre guide francophone. Départ immédiat en 4x4 Toyota Landcruiser doté d'un toit ouvrant (idéal pour le safari) vers le Parc national de Tarangire pour un premier contact avec la grande faune africaine. Situé sur le bord de l’escarpement de la Rift Valley, le parc de Tarangire s’étire de chaque côté de la rivière du même nom. Réputé pour sa faune variée et surtout par sa grande concentration d’éléphants, ce territoire se caractérise aussi par de magnifiques paysages de collines parsemées de baobabs géants et d’acacias parasols. Plusieurs marécages et points d’eau attirent la migration de nombreux animaux, notamment lorsqu’ils quittent les grandes plaines du Serengeti.

Transfert : 3h
Hébergement : Camping
Repas : LD
Selon l'horaire d'arrivée du vol, le déjeuner sera pris soit dans l’avion, soit au restaurant.

J3 : Safari > Parc national de Tarangire, Tarangire > Karatu

Matinée d’observation de la faune sauvage au cœur du Tarangire : élands, oryx, girafes, gnous, zèbres, autruches, chacals… et les immanquables troupeaux de pachydermes ! Nous tentons d’apercevoir les félins beaucoup plus rares... Après le déjeuner, départ pour le village de Karatu, située avant l’entrée de la zone protégée du Ngorongoro. En route, montée par le bel escarpement dominant le lac de Manyara et traversée de paysages riches en terres agricoles (café, patates douces…). Installation en camping.

Transfert : 3h
Hébergement : Camping
Repas : BLD

J4 : Safari > caldeira du Ngorongoro

Piste pour atteindre la Ngorongoro Conservation Area s’étendant entre les hautes terres fertiles de Karatu et les grandes plaines du Serengeti. Contrairement aux parcs nationaux où toute activité humaine est interdite, ce territoire bénéficie d’un statut intermédiaire autorisant les Masaï à y vivre et faire paître leurs troupeaux. La piste grimpe à travers une jungle luxuriante sur les flancs du volcan et débouche sur la crête du cratère. Spectacle magique avec une vue plongeante sur cette caldeira d’environ 20 km de diamètre. Considérée comme un joyau de l’Afrique de l’Est, la caldeira du Ngorongoro (classée UNESCO) fut autrefois un volcan actif aussi haut que le Kilimanjaro. Son cône sommital a subi une formidable explosion et aujourd’hui, il n’en reste plus que des contreforts entourant une vaste prairie avec, en son centre, un lac salé. Ce sanctuaire de la vie sauvage comparable à une "cage naturelle" est une véritable arche de Noé où plus de 30 000 animaux peuplent le fond. Nous passons la journée à observer cette faune cohabitant dans ce lieu enchanteur : zèbres, gnous, éléphants, buffles, rhinocéros, hyènes, guépards, lions, flamants roses… Remontée sur le bord de la crête en fin d’après-midi et retour au même camping en dehors de la zone protégée.

Hébergement : Camping
Repas : BLD

J5 : Karatu > cratère Empakai (2800 m) > Nyobi (2500 m)

Départ matinal par la piste au cœur de la région des volcans, située au nord du Ngorongoro. Nous sommes toujours au cœur de la Ngorongoro Conservation Area qui s’étend bien au-delà de la grande caldeira. Le paysage est caractéristique de cette région de la Rift Valley : de grandes prairies d’altitude à perte de vue où émergent ça et là quelques volcans. Passage à côté de villages masaïs où paissent de nombreux troupeaux de zèbres, gnous et gazelles à proximité de la présence humaine... La piste se poursuit plus au nord entre les volcans Olmoti (3100 m) et Lolmalasin (3648 m). Ce dernier constitue le point culminant de la région. Continuation de la piste en contournant le flanc Est du grand cratère Empakai. Accompagnés par un ranger masaï armé, descente à pied à travers les pentes boisées jusqu’au lac gisant au fond du cratère. Des empreintes de gazelles et surtout de buffles expliquent la présence du ranger armé pour cette balade ! Le lieu est magnifique, après avoir profité du cadre, nous remontons par le même sentier à travers la forêt humide d’altitude. Courte étape pour rejoindre notre campement dominant le village de Nyobi, à 2500 m d’altitude. Vue imprenable sur le majestueux volcan Lengai au loin.

