Randonnée en Gaspésie
Canada CA 201 Trekking

Randonnée et trek au Québec, région de la Gaspésie, Canada

18 jours - 9 jours de marche 5 à 12 pers. Soutenu 11/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Ce voyage orienté randonnée vous invite à une belle immersion nature, aux saveurs à la fois marines et boisées, entre fleuve St Laurent et péninsule de Gaspésie. Des côtes découpées, de vieilles montagnes dociles, la magnificence du St Laurent et du Fjord Saguenay, des villages typiques où le temps semble arrêté… respirez à plein poumon les charmes du Québec ! Chaque jour de magnifiques randonnées dans les parcs nationaux vous ouvrent une nature généreuse avec de multiples occasions d’observer la faune sauvage.

Points forts

• La variété des paysages : côte maritime, fjord du Saguenay, Fleuve St Laurent, Monts Chic-Chocs...
• Des randonnées spectaculaires dans les plus beaux parcs nationaux du Québec
• Une découverte variée, à pied, en kayak, en bateau
• Le séjour long en Gaspésie, cœur et âme du Québec

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 140$ CAD)
• Aucune nuit avec tente à monter
• Des pauses de 2 à 3 jours pour découvrir en profondeur les lieux les plus spectaculaires

Niveau

Soutenu 11/20 Voir le tableau des niveaux  Une bonne condition physique est indispensable pour profiter pleinement de ce voyage. Au programme, 10 jours de marche, de longueur et difficulté variables. La durée varie de 2 à 7h de marche pour un dénivelé de 300 à 900 mètres. Pas de souci lié à l‘altitude, on ne dépasse pas 1270 m.

J1 : Vol > Montréal

Vol au départ de France à destination de Montréal. A l’arrivée, accueil à l'aéroport par votre guide francophone et transfert à l'hôtel. Dîner et présentation du circuit par votre guide.

Hébergement : Hôtel 3* standard dans le centre ou équivalent
Repas : D
En fonction des disponibilités, départ de province possible moyennant un supplément (nous consulter à la réservation).
Le dîner est compris si l'arrivée a lieu au plus tard à 19h à Montréal.

J2 : Montréal > Vallée Bras-du-Nord

Ce matin, exploration à pied de Montréal. Principale métropole de la province du Québec, seconde plus grande ville du Canada après Toronto, et l’une des plus grandes communautés francophones au monde, Montréal témoigne d’une histoire riche. C’est l’explorateur Jacques Cartier, lors de son second voyage en Amérique, qui baptise le Mont-Royal, montagne au centre de la ville qui va lui donner son nom. Découverte du Vieux Montréal, quartier historique plein de charme avec ses rues pavées et son architecture typique de la Nouvelle-France ; passage au sommet du Mont-Royal pour un imprenable panorama sur le centre-ville avant de gagner le quartier de la Petite Italie où nous déjeunons au marché Jean Talon, l’occasion d'une découverte des produits du terroir. En début d’après-midi, notre grande boucle démarre. Nous prenons la route et gagnons la Vallée Bras-du-Nord, à quelques pas de la ville de Québec. Installation dans des chalets pour 2 nuits.

Transfert : 3h10/270 km
Hébergement : Chalet
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Nous passons 2 nuits dans des chalets. Chacun comporte plusieurs chambres doubles (3 ou 4) et des espaces communs. WC et salle de bain communs.

J3 : Rando > Parc Vallée Bras-du-Nord

Belle randonnée dans le parc Vallée Bras-du-Nord. Nous empruntons le sentier La Falaise, un chemin qui offre des panoramas variés et agréables. L’ascension soutenue, ponctuée de marches en pierres, nous guide vers des points de vue saisissants qui se succèdent sur le haut de la crête. Une fois au sommet, le sentier s’adoucit pour mener au refuge les Falaises. Magnifique vue sur la chute Delaney que l’on aperçoit sur l’autre versant de la vallée. Par temps clair, nous admirons les paysages du Cap Bédard, avec ses plaines et vallons champêtres bordés par le fleuve Saint-Laurent et la Rive-Sud. Retour aux chalets en fin de journée.

