Haciendas de Charme
Équateur EC 506 Voyage Découverte

Un circuit de découverte de l'Equateur avec hébergements en hôtels coloniaux et haciendas de charme

15 jours 4 à 12 pers. Facile 4/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Après les Andes, parcourues du nord au sud, en suivant l'Avenue des Volcans, ce voyage explore le versant tropical de l'Equateur. Au programme, balades, marchés indiens, visites de splendides villes coloniales et site inca. Mais le grand charme du circuit tient dans ses hébergements : hôtels coloniaux et haciendas historiques offrent un service plein d’attention, dans une ambiance feutrée et chargée d’histoire...

Points forts

• Un programme varié : marchés indiens, villes coloniales, site inca
• La beauté des paysages : volcans glaciaires, lacs, forêt tropicale...
• Des nuits dans des haciendas de charme ou des hôtels coloniaux
• Des balades faciles

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)

Niveau

Facile 4/20 Voir le tableau des niveaux  Aucune difficulté physique pour ce voyage. Très bonne acclimatation et balades faciles pour découvrir un site culturel ou naturel.

J1 : Vol Paris > Quito (2800 m). Route > Otavalo (2530 m)

Vol au départ de Paris pour Quito. Arrivée en fin d’après-midi dans la capitale équatorienne. Accueil à l'aéroport par notre guide francophone et départ immédiat pour Otavalo. Nous nous installons pour deux nuits dans la magnifique Hacienda Pinsaqui. Construite en 1790, cette élégante hacienda de style colonial appartient à la même famille depuis cinq générations. Restaurée avec goût il y a quelques années, elle témoigne de l’amour de ses propriétaires pour les chevaux. En déambulant dans les couloirs et patios, nous découvrons un décor de portraits anciens et d’objets d’art traditionnels qui retracent l’histoire du pays. L’hacienda offre une salle de lecture avec cheminée, un bar confortable, dans lequel vous dégustez le fameux « canelazo » de bienvenue (version andine du grog préparé avec de l’alcool de canne à sucre, du citron et de la cannelle). Une chapelle et des jardins vous permettent de profiter du très beau paysage sur le volcan Imbabura.

Transfert : 2h
Hébergement : Hacienda Pinsaqui ou équivalent
Repas : D

J2 : Marché d’Otavalo. Balade > Cascade de Peguche

Court trajet vers le village d’Otavalo et visite du marché  le plus célèbre d’Équateur. Depuis des siècles, Otavalo accueille l’un des marchés les plus réputés des Andes, à la croisée des chemins entre la sierra et la selva (entre la montagne et l’Amazonie). Déambulation à travers les étals du marché qui se tient sur la Plaza de los ponchos, l'occasion de faire quelques emplettes. C’est un lieu de rencontres privilégié, très coloré où l’on trouve de magnifiques tissages, des chapeaux, des vanneries, des hamacs ... Nous y croisons aussi les Otavalenos, un peuple indigène prospère et organisé qui sert de modèle à toutes les communautés andines. Ils portent avec fierté de magnifiques costumes : les femmes s’habillent de blouses blanches brodées de fleurs, se couvrent les cheveux d’un foulard et se parent de colliers de perles dorées ; les hommes eux, ont les cheveux tressés en une longue natte, sont vêtus d’un impeccable poncho bleu nuit et portent aux pieds des sandales de toile blanche proches de nos espadrilles. L’après-midi, nous nous rendons au village indien de Peguche, réputé pour ses artisans. Après la visite d’un atelier de tissage et la rencontre avec une famille fabriquant des instruments de musique traditionnels, courte balade vers une cascade sacrée dominant le village. En fin d’après-midi, nous retrouvons notre hacienda.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hacienda Pinsaqui ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J3 : Balade > Lagune Cuicocha. Route > Quito (2800 m)

