Volcans de Feu et splendeurs Mayas
Guatemala GT 202 Trekking

Trek ou ascensions sur les volcans Pacaya, Santa Maria, San Pedro, Acatenango

16 jours - 8 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 11/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

En 16 jours, ce voyage contentera les amateurs de trek les plus exigeants. Plusieurs ascensions ou randonnées vous conduiront au plus près d’une intense et spectaculaire activité volcanique. Ce circuit n’en oublie pas pour autant les richesses humaines et culturelles du Guatemala, pays où la vie indienne est restée la plus intense et la plus authentique de toute l’Amérique Centrale.

Points forts

• Des ascensions ou randonnées sur 4 volcans
• Un trek dans la Sierra de los Cuchumatanes
• Une approche des populations indiennes : Cakchikel, Tz’utujil, Mam et Quiche
• La découverte de grands sites mayas
• La visite d’Antigua et du marché de Chichicastenango

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 100 €)

Niveau

Soutenu 11/20 Voir le tableau des niveaux  8 jours de trek ou d’ascension de volcans étapes de 6h/7h. Trois ascensions soutenues à fort dénivelé (1100 m et 1200 m). Balades sur les sites mayas. Escaliers raides pour monter au sommet des temples de Tikal.

J1 : Vol Paris > Guatemala Ciudad (1500 m)

Arrivée en fin d'après-midi dans la capitale guatémaltèque. Accueil à l'aéroport par votre guide et installation à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : D

J2 : Guatemala Ciudad > San Francisco de Sales, trek a/r > Volcan Pacaya (2552 m) > Antigua (1580 m)

Départ plein sud pour rejoindre le village de San Francisco de Sales, point de départ de la randonnée du volcan Pacaya (2552 m). Avec le Fuego et le Santiaguito, le Pacaya est l’un des volcans les plus actifs du Guatemala. L’intérêt de cette randonnée n’est pas d’atteindre le sommet mais d’approcher au plus près de l’activité volcanique pour observer d’éventuelles coulées de lave. Le chemin démarre dans une forêt et serpente sur le flanc du Cerro Chino avant de déboucher dans une zone dégagée envahie par une vieille coulée de lave. Belle vue sur les volcans entourant Antigua : Fuego et Acatenango. Courte descente dans une pente de cendre avant une dernière montée, difficile, dans des blocs de lave durcie mais non stabilisés ; le spectacle récompense de cet effort ! Retour par le même chemin et trajet jusqu'à Antigua. En fin d’après-midi, un premier tour de ville donne un aperçu des beautés de cette cité.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -250 m

J3 : Antigua (1580 m) > Panajachel (1560 m)

Visite complète d'Antigua, joyau de l'architecture coloniale espagnole, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. Avec son plan en damier et ses rues organisées autour de places, la ville bénéficie d'un cadre magnifique. Nichée au cœur de collines boisées, elle est dominée par les formes parfaites du volcan Agua (3766 m) et des volcans reliés de l'Acatenango (3976 m) et du Fuego (3763 m). La visite démarre par la place centrale, encadrée par la cathédrale et l’ancien Palais de la Capitainerie Générale. Après les ruines de la cathédrale, passage sous l’Arc de Santa Catalina, qui permettait aux religieuses de se rendre du couvent au jardin sans être vues. Stop devant la façade baroque, jaune et couverte de stucs blancs, de l’église de la Merced. Découverte de la plus grande fontaine d’Amérique Centrale. Nous traversons la ville pour rejoindre les ruines du couvent de Santa Clara, fondé en 1699 par des religieuses venues du village de Puebla au Mexique. Déambulation agréable entre les ruines et les patios fleuris. En fin d’après-midi, courte balade au Cerro de La Cruz. Le chemin aménagé, traverse une forêt de pins avant de déboucher sur un pâturage. Du sommet, belle vue sur la ville d’Antigua et le volcan Agua. Dans l'après-midi, départ pour Panajachel, sur les bords du lac Atitlan. La route prend de l’altitude en suivant la Panaméricaine et traverse la région des Hautes Terres. En chemin, belles vues sur les volcans d’Antigua puis ceux du lac Atitlan. Le trajet s’achève par une descente abrupte conduisant au bord du lac. Arrivée à Panajachel, sur la rive nord et premier aperçu de ce site incomparable. Le site du lac Atitlan existe depuis 14 millions d'années, il était situé plus au nord jusqu'à ce que l'éruption de 3 volcans, situés sur le bord ouest de la caldeira, entraîne un effondrement qui a donné sa forme actuelle au lac. La surface du lac est de 128 km2, il s’étire sur 18 km d’est en ouest et 8 km du nord au sud, sa profondeur moyenne est de 300 m.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Bateau > Santa Cruz de la laguna, trek > San Marcos > San Pedro (1610 m)