Hébergement : Chalet
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -400 m
Sentier La Falaise : 16,4 km, 400m de dénivelé, 5h/6h.

J4 : Rando > PN des Grands Jardins. Route > PN des Hautes Gorges de la Rivière Malbaie

Route vers le Parc National des Grand Jardins. Faisant partie des aires centrales de la Réserve Mondiale de la Biosphère de Charlevoix - statut octroyé par l’UNESCO - le Parc National des Grands Jardins est couvert d’une végétation de type arctique, mêlant toundra et taïga, auxquelles se mêlent des forêts d’épinettes noires sur tapis de lichen. Il abrite une faune riche, notamment des caribous, orignaux, ours, loups et quelques lynx. Randonnée sur le sentier du lac des Cygnes. Après une montée soutenue vers le lac Poui, nous rejoignons la crête de l’Ours, profitant d’une vue sur le mont du Lac à l’Empêche et le mont du Four. Le point culminant de notre rando est le sommet du mont du Lac des Cygnes pour un beau coup d’œil sur les montagnes de Charlevoix. Dans ces parages, l'ours noir n’est pas rare... De retour au véhicule, court trajet vers le parc national voisin, celui des Hautes Gorges de la Rivière Malbaie. Installation pour 2 nuits dans une tente Huttopia pleine de charme. Durant ce voyage, nous dormirons plusieurs fois dans des tentes Huttopia. Le concept de cette société française est original : elle recherche de beaux emplacements naturels pour y installer différents types d'hébergements confortables (tentes fixes, chalets...) en harmonie avec la nature.

 

Transfert : 3h15/245 km
Hébergement : Tente fixe confortable
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m
Sentier Lac des Cygnes : 8.6 km, 500m de dénivelé, 5h (plusieurs montées et descentes). Cet itinéraire effectue une boucle au sommet, mais une partie du retour se fait sur le même sentier qu’à l’aller.
Nous passons 2 nuits dans de grandes et confortables tentes fixes où l'on peut se tenir debout. Elles sont posées sur un plancher en bois et comporte un espace avec une table, des chaises, un chauffage d’appoint, un éclairage, un réchaud au propane, un petit réfrigérateur et tout le nécessaire pour préparer les repas. Au fond de la tente, se trouve le coin nuit avec deux grands lits, séparés par une toile épaisse (selon la composition du groupe, il y aura 1 ou 2 adultes de chaque côté de la toile soit 3 ou 4 personnes par tente). WC et salle de bain communs, dans un bâtiment indépendant des tentes.

J5 : Rando > PN des Hautes Gorges de la Rivière Malbaie

Au cœur d’un Est canadien au relief plus vallonné qu’accidenté, les importants dénivelés du Parc National des Hautes Gorges de la Rivière Malbaie surprennent et sont une vraie curiosité géologique. Ce parc ravira les amateurs de gorges profondes et de falaises abruptes. Les parois qui surplombent la rivière Malbaie sont autant de points de vue spectaculaires. Superbe randonnée dans les hauteurs du parc sur le sentier de l'Acropole des Draveurs. Du haut des falaises, le point de vue est impressionnant sur la rivière Malbaie et les falaises qui la dominent. Avec un peu de chance, peut-être ferons-nous face à l’un des caribous qui fréquentent le parc depuis quelques années ! Après notre marche, baignade dans la rivière et détente sur la plage. Retour à la tente Huttopia pour la nuit.

Hébergement : Tente fixe confortable
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +800 m
Dénivelé : -800 m
Sentier L'Acropole des Draveurs : 10,4 km, 800m de dénivelé, 5h.

En fin de journée, ceux qui le souhaitent pourront faire une croisière en bateau-mouche sur la rivière Malbaie (en option, payable sur place, environ 41 cad).

