Salcantay et Ausangate
Pérou PE 311 Trekking

Trek Salcantay et Ausangate : Trekking au Pérou

22 jours - 16 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 14/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Salcantay et Machu Picchu, Ausangate, lac Titicaca… des lieux sacrés du monde inca, pour un itinéraire exceptionnel ! Après un début de voyage à explorer Cusco et la vallée sacrée, un premier trek de 5 jours nous conduit des basses vallées tropicales vers le site mythique du Machu Picchu en passant au pied du sommet élancé du Salcantay. Un grand trekking, soutenu et en traversée, permet de découvrir la région sauvage et peu fréquentée de la Cordillère Vilcanota avec en toile de fond les glaciers étincelants de l'Ausangate. Sans oublier un séjour idyllique sur les rives du lac Titicaca qui termine en beauté ce circuit. Ceci est l'un de nos itinéraires phares au Pérou !

Points forts

• Des visites approfondies de Cusco et de la Vallée sacrée en acclimatation
• Un trek autour du Salcantay, entre haut col et site du Machu Picchu
• Le trek dans la Cordillère Vilcanota, un itinéraire en traversée magnifique

Les plus Tirawa

• Toutes les entrées des parcs et sites visités comprises dans le prix (110 €)
• Un caisson hyperbare

Niveau

Soutenu 14/20 Voir le tableau des niveaux  Au total, 17 jours de marche ou balade qui se répartissent en trois temps principaux. Pour démarrer une excellente acclimatation, quatre jours de balades (de 3 à 4h de marche) permettent de découvrir Cusco et les sites majeurs de la vallée sacrée. Le trek de Salcantay (3 jours de marche avec la traversée d'un col à 4600 m) vient parfaire cette acclimatation. Le trek de la cordillère Vilcanota (7 jours de grandes marches) avec une altitude moyenne élevée (4600 m), du froid garanti et des cols qui dépassent les 5000 mètres, demande un effort constant, mais reste justement accessible grâce à la bonne préparation obtenue avant.

J1 : Vol Paris > Lima

Vol au départ de Paris en direction de Lima. Accueil et transfert à l’hôtel (quartier Miraflores).

Hébergement : Hôtel
Repas : D
Selon la compagnie aérienne utilisée, le départ peut avoir lieu dans la soirée du jour 1. Dans ce cas, arrivée matinale à Lima le jour 2 et connexion avec le vol intérieur.

J2 : Vol > Cusco (3400 m), visite

Envol matinal pour Cusco, l’ancienne capitale de l’empire inca. Accueil par notre guide francophone et court trajet vers l’hôtel. Fin de matinée libre pour se reposer et s’acclimater. Après un déjeuner typique, première découverte de Cusco, ville pleine de charme, regorgeant de trésors, classée Patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1983. L'après-midi, au départ de la plaza de Armas, coeur des villes coloniales du Nouveau Monde, balade de places en quartiers pittoresques, jusqu’au Qoricancha, le temple du Soleil, puis vers le très animé marché couvert de San Pedro. Dîner en ville et retour à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J3 : Cusco et ses environs

Court trajet vers Tambo Machay (3760 m). Début d'une agréable balade, qui en plus de nous acclimater, permettra de découvrir, sur les hauteurs de la ville, plusieurs sites inca d’importance. Nous commençons par Tambo Machay, baptisé « le bain de l’Inca » où l’Empereur venait prendre un bain cérémoniel dans une source sacrée. La qualité des pierres et la présence de niches d’offrandes laissent supposer l’importance rituelle et religieuse de ce site. Juste en face, visite de Puca Pucara, littéralement « le fort rouge ». Cet ensemble servait probablement de pavillon de chasse et de poste de garde avec une vue panoramique sur la campagne de Cusco. Passage à Qenko, un énorme rocher consacré au culte du puma et percé d’un tunnel. Nous arrivons finalement à Sacsayhuaman (3600 m), mystérieuse construction avec trois imposantes murailles en forme de zigzag bâties de gros blocs mégalithiques dont certains pèsent 150 tonnes. Descente à pied par le typique quartier de San Blas vers la Plaza de Armas de Cusco. Retour à l’hôtel et fin de journée libre.

Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 3h
Dénivelé : -200 m

J4 : Cusco > Vallée Sacrée > Urubamba (2880 m)

Journée consacrée à la découverte des merveilles de la Vallée Sacrée. Nous commençons par Chinchero. Ce village qui contrôlait jadis l'accès de la Vallée Sacrée abrite divers vestiges incas, une église coloniale et un pittoresque marché artisanal. Un arrêt dans une famille locale qui file et tisse la laine de manière ancestrale nous permet de découvrir d’intéressantes traditions et de réaliser quelques belles photos. Poursuite vers le site de Moray, surprenant amphithéâtre aux terrasses disposées en cercles concentriques et vers les célèbres Salines de Maras datant de l'époque pré-inca. Depuis plus de 5 siècles, les paysans de la région récupèrent le sel provenant de ces sources salées ! Agréable balade d'environ 1 heure, le long d’un sentier qui serpente du sommet des salines jusqu’aux rives de l’Urubamba, offrant ainsi de multiples visions de ce lieu magique où les photographes se régalent. Déjeuner dans un restaurant champêtre avec son jardin au bord de la rivière Urubamba. L’après-midi, nous rejoignons Ollantaytambo (2850 m). Visite de sa célèbre forteresse bâtie à l’apogée de l’empire Inca et installée stratégiquement au sommet d’un escarpement surveillant l’entrée nord-ouest de la Vallée Sacrée. Retour en fin de journée dans la petite ville d'Urubamba pour la nuit.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Dénivelé : +180 m
Dénivelé : -360 m

J5 : Visite de Pisac. Route > Cusco (3400 m)

Il nous faut une heure de trajet depuis Urubamba pour arriver sur la partie supérieure du site de Pisac (3430 m), spectaculairement construit sur une crête dominant le cours du rio Urubamba. Composé de plusieurs quartiers, Pisac était une ville agricole importante, dotée d’une multitude de terrasses adaptées à la configuration du terrain. A l’époque des Incas, Pisac était aussi une ville stratégique, une ville religieuse, un observatoire astronomique et une grande nécropole ! Après une visite complète du site, nous plongeons littéralement vers la vallée par une suite d’escaliers raides. Le sentier débouche en plein cœur du village, sur la Plaza de Armas (2980 m), entièrement consacrée au marché traditionnel et artisanal. Nous prenons le temps de flâner entre les étals colorés avant de retourner en bus à Cusco. Après midi libre pour flâner et découvrir Cusco à sa guise. Entrelaçant dans ses pierres, son âme inca et son histoire espagnole, la ville possède des charmes inépuisables qu’il est bon de saisir en se perdant dans ses différents quartiers, en se baladant d’une colline à l’autre, en poussant la porte d’une église ou en se reposant sur une place ombragée. D’intéressants musées peuvent jalonner une déambulation, notamment le magnifique musée Larco. Et quoi que mieux en fin de journée que de déguster un pisco sour, l’apéritif local, à la terrasse d’un café dominant la plaza de Armas, cœur névralgique de la cité.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 1h30/2h
Dénivelé : -450 m

J6 : Cusco > Soraypampa (3800 m)

Départ matinal de Cusco. Nous empruntons la grande route qui file vers l'Ouest, en direction d'Abancay et d'Ayacucho. Arrivée sur le plateau d’Anta, un lieu verdoyant, envahi de vaches, qui se dédie à la production laitière. Premier arrêt pour découvrir un site inca confidentiel, Quillarumiyoc dont le nom quechua signifie « le lieu du rocher de la lune ». Balade sur ce vaste site qui comprend des terrasses, des canaux, un édifice pyramidal où se déroulait d’importantes cérémonies mais surtout un rocher sculpté d’une demi-lune. Retour au véhicule et montée au col Huilque (3900 m) ; l’occasion d’une première vue sur le massif du Salcantay. La route plonge ensuite dans la vallée cultivée de Limatambo. Nous empruntons alors un chemin secondaire pour atteindre le village de Chonta. Après 1h de marche, nous atteignons une plateforme d’observation des condors sur le canyon du rio Apurimac. Pique-nique sur place le temps d’observer le majestueux vol des condors, l’oiseau sacré et vénéré du monde inca. Retour par le même chemin. Nous reprenons la route. Peu après Ancascocha (2230 m), nous suivons une bonne piste jusqu’au village de Mollepata (2840 m). Un chemin en terre continue, en remontant la rive droite du rio Blanco. Nous traversons Challacancha avant d’arriver à Soraypampa (3800 m). Installation du camp au pied de l’impressionnante face sud du Salcantay (6217 m).