Court trajet en bateau le long de la rive nord du lac, habitée par les indiens Cakchiquel. Débarquement au village de Santa Cruz. Début d'une magnifique randonnée sur un chemin tout en montagnes russes qui suit la rive du lac. Le sentier, d'abord étroit et parfois aérien, traverse de nombreux hameaux et champs cultivés. A découvert ou au coeur de parties boisées, il délivre de splendides vues sur le lac et les volcans et permet de saisir par petites touches le quotidien des indiens : pêche sur le lac, corvée de bois, travaux dans les champs... Arrivée par une large piste au village de San Marcos. Déjeuner puis départ en tuk-tuk au village de San Pedro la laguna, habité par les indiens Tz’utujil comme tous les bourgs de la rive ouest, sud et sud-est du lac.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 3h30/4h
Dénivelé : +380 m
Dénivelé : -380 m

J5 : Ascension a/r > Volcan San Pedro (3020 m) > Huehuetenango (1900 m)

Départ de nuit pour profiter de la fraîcheur et d’une belle lumière au sommet du volcan San Pedro. Court trajet vers l’entrée du parc et début de l’ascension qui emprunte un sentier raide avec un seul vrai replat sous le sommet. D’abord à découvert, le chemin traverse des plantations de café et des champs de maïs. De beaux panoramas sur le lac permettent de se reposer avant de poursuivre en forêt. Bien que le chemin soit bien tracé, avec parfois des escaliers pour aider à la progression, la pente est forte et le sol poussiéreux. Une clairière permet de faire une halte avant la dernière montée vers les blocs sommitaux. Le sommet, qui n’est que partiellement dégagé, offre une très belle vue sur le lac, les volcans Toliman, Atitlan et les groupes de volcans d’Antigua et de Quetzaltenango. A nos pieds, le village de Santiago Atitlan. Descente rapide par le même chemin et retour à San Pedro. Dans l'après-midi, départ en véhicule pour la ville de Huehuetenango. Une grande partie du trajet se fait sur la Panaméricaine, belle route de montagne, très sinueuse. Passage d’un col à 2800 m qui délivre les premières vues sur la plus haute chaîne du pays : les Cuchumatanes. Descente dans la vallée de Huehuetenango.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +1170 m
Dénivelé : -1170 m

J6 : Huehuetenango > La Ventosa (3450 m), trek > Todos Santos (2450 m)

Très belle route de montagne qui s’élève sur les contreforts de la Sierra de los Cuchumatanes, plus haut massif montagneux du Guatemala. A la Capellania, on quitte la route principale pour suivre une bonne piste jusqu’au village de la Ventosa. Début du trek et montée vers la Torre (3840 m), point culminant du massif. Le sentier chemine à travers un paysage de roches calcaires ombragées par de grands pins. Du sommet, vue panoramique sur le Tajamulco, plus haut volcan du Guatemala avec ses 4220 m, le Tacana (4093 m), le Santa Maria (3772 m) et les volcans d’Antigua. Retour au village par un autre chemin pour passer sur les bords du plateau sommital. Vue plongeante sur la vallée de Todos Santos. Contraste de végétation étonnant entre la vallée verdoyante et boisée de Todos Santos et les plateaux secs, piqués d’agaves des Cuchumatanes. Poursuite par une longue descente, au milieu des champs cultivés et de fermes isolées. Un des grands attraits de ce trek est la rencontre avec les habitants de la vallée, les indiens Mam et la découverte de leur vie traditionnelle, notamment le tissage que les femmes font chez elles. Tous les hommes, quel que soit leur âge, portent le costume traditionnel composé d’un pantalon rayé rouge et blanc, d’une chemise à fines bandes roses et bleues rehaussée par un col brodé et pour finir, un chapeau de paille rond, cerclé d’une bande de tissu bleu. Arrivée au village et installation dans un hôtel simple.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel au confort sommaire (salle de bain commune)
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +350 m
Dénivelé : -1350 m
Selon le niveau du groupe ou la météo, le trek pourra rejoindre directement le village de Todos santos sans passer par la Torre.