Transfert : 3h
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J6 : Trek > Lac Natron (700 m)

Depuis le village masaï de Nyobi, longue et magnifique journée de trek avec en ligne de mire, le volcan Lengai (2878 m), la "Montagne des Dieux" chez les Masaï... La vue est époustouflante. Autour des hameaux disséminés sur des collines verdoyantes, zébus et chèvres paissent dans les prairies alentours. Descente progressive le long de l’escarpement, le paysage devient de plus en plus aride au fur et à mesure que nous perdons de l’altitude. Poursuite dans une petite vallée couverte d’acacias au tronc jaune (yellow fever) avant de rejoindre un terrain lunaire couvert de cendres issues de la violente éruption du Lengai en 2008. Passage par l’Acacia Camp, à l’ouest du volcan, progression sur ce terrain désolé qui fut couvert autrefois de hautes herbes et d’acacias. Au loin apparaît enfin le Natron. Nous reprenons les véhicules pour atteindre le village de Ngare Sero, à proximité du lac, habitat de millions de flamants roses qui viennent s’y reproduire chaque année. C’est la plus grosse colonie de flamants de tout le continent africain. L’eau très riche en sodium lui procure cette teinte rose caractéristique. En fonction du temps disponible, balade en aller-retour (environ 1h) dans une gorge creusée par la rivière Ngare Sero, en amont du village et baignade sous une cascade.

Transfert : 1h
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de marche : 8h
Dénivelé : -1500 m
Depuis 2012, nous ne proposons plus l'ascension du volcan Oldonyo Lengaï, car nous estimons que la sécurité n'est plus garantie pour atteindre le sommet. Depuis la dernière éruption, l'ascension finale est devenue trop risquée (passages très raides, chutes de pierres régulières...).

J7 : Ascension (optionnelle) a/r > Oldonyo Lengaï (2962 m), Lac Natron > Mto Wa Mbu

Après un rapide trajet en 4x4, départ de nuit pour la difficile ascension (facultative) du volcan Oldonyo Lengaï (2962 m), la "Montagne des Dieux" chez les Masaï. L’encadrement est fait par un guide masaï local (1 guide pour 4 participants). Par le versant ouest, longue montée (environ 4h/5h) dans de la cendre volcanique et des pierres nécessitant par endroits l'usage des mains. Nous arrivons au sommet du volcan dans la matinée offrant un superbe panorama sur la région environnante et sur les cratères en contrebas. Après avoir profité de ce bélvédère, descente par le même chemin et retour au camp pour le déjeuner et se reposer ! En début d'après-midi, nous quittons la région du Natron en longeant la grande faille de la Rift Valley et en traversant de beaux paysages. Installation dans un camping au village de Mto Wa Mbu.

Transfert : 4h
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de marche : 7h/8h
Dénivelé : +1500 m
Dénivelé : -1500 m
Cette ascension du volcan Lengaï est optionnelle et payable uniquement sur place (environ 120 $/personne en cash). Ce choix de ne pas l'inclure au programme s'explique pour deux raisons : c'est un terrain difficile réservé uniquement à des personnes ayant le pied montagnard. Par ailleurs, la montée n'est envisageable que si les conditions de sécurité du moment sont réunies.
Pour ceux qui ne souhaitent pas le gravir, nous proposons le matin une excursion vers le lac Natron pour observer les nombreux flamants roses.

J8 : Mto Wa Mbu > Arusha > Moshi

Mto Wa Mbu est un véritable melting-pot ethnique rassemblant de nombreuses ethnies du Nord de la Tanzanie notamment attirées par la fertilité des terres. Dans la campagne environnante, on peut apercevoir de nombreuses plantations dont la culture de la banane. Le matin, nous quittons ce village et prenons la direction d'Arusha. Déjeuner dans la capitale du Nord tanzanien. Dans l’après-midi, cap pour la ville de Moshi située au pied du versant sud du Kilimanjaro. Installation dans notre hôtel confortable et fin de journée libre pour se reposer, profiter de la piscine et du joli jardin. Préparation des sacs et briefing d’avant trek avant le dîner.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 2h/3h

J9 : Moshi > Machame Gate (1800 m), trek > Machame Hut (3000 m)

Ce matin, nous quittons Moshi pour atteindre le point de départ de notre trek, Machame Gate (1800 m). Rencontre avec l'équipe qui nous accompagne pour l’ascension du Kilimanjaro et pesée des charges pour chaque porteur avant le départ. La voie Machame est probablement l’une des plus belles routes pour monter au Kilimanjaro car elle contourne le sommet et l’ensemble des glaciers par les versants Ouest et Sud. Début du trek au cœur de la forêt luxuriante sur un chemin large et bien tracé avec pour mot d’ordre pole pole signifiant "doucement" en swahili ! Sortie du couvert forestier vers 2900 m d’altitude et traversée d’un paysage de hautes herbes, bruyères géantes jusqu’à notre camp. Installation du campement à proximité des cabanes de Machame Hut (3000 m). Première vue sur le sommet du Kili.

