Balade au pays du Sourire
Cambodge KH 602 Randonnée

Visite d'Angkor, la région de Kep, Kampot, le lac Tonle Sap Cambodge | Balade au pays du Sourire

17 jours 4 à 12 pers. Facile 5/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Grâce à de nombreuses balades, ce voyage vous permet de découvrir toute la diversité du Cambodge, depuis la montagne sacrée de Preah Vihear jusqu’à la petite ville maritime de Kep. Dix-sept jours pour contempler l’immensité des rizières et le spectacle saisissant de la forêt tropicale, approcher le peuple cambodgien, simple et souriant, et découvrir la civilisation khmère dont Angkor est le plus impressionnant témoignage.

Points forts

• Un équilibre parfait entre nature et culture
• Des rencontres riches et variées avec le peuple khmer
• De nombreuses balades facultatives, à pied ou en vélo
• Une nuit chez l’habitant sur le lac Tonlé Sap
• Le site exceptionnel d’Angkor, la région de Kep et de Kampot

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites : 90 €)

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  Aucune difficulté pour ce voyage. Les balades sont courtes et faciles, ne dépassant jamais 3 heures de marche. Chaleur parfois intense et quelques trajets sur piste.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée > Phnom Penh

Arrivée dans la capitale cambodgienne en fin de matinée. Transfert à l’hôtel pour un moment de détente avant la découverte du centre historique de la cité. L'après-midi, montée de la colline du Vat Phnom, lieu de fondation de la ville. Balade en cyclo-pousse depuis le quartier colonial, marqué par 90 ans de présence française, jusqu’au Palais Royal, situé en face du confluent des quatre bras du Mékong. Visite du palais, un havre de paix avec ses jardins parfaitement entretenus et sa pagode d'Argent qui renferme un bouddha d'émeraude. Promenade en début de soirée sur les quais du Mékong, lieu de rencontre et de détente des citadins.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel
Repas : LD
Heures de balade : 1h
Selon la compagnie aérienne, arrivée possible dans l'après-midi ou en début de soirée. Dans ce cas, le programe de l'après-midi du jour 2 et de la matinée du jour 3 seront aménagés pour effectuer les visites les plus intéressantes de la capitale cambodgienne.

J3 : Phnom Penh > Kampong Chnang

Le matin, visite du Musée National de Phnom Penh où sont exposées les plus belles collections d’art khmer au monde et un bon échantillon de la statuaire qui agrémentait autrefois les temples d’Angkor. Traversée des quartiers populaires de la ville pour aller visiter le Musée du Génocide de Tuol Seng et du centre de formation de l’association « Pour un Sourire d’Enfant ». L'après-midi, départ pour la petite ville de Kampong Chnang, le « port des poteries », à la pointe sud du lac Tonle Sap.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Excursion a/r > Kampong Leng

Traversée du lac Tonlé Sap pour rejoindre l’île de Kampong Leng, contrée de légendes dominée par le mont Neang Kang Rey… Le tour de cette île charmante se fait en moto-taxi sur une piste bordée de rizières et de hameaux. Le temps semble suspendu. Découverte de la vie agricole et de l'habitat traditionnel des campagnes cambodgiennes (maisons sur pilotis, chars à boeufs, travail dans les rizières...). En chemin, courtes marches pour découvrir des tours-sanctuaires préangkoriennes (VIe-VIIe siècles). Retour à Kampong Chnang et visite des fabriques artisanales de poteries.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Dénivelé : +50 m
Dénivelé : -50 m

J5 : Kampong Chnang > Pursat > Battambang

Route vers la plaine de Battambang. Arrêt en chemin à Pursat, au pays des tailleurs de marbre. Dans les environs de Battambang, étonnante balade sur un petit train de bambous emprunté par les villageois qui partent commercer en ville. Promenade dans les plantations et les vergers de cette région fertile avant de découvrir Battambang, une adorable ville coloniale qui s'étire le long de la rivière Stung Sangker. Visite des pagodes de la ville et rencontre, si possible, avec les bonzes et novices.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 0h30

J6 : Bateau > Lac Tonle Sap > Prek Toal

Embarquement sur un bateau et descente de la rivière Sangker. Navigation lente et magique qui permet de découvrir la vie et les paysages très changeants du fleuve. Près de la ville, les berges sont boisées, l'habitant dense et les lopins de terre nombreux, profitant de la fertilité de la terre. Ici et là, la flèche dorée d'une pagode émerge de la frondaison des arbres. Puis, le paysage devient plus désolé, les berges sont occupées par les pêcheurs qui utilisent toutes les techniques possibles pour capturer les poissons (filets, carrelets...). Surprise d'arriver sur le lac Tonle Sap, étendue d'eau qui semble sans fin après la rivière Sangker. Découverte du village flottant de Prek Toal et du mode de vie particulier de ses habitants, tributaires du flux et reflux des eaux dont le niveau monte jusqu’à 8 mètres à la saison des pluies… Rencontre avec les pêcheurs et artisans de Prek Toal (tisseurs de jacinthes d'eau...). Installation chez l'habitant pour une nuit magique, sur une maison flottante !

Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Il faut compter 5h de navigation.

J7 : Bateau > Lac Tonlé Sap, transfert > Siem Reap

Entrée au petit matin dans la réserve ornithologique de Prek Toal où vivent des milliers d’oiseaux tropicaux et de grands échassiers dont le marabout Algara, rare et menacé. Observation aux jumelles de cette faune d’exception en glissant en silence sur les chenaux de la réserve, grâce à de petites barques. Retour sur notre bateau et fin de la traversée du lac Tonlé Sap. Court trajet en véhicule pour rejoindre Siem Reap. Temps libre en fin de journée pour une découverte personnelle de la ville.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
La navigation dure environ 3 heures.

J8 : Siem Reap > Anlong Veng

Première approche du patrimoine de la région d’Angkor. Route pittoresque vers le Phnom Kulen, la montagne la plus sacrée du Cambodge pour les khmers. Le trajet sera l'occasion d'aller à la rencontre des villageois et de découvrir les secrets de la fabrication du sucre de palme. Poursuite vers le temple de Banteay Srei, au pied du Phnom Kulen. Une fois n'est pas coutume, le temple fut construit par un conseiller du roi et non le roi lui-même. De petite taille, dans un cadre bucolique, le temple est l'un des joyaux de l'art khmer, réputée pour la finesse de ses sculptures. Poursuite vers Kbal Spean. Balade à travers la forêt tropicale pour atteindre la rivière « aux mille lingas ». Vision surprenante que de découvrir le lit rocheux de la rivière entièrement sculpté du symbole phallique de Shiva ou de représentations de Vishnou ! Retour au véhicule et piste vers la petite ville d’Anlong Veng, sur la voie du temple de Preah Vihear.

Transfert : 2h30
Hébergement : Guest house
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +200 m
Dénivelé : -200 m

J9 : Anlong Veng > Preah Vihear > Tbeng Meanchey

Piste vers la chaîne des Dangrek et montée en 4x4 ou à pied de la falaise de Preah Vihear. Plus de 2000 marches permettaient aux pèlerins d’accéder au temple (XIe siècle) qui s’étend au sommet sur près de 900 mètres. Perché au sommet d'une falaise, ce temple occupe l'emplacement le plus spectaculaire de tous les temples angkoriens. Visite en traversée du monument jusqu’au sanctuaire de la divinité principale, situé au bord de la falaise... Vue panoramique sur les plaines sans fin du Cambodge avec dans le lointain la montagne sacrée de Phnom Kulen. Preah Vihear est à la frontière du Cambodge et de la Thaïlande et les deux pays se disputent encore ce site extraordinaire inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Continuation par la piste vers Tbeng Meanchey.

Transfert : 3h30
Hébergement : Guest house
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m
En cas de troubles entre le Cambodge et la Thaïlande, le site peut être temporairement fermé. Dans ce cas, des visites alternatives seront prévues.

J10 : Tbeng Meanchey > Koh Ker > Beng Mealea > Siem Reap

Court trajet pour rejoindre les temples de Koh Ker, perdus dans les forêts du nord Cambodge. Pourtant c'est ici qu'au milieu du Xe siècle, le pouvoir royal transféra provisoirement sa capitale. La ville d’Angkor fut provisoirement abandonnée pour Koh Ker. Balade dans une forêt claire, à la découverte des nombreux monuments, aujourd’hui dispersés comme la grande pyramide du Prasat Thom ou les tours de pierre mangées par la végétation de Prasat Pram. Poursuite en véhicule vers le temple de Beng Mealea. Construit au XIIe siècle, sur un plan similaire à celui d'Angkor Vat, cette visite achève la boucle des fondations provinciales. Ce dédale d’édifices, envahi par la végétation, semble ensorceler le promeneur étonné. Retour à Siem Reap pour la nuit.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Dénivelé : +50 m

