Balade dans le Haut Tonkin
Vietnam VN 603 Randonnée

Randonnées dans le Nord Vietnam et croisière dans la Baie d'Halong

16 jours 4 à 12 pers. Modéré 7/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Extensions asie
  • Infos pratiques asie

Le Nord Vietnam est certainement la région du pays où les traditions sont restées les plus vivantes. Dans ces confins aux paysages étonnamment variés, les balades et marches à la journée seront de très bonnes occasions de tester la gentillesse des Tay, Hmong et autres Lolo. La visite des marchés, comme ceux de Dong Van et de Meo Vac, ravira les voyageurs curieux, amateurs de beaux costumes et d’ambiances colorées.

Points forts

• La découverte de l’extrême nord du pays, encore vierge de tout tourisme de masse
• Un vrai contact avec de nombreuses ethnies
• Une croisière originale de 3 jours / 2 nuits dans la Baie d’Halong

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)
• Une jonque privée dans la baie d’Halong

Niveau

Modéré 7/20 Voir le tableau des niveaux  Quatre jours et deux demi-journées de marche (de 2 à 5 h). Dénivelés raisonnables (maxi 600 m/ jour), sentiers bien tracés. Selon la saison, il faudra tenir compte de la chaleur ou de chemins boueux.

J1 : Vol > Hanoi

J2 : Hanoi

Accueil à l’aéroport par votre guide et installation à l’hôtel, situé dans le cœur historique de la ville. Selon l’horaire d’arrivée, déjeuner et dans l’après-midi, premières découvertes du centre-ville : quartier des 36 corporations, temple de la montagne de Jade, lac de l’épée restituée…

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : LD
Selon les rotations des compagnies aériennes, arrivée possible en fin de journée.

J3 : Hanoi, visite

Il y a près de dix siècles, le roi Ly Thai To avait vu un dragon s'élever au-dessus du fleuve. Le songe était révélateur. L'emplacement de la capitale était décidé, ainsi que son nom Thang Long (le dragon qui prend son essor). La consultation des astrologues et géomanciens donna un urbanisme dont on peut encore voir les traces. Les émules d'Haussmann, durant l'administration française exercèrent leurs talents dévastateurs. Mais la ville-jardin parsemée de lacs a encore de beaux restes. Visite de la Pagode Quan Thanh, de la Pagode au Pilier unique, du Temple Tran Vu, du Temple de la Littérature et enfin du Musée d’Ethnographie, repaire important pour le voyage qui va suivre. Un passage devant le mausolée de Ho Chi Minh est aussi au programme !

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Hanoï > Pan Hou, balade

Départ matinal et route à travers la partie nord du delta du Fleuve Rouge. Arrivée dans les collines où les populations locales cultivent thé, oranges et mandarines. Premières maisons sur pilotis qui annoncent le monde des ethnies montagnardes. Une route de montagne spectaculaire escalade les contreforts du massif du Tay Con Linh avant de basculer vers le village de Pan Hou. Installation dans un lodge plein de charme, parfaitement intégré dans le milieu naturel. Hébergement dans un éco-lodge construit par nos représentants au Vietnam. Formé par un ensemble de bungalows, le site de Pan Hou est niché au creux d’une vallée traditionnelle, avec cultures en terrasses et vieux villages. En dehors du confort que l’on peut attendre de ce genre d’établissement, un bâtiment abrite une salle de « bains » traditionnelle (bains aux herbes dans des sortes de tonneaux en bois). Des séances de massage sont proposées (en option, à régler sur place). Dans l'après-midi, randonnée dans les villages tays des alentours. Petite mise en jambe, au milieu des rizières étagées sur les flancs de collines. Durant cette balade, il est possible d’aller se rafraîchir sous une grande cascade, située juste au-dessus de Pan Hou.

Transfert : 6h
Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Dénivelé : +200 m
Dénivelé : -200 m

J5 : Pan Hou , balade

Randonnée à la journée. Après le petit déjeuner, nous partons directement de notre lodge. Remontée de la vallée de la rivière Giang, au pays des Tay et des Yao à tunique longue. Nous sommes dans un environnement de villages avec habitat sur pilotis pour les Yao à tunique longue, comme pour les Tay. Ceux-ci sont des cousins des Thai, ceux que l’on retrouve au Sud du fleuve Rouge, au Laos, en Birmanie ou, bien sûr en Thaïlande. Ils sont les plus anciens occupants des lieux, et ont, de ce fait, les meilleures terres en fond de vallée. Le paysage s’ouvre progressivement, nous sommes dans la haute vallée de Nam Son. Montées et descentes se succèdent. Nous croisons beaucoup de villageois encore vêtus d’habits traditionnels. Le déjeuner se déroule chez l’habitant. Un cuisinier de notre équipe investit le fourneau en terre cuite et prépare le repas. La curiosité des enfants et des plus grands permet plus de contact, et bientôt, la réserve et la timidité de nos hôtes fait place à de bons moments de convivialité. Retour dans l’après-midi à Pan Hou, après une randonnée en boucle d’environ 5 heures.

Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m

J6 : Pan Hou , balade

Deuxième balade à la journée, directement au départ de Pan Hou. Le but de cette balade est de rejoindre Phinho. Ce village de Man Ta Pan est célèbre dans la province pour la qualité de son thé cueilli sur des arbres centenaires. L’itinéraire traverse rizières en terrasses, forêts de bambous et de magnoliacées où les populations locales récoltent cardamomes et plantes médicinales. Un autre déjeuner est organisé chez l'habitant. Nous choisirons certainement une maison d’une ethnie différente de la veille, afin de bien analyser les différences qui régissent la vie quotidienne. Retour à Pan Hou vers 16 heures, le temps de savourer une bière au bar ou de se relaxer dans l’espace détente du lodge.

Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m

J7 : Pan Hou > Ha Giang > Nam Dan

Dans la matinée, départ pour la ville d’Ha Giang en repassant le col qui domine Pan Hou. En vietnamien, de nombreux cols portent le nom de « cong troi » ou « porte du ciel » ; celui situé au-dessus de Pan Hou en est un bon exemple, souvent dans la brume, on a l’impression de monter au ciel ! Une descente vertigineuse, sur les pentes du massif du Song Chay, nous conduit dans la vallée d’Ha Giang, capitale administrative de la région. Nous devons aller nous enregistrer auprès des autorités et obtenir un permis pour le séjour qui va suivre car il se déroule tout près de la Chine. La proximité des frontières, surtout celle partagée avec le « frère ennemi chinois » représente pour les Viet une zone sensible. Nous reprenons la route et gravissons les pentes du plateau de Quan Ba, peuplé de  Bo Y, une ethnie de langue Tay. A son extrêmité se trouve le hameau de Nam Dan, notre halte du soir. Nous passons la nuit chez l'habitant, accueilli par une famille Yao à Tunique Longue.

Transfert : 3h30
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD

J8 : Nam Dan > Dong Van

A partir de Nam dan, la route devient étonnante ! Etroite, escarpée, raide, elle se faufile dans des ensembles de pitons rocheux. Toute pente, même raide, est cultivée. Les H’Mong blancs et les H’Mong verts plantent du maïs absolument partout. Les Viet surnomment ces minorités les « chats », en liaison avec leur capacité à s’accrocher vraiment partout. Halte au marché de Mai So’n fréquenté par l’ethnie Bo Y. Nombreux stops sur la route pour prendre des photos et aller à la découverte de petits hameaux. Dans la bourgade de Sa Phin, visite du palais de l’ancien roi H’Mong : Vuong Chinh Duc. Cet ancien paysan vendait à l’administration coloniale l’opium produit par son peuple. Cette même administration, en échange de son allégeance, le fit couronner roi et lui construisit ce palais en 1902. Cette soumission à la puissance coloniale fut fatale aux H’Mong qui furent longuement persécutés lorsque Ho Chi Minh accéda au pouvoir. Arrivée à Dong Van, sorte de Far-West ou « Far North » devrait-on dire… Une rue, avec des bâtiments colorés, forme la ville. Installation dans un hôtel simple. La ville, outre sa position géographique dans cet ensemble karstique unique, offre un beau marché traditionnel le dimanche … et demain c’est dimanche ! Découverte à pied de Dong Van. Ce bourg perdu, à l’extrême nord du Vietnam, était un endroit stratégique à l’époque indochinoise comme en témoigne le fortin militaire. Dominant la ville depuis son piton rocheux, il avait vocation à la protéger de l’invasion des troupes des Pavillons Jaunes. Au sommet du piton, nous jouissons d'une vue sur tout le plateau de la "Splendeur de l'Est" et dominons une belle halle en pierre, construite à l’époque française, qui parait incongrue dans ce lieu isolé.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel simple
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J9 : Marchés de Dong Van et de Meo Vac

