Les Cités d'Or
Pérou PE 604 Randonnée

Un voyage confort, des randonnées pour découvrir les sites incas : Nazca, Arequipa, Cusco, Machu Picchu...

22 jours - 11 jours de balade 5 à 12 pers. Modéré 7/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Complet et très varié, ce voyage vous permet de découvrir agréablement quatre régions mythiques : la côte péruvienne avec son désert et ses oasis ; Arequipa, ses volcans et son canyon ; le lac Titicaca, ses îles et ses populations aux traditions ancestrales ; Cusco et ses vestiges sacrés. De nombreuses balades vous permettent d’apprécier les paysages et de rencontrer la population locale.

Points forts

• Les Iles Ballestas, Nazca, Arequipa, Canyon de Colca, Cusco, Machu Picchu…
• Des balades dans des paysages très variés : désert, altiplano, lac Titicaca
• Des séjours authentiques dans les communautés indiennes des Andes
• Des étapes de minimum de 2 jours dans les lieux emblématiques pour une découverte en profondeur

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 270 €)
• Tous les trajets en véhicule privé

Niveau

Modéré 7/20 Voir le tableau des niveaux  Très bonne acclimatation pour ce voyage accessible à toute personne en bonne condition physique. Au total 11 jours pendant lesquels nous effectuons des balades de 2 à 5h, sans difficulté et avec peu de dénivelé (sauf J15, avec 6h de marche et une grande descente de 1250 m).

J1 : Vol > Lima

Vol pour Lima. Arrivée en fin de journée, accueil par notre guide francophone et transfert à l'hôtel dans le quartier moderne et animé de Miraflores. Dîner près de l’hôtel.

Hébergement : Hôtel Monte Real ou équivalent
Repas : D
Selon la compagnie aérienne utilisée, le départ peut avoir lieu la veille du jour 1 (jour 0). Dans ce cas, arrivée matinale à Lima. Repos le matin et visite de Lima dans l'après-midi.

J2 : Lima > Paracas

Départ matinal pour Paracas. Nous empruntons la Panaméricaine, long ruban qui longe les bords du Pacifique, de l’Equateur au Chili sur près de 3000km, un axe vital pour l'activité économique du pays. Après 4h, nous atteignons la réserve nationale de Paracas, réserve terrestre et marine protégeant plus de deux cents espèces d’oiseaux, une faune marine importante et une vaste péninsule désertique. Une route fait le tour de la péninsule, l’occasion d’arrêts et de petites balades à la découverte de paysages variés et spectaculaires entre plages de sable rouge, falaises déchiquetées par les vents, baies désertes. Déjeuner dans le minuscule village de pêcheurs de Lagunillas où l’on se délecte de poissons frais. L’après-midi, visite du musée ou du centre d'interprétation de la baie de Paracas, introduction intéressante à la diversité de la faune présente dans la réserve (utile notamment pour la visite du lendemain sur les îles Ballestas). Retour à Paracas en fin de journée et installation dans un hôtel en bord de mer.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel Posada del Emancipador ou équivalent
Repas : BLD

J3 : Bateau a/r > îles Ballestas. Route de Paracas à Nazca

Balade en bateau à la découverte des îles Ballestas. Cet archipel abrite un grand nombre d’oiseaux et d’espèces marines : pélicans, flamants, fous, cormorans côtoient des groupes de lions de mer et pingouins. Depuis le bateau, nous découvrons un énigmatique géoglyphe, long de 120 mètres, et représentant un candélabre aussi nommé « Tres Cruces » (Trois Croix) ou « Tridente » (Trident). Il est tracé sur le flanc d’une colline, dans un rocher de couleur crème. Retour au port en milieu de matinée et poursuite vers Nazca. En chemin, visite d’une fabrique de Pisco, l’alcool national utilisé dans la délicieuse préparation du « pisco sour ». Pause pour le déjeuner à Huacachina. Balade inédite dans les hautes dunes entourant la magnifique lagune de l’oasis. Nous reprenons la route. Arrêt au mirador des lignes de Nazca, tour d’observation qui permet de visualiser 3 dessins (lézard, arbre et mains). Arrivée en fin d’après-midi à Nazca.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel Don Agucho ou Alegria ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30
Balade en bateau non privative d’environ 2h.

