Tour de l'Ausangate
Pérou PE 204 Trekking

Trekking autour du sommet de l'Ausangate dans la Cordillère Vilcanota

15 jours - 7 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 12/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit
Carte 2 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Après une magnifique introduction de quatre jours pour découvrir les trésors de l'Empire inca, ce grand trekking vous immerge dans les paysages grandioses de la Cordillère Vilcanota. Lagunes turquoise, troupeaux d'alpagas, parois glaciaires vertigineuses, sommets élancés à plus de 6000 m foisonnent. La fin du voyage se déroule en douceur sur les îles paisibles du lac Titicaca, berceau indien du pays.

Points forts

• Un trekking dans une cordillère spectaculaire avec des paysages grandioses
• Le monde inca, depuis Cusco jusqu’au lac Titicaca en passant par le Machu Picchu
• La rencontre de populations indiennes et montagnardes accueillantes
• L'excellente acclimatation avant le trek de l'Ausangate
• Une découverte en profondeur de la vallée sacrée, des sites classiques et d'autres qui le sont moins...

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 110 €)
• Un caisson hyperbare

Niveau

Soutenu 12/20 Voir le tableau des niveaux  Excellente acclimatation à l'altitude. Le programme autour de Cusco et dans la vallée sacrée, avec entre autre la magnifique étape (J6) qui permet de découvrir Huchuy Qosqo, est la garantie d'une réussite pour le trek autour de l'Ausangate. Nous ne passons la première nuit au dessus de 4000 m (Upis, 4400 m) que le jour 7. Pour ce trek dans la cordillère de Vilcanota, 5 jours de marche sur sentier sans difficulté technique. Par contre, l’altitude est conséquente avec des camps autour de 4500 m. Effort important avec 4 cols à franchir entre 4800 et 5050 m. Etapes moyennes de 5/6h. Très bonne forme physique nécessaire en raison de l’engagement, de l’éloignement et du froid. Une expérience de l'altitude, sans être indispensable, est un plus évident.

J1 : Vol > Lima

Vol au départ de Paris à destination de Lima. Arrivée en fin d'après-midi, accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : D
Le dîner est prévu, sauf en cas d'arrivée tardive à Lima.

Selon la compagnie aérienne utilisée, le départ peut avoir lieu dans la soirée du jour 1. Dans ce cas, arrivée matinale à Lima le jour 2 et connexion avec le vol intérieur.

J2 : Vol > Cusco (3400 m)

Envol pour Cusco, l’ancienne capitale de l’Empire inca. Transfert à l’hôtel et fin de matinée libre pour se reposer et s’acclimater. Classée Patrimoine de l’Humanité en 1983, Cusco regorge de trésors. Après le déjeuner, visite de la ville. Découverte de la cathédrale qui abrite l’une des plus belles collections d’art colonial du Pérou avec plusieurs tableaux d'artistes appartenant à l’école de Cusco. Jouxtant la cathédrale, l’église de la Compagnie de Jésus la défie avec son incroyable façade baroque. A l’intérieur, l’imposant maître-autel, entièrement recouvert d’or, confirme la puissance que les Jésuites ont eu lors de la colonisation de l’empire inca. En fin d’après-midi, court transfert sur les hauteurs de la ville et visite du site de Sacsayhuaman où s’élevait une forteresse abritant la garnison chargée de défendre la capitale inca. Visite du site et descente par des ruelles pentues vers Cusco et sa Plaza de Armas.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J3 : Cusco > Ollantaytambo (2850 m), train > Aguas Calientes (2080 m)

Journée consacrée à la découverte des merveilles de la Vallée Sacrée. Nous commençons par Chinchero (3750 m). Ce village, qui contrôlait jadis l'accès de la Vallée Sacrée, abrite divers vestiges incas, une église coloniale et un pittoresque marché artisanal. Poursuite vers le site de Moray, surprenant amphithéâtre aux terrasses disposées en cercles concentriques, avant d’atteindre les Salines de Maras. Datant de l'époque pré-inca, les paysans de la région récupèrent le sel provenant de ces sources salées depuis plus de 5 siècles ! Agréable balade le long d’un sentier qui serpente du sommet des salines jusqu’aux rives de l’Urubamba (environ une heure de marche). Après le déjeuner, nous partons à la découverte d’Ollantaytambo, célèbre pour sa forteresse bâtie à l’apogée de l’empire Inca, et installée de façon stratégique au sommet d’un escarpement surveillant l’entrée nord-ouest de la Vallée Sacrée. Nous nous baladons aussi dans le village qui mérite une visite approfondie. C'est l'un des seuls vestiges de l'architecture urbaine inca avec ses bâtiments, ses rues et ses patios... En fin de journée, trajet en train (1h30) pour Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Dénivelé : +150 m
Dénivelé : -350 m