Ce matin, excursion à la très belle lagune de Cuicocha. A 3850 m d’altitude, son nom « lac du cochon d’Inde » fait référence aux deux îlots arrondis qui se trouvent au milieu de la lagune. Nous marchons autour du cratère que la nature a transformé en lagune ; l’occasion de découvrir une multitude de plantes andines et d’orchidées. Cette randonnée d’acclimatation se déroule au pied du volcan Cotacachi. Le paysage est ouvert et, par temps dégagé, la vue porte sur le volcan Imbabura et les cimes glaciaires du Cayambe et du Cotopaxi. L'après-midi, découverte du paisible village colonial de Cotacachi, spécialisé dans le travail du cuir puis celui de San Antonio réputé pour ses sculpteurs sur bois travaillant le cèdre et le noyer. Continuation vers Quito par la route de Cayambe. En chemin, arrêt à Quisato qui marque l’emplacement exact de la ligne équinoxiale. Déterminée par le savant français La Condamine en 1736, elle a donné son nom au pays. Balade sur le site, un pied dans chaque hémisphère. Notre position est 0°0’0’’. Visite de l'énorme horloge solaire, le premier monument de la "mitad del mundo" dans l'histoire de la République d'Equateur. Les guides locaux vous donneront une excellente explication de ce projet qui englobe des données d'astronomie, de géodésie, d'archéologie et de l'histoire du pays. Arrivée à Quito, nous nous installons pour deux nuits au charmant hôtel Casona de la Ronda. L’hôtel se trouve à deux pas de la place Santo Domingo, au cœur de l’une des plus anciennes rues du centre colonial de Quito. La « calle de la Ronda » est une ruelle qui a été entièrement restaurée ces dernières années, c’est un lieu animé, plein de vie avec ses restaurants, boutiques branchées et ateliers d’art. L’hôtel mélange harmonieusement une architecture traditionnelle (beau patio intérieur lumineux) avec des éléments contemporains, comme des peintures murales reprenant les motifs floraux des chemises des indiennes de Zuleta et des céramiques et sculptures en bois d’artistes équatoriens.
 

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel Casona de la Ronda ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30

J4 : Quito, visite

Encadrée de volcans, s’étirant dans une vallée fertile, Quito jouit d’une magnifique situation géographique. Ville indienne puis extension la plus septentrionale de l’empire inca, elle fut détruite par les Incas pour ne pas tomber aux mains des conquistadors espagnols. Nous consacrons la matinée à sa visite et déambulons dans son quartier historique, premier du continent américain à avoir été déclaré Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1978. Quito offre à ses visiteurs les souvenirs de l'époque coloniale : place de l’indépendance, cathédrale, église San Francisco, église de la Compagnie de Jésus (le joyau baroque de la ville), palais Présidentiel avec ses gardes en uniforme du XIXe siècle ... Montée au « Panecillo », une butte dominant la ville pour profiter d'un vaste panorama sur les toits de la cité. L’après-midi, nous prenons de la hauteur et montons en téléphérique au sommet Cruz Loma à 4050 m d’altitude. Nous sommes sur les flancs des volcans Guagua et Rucu Pichincha bordant la capitale équatorienne. Par temps dégagé, le point de vue est inoubliable sur la capitale et les plus hauts sommets équatoriens. Balade au pied du Pichincha. Retour à notre hôtel en fin de journée.

Hébergement : Hôtel Casona de la Ronda ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J5 : Quito > PN Cotopaxi (3800 m) > Allée des Volcans (2980 m)

Départ plein sud en suivant la fameuse Avenue des Volcans. Ainsi nommée par l’explorateur Alexander Von Humboldt, cette majestueuse vallée s’étire de Quito à Cuenca. Elle est bordée par les Cordillères Occidentale et Orientale et une succession de volcans glaciaires ou rocheux. Nous entrons dans le magnifique Parc national du Cotopaxi, dominé par le cône parfait du volcan éponyme. En quechua, Cotopaxi signifie poétiquement le « cou de la lune ». Il s’agit du second sommet d’Équateur après le Chimborazo et c’est le volcan actif le plus haut du monde. La pureté de ses lignes et son aspect majestueux en ont fait l’emblème du pays. Les forêts de pins laissent place en altitude à un paysage dégagé, à l’herbe rase où rien n’arrête le regard, le paramo. Déjeuner à El Porvenir, une hacienda rurale typique des Andes équatoriennes et toujours en activité avec son élevage de bétail. L'après-midi, marche facile autour de la lagune Limpiopungo, fréquentée par une grande variété d’oiseaux et dans les eaux de laquelle vient se refléter le Cotopaxi (5897m). Nous quittons le parc par le sud. retour dans "l'Allée des Volcans". Installation pour la nuit dans l'hacienda coloniale La Cienega. Datant de 1695, elle en impose avec sa majestueuse allée bordée d’eucalyptus, ses murs épais de deux mètres, sa chapelle privée et son patio. La Cienaga a été le témoin des grands moments de l’histoire équatorienne. Des hôtes illustres comme Charles Marie de la Condamine ou Alexander Von Humboldt ont séjourné ici. Dîner et nuit à l’hacienda.