J4 : Nazca

Matinée libre pour permettre à ceux qui le souhaitent de faire le survol des lignes de Nazca, l’unique façon d’apprécier à leur juste valeur les impressionnants et mystérieux géoglyphes de la civilisation de Nazca. Cet ensemble de lignes, animaux, oiseaux et plantes, dessiné en enlevant les pierres sombres jonchant une plaine aride est saisissant vu du ciel ! L’après-midi, visite du surprenant site pré-inca de Chauchilla. Datant de l'an 1000 et appartenant à la culture Ica-Chinc, le cimetière renferme des momies remarquablement bien conservées par le climat aride. Balade dans ce paysage lunaire, au milieu de fragments de poterie, d’os et de lambeaux de tissus. Arrêt à l’aqueduc de Cantallo qui irrigue toujours les champs des villageois. Pour finir, visite d’une intéressante fabrique de céramique. Retour à Nazca pour la nuit.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Don Agucho ou Alegria ou équivalent
Repas : BLD
Depuis l'accident d'avril 2008 qui a coûté la vie à 5 français, nous n'organisons plus le survol des lignes de Nazca. Possibilité d'organiser avec votre guide cette activité. Elle est payable sur place (entre 110 et 140 usd en fonction de la saison, de la durée du vol et de la compagnie utilisée). Le survol se fait dans de petits avions (3/9 places) et dure environ 30 mn. Le meilleur moment est le matin. Nous recommandons 2 compagnies, réputées pour leur sérieux et sûreté : Aerodiana et Aeroparacas.

J5 : Route de Nazca à Arequipa (2350 m)

Longue journée de route qui nous emmène de la côte Pacifique à la Cordillère Volcanique, du bord de mer à plus de 2300 m d’altitude ! Départ très matinal. Quelques arrêts en chemin pour visiter une plantation d’olives, découvrir une plage déserte ou juste … se dégourdir les jambes. Déjeuner à Camana. Désormais, la route abandonne la côte Pacifique pour s’élever au cœur de montagnes arides. En soirée, nous arrivons à Arequipa.

Transfert : 12h
Hébergement : Hôtel Posada Monasterio ou Asturias ou équivalent
Repas : BLD

J6 : Visite d'Arequipa

Majestueusement encadrée par les volcans Misti et Chachani, Arequipa est surnommée "la ville blanche" du fait de ses maisons et bâtiments coloniaux d’un blanc étincelant. Une journée n’est pas de trop pour découvrir toutes les beautés de cette ville coloniale fondée en 1540 par les conquistadors espagnols. Ce matin, balade de places en ruelles vers plusieurs miradors pour profiter de beaux panoramas sur la ville et les volcans. Passage au vieux marché San Camillo dont la structure métallique fut dessinée par Gustave Eiffel. Nous rejoignons la plaza de Armas, l’occasion d’admirer la cathédrale et l’église des Jésuites, renommée pour sa façade ciselée et son maître-autel baroque. Visite du splendide monastère Santa Catalina, véritable ville dans la ville. Découverte des magnifiques patios et des cloîtres ornés de fresques. Après le déjeuner, visite du musée Santuarios Andinos qui abrite notamment le corps momifié d’une jeune Inca, la Juanita, offerte en offrande il y a plus de 5 siècles au sommet de l’Ampato à plus de 6300 m d’altitude ! En fin de journée, nous pourrons aller siroter un pisco sour, l’apéritif typiquement péruvien, sous les arcades de la Plaza de Armas avant, pourquoi pas, de déguster la spécialité locale, le rocoto, un piment farci de feu !