J11 : Angkor : Angkor Vat

Journée complète sur le site d'Angkor Vat, le plus grand et le plus sublime des temples khmers. Découverte en profondeur de ce monument, symbole de l’architecture khmère à son apogée. Angkor Vat signifie "la ville qui devint une pagode". Construit dans la première moitié du 12ème siècle, sous le règne de Suryavarman II, Angkor Vat fut bâtie pour devenir la capitale d'Etat avec en son centre un temple grandiose consacré à Vishnu. Entrée dans cette ville par une large chaussée empierrée qui enjambe les douves protégeant la cité. Traversée des galeries ornées de scènes extraites des épopées indiennes, de représentations de dieux aux histoires exemplaires ou de gracieuses "apsaras", les danseuses célestes, avant de rentrer dans le temple pour en escalader les différents étages. Dans l'après-midi, la visite du centre de la soie de Puok conclut agréablement cette journée. Retour à Siem Reap pour la nuit.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J12 : Angkor : Ta Prohm, Angkor Thom, Bayon

Retour sur le site d'Angkor pour la découverte d'autres sites majeurs qui dégagent tous un charme unique. Visite au petit matin du temple emblématique de Ta Prohm où les ficus et les grands arbres fromagers ont pris possession du monument. Les archéologues de l'école française d'Extrême-Orient ont en effet pris le parti de ne pas dégager la végétation pour montrer dans quel état il leur était apparu lors de leur première vision au 19ème siècle. Le site dégage une atmosphère et un charme très particulier avec ses pierres éboulées, ses monuments ensérrés par les racines épaisses des fromagers et son plan labyrinthique. Continuation en vélo ou en touk-touk pour Angkor Thom, une des plus grandes cités khmères, fondée à la fin du 12ème siècle par Jayavarman II et qui fut la capitale khmère jusqu'au 17ème siècle. Visite des principaux monuments de la ville : la porte Sud avec sa fameuse tour aux quatre visages, la terrasse des éléphants, l'avenue menant à la Cité, bordée de dieux et d'apsaras, "les danseuses Célestes"... Dernière découverte saisissante avec le temple du Bayon qui élève, au centre de la « Grande Cité », ses tours à visages dont le sourire, merveilleusement adopté par les cambodgiens, est un modèle de perfection. Il s'agit d'une construction énigmatique et d'une puissance artistique rare. Les architectes ont transfiguré la masse des tours à visages en montagne de pierre s'élevant en plein ciel avec ses pics de plus en plus hauts. Retour à Siem Reap pour la nuit.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J13 : Bateau > Phnom Penh > Kampot

Départ en bateau pour Phnom Penh. Après la traversée du lac Tonlé Sap, navigation sur la rivière éponyme qui se jette le Mékong en arrivant dans la capitale Cambodgienne. Poursuite par la route vers Kampot. Traversée par un grand bras de mer et située au pied du mont Bokor, la ville dégage un charme désuet avec ses maisons coloniales et ses rues paisibles. Grand port commercial jusqu'à la construction de Sihanoukville en 1959, Kampot se tourne à présent vers les terres avec notamment l’exploitation du poivre et d'un étrange fruit, le durian. Embarquement sur un bateau pour remonter de la rivière de Kampot bordée de grands palmiers et de paysages enchanteurs. Navigation vers un nouveau havre de paix : le parc des Manguiers.

Transfert : 3h
Hébergement : Bungalow
Repas : BLD
Il faut 5 heures de navigation pour rejoindre Phnom Penh depuis Siem Reap.

J14 : Kampot > Kompong Trach > Kep

Traversée des plantations jusqu’aux paysages karstiques de Kompong Trach. Départ pour une balade à pied au coeur d'un labyrinthe de pierre travaillée par les pluies qui mène au centre d’un grand pain de calcaire émergeant des rizières. Découverte d'un lieu plein de sérénité et coupé du monde qui abrite la demeure d’un Bouddha couché. Poursuite vers Kep, au bord de la Mer de Chine, station balnéaire fondée par les français au début du 20 ème siècle .

Transfert : 1h30
Hébergement : Bungalow
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Dénivelé : +50 m
Dénivelé : -50 m

J15 : Bateau a/r > Ile du Lapin

Si le poivre fait la fierté de Kampot, le crabe est le symbole de Kep. Ce matin, balade sur le marché aux crabes, un spectacle à ne pas manquer avec ses pêcheurs déchargeant leurs casiers et les citadins convoitant les crustacés notamment le Kdam Seh, le « crabe cheval », réputé pour sa chair succulente. Départ en bateau pour l’île Koh Tonsay surnommée l'île du Lapin et à 30 mn de bateau de la côte. Journée de détente entre baignade dans une eau turquoise et balade le long des plages ombragées … Retour à Kep en fin de journée.

Hébergement : Bungalow
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J16 : Kep > Phnom Penh, vol retour

Derniers regards sur la baie de Kep avant de partir pour l’aéroport de Phnom Penh. Vol de retour pour la France.
Transfert : 3h
Repas : BL

J17 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.