J6 : Route > Cap Bon Désir, visite et kayak

Cap au Nord-Est. La route suit la rive nord du fleuve St Laurent, artère vitale du Québec surnommée par les indiens "le chemin qui marche". C'est Jacques Cartier, navigateur français du XVIème siècle qui l'a rendu célèbre par ses multiples voyages d'exploration. Prenant sa source dans la région des Grands Lacs, il atteint l'océan Atlantique après 3600 km ! A sa plus grande largeur, il mesure plus de 120 km ! On comprend mieux pourquoi à partir de la ville Québec, il prend le nom de mer. Nous prenons le « traversier » (ferry) pour franchir le fjord du Saguenay et atteindre le Cap Bon Désir. En fin de matinée, accompagnés par un guide-biologiste, nous visitons le centre d'interprétation du Cap Bon Désir ; une bonne occasion d’en savoir davantage sur le monde marin du St Laurent directement depuis la berge du fleuve. L’après-midi, excursion originale, en kayak de mer double, pour aller observer les baleines. Un guide spécialisé nous fait une initiation avant de partir sur l’eau. Nous pagayons dans le secteur de l'Anse à la Cave. Du fait de ses eaux froides, le site est propice à l’observation d’une grande diversité de mammifères marins. Court trajet vers notre hébergement situé dans le village Grandes Bergeronnes.. Nous nous installons pour 2 nuits en chalet-condo.

Transfert : 3h/190 km
Hébergement : Chalet-condo
Repas : BLD
Aucune expérience n’est requise pour l’excursion en kayak de mer. Elle s'adresse à tout le monde, se déroule sur des eaux pas ou peu agitées et reste facultative.
Les condos sont un type d'hébergement très répandu en Amérique du Nord. Il s'agit d'appartements avec 2 ou 3 chambres et une partie commune composée d’une cuisine complète ou d’une cuisinette. WC et salle de bains communs.

J7 : Rando > PN du Saguenay. Route > Tadoussac

Aujourd'hui, randonnée spectaculaire sur le sentier Le Fjord. C’est en navette que nous rejoignons Baie Ste Marguerite, point de départ du chemin. Comme son nom le laisse présager, ce sentier longe les rives du fjord, l’occasion de vues sans cesse renouvelées sur les eaux du Saguenay en contrebas dominées par des falaises escarpées. Prenant sa source dans le Lac Saint-Jean, la rivière Saguenay se jette dans le Saint-Laurent et son bassin hydrographique draine une grande partie de la région. Elle est le centre du Parc National éponyme, destiné à protéger ses rives et les forêts qui les couvrent. En chemin, il est possible d’apercevoir quelques bélugas (baleine blanche) mais aussi des petits mammifères comme des marmottes, castors, coqs de bruyère… Cette randonnée dans un paysage très ouvert, permet de saisir l'ampleur et la magie du fjord du Saguenay. Elle s’achève à l’Anse au Pierrot où nous retrouvons notre véhicule. Court trajet vers Tadoussac, un adorable village perché sur un promontoire boisé qui offre une vue étendue sur l'embouchure du Saguenay. Balade dans le village et dîner sur place. Retour à notre hébérgement pour la nuit.

Transfert : 1h/60 km
Hébergement : Chalet-condo
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -400 m
Sentier Le Fjord : 13,6 km, 400m de dénivelé (plusieurs montées et descentes), 6h/7h.

J8 : Ferry > Gaspésie, route > Parc national de la Gaspésie

C’est en « traversier » (ferry) que nous poursuivons notre voyage vers la rive sud du fleuve Saint-Laurent et la superbe région de Gaspésie. Sans aucun doute, cette traversée du St Laurent sera l’un des moments forts du voyage. En fonction de l’horaire, plusieurs passages sont possibles. Nous emprunterons celui qui relie les Escoumins à Trois-Pistoles ou, plus au nord, Baie-Comeau à Matane. Une fois sur la rive sud, nous poursuivons notre route vers le cœur de la péninsule gaspésienne jusqu’au Parc National de Gaspésie. Installation dans une tente Huttopia, au centre du parc, pour les 3 prochaines nuits.

