Intense Patagonie
Argentine, Chili AR 203 Trekking

Trekking en Patagonie : Ushuaia et la Terre de feu, Torres del Paine et Fitz Roy, Perito Moreno

17 jours - 9 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 11/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Avec ce voyage court, laissez-vous embarquer dans les plus beaux parcs nationaux de Patagonie et de la Terre de Feu. Sa conception savante laisse la part belle à la randonnée en limitant autant que possible la durée des transferts. Vous ne garderez que le plaisir d’approcher les cimes et glaciers mythiques de Patagonie tout en découvrant à pied et en bateau la région d’Ushuaia, le monde du bout du monde.

Points forts

• Les plus beaux treks dans les régions les plus spectaculaires de Patagonie
• La découverte d'Ushuaia et de la Terre de feu
• Une visite de Santiago et Buenos Aires
• Un voyage savamment conçu pour marcher au maximum et ne pas perdre de temps dans les transferts

Les plus Tirawa

• Toutes les entrées des parcs incluses dans le prix (90 €)

Niveau

Soutenu 11/20 Voir le tableau des niveaux  9 jours de marche, le plus souvent en aller-retour, sur des sentiers bien tracés, accessibles à tout randonneur normalement entraîné. Pas de souci d’altitude, pas de difficultés techniques en dehors de rares passages dans des blocs rocheux où il faut s’aider des mains ; des dénivelés raisonnables (entre 300 m et 1050 m). Une météo capricieuse et de forts vents peuvent accentuer la difficulté du voyage.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée Santiago

Arrivée dans la matinée. Accueil par un guide francophone et transfert à l'hôtel. Découverte à pied de Santiago et tout particulièrement du centre-ville historique, mélange hétéroclite de modernisme et néo-classicisme. Après une brève visite de l'église coloniale San Francisco (dont les jardins de l'ancien couvent ont servi à la construction du quartier Paris-Londres), nous apprécions l'effervescence autour de l'Alameda, la principale artère de la capitale. Nous rejoignons le palais présidentiel La Moneda et la place de la Constitution bordée de nombreux ministères. Puis, direction la Place d'Armes où se trouve la cathédrale, la municipalité et le siège de la poste avec sa belle architecture néo-classique. Par une rue piétonne envahie de badauds et vendeurs ambulants, nous débouchons sur le Mercado Central, marché couvert qui abrite le pittoresque marché aux poissons de Santiago avec ses restaurants populaires et étals regorgeant des poissons et crustacés du Pacifique. Balade dans le parc Forestal qui longe le rio Mapocho jusqu'au quartier Lastarria. Découverte de la façade du palais des Beaux-Arts puis poursuite jusqu'au quartier de Bellavista, lieu animé et branché de la ville avec de nombreux théâtres, cafés, restaurants et discothèques. Nous finissons la journée par une montée à pied ou en funiculaire jusqu'au Cerro San Cristobal. Du haut de cette colline, nous dominons la ville et profitons d'un vaste panorama sur les Andes. Retour en fin d'après-midi à l`hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : LD

J3 : Vol > Punta Arenas > Puerto Natales

Vol pour Punta Arenas, ville chilienne située au bord du détroit de Magellan. Dans l’après-midi, transfert en minibus pour rejoindre Puerto Natales, joli port construit sur les bords du fjord Ultima Esperanza, le dernier espoir ! Porte d’entrée du parc national Torres del Paine, Puerto Natales est un village animé et agréable. En fonction de l’heure d’arrivée, balade en ville. Rien de particulier à visiter mais une ambiance à saisir dans ce village qui oscille entre modernité et maisons de tôle colorées.

Transfert : 3h/4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Puerto Natales > PN Torres del Paine, trek > Mirador Ferrier

Départ en véhicule privé pour le Parc Torres Del Paine, l’une des merveilles naturelles d’Amérique latine comme en témoigne son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pendant 5 jours, à l’occasion de randonnées spectaculaires et variées, nous allons découvrir les différents visages de ce parc national, entre pampa, lagunes, glaciers tourmentés, aiguilles rocheuses et arbres tordus par les vents furieux de Patagonie. Nous nous rendons d’abord dans la partie ouest du parc et commencons par une randonnée secrète vers le mirador Ferrier. Du sommet, très beau point de vue sur les glaciers du Hielo Continental, les tours du Paine et une myriade de lagunes de couleurs et formes différentes. Une fois redescendu, en fonction du temps disponible, nous poursuivons par une randonnée (1 à 2h de marche) au bord du lac Grey pour admirer les icebergs vêlés par le glacier Grey qui achève sa course dans le lac. En fin d’après-midi, nous rejoignons Pudeto, au bord du lac Pehoe et embarquons sur un bateau (30 mn de navigation sur un catamaran à moteur) pour rejoindre notre camp de base des trois prochains jours, le campement Paine Grande. Au cours de la navigation, magnifique vue panoramique sur la chaîne du Paine et les monts Cuernos, dominés par les glaciers du Cerro Paine Grande (3050 m).