Transfert : 5h30
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Dénivelé : +340 m
Dénivelé : -340 m

J7 : Trek > Col du Salcantay (4600 m) > Andenes (3400 m)

Rencontre avec les muletiers. Une fois les bagages chargés, c'est parti pour un magnifique trek de 3 jours qui va nous faire découvrir les 2 versants des Andes, l'un aride et en altitude, l'autre couvert de forêt tropicale et plongeant dans le bassin amazonien. Première journée longue et spectaculaire face à la montagne sacrée du Salcantay. La montée suit les bords d’une moraine avant d’atteindre un plateau au pied du sommet enneigé. Une dernière pente permet d’atteindre le col du Salcantay (4600 m). Un peu après le col, on peut aller admirer le lac Salcantaycocha où les neiges éternelles du géant des lieux se reflètent. La descente ensuite alterne pentes parsemés de gros blocs et plateaux herbeux jusqu’à l’immense pâturage de Huaracmachay. Belle vue sur les sommets enneigés de la cordillère. Continuation dans une vallée où la végétation réapparait au fil de la descente jusqu'à devenir exubérante. Nous atteignons finalement le hameau d'Andenes où nous installons notre camp sur de belles terrasses

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 7h/8h
Dénivelé : +800 m
Dénivelé : -1200 m

J8 : Trek > Lucmabamba (2040 m)

Nous poursuivons notre descente, traversant le hameau de Chaullay avant d'apercevoir les pâturages de Colpapampa. Une dernière montée et nous débouchons dans ce beau village, construit sur un plateau ceinturé par trois rivières. Le chemin descend en lacets sur les bords de deux rivières qui se réunissent pour former le rio Santa Teresa. Toute la journée, on suivra la rive gauche, alternant courtes montées et descentes douces dans une végétation tropicale (fougères, bambous, ananas bois...). Passage devant de belles cascades et arrivée sur une clairière. Très belle vue sur la cime enneigée du Padreyoc (5400 m) flottant au dessus du vert dense de la forêt. Le chemin rejoint une piste avant de traverser le village de la Playa. Un dernier effort et nous voilà à notre campement.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +240 m
Dénivelé : -1600 m

J9 : Trek > Col de Llactapata (2780 m) > Station hydroélectrique (1880 m). Train > Aguas Calientes (2070 m)

Très belle montée, à découvert et en forêt, sur un sentier inca. Le chemin traverse des plantations de café, des bananeraies avant d’atteindre le col boisé de Llactapata (2780 m). Une courte descente amène au site inca de Llactapata. Vue exceptionnelle sur le Machu Picchu et les sommets enneigés de l’Urubamba. Descente soutenue jusqu’au rio Aobamba que l’on traverse par un pont suspendu. Fin du trek à la station hydroélectrique, installée sur la berge du rio Vilcanota (1880 m). Court voyage en train jusqu’à Aguas Calientes (2080m). En soirée, baignade possible dans les sources chaudes (entrée à payer sur place).

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +740 m
Dénivelé : -900 m
Les horaires de train sont imprévisibles depuis la station hydroélectrique. Une bonne dose de patience est parfois nécessaire.

J10 : Visite du Machu Picchu. Retour à Cusco

Lever matinal ! Un bus-navette nous conduit à l'entrée du site du Machu Picchu (2420 m). Un bon sentier permet d'arriver directement à la "maison du gardien", une construction qui domine le site et d'où la vue sur l'ensemble des ruines est saisissante (2580 m) ! Nous démarrons ensuite une visite inoubliable, avant l’arrivée de la foule. Sous la conduite éclairée de notre guide péruvien, découverte du Temple du Soleil et de tous les lieux importants du site : palais royal, bains cérémoniels, maison du grand prêtre, place sacrée, temple du Condor... Retour à la « Maison du gardien » après environ 3 heures de marche et une boucle passionnante. Pour ceux qui le désirent, possibilité d’aller jusqu’au pont de l’Inca (environ 40 mn a/r). Vers 13h, descente en bus jusqu’au village d’Agua Calientes. Déjeuner dans un restaurant du village avant un retour en train vers Ollantaytambo, puis en bus vers Cusco.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 2 à 4h
Dénivelé : +210 m
Dénivelé : -210 m
Le trajet en train entre Aguas Calientes et Ollantaytambo dure environ 1h15.
Il est interdit de pique-niquer sur le site du Machu Picchu. Votre guide vous donnera barres, fruits secs et fruits sur le site. Dans l'après-midi, encas léger à Aguas calientes avant de prendre le train.