J4 : Visite de Machu Picchu. Train et bus pour Pisac (2980 m)

Lever matinal.  Un court trajet en bus nous mène à l’entrée du Machu Picchu (2420 m). Un bon sentier conduit à la "cabane du gardien" d'où on peut assister au lever du soleil sur la citadelle du Machu Picchu. Randonnée en aller et retour jusqu'à la Porte du Soleil (2670 m) avant la visite du site proprement dit. Classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1983 et désignée en 2007 parmi les 7 nouvelles merveilles du monde, la cité du Machu Picchu, la « vieille montagne » en quechua, se trouve à 2430 m d'altitude, dans un site montagneux d'une extraordinaire beauté. Bâtie au sommet d’un éperon rocheux, au cœur de la forêt tropicale, elle est coupée du monde par la rivière Urubamba qui s’enroule en boucle autour de son socle rocheux. Ce lieu fut révélé au monde en 1911, par l’archéologue américain Hiram Bingham mais aujourd’hui émerveillement et mystères demeurent. Exploration des mille et un recoins de ce lieu d’exception : Temple du Soleil et Tombeau Royal, Bains cérémoniels, Palais royal, Maison du grand prêtre, Place sacrée, Temple aux trois fenêtres, Intihuatana, place centrale, les trois portes, quartier résidentiel, quartier industriel, Temple du Condor… Redescente au village d’Aguas Calientes en début d'après midi. Puis train jusqu’à Ollantaytambo et transfert en véhicule privé pour le village de Pisac.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 2h/3h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m
Le trajet en train entre Aguas Calientes et Ollantaytambo dure environ 1h15.
Il est interdit de pique-niquer sur le site du Machu Picchu. Votre guide vous donnera barres, fruits secs et fruits sur le site. Dans l'après-midi, encas léger à Aguas calientes avant de prendre le train.

J5 : Visite de Pisac. Route > Cusco (3400 m)

Vingt minutes de bus permettent d’arriver sur la partie supérieure du site de Pisac (3430 m), spectaculairement construit sur une crête dominant le cours du rio Urubamba. Composé de plusieurs quartiers, Pisac était une ville agricole importante, dotée d’une multitude de terrasses adaptées à la configuration du terrain. A l’époque des Incas, Pisac était aussi une ville stratégique, une ville religieuse, un observatoire astronomique et une grande nécropole ! Après une visite complète du site, nous plongeons littéralement vers la vallée par une suite d’escaliers raides. Le sentier débouche en plein cœur du village, sur la Plaza de Armas, entièrement consacrée au marché traditionnel et artisanal. Nous prenons le temps de flâner entre les étals colorés avant de retourner en bus à Cusco. Fin de journée libre pour flâner et découvrir Cusco à sa guise. Entrelaçant dans ses pierres, son âme inca et son histoire espagnole, la ville possède des charmes inépuisables qu’il est bon de saisir en se perdant dans ses différents quartiers, en se baladant d’une colline à l’autre, en poussant la porte d’une église ou en se reposant sur une place ombragée. D’intéressants musées peuvent jalonner une déambulation, notamment le magnifique musée Larco. Et quoi que mieux en fin de journée que de déguster un pisco sour, l’apéritif local, à la terrasse d’un café dominant la plaza de Armas, cœur névralgique de la cité.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 1h30/2h
Dénivelé : -450 m

J6 : Route > Patabamba, trek > Huchuy Qosqo > Lamay. Route > Cusco

Départ matinal pour rejoindre le village indien de Patabamba (3890 m). Accueil par cette communauté indienne qui fut la première à s’organiser pour recevoir les voyageurs curieux, avides de découvrir leur mode de vie et savoirs ancestraux. Rapide présentation des plantes locales, toujours utilisées pour le tissage et la médecine traditionnelle. Début de notre randonnée. Nous suivons un agréable sentier à flanc, véritable mirador sur la Vallée Sacrée et les sommets enneigés de la Cordillère Urubamba. Après le joli village de Sihua, une montée soutenue permet de franchir la difficulté du jour, le col de Pukamarca à 4200 m d’altitude. Descente facile jusqu’au magnifique village de Pukamarka, "l'endroit rouge" en quechua. Déjeuner sur les terrasses incas dominant le village, un des derniers exemples d’architecture traditionnelle avec ces maisons d’adobe aux toits de chaume. Nous poursuivons par un spectaculaire chemin inca, taillé dans les gorges du canyon Leonpunku, « la porte du puma ». Ambiance saisissante entre ces parois resserrées où seul le bruit d’une rivière trouble le silence. La végétation prend des allures tropicales. Après être passé devant un ancien poste de contrôle inca, l’horizon s’ouvre à nouveau et nous arrivons sur un secret bien gardé, le site d’Huchuy Qosqo, le petit Cusco. Balade paisible, à travers les constructions en pierre ou en pisé et les terrasses agricoles de cette ville qui, selon les chroniques, aurait été construite par l’Inca Wiracocha au début du XVème s. Descente finale vers le village de Lamay (2950 m), lieu de rendez-vous avec le véhicule. Retour à Cusco.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +310 m
Dénivelé : -1250 m