Transfert : 3h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +650 m
Dénivelé : -650 m

J5 : Trek a/r > Glacier Grey

Aujourd'hui nous réalisons une belle randonnée, toute en montagnes russes, le long du lac Grey. Le chemin commence par remonter un canyon étroit avant de traverser la "Vallée des Vents", puis nous abordons une portion plus douce, sur un plateau bordé par une lagune. Nous finissons par descendre à travers la forêt jusqu'au bord du lac Grey. Pause contemplative près du refuge, pour profiter de vues saisissantes sur le front du glacier et les icebergs dérivant à la surface du lac. Nous rentrons au camp par le même chemin.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +350 m
Dénivelé : -350 m

J6 : Trek a/r > Vallée des Français (700 m)

Une grande journée de randonnée permet d'accéder au pied du Mont Fortaleza, dans la vallée des Français, cœur d'un univers de parois granitiques. Le chemin, d'abord à plat, délivre de belles vues sur le plus haut sommet du massif : le Paine Grande (3050 m). Nous continuons à travers la forêt, le long du lac Skottsberg, avant de traverser le rio des Francais. La suite est plus raide pour rejoindre le haut de la vallée des Français. La vue est saisissante sur des sommets aux noms imagés : l’aileron de Requin, l’épée, la feuille, la forteresse, le bouclier… Retour au camp Pehoe par le même chemin.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +1050 m
Dénivelé : -1050 m

J7 : Bateau > PN Torres, trek > Mirador Cuernos > Lac Sarmiento. Transfert > Camp Torres

La journée démarre par une agréable navigation sur le lac Pehoe. Une fois débarqués, balade facile vers le mirador Cuernos. Pique-nique dans ce cadre idyllique face aux eaux bleues du lac Nordenskjöld surplombées par toutes les cimes du massif, depuis le Paine Grande jusqu’à l’ Almirante Nieto en passant par les Cuernos del Paine. Retour par le même chemin. Nous gagnons un autre secteur du parc, l’occasion de nouvelles découvertes. Seconde balade à travers les prairies sans fin de Patagonie, entre la petite lagune Amarga et l’immense lac Sarmiento. En fin d’après-midi, nous rejoignons le camp Torres, point de départ de notre ultime randonnée au cœur du parc Torres del Paine.

Transfert : 1h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
La traversée en bateau dure 30 mn.

J8 : Trek a/r > CB Torres del Paine (850 m)

Randonnée jusqu'à la lagune Torres, au pied des célèbres Tours du Paine : 3 aiguilles de granit dressées dans le ciel sur plus de 1000 m de hauteur. La pureté des lignes en fait un lieu d'exception. La marche démarre par une montée soutenue, dans un terrain dégagé, en rive droite du rio Paine. Une courte descente rejoint le refuge Chileno, au bord de la rivière. Le chemin poursuit en forêt avant une ultime montée, raide, dans des gros blocs morainiques. Arrivée sur les bords de la lagune où l’on croît toucher les tours de granite. Descente par le même chemin et retour au camp.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +820 m
Dénivelé : -820 m

J9 : El Calafate, visite a/r > Perito Moreno

Départ pour l’Argentine. Nous traversons la pampa, royaume des condors et des gauchos, jusqu’à la ville d’El Calafate, construite sur le rivage du lac Argentino. Cap pour le glacier Perito Moreno, joyau du parc national des Glaciers, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981. La route traverse la pampa aride avant de rejoindre une zone boisée à l’approche de la Cordillère. Arrivée au belvédère situé face au glacier Perito Moreno. Géant des glaces (35 km de long, 5 km de large et 60 m de haut), il déploie sa langue glaciaire dans le canal des icebergs. En permanence, des blocs de glace bleutée se détachent dans le lac dans un fracas assourdissant. Mais le Perito est surtout célèbre pour un phénomène spectaculaire : la rupture, qui se répète environ tous les 4 ans. Selon l'avancée du glacier, son front peut venir toucher la péninsule de Magellan, sur la rive opposée, et ainsi obstruer le bras riche dont les eaux ne peuvent plus s’écouler dans le lac Argentino. L'eau monte et la pression commence à creuser ce bouchon de glace jusqu'à l'effondrer complètement, déclenchant une vague énorme ! Le dernier épisode de ce phénomène a eu lieu le 10 mars 2016. Balade sur les passerelles et plateformes pour apprécier, à bonne distance, la beauté du site et attendre la chute d’un pan de glace dans le lac ! Retour en fin de journée à El Calafate.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BL