J11 : Cusco > Mallma (4140 m). Trek > Laguna Singrenacocha (4350 m)

Départ matinal en bus pour la Cordillère de Vilcanota, au sud-est de Cusco. L’ancienne piste a laissé place à une magnifique route qui relie désormais l’Atlantique au Pacifique, le Brésil au Pérou, la fameuse Transocéanique. Passage de deux cols depuis lesquels nous avons de belles vues sur le Salcantay et la Cordillère de Vilcanota, notre terrain de jeu des jours à venir. Arrivée au village de Mallma (4140 m). Rencontre avec notre équipe de muletiers, chargement des bagages et départ pour un trekking spectaculaire dans la cordillère Vilcanota. Avec ses lagunes turquoise, ses vastes alpages parcourus par les troupeaux d’alpagas et son emblématique sommet, l’Ausangate (6372m), cette Cordillère est connue des trekkeurs les plus exigeants. Démarrage en douceur sur les hauts plateaux pour gagner le pied des hauts sommets. Nous remontons une large vallée en suivant le rio Vilcanota. L’ambiance est bucolique ; nous passons d’une rive à l’autre, traversant hameaux indiens et troupeaux d’alpacas. La vallée rejoint l’immense lagune glaciaire Singrenacocha, l’une des merveilles du massif, avec son eau turquoise reflétant les hauts sommets. Nous installons notre camp sur la rive Ouest de ce lac, dans un cadre admirable.

Transfert : 4h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Dénivelé : +210 m

J12 : Trek > Col Chullucucho (4730 m) > Pallca (4360 m) > Col Puca Orjo (4700 m) > Pachanta (4300 m)

Par une traversée à flanc au-dessus de la lagune Singrenacocha, nous rejoignons un vallon et remontons jusqu’à un premier col à 4730 m, situé sous le Cerro Chullucucho. Nous débouchons sur un plateau parfaitement plat, sans la moindre aspérité, une curiosité géographique ! Avec une douce courbure, ce plateau perd lentement de l’altitude avant de se fondre à l’horizon avec l’Altiplano. Traversée en plein ciel, face au seigneur des lieux, l’Ausangate (6372 m), plus haut sommet de la Cordillère. Montagne puissante, couverte de longs glaciers, elle est l’axe du paysage et hypnotise l’esprit. Depuis toujours elle est vénérée par les Indiens qui vivent à ses pieds. C’est l’Apu, la montagne tutélaire, protectrice et fécondante, que nous aurons l’occasion d’admirer sous tous ses versants. Nous débouchons sur le haut de la lagune Armacocha (4560 m). L’ambiance est austère, saisissante : énormes glaciers, cascades de séracs, moraines violettes, eaux grises de la lagune. Nous rejoignons bientôt les pelouses alpines ; pause dans un magnifique hameau andin avec ses maisons en pierre coiffés de toits de chaume et ses enclos de pierres sèches (Pallca, 4360 m). Traversée d’un second col (4700 m), situé sous le cerro Puca Orjo et nuit au village de Pacchanta. Baignade possible dans les sources chaudes, face au versant nord de l’Ausangate.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +720 m
Dénivelé : -770 m

J13 : Trek > Col Jampa (5050 m) > Vallée Jampa (4640 m)

Démarrage tranquille. Nous suivons le fond d'un vallon qui au détour d'un tournant nous mène devant la lagune Comercocha (4600 m) où quelques familles indiennes s’installent aux beaux jours avec leurs troupeaux d’alpagas. Nous apercevons le col Jampa (5050 m), objectif du jour et l’un des grands cols du massif permettant de basculer sur le versant sud de la cordillère. Marche paradisiaque, d’alpages en lagunes, avec des vues sans cesse renouvelées sur les hauts sommets. A l’approche du col, l’ambiance devient minérale. Le sentier, dominant un long fleuve glaciaire, s’engage dans une véritable allée de hautes montagnes. Nous admirons à loisir les formes découpées du Puca Punta, du Collque Cruz et de tant d’autres. Une fois le col franchi nous entamons une descente facile dans la large vallée de Jampa, au milieu d'un amphithéâtre de sommets glaciaires. Installation du camp en aval du petit hameau de Jampa.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +720 m
Dénivelé : -410 m

J14 : Trek > Cerro Cano Punta (5000 m) > Riticancha (4730 m)