J7 : Trek > San Juan Atitlan (2450 m) > Quetzaltenango (2330 m)

Le trek démarre par un joli chemin en balcon dominant le village de Todos Santos puis la pente s'accentue pour atteindre une crête. Belle vue sur les plaines mexicaines et les volcans. La suite du parcours se déroule dans un cadre plus sauvage, avec des reliefs boisés et de rares maisons. Nous franchissons  deux petits cols avant une dernière descente au village de San Juan. Changement de région, changement de costume ! Pour les hommes, pantalon blanc, chemise rouge et canotier ; pour les femmes, magnifiques hauts bouffants à l’arrière. Nous embarquons dans un véhicule local pour rejoindre la Panaméricaine par une piste spectaculaire puis nous gagnons notre véhicule pour la dernière partie du trajet vers Quetzaltenango.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +830 m
Dénivelé : -930 m

J8 : Ascension a/r > Volcan Santa Maria (3772 m) > Chichicastenango (2030 m)

Court transfert vers Llano del Pinal, point de départ de l’ascension du volcan Santa Maria. Le sentier débute par une montée douce avec en point de mire le volcan. Nous passons un col utilisé par les villageois pour se rendre au village de Zunil. De là, l’ascension proprement dite démarre. Le chemin, très bien tracé, commence par zigzaguer dans une forêt de feuillus avant de céder la place à des pins majestueux. Arrivée sur le sommet dégagé ouvre la vue sur l’ensemble des volcans du pays. L’attrait principal du volcan Santa Maria est d’être un belvédère unique sur le cratère actif du Santiaguito. Une courte descente sur le flanc ouest permet de surplomber le cône actif de cendre grise. Peut-être, aurons-nous la chance d’observer l’une de ses explosions projetant un champignon de poussière grise dans le ciel. Descente par le même chemin et départ pour Chichicastenango.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +1250 m
Dénivelé : -1250 m

J9 : Chichicastenango > Antigua (1580 m)

Découverte du célèbre marché de Chichicastenango qui se tient les jeudi et dimanche sur la place centrale. Déambulation au cœur d’une foule animée et bruyante, dans un entrelacs de ruelles couvertes de bâches noires, desservant d’innombrables étals mélangeant toutes sortes de marchandises. Sur le bord de la place, découverte du marché couvert qui abrite les vendeurs de fruits et légumes. Visite de l’église Santo Tomas construite en 1540. Le spectacle est à l’extérieur comme à l’intérieur. Sur les marches, des femmes en vêtements traditionnels vendent des bouquets de fleurs tandis que sur le parvis, des prêtres mayas officient en agitant des encensoirs remplis de copal. A l’intérieur, les familles indiennes viennent rendre hommage à leurs ancêtres en faisant des offrandes. Déjeuner puis départ pour Antigua.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J10 : Antigua > La Soledad (2400 m). Trek > CB Acatenango (3350 m)

Départ en véhicule jusqu’au village de la Soledad, à l’ouest d’Antigua. Rencontre avec nos porteurs qui se chargeront d’acheminer les affaires collectives au camp et début de l’ascension. Le trek démarre par une montée soutenue à travers les champs de maïs. Entre 2800 m et 3100 m, le sentier en zigzag traverse d’abord une forêt humide puis une belle forêt de pins. Après le déjeuner, nous poursuivons vers le flanc sud des 2 pics de l´Acatenango. Arrivée au camp de base (3350m), situé sur les flancs de l’Acatenango. La vue sur le Fuego est spectaculaire. Son activité est variable, avec parfois des coulées de lave mais surtout un tempérament explosif avec d’énormes panaches éruptifs qui s’élèvent dans le ciel. Observation nocturne de l’activité du Fuego.

Transfert : 1h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +950 m
Chacun des participants devra porter ses affaires personnelles pour la nuit. Les affaires collectives dont les duvets et matelas seront acheminés par les porteurs.

J11 : Ascension > Volcan Acatenango (3976 m) > Guatemala Ciudad (1500 m)

Tôt le matin, nous partons pour l'ascension finale du volcan Acatenango. La pente s’accentue et la progression devient plus difficile, sur un sol de cendre volcanique. Il n´y a plus d´arbres ni de végétation, le sol est recouvert de grosses scories. Du sommet, vue spectaculaire sur le Fuego tout proche et le lac Atitlan notamment. Retour au camp et descente sur Soledad par un autre chemin qui suit le flanc de l’Acatenango. Trajet pour Guatemala Ciudad.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +625 m
Dénivelé : -1575 m