Transfert : 4h30/360 km
Hébergement : Tente fixe confortable
Repas : BLD
La durée de la traversée est d’environ 2h30.
La tente Huttopia est montée sur une plate-forme, pour éviter d'endommager les sites naturels et avec ses 4 mètres de large par 7 mètres de long, elle est suffisamment grande pour accueillir 4 personnes. À l'intérieur, vous y trouverez 2 lits confortables séparés d'une toile, un chauffage d'appoint ainsi qu'un éclairage électrique ou au gaz, un petit réfrigérateur, un réchaud à deux éléments à l'extérieur où vous pourrez cuisiner sous l'auvent, de la vaisselle, tout le nécessaire pour préparer les repas ainsi qu'une table de cuisine. Que demander de mieux pour camper confortablement en pleine nature !

J9 : PN de la Gaspésie, ascension > Mont Jacques-Cartier (1270 m)

La Gaspesie est depuis toujours habitée par les Micmacs, peuple amérindien de la côte nord-est d'Amérique, faisant partie des peuples algonquiens. Son nom dérive du mot « gaspeg » de langue micmac signifiant « la fin des terres ». Avec les îles de la Madeleine qui lui sont administrativement rattachées, elle forme la partie la plus orientale de la Province du Québec. Première terre explorée par Jacques Cartier et son équipage en 1534, elle est considérée comme le berceau du Canada. Ses localités aux noms évocateurs et l’accent chantant de ses habitants rappellent cette vieille histoire. Fer de lance de la protection environnementale de la région, Le Parc National de la Gaspésie offre un éventail de randonnées très variés et héberge une riche faune. Pour cette première journée de randonnée, nous entreprenons l’ascension du Mont Jacques-Cartier. Avec ses 1270 m d'altitude, c’est le point culminant des monts Chic-Chocs et le plus haut sommet du Québec méridional. A sa cime, une tour permet l'observation des caribous et de profiter du paysage montagneux. Retour à notre hébergement en fin de journée.

Transfert : 1h30/40 km
Hébergement : Tente fixe confortable
Repas : BLD
Heures de marche : 4h/5h
Dénivelé : +465 m
Dénivelé : -465 m
Sentier du Mont Jacques-Cartier : 8,3 km, 465m de dénivelé, 4h/5h.

J10 : PN de la Gaspésie, ascension > Mont Albert (1154 m)

Nous consacrons la journée au Mont Albert. Également au cœur des Monts Chic-Chocs, ce sommet est une montagne singulière par sa forme et sa géologie. Sa cime, régulièrement fréquentée par les caribous, comprend deux sommets, aux extrémités d’un vaste plateau de 13 km2 appelé la Table à Moïse. Il s’agit aussi de l’un des rares affleurements rocheux de serpentine (roche de couleur orangée contenant beaucoup de magnésium et un peu de calcium) d'Amérique du Nord. Agréable ascension en boucle. Depuis le sommet, nous descendons dans la Vallée du Diable, un endroit remarquable où la toundra alpine se mêle aux pierres de couleur vive. Retour à notre hébergement en fin de journée.

Hébergement : Tente fixe confortable
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Sentier Mont Albert (boucle) : 17,4 km, 870m de dénivelé, 7h. Cet itinéraire effectue une boucle passant par le sommet.

J11 : PN de la Gaspésie > Percé. Rando > Parc National Forillon

Après ces quelques jours passés dans les montagnes de Gaspésie, changement radical de paysage ! Il est temps de rejoindre l’océan Atlantique. Nous traversons la péninsule jusqu'à sa pointe Est où se trouve le Parc National Forillon. Cette aire protégée, dont l’intégralité des 245 km2 se trouve sur la commune de Gaspé, jouit d’une grande variété de paysages : côte maritime découpée, hautes falaises, forêts denses, dunes et marais salants. C'est aussi le point de départ ou final des 650 km ! (pour la partie Québec) du Sentier International des Appalaches (homologué tout récemment par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre comme le premier GR d’Amérique du Nord (GR®A1). Randonnée dans le parc sur le sentier du Mont St Alban avec une jolie boucle entre mer et falaises. Au départ de la plage du Petit-Gaspé, montée tranquille au sommet avant de redescendre, par des escaliers et un sentier large, sur l'autre versant. Tout au long du chemin, une série de belvédères offrent des points de vue sur le fleuve. Au sommet, une tour d'observation permet d'admirer les falaises du Cap-Gaspé et l'immensité du golfe du St-Laurent. Nous apercevons également le phare du village Cap-des-Rosiers, le cap Bon Ami, la spectaculaire pointe de Forillon et même le fameux rocher Percé tandis qu'au loin se dessine l'Île Bonaventure. La journée s’achève par un court trajet vers le village côtier de Percé. Installation pour 2 nuits à l'hôtel.