Transfert : 2h
Hébergement : Hacienda La Cienega ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
A l'hacienda El Porvenir, possibilité de faire une balade à cheval de 2h en compagnie d'un guide local hispanophone, sur les flancs du volcan Rumiñahui (en option, payable sur place, environ 50 usd / personne).

J6 : Saquisili, marché > Lagune Quilotoa > Patate (2180 m)

Aujourd'hui, c'est jeudi et un peu de partout dans les villages des Andes, c'est le jour de marché. Nous découvrons celui de Saquisili. Authentique et haut en couleur, c’est un marché indigène typique d'Équateur. Les denrées de la Sierra sont vendues sur les 8 places du village. Nous déambulons à travers les étals dédiés aux légumes, aux grains, aux multiples sortes de pommes de terre, aux herbes et à la laine… pour finir par la cacophonie du marché aux bestiaux où les cochons vocifèrent, récalcitrants à embarquer dans les camionnettes de leurs acheteurs ! Nous rejoignons Quilotoa, village indigène qui occupe l’un des plus beaux sites naturels d'Equateur. Trajet à travers l’une des plus belles régions andines d’Equateur. Le paysage est très vallonné voire montagneux, piqueté de villages, de pitons volcaniques et tapissé d’un damier de champs cultivés. Contrairement aux pays de civilisation inca où les cultures se font sur des terrasses, les champs en Equateur épousent la forme du terrain. Déjeuner en chemin dans une petite ferme familiale réaménagée, à l'accueil personnalisé et particulièrement agréable. L’après-midi, balade sur les crêtes d’un volcan toujours actif dont la caldera est occupée par un lac aux eaux turquoise. Vue sur les deux sommets des Illinizas et le Cotopaxi. Pour finir, nous mettons le cap à l’Est,  vers les vallées tropicales, pour rejoindre le village de Patate. La rudesse des Andes est loin ! C’est dans un décor champêtre, nichée dans la vallée du rio Patate, avec une superbe vue sur le volcan Tungurahua, que la romantique et élégante hacienda de Manteles nous accueille. Entourée de très beaux jardins, l’hacienda est située sur une aire protégée de 200 hectares de forêt primaire et gère différents projets liés à la protection de la nature, avec les communautés des environs tels que, reforestation, recyclage, tourisme soutenable ...

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hacienda Manteles ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
L’hacienda Manteles a une petite capacité. En cas d’indisponibilité, nous dormirons à l’hacienda Leito.

Pour les départs du 05/08/16 et 30/09/16, légers aménagements de programme pour que vous puissiez assister au marché de Saquisili (le départ de France se faisant un vendredi au lieu d'un samedi). Pour ces 2 départs, le jour 6, après la balade autour du volcan Quilotoa, vous dormirez à l'hacienda La Cienaga et le jour 7, visite du marché de Saquisili avant de poursuivre par le programme classique.

J7 : Patate > Banos > Archidona (600 m)