J12 : Vol > Flores > Sayaxche, visite > Aguateca

Transfert à l’aéroport et envol pour Santa Elena (40 mn), sur la rive sud du lac Petén Itza, tout près de l’île de Flores. Changement radical d’ambiance ! Les Hautes Terres laissent la place à la région du Petén, vaste plaine marécageuse recouverte de forêt tropicale. Départ plein sud vers le village de Sayaxché bâti sur les bords du rio de la Passion. Embarquement sur un bateau et navigation (1h15) jusqu’au site Maya d’Aguateca. La rivière, étroite et sinueuse, débouche sur la vaste lagune de Petexbatun avant d’arriver au pied de la falaise d’Aguateca. En chemin, observation possible d’une large faune : crocodiles, tortues, aigles, hérons, martins pêcheurs… Une courte montée à travers la forêt nous permet de rejoindre le pied des falaises calcaires abritant le site d’Aguateca. La première partie de la balade nous montre le génie des Mayas qui ont su utiliser le relief pour protéger leur cité. Le sentier se faufile à travers la forêt, le long des falaises, avant de rejoindre le plateau sommital par une longue et profonde crevasse qui servait de douve naturelle. On débouche sur une vaste place dégagée avec d’un côté les ruines du palais royal et de l’autre une longue maison qui servait de lieu de rencontre pour les hauts personnages de la cité. Poursuite de la balade à travers la forêt tropicale et arrivée sur la place principale abritant le temple 5 avec de belles stèles sculptées et des temples partiellement dégagés. Retour sur les bords du fleuve et navigation vers notre lodge, construit en pleine nature, au bord du rio de la Passion.

Transfert : 1h
Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Attention, pour le vol intérieur, vous devez limiter le poids de votre bagage en soute à 12 kg, sauf à payer un supplément de 2 usd par kilo excédentaire. Vous pourrez laisser à l'hôtel de Guatemala City le reste de vos affaires. Vous les récupérerez en fin de voyage.

Lodge simple mais accueil très chaleureux par la famille guatémaltèque qui le tient.

J13 : Bateau > Sayaxché > Florès > Site de Tikal

Retour en bateau à Sayaxché (1h30) et départ pour l’île de Florès. Relié à la terre ferme par une chaussée, Florès est construit sur le lac Peten Itza. Courte balade dans le village plein de charme avec ses maisons colorées et ses ruelles grimpant vers la place principale. Déjeuner et poursuite vers Tikal. La route contourne le lac Petén Itza avant de pénétrer dans le parc national de Tikal. Installation au lodge, au plus près des ruines. En fin de journée, première balade sur le site pour admirer le Temple du Grand Jaguar.

Transfert : 2h30
Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de marche : 1h

J14 : Tikal, vol > Guatemala ciudad (1500 m)

Avec ses pyramides dressant leurs escaliers vertigineux au-dessus de la canopée, le gigantesque site de Tikal est situé au cœur d’une jungle intacte et protégée où la faune est bien présente. Parmi les grands attraits du lieu, les balades à travers la jungle, à l’écoute des rumeurs de la forêt, pour relier une place à un temple, une pyramide à une acropole. L’occupation de Tikal remonte à 700 ans avant Jésus Christ mais la ville s’est principalement développée durant l’époque classique, de 250 à 900 ans après Jésus Christ. Elle connut une histoire mouvementée, dominant la région du Petén avant de passer sous l’emprise de la cité de Caracol (Bélize) pour finalement renaître à la fin du VIIe siècle. A son apogée, au IXe siècle, Tikal comptait 100 000 habitants et 4000 édifices répartis sur 30 km2. Comme toutes les cités mayas, elle déclina mystérieusement au début du Xe siècle. Tôt le matin, alors que les bancs de brume ne se sont pas complètement disloqués, nous démarrons la visite à pied des principaux sites de Tikall’Acropole centrale, dédale de cours, temples et palais des anciens nobles ; la grande place, encadrée par les temples du Grand Jaguar et le temple des Masques ou temple 2 (possibilité de grimper au sommet). Sur son bord nord, le site de l’Acropole nord où les archéologues ont découvert qu’une centaine d’édifices avaient été construits les uns sur les autres au fil du temps ; le temple 5, émouvant, car seul le temple sommital est dégagé de la forêt. En suivant l’ancienne chaussée Maya Tozzer, nous atteignons le temple 4, le plus haut édifice de Tikal avec ses 65 m de hauteur. Un escalier très raide permet de rejoindre la terrasse sommitale d’où la vue s’ouvre sur l’immensité verte du Péten. Au sud-ouest de la place centrale, découverte du Monde Perdu qui rassemble une multitude d’édifices et de temples datant d’époques très différentes. Retour à l’entrée du parc et départ pour l’aéroport de Florès. Vol retour vers Guatemala Ciudad et transfert à Antigua.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Si le vol international part le matin du jour 15, la nuit se fera à Guatemala Ciudad pour éviter des transferts inutiles.

J15 : Antigua, vol retour

Matinée libre pour flâner une dernière fois dans les rues d’Antigua. En début d’après-midi, départ pour l’aéroport de Guatemala Ciudad et envol pour la France.

Transfert : 1h
Repas : BL

J16 : Arrivée en France

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.