Hébergement : Hôtel Posada Monasterio ou Asturias ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J7 : Arequipa > col de Patapampa (4900 m) > Yanque (3430 m)

La route pour le canyon de Colca est de toute beauté. Elle contourne le volcan Chachani par l’ouest et grimpe en direction de la réserve d’Aguada Blanca, un vaste plateau situé à 3800 mètres d’altitude. C’est le royaume des camélidés sud-américains : vigognes, alpacas et lamas. Arrêt au carrefour de Vizcachani (4150 m) pour une dégustation d’un maté de coca, utile pour lutter contre le soroche, le mal d’altitude. Dernier coup d’œil sur les volcans Chachani, Misti et Pichu Pichu. La route poursuit son ascension jusqu’au col de Patapampa (4900 m) à travers des marécages abritant de nombreuses espèces d’oiseaux. Depuis le col, le paysage est époustouflant sur le Coropuna (6613 m), l’Ampato (6310 m), le Sabancaya (5976 m)... Descente sur Chivay (3640 m), petite capitale du canyon de Colca, encadrée d’une mosaïque de terrasses cultivées. Déjeuner dans ce bourg sympathique et paisible. Nous rejoignons finalement le village de Yanque où nous nous installons pour deux nuits dans un lodge de charme. Agréable balade (1h30), au milieu des terrasses cultivées, vers le site d’Uyu Uyo, ruines archéologiques bien conservées d’un village inca. En fin de journée (en fonction du temps disponible et des envies de chacun), possibilité d'aller se délasser dans des sources chaudes.

Transfert : 5h
Hébergement : Lodge Tradicion Colca ou Colca Llaqta ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30
Les sources chaudes sont en option, payables sur place (environ 3 USD).

J8 : Canyon de Colca, balade autour de la Cruz del Condor (3800 m)

Très beau trajet le long du canyon de Colca, à travers villages indiens et cultures en terrasses. Arrivée à la Cruz del Condor (3800 m), mirador vertigineux sur la rivière Colca, qui coule 1200 mètres plus bas avant de se jeter, plusieurs centaines de kilomètres en aval, dans le Pacifique ! Dominant la rive droite du canyon, le volcan Mismi trône du haut de ses 5541 mètres. Depuis ce lieu magique, nous pouvons observer le majestueux vol des condors, l’oiseau sacré et vénéré du monde inca. Balade facile (1h), le long de la corniche sud de la rivière Colca, pour une découverte de ce lieu exceptionnel. Retour à Chivay pour le déjeuner. En chemin, visite de jolis villages indiens d’architecture coloniale. L’après-midi, balade depuis Coporaque vers les tombes de Yuraq Caca et les ruines archéologiques de San Antonio (durée 2 heures). Retour au lodge pour la nuit.

Transfert : 2h
Hébergement : Lodge Tradicion Colca ou Colca Llaqta ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -100 m

J9 : Yanque > Sillustani > Puno (3820 m)

Belle journée pour rejoindre Puno. La route sillonne les paysages immenses et hauts en couleurs de l’Altiplano péruvien où paissent lamas, alpacas et moutons. A côté de la lagune Lagunillas, nous pouvons observer des colonies de flamants roses, d’ibis ou d’oies... Poursuite vers le site de Sillustani offrant une vue exceptionnelle sur le lac Umayo. Découverte des chullpas, ces étranges tours funéraires cylindriques qui contenaient les dépouilles des nobles Colla, tribu guerrière qui régnait sur cette partie de l’Altiplano. De Sillustani, il ne reste plus que quelques kilomètres pour atteindre Puno, petite ville située au bord du lac Titicaca. Selon la mythologie inca, Manco Cápac et Mama Ocllo, les fondateurs de la dynastie inca, auraient vu le jour sur ce lac. En fin de journée, petit tour sur la Place d’Armes et visite de la cathédrale.