Par une jolie route pavée, bordée de mandariniers, nous rejoignons Baños, tranquille station thermale située au pied du Tungurahua (5016 m). Ce volcan extrêmement actif oblige souvent les habitants à quitter leurs maisons pour quelques jours le temps qu’il se calme. Petit tour en ville pour visiter la basilique réputée dans tout le pays pour sa vierge miraculeuse. De nombreux tableaux évoquent d’ailleurs ses miracles. Baños, en plus de ses délicieux jus de canne à sucre, est réputé pour ses fabriques de caramels mous que des artisans, sur le pas de porte de leur boutique, étirent et remettent sans fin sur une pièce en bois. Nous poursuivons par la Route des cascades, majestueuse voie épousant le canyon du rio Pastaza. Partout des chutes d’eau jaillissent de la montagne. Premier arrêt pour emprunter un tarabita, la curiosité locale. Il s’agit d’une nacelle qui permet de traverser d’un bord à l’autre du canyon. Nous flottons au-dessus des eaux grondantes de la rivière. Pour nous, c’est aussi l’occasion d’admirer de près la cascade Manto de la Novia, le voile de la mariée ! Peu après, balade pour approcher l’impressionnante cascade de Pailón del Diablo, littéralement le « chaudron du diable ». Nous descendons à travers la forêt tropicale ; le débit de la cascade est tellement puissant que nous l’entendons avant de la voir. Nous reprenons la route jusqu'à Archidona, en Amazonie. Installation pour deux nuits dans l'hacienda Hakuna Matata, au cœur d’une végétation exubérante. En fonction de notre heure d’arrivée, balade en compagnie d'un guide local sur les terres privées de l'hacienda (domaine de 150 ha) à la découverte des plantes, arbres, oiseaux et insectes de la région. En fin de journée, possibilité de se détendre dans la piscine du lodge en profitant de la vue sur le massif des Llanganati. Dîner et nuit à l'Hacienda.

 

Transfert : 4h
Hébergement : Hacienda Hakuna Matata ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
En fonction du temps disponible, les arrêts et balades le long du rio Pastaza pourront se faire le jour 9.

J8 : Archidona (600 m)

Journée de découverte de l'Amazonie. Départ matinal pour rencontrer une communauté indigène vivant sur les bords du rio Arajuno. Plusieurs activités sont possibles en fonction de la météo et de notre intérêt. Lors de balades à pied ou en canoë, notre guide nous fait découvrir la flore (forêt tropicale primaire et secondaire) et la faune (nombreuses espèces d'oiseaux, amphibiens, insectes, reptiles...) très variées de l'Amazonie. Il nous donne des explications sur les plantes, herbes et arbres médicinaux et l'usage qu'en fait la population indienne. Déjeuner en chemin et retour à l'hacienda dans l’après-midi.

Hébergement : Hacienda Hakuna Matata ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J9 : Amazonie > Baños > Riobamba (2450 m)

Retour par la même route jusqu’à Baños. En chemin, nous visitons à Puyo la maison du balsa, un bois léger qui sert à tailler des figurines peintes de couleurs vives, une bonne idée de cadeau. Continuation vers Riobamba, tranquille petite ville andine entièrement reconstruite après le tremblement de terre de 1797. Nous passons la nuit à l’hosteria Abraspungo. Cette hacienda, confortable et paisible, a un style architectural métissé, typique des manoirs familiaux de la campagne équatorienne. Du jardin, jolie vue sur le volcan Chimborazo.

Transfert : 4h
Hébergement : Hacienda Abraspungo ou équivalent
Repas : BLD

J10 : Riobamba > Parc National du Chimborazo > Ingapirca (3230 m)

Splendide boucle autour du plus haut sommet du pays, le volcan Chimborazo (6310 m). Nous longeons d'abord son versant nord, remarquable par ses puissantes langues glaciaires. Entrée par la route de Guaranda dans le parc national du Chimborazo. Traversée de « l'Arenal », zone aride et lunaire couverte de plantes endémiques. Observation possible de vigognes. Camélidé, tout comme ses cousins lamas et alpacas, la vigogne est la seule espèce sauvage. Son poil extrêmement doux servait à confectionner les manteaux des empereurs incas. Nous quittons notre véhicule à 4800 m. Marche facile vers le refuge Whymper, le plus haut du monde à 5000 m d’altitude. Vue spectaculaire sur la plus haute montagne d’Equateur qui a la particularité d’être le sommet le plus éloigné du centre de la terre. Les glaciers coulent sur un socle de roches violacées. Du refuge, nous admirons les aiguilles Whymper que longeait la voie historique d’ascension. Départ pour Ingapirca. En chemin, bref arrêt pour découvrir la chapelle de Cajabamba, la plus ancienne église catholique d’Équateur. Nous arrivons en fin de journée sur le site inca d’Ingapirca, dans un cadre bucolique de vallons tapissés de champs cultivés. Nous passons la nuit dans une charmante hacienda rurale dominant les ruines.

