Désert et Salars
Chili, Bolivie CL 502 Voyage Découverte

Désert Atacama, salar d'Uyuni, Sud Lipez : Chili, Bolivie

15 jours - 6 jours de balade 4 à 12 pers. Facile 5/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Aux confins du Chili et de la Bolivie se trouvent les plus beaux déserts andins : l’Atacama et le sud Lipez. Spectaculaire, ce voyage au cœur d’un monde minéral vous dévoile une incroyable palette de paysages : lagunes colorées, volcans aux formes épurées, salars démesurés… La lumière et les couleurs incomparables de l’altiplano vous marqueront profondément.

Points forts

• Les plus belles régions de Chili Bolivie : Atacama, salar d’Uyuni, sud Lipez...
• Un circuit idéal pour les amoureux de nature avec des balades faciles
• Une soirée astronomie dans le désert d'Atacama
• Un hébergement confortable dans le sud Lipez

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 110 €)
• Un caisson hyperbare

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  Voyage en altitude mais sans difficulté physique. Quelques balades faciles, sans dénivelés (maximum 4h de marche). Dans le sud Lipez, 6 jours de déplacements en véhicule 4x4 sur des pistes bien tracées.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée > Santiago

Arrivée dans la matinée. Accueil par un guide francophone et transfert à l'hôtel. Découverte à pied de Santiago et tout particulièrement du centre-ville historique, mélange hétéroclite de modernisme et néo-classicisme. Après une brève visite de l'église coloniale San Francisco (dont les jardins de l'ancien couvent ont servi à la construction du quartier Paris-Londres), nous apprécions l'effervescence autour de l'Alameda, la principale artère de la capitale. Nous rejoignons le palais présidentiel La Moneda et la place de la Constitution bordée de nombreux ministères. Puis, direction la Place d'Armes où se trouve la cathédrale, la municipalité et le siège de la poste avec sa belle architecture néo-classique. Par une rue piétonne envahie de badauds et vendeurs ambulants, nous débouchons sur le Mercado Central, marché couvert qui abrite le pittoresque marché aux poissons de Santiago avec ses restaurants populaires et étals regorgeant des poissons et crustacés du Pacifique. Balade dans le parc Forestal qui longe le rio Mapocho jusqu'au quartier Lastarria. Découverte de la façade du palais des Beaux-Arts puis poursuite jusqu'au quartier de Bellavista, lieu animé et branché de la ville avec de nombreux théâtres, cafés, restaurants et discothèques. Nous finissons la journée par une montée à pied ou en funiculaire jusqu'au Cerro San Cristobal. Du haut de cette colline, nous dominons la ville et profitons d'un vaste panorama sur les Andes. Retour en fin d'après-midi à l`hôtel.

Hébergement : Hôtel Vegas
Repas : LD

J3 : Vol > Calama, route > San Pedro (2400 m), désert d'Atacama

Un vol rapide (environ 2h) nous emmène au nord du Chili dans la ville de Calama, célèbre pour ses activités minières. Le village de Chuquicamata, maintenant disparu, a donné son nom à l'une des plus grandes mines à ciel ouvert de cuivre. Depuis le minibus nous apercevons les terrils alors que nous roulons déjà vers les paysages désertiques de San Pedro de Atacama. Juste avant d’arriver à San Pedro, nous effectuons un petit détour jusqu'à un promontoire pour surplomber la Vallée de la Lune. Première balade dans le village oasis de San Pedro, puis nous partons à la découverte des paysages extraordinaires de la vallée de la Lune :  mélange de gypse, calcaire, dunes et montagnes plissées... Déclaré sanctuaire naturel depuis 1982, ce désert aride situé dans la Cordillère de sel, nous offre des ambiances à couper le souffle. En soirée, nous partons à l’ascension d’une dune pour profiter des dernières lueurs avec en fond le volcan Licancabur et la Cordillère des Andes. Nous nous installons pour 3 nuits dans le même hôtel, gage d’une étape agréable et d’une acclimatation en toute tranquillité.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Casa Don Tomas ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 3h/4h

J4 : Excursion > Lagunas Miscanti et Miniques, transfert > San Pedro (2400 m)