Transfert : 6h/7h
Hébergement : Hôtel Plaza Mayor ou Hacienda ou équivalent
Repas : BLD

J10 : Puno > Llachon (3820 m). Balade autour de Llachon

C’est parti pour 3 jours de découvertes originales, complètes et surtout loin des foules, des beautés du lac Titicaca. Cap pour le village de Llachon, sur la presqu’île de Capachica, langue de terre montagneuse s’enfonçant dans les eaux du lac Titicaca. Pour notre plus grand bonheur, la presqu’île demeure un lieu méconnu où peu de voyageurs s’aventurent. Pourtant, ici les traditions andines sont vivaces, les femmes parées de magnifiques coiffes et les paysages de toute beauté. Accueil par la communauté et installation pour 2 nuits chez l’habitant. En fin de matinée, départ pour une magnifique randonnée sur les hauteurs de la presqu’île. Nous suivons un large chemin inca pavé, serpentant entre hameaux, petits bois d’eucalyptus et terrasses jusqu’aux crêtes et au mirador inca Karus, point culminant de la presqu’île à 4090 m. Le point de vue est éblouissant sur les îles Taquile et Amantani, posées sur le lac Titicaca, vaste comme une mer intérieure avec, dans les lointains brumeux, les cimes enneigées de la Cordillère Royale. Retour au village pour la nuit et dîner avec la communauté.

Transfert : 2h
Hébergement : Chez l’habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +450 m
Dénivelé : -450 m
En fonction de la taille du groupe et de la disponibilité des hébergements chez l’habitant, le groupe peut être réparti dans différentes familles.

J11 : Lac Titicaca : îles Uros et Taquile à partir de Llachon

A bord d’un bateau privatisé, nous partons découvrir les îles du lac Titicaca. En une demi-heure nous atteignons les îles Uros Tintani, étonnants îlots flottants en totora (roseaux légers), construits au milieu du lac par les indiens Uros pour se protéger des raids armés des Colla puis des Incas. Nous sommes à l’écart des îles touristiques proches de Puno, le contact et l’accueil sont authentiques. Découverte du village et de l’artisanat local. Poursuite de la navigation (1h40) pour accoster sur la côte nord de l’île de Taquile dans le village de Puerto Alsuno. Etroite et toute en longueur, Taquile présente un versant abrupt et l’autre en pente douce sur le lac. L’île est entièrement recouverte de terrasses et les villages se répartissent entre la côte et le plateau central. Un magnifique sentier démarre du petit port et, en une heure, nous conduit tranquillement au cœur de l’île, sur la Place d’Armes de Huillanopampa (3940 m). Les 2000 habitants de Taquile préservent jalousement leur mode de vie avec un code vestimentaire très strict lié au statut social et à la situation familiale. Découverte de la coopérative artisanale et déjeuner sur la terrasse d’une auberge locale, l’occasion de déguster une trucha, la truite locale, tout juste pêchée dans le lac. Descente par un escalier inca jusqu’au lac où notre bateau nous ramène au village de Llachon.

Hébergement : Chez l’habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +140 m
Dénivelé : -140 m
La durée totale de la navigation est de 4h.

J12 : Lac Titicaca : balade sur l'île d'Amantani

Nous quittons à regret Llachon, et son atmosphère hors du monde et du temps et faisons nos adieux à nos hôtes. Après une courte navigation nous accostons sur la côte nord-ouest de l’île d’Amantani où il n’y a ni route ni véhicule ; tous les déplacements se font à pied et l’un des charmes est le silence. Semblable à un gros caillou bosselé, Amantani est sauvage et relativement peu fréquentée. Dans les huit villages disséminés sur les pourtours de l’île, la population quechua se consacre à l’agriculture (fève, quinoa, pommes de terre, orge, millet…), à l’élevage (chèvres et lamas) et à la vannerie. Balade vers le hameau d’Inca Tiana et installation chez l’habitant. L’après-midi, balade facile, sur un large chemin pavé et restauré avec soin, vers les deux sommets de l’île (4120 m). Occupés par des ruines de l’époque Tiwanaku, une civilisation pré-inca, nous profitons de ce lieu au coucher du soleil. Retour à la nuit tombée dans notre famille.

Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +450 m
Dénivelé : -420 m
Les habitants d'Amantani accueillent les voyageurs pour la nuit et peuvent proposer plusieurs chambres ; dans ce cas, l'hébergement s'apparente plus à un gîte d'étape. L'accueil et le service est plus impersonnel qu'à Llachon, la famille ne mange pas forcément avec vous par exemple.

J13 : Bateau > Chifron. Route > Cusco (3400 m)

Départ très matinal. Nous naviguons une dernière fois sur le lac Titicaca jusqu’au port de Chifron sur la presqu’île de Capachica, d’où nous prenons la route pour rejoindre Cusco, le « nombril du monde » comme la nommait les Incas. En chemin, plusieurs arrêts plein d’intérêt. Jusqu’au col de la Raya (4312 m), dominé par les montagnes enneigées de la Cordillère Carabaya, nous traversons la puna, vaste plateau herbeux d’altitude. Ici, la vie est dure et la population, dispersée, vit chichement de l’élevage de lamas. Arrêt dans le village de Pukara, visite d’un intéressant musée de la civilisation Pukara. Le village est aussi célèbre pour ses artisans qui fabriquent les torillos, ces couples de taureaux en terre cuite ornant les toits des maisons de la région de Cusco et censés protéger les familles. A San Pedro de Cacha, nous découvrons le site de Raqchi. A l’époque inca, c’était un centre religieux et administratif très important, composé de temples, d'habitations parfaitement alignées réservées aux prêtres, et de réserves de stockages. A l’extérieur du site, un marché, bien organisé et très coloré, propose un bel artisanat. Poursuite vers l’église d’Andahuaylillas, surnommée "la Chapelle Sixtine d’Amérique Latine". Lieu privilégié pour les mariages des grandes familles cusqueniennes, l’édifice est richement décoré de peintures murales, d’autels et de retables baroques en bois sculpté. En fin d’après-midi, nous entrons dans la capitale de l’empire inca : Cusco (3400 m). Installation dans un hôtel situé au cœur de la ville.

Transfert : 8h
Hébergement : Hôtel Suenos del Inca ou Garcilaso ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 0h20
Dénivelé : -30 m

J14 : Visite de Cusco et des environs. Route > Patabamba (3890 m)

Ce matin, découverte de cette ville pleine de charme, regorgeant de trésors, classée Patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1983. La visite commence sur la plaza de Armas, cœur des villes coloniales du Nouveau Monde. Découverte de la cathédrale qui abrite l’une des plus belles collections d’art colonial du Pérou avec plusieurs tableaux d'artistes appartenant à l’école de Cusco. Jouxtant la cathédrale, l’église de la Compagnie de Jésus la défie avec son incroyable façade baroque. A l’intérieur, l’imposant maître-autel, entièrement recouvert d’or, confirme la puissance que les Jésuites ont eu lors de la colonisation de l’empire inca. Poursuite de notre balade, de places en quartiers pittoresques, jusqu’au Qoricancha le temple du Soleil, puis vers le très animé marché couvert de San Pedro. Après le déjeuner, nous gagnons les hauteurs de la ville pour découvrir plusieurs sites incas d’importance. Nous commençons par Sacsayhuaman, mystérieuse construction avec trois imposantes murailles en forme de zigzag bâties de gros blocs mégalithiques dont certains pèsent 150 tonnes. Passage à Qenko, un énorme rocher consacré au culte du puma et percé d’un tunnel. Poursuite vers Tambo Machay, baptisé « le bain de l’Inca » où l’Empereur venait prendre un bain cérémoniel dans une source sacrée. La qualité des pierres et la présence de niches d’offrandes laissent supposer l’importance rituelle et religieuse de ce site. Juste en face, visite de Puca Pucara, littéralement « le fort rouge ». Cet ensemble servait probablement de pavillon de chasse et de poste de garde avec une vue panoramique sur la campagne de Cusco. De retour au véhicule, nous empruntons la route menant à la Vallée Sacrée. Par une jolie piste montagneuse, nous atteignons le village indien de Patabamba. Accueil chaleureux par cette communauté indienne qui fut la première à s’organiser pour recevoir les voyageurs curieux, avides de découvrir leur mode de vie et savoirs ancestraux. Présentation des plantes locales et démonstration de leur usage dans la médecine traditionnelle et le tissage.