Transfert : 6h
Hébergement : Hacienda Posada de Ingapirca ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J11 : Ingapirca > Cuenca (2600 m)

Ce matin, nous sommes à pied d’œuvre pour découvrir en toute tranquillité le site inca d’Ingapirca. S’il n’a pas la magnificence des sites incas péruviens, il s’agit des ruines archéologiques les plus importantes d’Équateur. Si les incas n’ont pas eu le temps de couvrir le pays d’édifices c’est qu’à l’arrivée des Conquistadors, ils ne dominaient les Canaris que depuis quelques décennies. La balade sur le site est intéressante car elle permet d’admirer le talent et découvrir les techniques des constructeurs incas (pierres polies, ajustement sans joints, fenêtres trapézoïdales...). Toujours plein sud, nous poursuivons notre route jusqu’à Cuenca, l’une des plus pittoresques villes d'Équateur. Installation pour deux nuits dans un hôtel colonial plein de charme du centre historique. Il s’agit d’une ancienne maison républicaine datant de 1859, restaurée avec gout, qui fait partie du patrimoine de Cuenca. Premier balade en ville en compagnie de notre guide.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Santa Lucia
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J12 : Cuenca, visite

Nous avons la journée pour saisir l’âme de Cuenca. Classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, elle est sans conteste la plus jolie ville coloniale d’Équateur. Loin de l’agitation de la capitale équatorienne, elle distille une ambiance paisible. Balade dans le quartier historique, jalonné de places, d’églises et de belles demeures coloniales. Nous commençons par le parc Calderon, la plus grande place de la ville, agréablement ombragée. Nous découvrons la cathédrale, célèbre pour ses deux dômes bleu pâles, l’église Santo Domingo avec ses portes en bois finement sculptées et son intéressante collection de peintures coloniales. Passage sur le marché aux fleurs qui se tient tous les matins au pied d’une église à la blancheur éclatante. Marche aussi dans le quartier El Barranco, avec ses maisons coloniales construites au sommet d’une falaise (d’où le nom du quartier) dominant la rivière Tomebamba. Visite du musée Pumapungo qui présente les différentes cultures du pays (afro-équatoriens d’Esmeraldas, communautés andines, indiens d’Amazonie…) et les effrayantes mais fascinantes têtes réduites des indiens shuar. Pour finir, nous nous rendons dans un atelier de fabrication des chapeaux de Panama (possibilité d’achat direct) car ces célèbres couvre-chefs sont fabriqués… en Equateur (la confusion venant du fait que ces chapeaux de paille avaient été adoptés par les travailleurs du canal de Panama) !

Hébergement : Hôtel Santa Lucia ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J13 : Cuenca > Guayaquil

Départ pour Guayaquil. Nous quittons progressivement les Andes pour descendre dans la plaine côtière couverte de plantations tropicales. En chemin, nous franchissons le col Tres Cruces à 4120 m d’altitude. Nous sommes dans le parc national Cajas, réputé pour sa lande brumeuse criblée de lacs glaciaires. Sur l’autre versant, changement complet de paysage et découverte de la côte avec ses immenses cultures de bananes, riz, canne à sucre, café, cacao ... Arrivée à Guayaquil, la plus grande ville et le port principal d'Équateur. Moderne, capitale économique du pays, Guayaquil sait aussi dévoiler ses charmes pour qui s’y attarde. En soirée, comme tous les locaux, nous déambulons le long du « malecon », large avenue bordant le fleuve Guayas, puis dans les quartiers historiques pleins de charme de Cerro Santa Ana et Las Penas, avec leurs étroites ruelles pavées, bordées de maisons colorées et dominant la ville.  

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel Gran Hotel Guayaquil ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J14 : Guayaquil , vol de retour

Visite d’une hacienda située à environ une heure de Guayaquil. L’hacienda possède plusieurs hectares de plantation. Balade pour découvrir les différentes cultures (cacao et mangues principalement). Nous écoutons les explications sur la récolte et la préparation du chocolat avant de finir par une dégustation savoureuse. Retour à Guayaquil. Douche à l’hôtel avant le transfert à l’aéroport et l’envol pour la France.

Transfert : 2h30
Repas : BL
Une ou plusieurs chambres d’hôtel sont réservées (en fonction de la taille du groupe) pour que vous puissiez prendre une douche avant votre vol retour pour la France.

J15 : Arrivée Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.