Nous gagnons l’Altiplano et longeons le salar d’Atacama, sur une route bordée de tamarugos (arbres typique de cette zone aride). Nous passons cette plantation artificielle de 400 hectares, avant d’arriver au village de Toconao, réputé pour ses constructions en liparite (lave blanche de faible densité). Arrêt pour découvrir sa petite église pittoresque et charmante. Les fumerolles du volcan Lascar, nous rappellent qu’il est l’un des plus actifs du Chili. La route grimpe en pente douce vers les 4300 m d’altitude, nous débarquons au bord des lagunes Miscanti et Miñiques, dominées par les volcans Chiliques (5778m), Miscanti (5622m) et et réalisons une splendide balade sur leurs rives. Au retour, nous effectuons une petite incursion dans le Salar d’Atacama à la lagune Chaxa (alimentée par la fonte des neiges de la cordillère) qui accueille une colonie de flamants roses.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hôtel Casa Don Tomas ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h/3h

J5 : San Pedro > Fumerolles del Tatio > San Pedro (2400 m)

Départ très matinal pour arriver au lever du soleil sur le site des geysers du Tatio au moment où l’activité est la plus intense. Ils s’élèvent parfois jusqu’à 6 m de haut. Nous nous baladons dans une ambiance de feu et de glace, entre les jets de vapeur (il y a environ 70 colonnes de vapeur) et un sol qui gronde de bruits sourds. Un spectacle et une ambiance à couper le souffle. Après ce voyage au centre de la terre, l’occasion nous est donnée d’un bon bain en plein air à 4321 m d’altitude ! La piscine d’eau chaude naturelle nous offre un moment de calme et de plénitude après ces fortes émotions. Sur le chemin du retour, nous pourrons sans doute apercevoir de nombreux oiseaux andins. Fin de journée libre pour se balader dans les ruelles pleines de charme de San Pedro.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hôtel Casa Don Tomas ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
A San Pedro, nous vous conseillons la visite du musée Le Paige (entrée payable sur place, environ 4 usd).

J6 : San Pedro > Laguna Verde > Laguna Colorada > Désert du Siloli (4500 m)

Départ matinal pour une journée aussi dense que splendide ! Une belle route asphaltée monte sur l'Altiplano et rejoint la frontière. Le passage en Bolivie marque l’entrée dans le Sud Lipez. Changement de véhicule (le minibus est remplacé par des 4x4) et de chauffeurs. Le goudron laisse place à la piste pour les 6 prochains jours. Nous arrivons en fin de matinée sur les bords de la laguna Verde, qui s'étale au pied du volcan Licancabur et réalisons un belle balade dans ce décor d'exception. Poursuite à travers le « désert de Dali » jusqu’à la laguna Salada. Une petite piscine d’eau délicieusement chaude surplombe cette lagune et nous invite à un bain relaxant. Poursuite dans l'après-midi jusqu’au site Sol de Mañana. Balade au milieu des fumerolles et des baignoires de boue en ébullition avant de reprendre la piste pour la laguna Colorada. D’une superficie de 60 km² et d’une profondeur moyenne de quarante centimètres, la laguna Colorada doit son nom à son étonnante couleur rouge-orange. Sa coloration provient des algues et du plancton qui se développent dans ses eaux riches en minéraux. Cette lagune est particulièrement célèbre pour les milliers de flamants roses qui y ont élu domicile. Arrêt au niveau de deux belvédères pour admirer le spectacle de ces colonies dont les reflets colorés miroitent sur les eaux. Cap vers le nord, nous faisons un arrêt devant l’Arbre de Pierre, une étrange formation rocheuse. La piste devient ensuite difficile, extrêmement sableuse. Au pied de sommets très colorés, au beau milieu du désert de Siloli, un étrange bâtiment, sorte de campement pour astronautes sur la planète Mars ! Ce sera notre refuge pour la nuit.

Transfert : 6h
Hébergement : Hôtel Takya del Desierto
Repas : BLD

J7 : Désert de Siloli > San Pedro de Quemez (Sud du Salar d’Uyuni - 3660 m)

A cause de l’altitude élevée du refuge, il fait en général très froid au lever du soleil. Pourtant c’est le meilleur moment pour aller prendre des photos sur ces immenses étendues colorées. La piste file vers le Nord et, juste après la colline qui domine le site, elle s’engouffre dans un canyon, refuge de nombreuses viscaches, des rongeurs qui ressemblent à des marmottes avec des queues d’écureuil et qui sautillent comme des kangourous ! Après 1h30 de route, arrivée au-dessus de la première lagune de cette journée : la laguna Honda. Arrêts photos et balades se succèdent pour découvrir trois autres lagunes : Chiar Khota, Hedionda et Canapa. Ces étendues infinies sont parcourues par de nombreuses vigognes et les lagunes sont peuplées par les trois sortes de flamants roses recensées en Amérique Latine. La piste longe la frontière avec le Chili et, après un petit col, nous découvrons le volcan Ollagüe (5865 m) qui crache des fumées dans l’azur bleu violet. Petite balade jusqu’à un mirador d’où la vue est spectaculaire sur ce cône. Il reste deux heures de trajet pour rejoindre l’étape du soir. Nous logeons dans un hôtel de San Pedro de Quemez, la porte sud du fameux salar d’Uyuni. Petit tour sur la place principale du village et visite de l’église (si nous en trouvons la clef...).