J7 : Cusco > Tinki (3780 m), trek > Upis (4400 m)

Départ matinal pour la cordillère de Vilcanota, au sud-est de Cusco. L’ancienne piste a laissé place à une magnifique route qui relie l’Atlantique au Pacifique, la fameuse Transocéanique. Passage de deux cols avant d’arriver au village de Tinki. Rencontre avec notre équipe de muletiers, chargement des bagages et départ pour un trek spectaculaire de 5 jours autour du plus haut sommet du massif, l’Ausangate (6372 m). Surgissant de la platitude de l’Altiplano, l’Ausangate est une montagne puissante, couverte de longs glaciers. Elle est l’axe du paysage et hypnotise l’esprit. Depuis toujours, elle est vénérée par les Indiens qui vivent à ses pieds. C’est l’Apu, la montagne tutélaire, protectrice et fécondante. Départ en douceur, dans une large vallée, par endroits marécageuse. Arrivée au village d’Upis, éclaté en nombreux hameaux et installation du campement à proximité, au pied du versant nord de l’Ausangate. En amont du village il y a une source d'eau chaude en partie aménagée où l'on peut se relaxer.

Transfert : 3 h 30
Hébergement : Camp Vilcanota
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +620 m

J8 : Trek > Col Arapa (4750 m) > Col Apacheta (4850 m) > Lagune Jatun Ausangatecocha (4680 m)

Sans conteste, une journée exigeante mais l'une des plus belles étapes de notre trek. Au bout de la vallée d’Upis, le chemin s’engage dans un étroit vallon et prend de l’altitude ; passage devant plusieurs hameaux isolés, entourés de leurs corrals et troupeaux d’alpagas. Poursuite par une traversée à flanc, au cœur d’un paysage minéral, vers le col Arapa (4750 m). Descente vers une myriade de lagunes. Passage sur les bords de l’immense lagune Jatun Pucacocha (4560 m), avec en toile de fond un nouveau versant de l'Ausangate. Longue montée au col Apacheta (4850 m). Vue impressionnante sur l’immense glacier couvrant la face ouest de l’Ausangate avant de finir sa course dans la lagune Ausangatecocha. Les roches, chargées de minerais, prennent des teintes violacées. Rapide descente sur les bords du lac turquoise de l’Ausangatecocha (4680 m) où nous installons notre camp pour la nuit.

Hébergement : Camp Vilcanota
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +640 m
Dénivelé : -360 m

J9 : Trek > Col Alto Palomani (5100 m) > Vallée Jampa (4640 m)

Encore une magnifique journée qui résume toute les beautés de la Cordillère. Au programme, grand spectacle glaciaire, vallons verdoyants, lagunes multicolores, troupeaux d’alpagas et hameaux de bergers. Montée, courte mais soutenue vers le col Alto Palomani (5100 m). Possibilité de suivre la crête, au dessus de ce col, pour gravir un petit sommet (ajouter dans ce cas 200 m de dénivelé au total de cette journée) d'où la vue sur les glaciers du versant sud de l'Ausangate est impressionnante. Descente dans un vallon accueillant, au pied de la face sud de l’Ausangate, parmi des troupeaux d’alpagas. Au lieu dit "Pampa Cancha" (4450 m), nous débouchons dans une large vallée sillonnée par le rio Jampamayo. Montée douce jusqu'à notre camp, installé dans les parages de hameaux de bergers.

Hébergement : Camp Vilcanota
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +610 m
Dénivelé : -650 m

J10 : Trek > Col Jampa (5050 m) > Pacchanta (4300 m)

La journée démarre par un faux plat montant dans la large vallée Jampamyo avant de bifurquer plein ouest et de se redresser. Longue montée jusqu’au col Jampa (5050 m), le dernier du trek. Vue panoramique sur une enfilade de sommets comme le Puca Punta ou le Jatun Punta. Au cours de la descente, passage devant une multitude de lagunes, aux couleurs variées. Progressivement, on quitte le monde de la haute altitude, les pierriers laissent place aux pâturages, les hameaux réapparaissent et les troupeaux envahissent les vallons. Après la lagune Comercocha, « le lac vert » en quechua, la descente se poursuit jusqu’au village de Pacchanta. Il fera bon se baigner dans les sources chaudes à ciel ouvert du village face au majestueux spectacle de l’Ausangate !