Transfert : 2h30
Hébergement : Chez l'habitant (confort simple)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Si nous manquons de temps, la découverte des activités quotidiennes de la communauté (tissage, médecine traditionnelle...) se fera le lendemain matin avant de partir pour notre balade.
Nuit en chambre double ou petit dortoir selon la taille du groupe et les capacités d'accueil de la communauté lors de notre passage.

J15 : Balade > Col de Pukamarca > Huchuy Qosqo > Lamay. Route > Pisac (2980 m)

Départ pour une magnifique randonnée sur les balcons de la Vallée sacrée, de villages indiens en sites incas, sur d’antiques chemins incas et à travers l’altiplano. Nous démarrons dans la vallée de Sihua par un agréable sentier à flanc. Après le joli village de Sihua, une montée soutenue permet de franchir la difficulté du jour, le col de Pukamarca à 4200 m d’altitude. Magnifique panorama sur la Vallée sacrée et les sommets enneigés de la Cordillère Urubamba. Descente facile jusqu’au traditionnel village de Pukamarka, "l’ endroit rouge" en quechua. Déjeuner sur les terrasses incas dominant le village, l’un des derniers exemples d’architecture traditionnelle avec ces maisons d’adobe aux toits de chaume. Nous poursuivons par un spectaculaire chemin inca, taillé dans les gorges du canyon Leonpunku, « la porte du puma ». Ambiance saisissante entre ces parois resserrées où seul le bruit d’une rivière trouble le silence. La végétation prend des allures tropicales. Après être passé devant un ancien poste de contrôle inca, l’horizon s’ouvre à nouveau et nous arrivons sur un secret bien gardé, le site d’Huchuy Qosqo, le petit Cusco (3670 m). Balade paisible, à travers les constructions en pierre ou en pisé et les terrasses agricoles de cette ville qui, selon les chroniques, aurait été construite par l’Inca Wiracocha au début du XVème s. Par un chemin en lacets, parfaitement tracé, descente finale vers le village de Lamay, au bord de l’Urubamba (2950 m). Court trajet vers Pisac. Installation dans un hôtel au pied du site, dans la vallée de l’Urubamba.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel El Cacique ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 6h
Dénivelé : +420 m
Dénivelé : -1250 m

J16 : Visite de Pisac. Route pour Ollantaytambo (2800 m)