Transfert : 5h/6h
Hébergement : Hôtel Takya del Piedra
Repas : BLD

J8 : Découverte > Salar d’Uyuni (3600 m)

Peu après San Pedro, nous nous arrêtons dans la communauté d'Aguaquiza qui vit au nord de l'île de Lli'phi et au sud du salar d'Uyuni. A la sortie du village, visite d'un petit musée enfoui dans une cavité rocheuse où un guide local nous présente sa communauté et plusieurs pièces archéologiques trouvées aux alentours. Un peu plus loin, découverte de la grotte Las Galaxias qui correspondrait à une éruption volcanique réalisée sous les eaux du lac Minchin aujourd'hui transformé en salar. Promenade sur le site en suivant un sentier balisé menant à la grotte del Diablo, ancien cimetière précolombien. Puis, en quelques minutes de 4x4… nous nous retrouvons au milieu de … rien, sinon une immense étendue blanche qui brûle les yeux si on a oublié ses lunettes de soleil ! Avec une superficie de 12 000 km², l’équivalent de deux départements français réunis, le salar d’Uyuni est le plus grand désert de sel du monde. A 3660 m d’altitude, composée de 10 000 millions de tonnes de sel, cette mer intérieure, d’une pureté absolue, contient de la potasse, du sulfate, du chlorure de sodium et la plus grande réserve au monde de lithium. Pour en profiter pleinement, nous effectuons une petite balade sur cet océan de sel blanc. Arrêt en plein cœur, sur l’île d’origine volcanique de Pia Pia avec ses grottes et cactus géants. Nous découvrons également l’île de Pescado puis l’île d’Incahuasi aménagée de chemins au milieu des cactus candélabres. Traversée du salar jusqu’à Tahua, au pied du volcan Tunupa, (5432 m) où nous passons la nuit. Pour achever cette journée absolument incroyable,nous profitons du coucher de soleil sur le salar avant de rejoindre notre hôtel, construction réalisée uniquement à partir de blocs de sel.

Transfert : 3h/4h
Hébergement : Hôtel Takya de Sal
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J9 : Balade a/r > Mirador du Tunupa (4300 m). Route > Uyuni (3600 m)

Court trajet en véhicule jusqu’au village de Coqueza puis, par une piste difficile, montée jusqu’à un replat servant de parking à 4000 m. Notre randonnée débute par un sentier facile jusqu'au premier Mirador (4300 m) d’où la vue est superbe. Nous avons l’impression de surplomber une immense mer de nuages d’où émergent de nombreux îlots. Face à nous se dressent les pics rocheux du Tunupa (5200 m). Retour par le même chemin jusqu’au parking. Une sente horizontale mène en 15 minutes jusqu’à une ancienne tombe pré-inca où momies et céramiques sont encore bien conservées. Descente à Coqueza puis traversée du salar d'Uyuni, cap Sud-Est, pendant 85 km, pour arriver aux environs de Colchani. Visite de ce qui reste du premier hôtel de sel, qui abrite un petit musée assez folklorique. Nous pouvons aussi observer une mine de sel à ciel ouvert, ainsi qu’un atelier de transformation du produit brut (séchage, ajout d’iode, empaquetage). Encore une petite heure de piste/route et nous voici rendus dans la « grande » bourgade d’Uyuni. Installation dans un hôtel et petite visite de la ville. Boutiques d’artisanat, bars, poste, etc … c’est presqu’une ville, même si elle est battue par les vents et la poussière !