Transfert : 1h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h/5h
Dénivelé : +1200 m

J10 : Trek > Shira Hut (3800 m)

Lever matinal et départ pour la seconde journée de trek sur un sentier assez raide dans une lande d’altitude parsemée de séneçons géants. Remontée le long d’une crête. Plusieurs formations rocheuses offrent de splendides points de vue pendant cette journée. Passage par un petit col et descente tranquille jusqu’au camp situé en contrebas, sur le plateau du volcan Shira. Installation du campement à proximité du refuge dominant tout le plateau, souvent bien venté en fin de journée. Splendide coucher de soleil sur le Kibo, le cône sommital d’un côté… et de l’autre, belle vue sur le cratère de Shira et le Mont Meru qui émergent souvent d’une mer de nuages.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +800 m

J11 : Trek > Lava Tower (4600 m) > Barranco Hut (3950 m)

Poursuite du trek plein Est en direction de l’imposant Kibo. Passage à proximité de surprenantes formations de lave, décor lunaire surréaliste jusqu’au col de Lava Tower à 4600 m. Ce détour par cette impressionnante tour de lave d’une centaine de mètres de haut située au pied de la Western Breach, est intéressant car il permet d’approcher au plus près de la montagne et des glaciers. Descente le long d’anciennes coulées de lave dans la Barranco Valley, parsemée de séneçons et lobélies géantes. A main gauche, une belle cascade, avant de rejoindre le campement de Barranco Hut. Depuis les tentes, le panorama est exceptionnel sur la face sud du Kili, entre pics effilés et glaciers… A la tombée de la nuit, en aval, vue plongeante sur la ville de Moshi éclairée.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +800 m
Dénivelé : -700 m

J12 : Journée d'acclimatation à Barranco

Journée supplémentaire à 4000 m pour favoriser l'acclimatation à l'altitude et mettre ainsi toutes nos chances de notre côté pour fouler le toit de l'Afrique ! Cette journée est l'occasion de se reposer et de se balader autour du splendide camp de Barranco. Le guide vous proposera sinon de rejoindre tranquillement le camp de Karanga situé à 3 heures de marche de Barranco, ce qui diminuera l'étape du lendemain ! Dans tous les cas, cette journée en plus revêt une importance capitale dans la réussite de l'ascension...

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J13 : Trek > Karanga Valley > Barafu Hut (4600 m)

Départ matinal. La journée de trek débute par le franchissement du Barranco Wall, grande face rocheuse de 300 m de haut. Par un étroit sentier se faufilant sur de petites vires, montée raide nécessitant une grande vigilance en raison de quelques passages aériens. Après environ 1h30 d'effort, nous sommes récompensés par un spectacle magnifique sur le sommet du Kili. Longue traversée horizontale avec une succession de montées descentes sur les flancs sud du Kilimanjaro, pour rejoindre la petite vallée de Karanga. Les porteurs font les réserves d’eau car il y en aura plus jusqu’à Barafu. Montée raide jusqu’au refuge de Karanga avant une pause pique-nique au pied des glaciers Heim et Kersten. Poursuite du trek à travers un paysage volcanique désolé. Au loin, dans notre dos s’élève la silhouette du Mont Meru sortant d’une mer de nuages. Dernière montée assez raide pour atteindre le campement en nid d’aigle de Barafu Hut à 4600 m. Vue majestueuse sur le cratère Mawenzi (5149 m). Préparation du sac pour l’ascension finale et repos car la nuit sera courte !

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +1000 m
Dénivelé : -300 m

J14 : Trek > Uhuru Peak (5895 m) > Mweka Hut (3100 m)

Départ de nuit pour débuter l'ascension finale du Kilimandjaro. C’est une très grosse journée nécessitant environ 6 heures de montée lente en lacets dans un terrain meuble d’éboulis et de cendres pour rejoindre le plateau sommital à Stella Point (5700 m). C’est le point de jonction avec les trekkeurs venant de la voie Marangu. Ambiance extraordinaire dès les premiers rayons du soleil. Poursuite de la marche le long de la caldeira jusqu’à Uhuru Peak à 5895 m alors que les glaciers sud s’illuminent et que le cratère s’éclaire petit à petit. Des instants inoubliables ! Descente en suivant le même chemin jusqu’à Barafu. Repos au camp et descente très longue par la voie Mweka pour atteindre le refuge du même nom à 3100 m. Nous quittons les landes afro-alpines pour retrouver une ambiance de bruyères.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 12h/13h
Dénivelé : +1300 m
Dénivelé : -2800 m

J15 : Trek > Mweka Gate (1500 m) > Moshi, vol de retour

Nous entamons notre dernière journée trekking, en descente, sur un terrain assez raide. Le sentier traverse de nouveau une forêt équatoriale dense qui nous mène au bout d’une piste carrossable. Nous retrouvons nos véhicules à la porte de Mweka (1500 m) et c'est le moment de faire nos adieux à notre équipe de porteurs ! Nous quittons la montagne pour rejoindre Moshi. Déjeuner et mise à disposition d’une chambre d’hôtel (pour se prendre une douche, se reposer et refaire son sac) avant le transfert à l’aéroport et le vol de retour sur Paris.

Transfert : 2h
Repas : BL
Heures de marche : 3h/4h
Dénivelé : -1600 m
Nous mettons à disposition pour quelques heures seulement, 1 à 3 chambres d'hôtel à partager (cela est fonction de la taille du groupe).

J16 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.