Transfert : 5h/350 km
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Dénivelé : +275 m
Dénivelé : -275 m
Sentier du Mont St-Alban : 7,2 km, 275m de dénivelé, 3h. Cet itinéraire effectue une boucle passant par le sommet.

J12 : Bateau et balade > Rocher Percé et île Bonaventure

Avec sa baie double, le rocher Percé et l’île Bonaventure, le site du village Percé est majestueux. C’est en bateau que nous découvrons ces lieux. Navigation autour du Rocher Percé, splendide étrave de calcaire siliceux (craie) pleine de fossiles, percée d’une arche et accompagné d’un obélisque. Nous poursuivons vers l'île Bonaventure, nichoir pour des milliers d’oiseaux de mer qui viennent s’y accoupler. Nous débarquons sur l’île pour en faire le tour à pied, l’occasion d’admirer les colonies de fous de Bassan, goélands, guillemots, macareux, cormorans… et de découvrir le mode de vie des pêcheurs gaspésiens ayant habité sur l'île. Retour au village de Percé et fin de journée libre. En option (payable sur place, environ 50 cad / personne), possibilité de partir en fin de journée à bord d'un petit bateau de pêche pour une activité d'interprétation sur la pêche en Gaspésie. Ce sera aussi l'occasion d'essayer la pêche au maquereau à la ligne.

Hébergement : Chalet ou hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Sentiers Les Mousses / Chemin du Roy : 8,2 km, peu de dénivelé, 3h. Cet itinéraire effectue une boucle au cœur de l'île.

J13 : Percé > Baie des Chaleurs > Bonaventure

Nous poursuivons notre exploration de la Gaspésie, le long de sa côte Sud jusqu’à ... la Baie des Chaleurs ! Bien mal choisi, ce nom lui a été donné par Jacques Cartier en 1534 lors de sa découverte du Canada. Il fût trompé par la brume s’élevant des eaux, pensant qu’il s’agissait d’émanations de chaleur ! Bras du Saint-Laurent, cette baie sépare la péninsule Gaspésienne et la Province du Québec du Nouveau-Brunswick. En chemin, nous traversons une multitude de villages dans lesquels le temps semble s’être arrêté. Ici, nous comprenons les mots de Félix Leclerc, célèbre écrivain québécois « La Gaspésie ? C’est le pays intérieur de chacun de nous, patient, silencieux, inconnu, mystérieux ». Arrivée au village Bonaventure où il est possible de participer à différentes activités en option : visite du Musée Acadien (12 cad / personne), descente de la rivière Bonaventure en canoë (30 cad pour 2h), détente sur la plage, visite du Bioparc qui présente la faune et la flore des 5 écosystèmes gaspésiens (22 cad / personne) ... Installation pour la nuit en hôtel (départ du 29/07) ou dans un chalet (départ du 26/08).

Transfert : 2h/130 km
Hébergement : Hôtel ou Chalet
Repas : BLD
Dîner au restaurant pour le départ du 29/07 ; cuisiné par le guide et pris au chalet pour le départ du 26/08.
Entièrement équipés, les chalets se présentent sous deux modèles : deux chambres fermées ou trois chambres dont deux ouvertes sur une mezzanine et l’autre fermée. Chaque chambre comporte un lit double ou un grand lit et tous les chalets disposent également d’un divan-lit double. Les chalets à deux chambres accueillent de quatre à six personnes et les chalets à trois chambres peuvent loger de six à huit personnes. WC et salle de bain communs.