Vingt minutes de bus permettent d’arriver sur la partie supérieure de Pisac (3430 m), un site inca époustouflant par sa position en nid d’aigle au-dessus de la vallée, et ses terrasses cascadant du sommet de la montagne jusqu’aux eaux de l’Urubamba. Balade à travers cette ancienne ville inca jusqu’au village moderne, datant de l’époque coloniale. Composé de plusieurs quartiers, Pisac était à l’époque inca une ville agricole importante, dotée d’une multitude de terrasses adaptées à la configuration du terrain. Pisac était aussi une ville stratégique, une cité religieuse, un observatoire astronomique et une grande nécropole ! Après une visite complète du site, nous plongeons littéralement vers la vallée par une suite d’escaliers. Le sentier débouche en plein cœur du village indien, sur la Plaza de Armas, entièrement dédiée au marché traditionnel et artisanal. Balade au milieu des étals pour découvrir les produits typiques des Andes. Après le déjeuner, découverte d’Ollantaytambo, célèbre pour sa forteresse bâtie à l’apogée de l’empire Inca, installée stratégiquement au sommet d’un escarpement surveillant l’entrée nord-ouest de la Vallée Sacrée. Nous nous baladons aussi dans le village qui mérite une visite approfondie. C'est l'un des seuls vestiges de l'architecture urbaine inca avec ses bâtiments, ses rues et ses patios. Nuit dans la vallée.

Transfert : 2h
Hébergement : Lodge Villa Urubamba ou Mabey Valle ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30
Dénivelé : +50 m
Dénivelé : -500 m

J17 : Train > Aguas Calientes (2300m), visite Machu Pichu

Réveil matinal pour découvrir le Machu Picchu. Après Ollantaytambo, la vallée se rétrécit et c’est en train que nous poursuivons notre voyage. En perdant de l’altitude, la végétation réapparait et nous arrivons au village d’Aguas Calientes (2050 m) dans une ambiance tropicale. Un court trajet nous dépose à l’entrée du Machu Picchu (2420 m). Randonnée possible vers la Porte du Soleil (2670 m) ou le Pont Inca avant la visite du site. Classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1983 et désignée en 2007 parmi les 7 nouvelles merveilles du monde, la cité du Machu Picchu, la « vieille montagne » en quechua, se trouve à 2430 m d'altitude, dans un site montagneux d'une extraordinaire beauté. Bâtie au sommet d’un éperon rocheux, au cœur de la forêt tropicale, elle est coupée du monde par la rivière Urubamba qui s’enroule en boucle autour de son socle rocheux. Ce lieu fut révélé au monde en 1911, par l’archéologue américain Hiram Bingham mais aujourd’hui émerveillement et mystères demeurent. Nous rejoignons la Maison du Gardien pour profiter d’un point de vue panoramique sur le site avant d’explorer les 1001 recoins de ce lieu d’exception : Temple du Soleil et Tombeau Royal, Bains cérémoniels, Palais royal, Maison du grand prêtre, Place sacrée, Temple aux trois fenêtres, Intihuatana, place centrale, les trois portes, quartier résidentiel, quartier industriel, Temple du Condor… Redescente au village d’Aguas Calientes pour la nuit. Il est conseillé d’aller se délasser dans les sources chaudes du village (option payante à régler sur place, environ 3 USD).

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel Pequena Casita ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h/3h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m
Le trajet en train entre Ollantaytambo et Aguas Calientes dure environ 1h15.
Il est interdit de pique-niquer sur le site du Machu Picchu. Votre guide vous donnera barres, fruits secs et fruits pour rester aussi longtemps que souhaité au Machu Picchu. Dans l'après-midi, encas léger à Aguas calientes.

J18 : Machu Picchu, train > Ollantaytambo, route > Urubamba (2870 m)

Le Machu Picchu, chef d’œuvre bâti par les hommes, mérite bien une seconde journée de découverte ! Ce matin, nous commençons par une randonnée secrète sur l’un des sommets coiffant le site, le Cerro Montana. Panorama exaltant, à hauteur de condor, sur ce trésor inca, encadré par la boucle de l’Urubamba, véritable douve naturelle. Déjeuner à Aguas Calientes. L’après-midi, nous reprenons le train jusqu’à Ollantaytambo puis, par la route, regagnons notre hôtel dans la vallée de l’Urubamba.