Le chemin quitte rapidement le fond de la vallée de Jampa et traverse tranquillement la pente jusqu'au vallon suspendu de l'hacienda Jano (4790 m), quelques maisons en pisé et un corral pour parquer lamas et autres alpacas ! Nous pourrions gagner le hameau de Quilleta en continuant sur la même courbe de niveau ... mais il est beaucoup plus intéressant de grimper sur l'un des sommets herbeux du Cano Punta (environ 5000 m). La vue depuis ce belvédère est absolument unique ! Descente sur les maisons en terre de Quilleta (4700 m), en utilisant les multiples sentes creusées par l'activité séculaire des troupeaux de lamas. Les multiples murs en pierre sèche délimitent les propriétés des paysans, et il y a même une chapelle dans ce hameau ! Ces hameaux, perdus dans des creux de vallées, ne sont habités que pendant la saison sèche, afin d'utiliser les pâturages comme des sortes d'alpages ! On remonte dans la quebrada Killita jusqu'à un autre hameau : Riticancha (4730 m).

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +390 m
Dénivelé : -300 m

J15 : Trek > Col du Condor (5200 m) > Laguna Sibinacocha (4880 m)

Au dessus de Ritacancha, la vallée se ferme en un grand cirque, avec une seule "porte" de sortie : le col du Condor, nommé localement Condor Tucu. La montée finale est raide, avec entre autre la traversée d’une barre rocheuse. Nous sommes au point culminant de ce trek : 5200 mètres !  Ambiance lunaire et panorama grandiose : à l'Ouest la masse imposante de l'Ausangate, au Nord le Pico Tres puis les immenses glaciers du nevado Chumpe et enfin à l'Est l'incroyable laguna Sibinacocha, 16 kilomètres de long !  Descente facile dans un grand vallon. Passage devant le hameau de Sallma (4970 m) avant d'arriver sur la rive occidentale de la laguna Sibinacocha (4880 m). Nous installons notre campement à Cochauma, à la pointe Nord du lac, sans doute le plus beau camp du voyage ! Nous sommes au pied d’un vaste plateau glaciaire, se terminant par une langue en forme de patte de lion et sur lequel sont posés 3 beaux sommets d’altitude décroissante. En nous retournant, nous avons une vue paisible sur la lagune Sibinacocha, si vaste que ses bords se confondent avec l’horizon.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +470 m
Dénivelé : -320 m

J16 : Trek > Col Yayamari (5050 m) > Laguna Ccasccana (4910 m)

Nous longeons les rives de la laguna Sibinacocha, l'occasion d'observer les nombreux oiseaux qui trouvent refuge dans le secteur : oies, cormorans, foulques... Au Nord du Cerro Yayamari, une vaste dépression nous mène tranquillement au col Yayamari (5050 m). Un autre panorama exceptionnel s'offre à nos yeux. Poursuite jusqu’à la laguna Ccasccana, site très sauvage dominé par le Nevado Ambroja (6049 m).

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h/5h
Dénivelé : +170 m
Dénivelé : -140 m

J17 : Trek > Phinaya (4710 m)

Dernières heures de marche dans la cordillère. Randonnée facile, à travers de vastes pâturages, pour une fin en douceur, sur les hauts plateaux, au milieu des troupeaux d’alpagas qui se régalent de l’herbe tendre. Pour la dernière fois, nous traversons les paysages sauvages de la partie Sud du massif de Vilcanota, hors de portée des itinéraires les plus fréquentés. Nous marchons un long moment face à la gigantesque calotte glaciaire de Quelccaya, le plus grand glacier isolé du Pérou, culminant à 5743 m au Coyllor Pununa. On pourra mesurer ce que "altiplano" veut dire... Il y a une distance de 14 kilomètres entre les rives du lac Ccasccana et le village de Phinaya (4710 m), terme de ce grand trek et dernier gros bourg habité où les indiens vivent d’élevage et du travail dans de petites mines artisanales. Nous allons perdre exactement 200 mètres sur cette distance ! Le camp est installé dans le village. A Phinaya, il est l'heure de dire adieu à notre équipe de muletiers. Ils vont rentrer vers la vallée d'Ocongate, sur le versant Nord du massif, en prenant certainement tous les raccourcis possibles ! 