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel Jardines de Uyuni, Tambo Aymara ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -400 m

J10 : Salar d’Uyuni > San Cristobal > Vallée de Las Rocas > Villamar (4030 m)

Petit tour matinal sur le marché puis, juste à la sortie d’Uyuni, nous arpentons son cimetière de locomotives. Uyuni est situé à un point stratégique, sur la ligne de chemin de fer qui permet au minerai d’être transporté jusqu’aux ports chiliens situés sur l’océan Pacifique. La Bolivie tire une grande partie de sa richesse de son sous-sol ! Jusque dans les années 50, une noria de trains, tractés par des locomotives à vapeur, effectuait ces livraisons. Le modernisme a laissé en plan toutes ces machines, et c’est un gigantesque (et esthétique) cimetière que l’on peut visiter. Continuation vers le village de San Cristobal. Situé au pied de l’une des plus grandes mines d’Amérique du Sud, ce nouveau village a été entièrement reconstruit par le groupe japonais qui exploite le site. L'église, patrimoine historique de la Bolivie, a été démontée pierre par pierre et reconstruite dans ce nouveau hameau. Quelques stops pour contempler les troupeaux de lamas, d’ânes, oies sauvages, vigognes … et nous voici arrivés dans la région de Las Rocas. Un cataclysme volcanique a créé une sorte de « glacier » de pierre qui occupe plusieurs fonds de vallées. Balades, plus ou moins longues, dans différents coins de ces labyrinthes figés. Au fond, le volcan Uturuncu barre l’horizon. Finalement, en fin de journée, arrivée dans le village de Mallku, connu aussi sous le nom de Villamar.

Transfert : 5h
Hébergement : Hôtel Malku Cueva
Repas : BLD

J11 : Villamar > Laguna Colorada > Laguna Verde > San Pedro Atacama

Départ matinal pour une journée dense mais magnifique ! Après la traversée d’un premier col, la piste descend vers le salar de Capina. Petit stop à un belvédère pour observer l’exploitation du borax, extrait des couches superficielles de la gangue de sel. Le paysage devient de plus en plus minéral et au détour d’un virage … nous découvrons la rive orientale de la laguna Colorada. Nous nous baladons pendant environ 1 heure sur cette rive généralement occupée par des milliers de flamants roses. L'occasion de photos magnifiques ! Au sud de la lagune, nous retrouvons l’itinéraire emprunté dans l’autre sens et qui va nous conduire à la laguna Verde puis à la frontière avec le Chili. Derniers moments pour profiter de la magie du Sud Lipez… Descente sur San Pedro de Atacama. Pour conclure en beauté ce voyage, nous partons pour une soirée d'observation astronomique, l'occasion d'observer la beauté du ciel de l'hémisphère sud dans le ciel réputé le plus pur au monde.

Transfert : 7h
Hébergement : Hôtel Casa Don Tomas ou équivalent
Repas : BLD
La soirée astronomique se déroule au lodge SPACEOBS tenu par le français Alain Maury, ingénieur astronomique.
Ce tour collectif (maxi 24 personnes) dure environ 2h30. Il permet de comprendre et d'observer, à l’œil nu et au travers de télescopes, la beauté du ciel de l'hémisphère sud. Le tour est accompagné par des guides hispanophones, anglophones ou francophones (en fonction de la composition du groupe et de leur disponibilité). Il est possible chaque soir sauf dans les 6 jours qui précèdent ou suivent une pleine lune. Il peut donc être décalé le jour 3 ou 4 du voyage selon les phases lunaires. En cas de ciel nuageux, il est annulé.
Vous trouverez plus de détail sur le site web du lodge : www.spaceobs.com

J12 : Vol > Santiago

Dans la matinée, départ pour la ville de Calama ; visite de la mine de cuivre de Chuquicamata, la plus grande mine à ciel ouvert du monde. Transfert à l’aéroport de Calama et envol pour Santiago. Arrivée dans la soirée et installation à l’hôtel.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Vegas
Repas : BLD
La visite de la mine est possible du lundi au vendredi entre 14h à 15h.

J13 : Excursion a/r > Valparaiso

Excursion à Valparaiso, ville portuaire pleine de charme et de mélancolie, qui connût son heure de gloire avant le percement du canal de Panama, lorsque les bateaux relâchaient ici avant de franchir le Cap Horn. Nous passons la journée à nous balader à pied et en funiculaire sur les collines de la ville à la découverte des maisons colorées et peintures murales. Le funiculaire du Mont Cerro Artilleria permet de prendre un peu de hauteur et de se balader dans ce musée à ciel ouvert... Par beau temps, on aperçoit l’Aconcagua (6959 m) au loin. A Valparaiso il ne faut manquer sous aucun prétexte la visite de la maison de Pablo Neruda. Ce grand poète a écrit : « j’ai construit ma maison comme un jouet et j’y joue du matin au soir ». Inutile de vous préciser que ce lieu est un véritable enchantement ! Retour pour la nuit à Santiago.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel Vegas
Repas : BLD

J14 : Vol de retour

Transfert à l’aéroport et vol de retour sur Paris.
Repas : B

J15 : Arrivée Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.