J10 : El Calafate > El Chalten (400 m), trek a/r > Loma del Pliegue (1298 m)

Trajet en bus public jusqu'à El Chalten via une très belle piste à travers la steppe aride de Patagonie. La route longe les bords du lac Argentino avant de suivre le cours tortueux de la rivière Léona. Ce nom fait référence à la rencontre entre un puma et Francisco Moreno. Scientifique et explorateur, il fut envoyé en Patagonie pour déterminer la frontière avec le Chili à la fin du XIXe siècle. Pour lui rendre hommage, le gouvernement argentin a donné son nom au fameux glacier Perito Moreno. A la hauteur du lac Viedma, nous quittons la Route 40 pour rouler face aux pics granitiques du Fitz Roy et du Cerro Torre. Arrivée au village d’El Chalten. Départ pour une très belle randonnée sur le Pliegue Tumbado (1298 m), un sommet excentré par rapport au massif. Le chemin monte à travers les pâturages au-dessus du village avant de rentrer en forêt. Il débouche sur un plateau minéral. Nous découvrirons sans doute des fossiles, témoins de la géologie mouvementée qui est à l’origine des ces paysages du bout du monde. Une dernière pente, soutenue, rejoint la cime. Panorama admirable sur le Cerro Torre, la chaîne du Fitz Roy et le lac Viedma. Descente par le même chemin et nuit en refuge dans le village.

Transfert : 3h/4h
Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +900 m
Dénivelé : -900 m

J11 : Trek a/r > Laguna de Los Tres (1170 m)

Pour cette journée, l’objectif est d’aller au plus près du Fitz Roy. Nous quittons le village à pied. Montée tranquille vers le Cerro Rosado qui porte bien son nom avec ses falaises colorées ; belles vues sur les méandres du rio de las Vueltas. Passage en forêt avant de déboucher sur un plateau. Spectacle saisissant devant une brochette d’aiguilles granitiques dont les noms évoquent l’histoire de l’aéropostale : Saint Exupéry, Poincenot, Mermoz, Guillaumet …  Après la traversée du rio Blanco, caché dans la forêt, nous découvrons le campement Poincenot, camp de base des alpinistes avant la périlleuse ascension du Fitz Roy. Dernière montée raide, à travers de gros blocs, vers la laguna de los Tres. Vue exceptionnelle sur la laguna Sucia et un vaste bassin glaciaire d’où surgit la flèche granitique du Fitz Roy. A la descente, court détour pour admirer la laguna Capri. Retour au village par le même chemin.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +770 m
Dénivelé : -770 m

J12 : Trek a/r > Laguna Torre (650 m) > El Calafate

Randonnée vers la laguna Torre avec peu de dénivelé mais une distance conséquente. Le chemin alterne passages découverts et courtes traversées de forêt. Vue plongeante sur le rio Fitz Roy et le Cerro Electrico, un des rares sommets accessibles aux alpinistes amateurs. Le sentier contourne une forêt calcinée avec en toile de fond, magnétique, la flèche granitique du Cerro Torre. Arrivée sur les bords de la lagune Torre. Contraste saisissant entre le massif neigeux du Cordon Adela et l'aiguille granitique du Cerro Torre, rêve ultime des alpinistes des terres australes. Retour par le même chemin à El Chalten et départ en bus public à El Calafate.

Transfert : 3h/4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +220 m
Dénivelé : -220 m

J13 : Vol Calafate > Ushuaia

Départ pour l'aéroport de Calafate. Envol pour la Terre de Feu, terre de légendes qui excite l’imaginaire des voyageurs depuis sa découverte par le navigateur Magellan en 1520. Arrivée à Ushuaia.  La ville jouit d’un magnifique emplacement, au bord du canal Beagle, et adossée aux pics acérés des Andes. Son histoire est récente et originale. C’est d’abord les missionnaires qui s’installèrent ici, au milieu du XIXème siècle, dans l’espoir d’évangéliser les tribus indiennes qui vivaient sur la Terre de Feu. Puis, à partir de 1884, le gouvernement argentin se débarrassa dans ce bout du monde de ses prisonniers les plus dangereux et politiques. Ils participèrent activement à la construction de la ville et de ses bâtiments comme en témoigne l’église de la Merced. A partir des années 1950, le port d’Ushuaia se développa jusqu’à devenir une importante base navale. Aujourd’hui, Ushuaïa est aussi le lieu de rendez-vous et le point de départ de tous ceux qui veulent découvrir l’Antarctique. Si la ville ne possède pas de monuments spectaculaires à découvrir, il s’en dégage pourtant un charme certain. Balade agréable dans le centre-ville où les rues partent à l’assaut des collines ; l’architecture est un ensemble de constructions hétéroclites avec des cabanons en bois ou des maisons en tôle toujours très colorées. Pour finir la journée, promenade sur le port pour jouir de la beauté de la baie avec la ville dominée par les monts Cerro Olivia et Cinco Hermanos.