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : -200 m

J18 : Phinaya > Sicuani > Llachon (3820 m)

Dernier coup d’oeil sur les Cayangate, Collque Cruz, Chimbaya et le superbe Ausangate. Départ en véhicule privé et cap sur le lac Titicaca, véritable mer intérieure. Nous suivons tout d'abord la piste jusqu'à Sicuani, localité dans laquelle nous retrouvons le bitume, sur la grande route qui relie Cuso à Puno. Passage du col Abra de la Raya (4470 m). Dominé par les montagnes enneigées de la Cordillère Carabaya, il marque l’entrée dans la puna, vaste plateau herbeux d’altitude. Ici, la vie est dure et la population, dispersée, vit chichement de l’élevage de lamas. Arrêt dans des bains thermaux pour savoureux un bain chaud ; un délice après un long trek ! A Juliaca nous prenons un chemin de traverse qui nous conduit à Llachon, sur la presqu’île de Capachica, langue de terre s’enfonçant dans les eaux du lac Titicaca. Accueil dans une communauté aymara et installation pour deux nuits chez l’habitant.

Transfert : 8h
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD

J19 : Rando > Paramis. Bateau > Iles Uros Titino

Nous vous proposons une découverte originale, complète et surtout loin des foules, des beautés du lac Titicaca. Pour notre plus grand bonheur, la presqu’île de Capachica, avec des paysages de toute beauté, demeure un lieu méconnu où peu de voyageurs s’aventurent. Pourtant, ici les traditions andines sont vivaces et les femmes sont parées de magnifiques coiffes. La randonnée du jour en est le parfait exemple : un large chemin inca pavé, serpente entre hameaux, petits bois d’eucalyptus et terrasses jusqu’aux crêtes et au mirador inca Karus, point culminant de la presqu’île à 4090 m. Le tableau est éblouissant : les îles Taquile et Amantani, posées sur le lac Titicaca, vaste comme une mer intérieure et, dans les lointains brumeux, les cimes enneigées de la Cordillère Royale. Par un sentier sauvage, entre terre et ciel, nous poursuivons sur les crêtes, entre les murs de pierre sèche qui encadrent les parcelles. Descente sur la côte Nord. Nous dépassons un village isolé pour finalement atteindre la minuscule communauté de Paramis (3850 m). Quelques familles vivent ici, au bord du lac, entre agriculture et pêche traditionnelle. Le mode de vie semble immuable depuis l’époque inca. Nous sommes accueillis pour le déjeuner par une famille confondante de gentillesse. L'après-midi, nous embarquons sur un bateau qui nous conduit vers les îles flottantes Uros Titino. Pour se protéger des raids armés des Colla ou des Incas, les indiens Uros s’étaient installés sur des îles flottantes en totora (roseaux légers) construits au milieu du lac. Retour à Llachon en fin d'après-midi. 

Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de marche : 4h/5h
Dénivelé : +450 m
Dénivelé : -450 m
Il y a 1h30 de navigation pour l'île Uros Titino et 40 mn pour rentrer sur Llachon.

Les îles Uros Titino sont beaucoup plus authentiques que celles proches de Puno, plus fréquentées.

J20 : Llachon > Juliaca, vol > Lima

Après le petit-déjeuner, il est temps de quitter nos hôtes. Départ pour l'aéroport de Juliaca et vol à destination de Lima. A l'arrivée, accueil et transfert dans un hôtel du quartier de Miraflores.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Le vol se faisant généralement à l'heure du déjeuner, il s'agira d'une collation prise dans l'avion.

J21 : Lima, visite. Vol de retour

Ce matin, découverte de la ville fondée en 1535 par Pizarro et qui compte aujourd’hui plus de 10 millions d’habitants. Nous nous dirigeons d'abord vers son centre historique (déclaré Patrimoine mondial en 1991). C'est ici que s'est établie la colonie espagnole au XVIe siècle. Découverte de la Plaza Mayor qui a servi de cadre à certains des événements les plus importants de l'histoire du Pérou. A l’origine entourée de petits magasins et de commerces, elle fut utilisée comme lieu d'exécution des condamnés par le Tribunal de la Sainte Inquisition. Plus tard, on plaça dans sa partie centrale la pile de bronze (1651) qui l'orne encore aujourd'hui. C'est aussi là que fut proclamé en 1821 l'Acte d'Indépendance du Pérou. Sur ses côtés se trouvent le Palais du Gouvernement, la Cathédrale (bel exemple d'architecture coloniale), le Palais Archiépiscopal et la Municipalité de Lima. Passage sur la très belle place San Martín, avec ses balcons, arcades et immeubles anciens. Déjeuner et début d'après-midi libres. Transfert à l'aéroport. Envol pour Paris.

Repas : B
Le déroulement de cette journée peut varier en fonction des horaires du vol de retour.

J22 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.