J14 : Carleton, randonnée. Route > Parc national Bic

Court trajet vers Carleton. Ce lieu de villégiature réputé est l’endroit idéal pour profiter des paysages et saisir l’ambiance de la Baie des Chaleurs. Nous découvrons la région à l’occasion d’une randonnée dans l'arrière-pays. Toute l’âme de la baie est là, avec ses villages adossés à de hautes falaises rouges, ses plages sauvages, ses bancs de sable et de gravier, ses quais depuis lesquels on pêche l’éperlan ou le maquereau, ses rivières à saumon, ses séchoirs à morue… En milieu d'après-midi, nous traversons une dernière fois la Gaspésie pour retrouver sa rive Nord. Très belle route à travers la vallée de la Matapédia qui s’étire sur une longueur de 375 km. Au sud-ouest de la péninsule gaspésienne, au beau milieu des Monts Chic-Chocs, c’est une vallée réputée pour sa pêche sportive au saumon. Nous la suivons un long moment, jusqu’au lac Matapedia, avant d’arriver au Parc National du Bic. Installation en yourte pour 2 nuits

Transfert : 4h/350 km
Hébergement : Yourte
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m
La yourte est l'habitation traditionnelle des nomades vivant dans les steppes de l’Asie centrale. Plus douillette que le camping traditionnel, la yourte combine charme et rusticité. L’abondance des fenêtres offre des points de vue sur la forêt et le puits lumineux permet d’observer le ciel. Elle est constituée d’une tente de toile ronde, posée sur un plancher de bois. Aire ouverte chauffée et éclairée, disposant de tout le nécessaire pour la préparation des repas. Chaque yourte contient 2 lits gigognes et est occupée par 4 personnes. Pas d’eau courante. Bloc sanitaire à proximité (douches payantes). Les yourtes ne sont pas accessibles en voiture, prévoir une petite marche de 100 à 300m (chariots disponibles pour le transport des bagages).

J15 : Parc National du Bic, randonnée

Nous passons la journée dans le Parc National du Bic. Proche du village de Rimouski, de taille modeste (33 km2), il comprend une section découpée des côtes de l’estuaire du Saint-Laurent, avec une douzaine de baies et un relief intérieur accidenté. Marche agréable dans le parc du Bic en bordure du Fleuve St-Laurent. Il protège de petites îles et montagnes. Observation possible des phoques et oiseaux marins. Retour à la yourte pour la nuit.

Hébergement : Yourte
Repas : BLD
Heures de marche : 2h/3h
Enchaînement de plusieurs sentiers dans le secteur de l'Anse à l'Orignal : 5-10 km, peu de dénivelé, 2h/3h.

J16 : PN Bic > Québec

Ce matin, départ vers la ville de Québec. Capitale de la province du même nom, elle est le siège de la plupart des institutions régissant sa gouvernance. Elle était jadis le siège du gouvernement de la Nouvelle-France, qui couvrait au XVIIIe siècle un territoire s’étendant jusqu’au sud des États-Unis. Mais c’est aussi et surtout une superbe ville à l’histoire riche et à l’architecture passionnante. Unique ville fortifiée d’Amérique du Nord, sa vieille ville entourée de remparts se visite facilement à pied. Considéré comme un berceau de la présence française en Amérique du Nord par l’UNESCO, son quartier historique est inscrit depuis 1985 au Patrimoine de l’Humanité. Découverte de Québec en compagnie d'un guide de ville. Nous explorons le quartier Petit Champlain (basse ville), les Plaines d'Abraham (Haute ville), en passant par le Château Frontenac, la rue St Jean et le quartier St Roch. Dernier dîner pour clôturer notre voyage.

Transfert : 3h/300 km
Hébergement : Hôtel standard 3*
Repas : BLD
Heures de marche : 2h

J17 : Québec, vol de retour

Selon l'horaire du vol de retour, derniers moments sur Québec avant de partir à l’aéroport. Envol pour la France.

Repas : B
En fonction des disponibilités aériennes, il peut arriver que le vol retour se fasse depuis Montréal. Dans ce cas, transfert de 2h30 (250 km) entre Québec et Montréal.

J18 : Arrivée en France

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.