Transfert : 1h15
Hébergement : Lodge Villa Urubamba ou Mabey Valle ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m

J19 : Urubamba. Balade aux salines de Maras. Route > Moray > Chinchero > Cusco (3400 m)

Ce matin, notre bus nous dépose au niveau du pont (2850 m) qui enjambe le fleuve Urubamba, juste à l'aplomb des Salines de Maras. Un bon sentier grimpe jusqu'aux centaines de bassins où le sel forme des croûtes, après évaporation de l'eau. Datant de l'époque pré-inca, les paysans de la région exploitent ces salines depuis plus de 5 siècles. Agréable balade sur les diguettes délimitant les salines (3050 m), un lieu magique où les photographes se régalent. Nous récupérons notre bus à l'amont de la source. Poursuite vers Moray, surprenant site avec ses terrasses en cercles concentriques creusées dans le sol et censées servir de laboratoire agricole. Déjeuner à Chinchero. Contrôlant jadis l'accès de la Vallée Sacrée, ce village est un étonnant mélange de vestiges incas et de constructions coloniales (notamment une église couverte de fresques). Passage sur le pittoresque marché artisanal et rencontre avec une tisserande. Arrivée dans l’après-midi à Cusco et fin de journée libre pour flâner une dernière fois dans cette ville aux charmes inépuisables.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel Suenos del Inca ou Garcilaso ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -100 m

J20 : Cusco, matinée libre. Vol > Lima

Matinée libre. Quoi de mieux pour finir le voyage que d'avoir quelques heures pour flâner et découvrir Cusco à sa guise. Entrelaçant dans ses pierres son âme inca et son histoire espagnole, la ville possède des charmes inépuisables qu’il est bon de saisir en se perdant dans ses différents quartiers, en se baladant d’une colline à l’autre, en poussant la porte d’une église ou en se reposant sur une place ombragée. D’intéressants musées peuvent jalonner une déambulation, notamment le magnifique musée Larco. Après le déjeuner, départ pour l'aéroport et vol pour Lima. Transfert à l'hôtel. Dernier dîner tous ensemble pour célébrer la fin du voyage.

 

Hébergement : Hôtel Monte Real ou équivalent
Repas : BLD
Le déroulement de cette journée peut varier en fonction des horaires du vol intérieur Cusco > Lima. Nous privilégions un vol Cusco > Lima dans l'après-midi (à partir de 15h). En fonction des disponibilités, il peut avoir lieu le matin. Dans ce cas, la visite de Lima prévue le matin du jour 21 se fera dans l'après-midi du jour 20.

J21 : Lima, visite. Vol de retour

Ce matin, découverte de la ville fondée en 1535 par Pizarro et qui compte aujourd’hui plus de 10 millions d’habitants. Nous nous dirigeons d'abord vers son centre historique (déclaré Patrimoine mondial en 1991). C'est ici que s'est établie la colonie espagnole au XVIe siècle. Découverte de la Plaza Mayor qui a servi de cadre à certains des événements les plus importants de l'histoire du Pérou. A l’origine entourée de petits magasins et de commerces, elle fut utilisée comme lieu d'exécution des condamnés par le Tribunal de la Sainte Inquisition. Plus tard, on plaça dans sa partie centrale la pile de bronze (1651) qui l'orne encore aujourd'hui. C'est aussi là que fut proclamé en 1821 l'Acte d'Indépendance du Pérou. Sur ses côtés se trouvent le Palais du Gouvernement, la Cathédrale (bel exemple d'architecture coloniale), le Palais Archiépiscopal et la Municipalité de Lima. Passage sur la très belle place San Martín, avec ses balcons, arcades et immeubles anciens. La visite se termine par la visite du passionnant musée National d’Archéologie, d’Anthropologie et d’Histoire du Pérou. Déjeuner dans une cevicheria pour se régaler d’une préparation de poissons et fruits de mer crus, marinés dans le jus de citron. Transfert à l'aéroport. Envol pour Paris.

 

Repas : BL
Le déroulement de cette journée peut varier en fonction des horaires du vol retour.

J22 : Arrivée en France

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.