Hébergement : Camp Vilcanota
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +410 m
Dénivelé : -750 m

J11 : Trek > Tinki (3780 m). Route > Llachon (3820 m)

Une journée intense pour un complet changement d’ambiance. Réveil au pied de la Cordillère de Vilcanota et nuit au bord du lac Titicaca ! Petit-déjeuner matinal et descente facile vers le village de Tinki. Fin du trek et adieux à notre équipe locale. Après un dernier coup d’œil sur l'Ausangate, départ en véhicule privé pour le lac Titicaca. Nous reprenons d’abord la route en direction de Cusco pendant 2 heures (passage de deux cols avec des vues splendides). A Urcos nous regagnons la grande route de Cusco à Puno. Passage du col Abra de la Raya (4312 m). Dominé par les montagnes enneigées de la Cordillère Carabaya, il marque l’entrée dans la puna, vaste plateau herbeux d’altitude. Ici, la vie est dure et la population, dispersée, vit chichement de l’élevage de lamas. Après Juliaca, la route file vers la presqu’île de Capachica, langue de terre s’enfonçant dans les eaux du lac Titicaca. Arrivée en fin de journée à Llachon. Accueil dans une communauté aymara et installation pour deux nuits chez l’habitant.

Transfert : 8h/9h
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : -520 m

J12 : Balade > Mirador Inca Karus (4090 m) > Paramis (3850 m)

Balade originale pour découvrir les beautés du lac Titicaca. Pour notre plus grand bonheur, la presqu’île de Capachica, avec des paysages de toute beauté, demeure un lieu méconnu où peu de voyageurs s’aventurent. Pourtant, ici les traditions andines sont vivaces et les femmes sont parées de magnifiques coiffes. La randonnée du jour en est le parfait exemple : un large chemin inca pavé, serpente entre hameaux, petits bois d’eucalyptus et terrasses jusqu’aux crêtes et au mirador inca Karus, point culminant de la presqu’île à 4090 m. Le tableau est éblouissant : les îles Taquile et Amantani, posées sur le lac Titicaca, vaste comme une mer intérieure et, dans les lointains brumeux, les cimes enneigées de la Cordillère Royale. Par un sentier sauvage, entre terre et ciel, nous poursuivons sur les crêtes, entre les murs de pierre sèche qui encadrent les parcelles. Descente sur la côte Nord. Nous dépassons un village isolé pour finalement atteindre la minuscule communauté de Paramis. Quelques familles vivent ici, au bord du lac, entre agriculture et pêche traditionnelle. Le mode de vie semble immuable depuis l’époque inca. Nous sommes accueillis pour le déjeuner par une famille confondante de gentillesse. L'après-midi, retour à Llachon par un autre chemin via la traversée d'un col.

Hébergement : Chez l’habitant
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +450 m
Dénivelé : -420 m

J13 : Lac Titicaca > Juliaca, vol > Lima

Après le petit-déjeuner, il est temps de quitter nos hôtes. Départ pour l'aéroport de Juliaca et vol à destination de Lima. A l'arrivée, accueil et transfert à l'hôtel.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Les horaires du vol Juliaca > Lima sont très variables et modifiables à tout moment par la compagnie. Il peut arriver (risque de grève notamment) que nous soyons obligés de prendre un vol depuis Arequipa. Dans l'un ou l'autre de ces cas, le programme sera adapté par votre guide.

J14 : Lima, vol de retour

Ce matin, découverte de la ville fondée en 1535 par Pizarro et qui compte aujourd’hui plus de 10 millions d’habitants. Nous nous dirigeons d'abord vers son centre historique (déclaré Patrimoine mondial en 1991). C'est ici que s'est établie la colonie espagnole au XVIe siècle. Découverte de la Plaza Mayor qui a servi de cadre à certains des événements les plus importants de l'histoire du Pérou. A l’origine entourée de petits magasins et de commerces, elle fut utilisée comme lieu d'exécution des condamnés par le Tribunal de la Sainte Inquisition. Plus tard, on plaça dans sa partie centrale la pile de bronze (1651) qui l'orne encore aujourd'hui. C'est aussi là que fut proclamé en 1821 l'Acte d'Indépendance du Pérou. Sur ses côtés se trouvent le Palais du Gouvernement, la Cathédrale (bel exemple d'architecture coloniale), le Palais Archiépiscopal et la Municipalité de Lima. Passage sur la très belle place San Martín, avec ses balcons, arcades et immeubles anciens. Repas de midi et début d'après-midi libre, fonction de l'heure de transfert pour l'aéroport. Envol pour Paris.

Repas : B
La visite de Lima est possible ou non en fonction des horaires aériens.

J15 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.