Hébergement : Hôtel
Repas : BD
Selon les horaires des vols, le déjeuner ou le dîner sera prévu.

Le vol Calafate > Ushuaia se fait généralement sur la compagnie Aerolineas Argentinas. Elle limite le poids du bagage de soute à 15 kg. En cas de dépassement (entre 1 et 5 kg), vous devrez payer environ 10 € de supplément (ou 100 pesos argentins).

J14 : Trek a/r > Cordillère Alvear

Ce matin, court trajet jusqu'au point de départ de notre randonnée dans la cordillère Alvear qui domine, au nord, la baie d'Ushuaia. Quelle émotion de marcher ici car nous sommes désormais à l’extrémité des Andes. Le chemin débute près de la tourbière exploitée de la vallée d'Andorra. Nous traversons la rivière Grande puis prenons de l'altitude à travers une belle forêt de lengas et de ñires. A la sortie, une petite prairie nous ouvre la montée finale jusqu'à la laguna de Los Tempanos littéralement la lagune des icebers. Un dernier effort et nous atteignons le pied du glacier Vinciguerra. Descente par le même chemin et retour à Ushuaia.

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +615 m
Dénivelé : -615 m

J15 : Ushuaia, vol > Buenos Aires

Ce matin, départ pour le port et embarquement sur un catamaran. C’est le début d’une excursion sur le canal de Beagle (2h30). Une fois sortie de la baie d'Ushuaia, nous apercevons les îles chiliennes de l'extrême sud (îles Hoste, Navarino...) et les sommets glaciaires de la cordillère de Darwin. Au-delà, il n’y a plus que la mer déchaînée jusqu’à l’Antarctique…  En plus de la beauté des paysages, cette navigation permet d’observer la faune et les oiseaux marins de la région. Nous longeons des îlots où paressent des lions de mer, d’autres fréquentés par des colonies d’oiseaux comme les sternes, goélands ou cormorans. Poursuite jusqu'au Phare des Eclaireurs et retour au plus près de la côte. En arrivant au port, belle vue sur la baie d’Ushuaïa, encadrée par la cime élancée du Mont Olivia et les pointes rocheuses du Cinco Hermanos. Dans l’après-midi, vol pour Buenos Aires.

Hébergement : Hôtel
Repas : BD
La sortie en bateau est dépendante des conditions météo.

Le vol Ushuaia > Buenos Aires se fait généralement sur la compagnie Aerolineas Argentinas. Elle limite le poids du bagage de soute à 15 kg. En cas de dépassement (entre 1 et 5 kg), vous devrez payer environ 10 € de supplément (ou 100 pesos argentins).

J16 : Buenos Aires, vol de retour

Selon les horaires d’avion, demi-journée de visite (ou pas) de la capitale argentine, la ville la plus européenne d’Amérique du sud. Nous découvrons d’abord ses grandes artères : la 9 de Julio, connue pour être la rue la plus large du monde ; l’avenue Corrientes avec ses nombreux théâtres, cinémas, librairies et restaurants et l’avenue de Mayo, importante artère dont l’influence espagnole, et spécialement galicienne, se remarque tant dans la conception architecturale de ses bâtiments que par la présence des commerces galiciens. Sur l’avenue 9 de Julio se trouve l’Obélisque avec ses 65 mètres de haut, épicentre d’une étoile d’avenues importantes, et également le théâtre Colón, construit en 1908 et l’un des joyaux de l’architecture argentine. Nous rejoignons la Place de Mayo où, face à la Maison Rose, l’actuel Palais du Gouvernement, se réunissaient tous les jeudis les mères ayant perdu leurs enfants sous la dernière dictature. Découverte de La Boca, l’ancien port de la ville où débarquèrent une foule de migrants entre 1880 et 1930 et notamment une importante communauté italienne. Nous longeons le le mythique stade de la "bombonera" qui a révélé Diego Maradona avant de nous balader dans la rue “Caminito”. L’endroit est charmant avec son assemblage de petites maisons colorées, construites en tôle, avec les matériaux récupérés des bateaux. Les murs sont couverts d’œuvres inspirées de poètes et peintres. Pour l`anecdote, le quartier de La Boca subit encore les inondations du fleuve tout proche, déborde. Cela explique ses étonnants trottoirs d’une hauteur qui peut aller jusqu’à 60 cm. Environ 4h avant le décollage de votre vol retour, transfert à l’aéroport et envol pour Paris.

Repas : B
Le déroulement de cette journée est dépendant des horaires de votre vol retour.

J17 : Arrivée Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.