Lever matinal, car aujourd’hui… c’est dimanche … jour de marché à Dong Van mais aussi à Meo Vac. Sous le piton rocheux où se perche l'ancien fort français, la halle de Dong Van, datant également de la période française, abrite un marché frontalier où se côtoient les nombreuses minorités de la région qui sautent allègrement la frontière sans respect pour les réalités et impératifs politiques actuels. L’activité commerciale bat son plein, on achète provisions et petits cochons (qui servent de caisse d’épargne aux paysans), on festoie, on boit, on échange les derniers potins… Vers 10 h du matin, transfert de 22 kilomètres pour rejoindre la bourgade de Meo Vac, qui abrite elle aussi un marché dominical. Cette route de 22 kms est certainement l’une des plus belles que l’on puisse imaginer au Vietnam. Elle grimpe au col de Ma Li Peng puis serpente au cœur d’une forêt de pitons acérés, avec de minuscules villages qui se blottissent dans les replats. Toutes les pentes, d’une raideur peu commune et qui plongent dans des vallées sans fonds, sont plantées et entretenues. A Meo Vac, nous assistons au plus grand marché de cette zone qui regroupe le plus grand nombre d’ethnies différentes. 'après midi, nous quittons à pied Méo Vac pour une balade qui nous mène dans les rocailles de ce plateau à 900 m d'altitude entre les hameaux des Lolos Bariolés et ceux des Hmongs Noirs aux murs de pisé. Les cultures, méritoires dans ce désert de roches, sont principalement celle du maïs et du chanvre utilisé pour la confection des vêtements.  Retour en fin d'après midi à Méo Vac.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel simple
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m

J10 : Dong Van > Bao Lac et découverte de l’ethnie Lolo

Nous quittons Méo Vac et la province de Ha Giang en franchissant le Song Gam. La route est une succession de lacets, de montées et de descentes. On peut croiser en chemin des Giays, une tribu du monde thai. Dans les environs de Bao Lac, nous montons à Khoi Khuon chez les Lolos Noirs. Comme toujours pour les minorités, ce nom a été donné par les étrangers en fonction de la couleur dominante de leur costume. Leur nom d'origine est Yi, il s'agit d'une population tibeto-birmane venue du Yunnan au XVème siècle. Ces populations, pas assez guerrières, ont été anéanties par les envahisseurs Hmongs il y a deux siècles et sont demeurées sous le joug des Hmongs Noirs et des Tays dans les différents districts où elles étaient établies. L'originalité et l'élégance des femmes lolos a piqué la curiosité des stylistes épris de mode ethnique et en quête d'inspiration au début des années 2000. Nous passons la nuit dans une famille de Lolos noirs, l'occasion de découvrir leur culture. La population totale est d’environ 4000 personnes qui se divisent en deux groupes : les Lolo noirs et les Lolo bariolés. Ces appellations sont dues aux couleurs de leurs costumes traditionnels. Les Lolo vivent en hameaux dans des maisons sur pilotis construites dans des endroits hauts et secs, surplombant les vallées. Leurs villages, de taille plus importante que ceux des autres ethnies minoritaires, se composent de très belles maisons en bois et constituent de véritables musés vivants particulièrement intéressants à découvrir. Chaque lignée familiale Lolo comprend plusieurs branches dont les familles membres, très liées entre elles, habitent le même hameau. La fonction de chef de branche, toujours assumée par un homme, est fondamentale. C’est lui qui assure le culte des ancêtres, garantit la solidarité, conserve les tambours sacrés qui sont des instruments permettant la communication entre le monde des vivants et le monde des morts.

Transfert : 2h30
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
La piste que nous empruntons à pied pour nous rendre chez les Lolos sera dans le futur bétonnée. Il nous faudra alors revoir le programme ou monter directement en véhicule au village.

J11 : Balade > Bao Lac, route > Cao Bang

Nous quittons nos hôtes Lolos pour descendre à pied à Bao Lac. Agréable balade à travers un paysage de collines plantées de riz de montagne et de maïs. Nous retrouvons notre véhicule. Un trajet de 140 kilomètres conduit à la ville de Cao Bang. La route tourne beaucoup, monte, descend, remonte … passant d’un paysage à un autre, d’une minorité à une autre. Peu de voyageurs s’aventurent dans ce secteur. De rares auberges annoncent qu’elles ont à la vente de la bile d’ours qui est la spécialité locale… Les pitons karstiques découpent le ciel. Cao Bang était une des bases stratégiques pendant la guerre en Indochine, une tête de pont difficilement accessible et l’un des points de passage vers la Chine toute proche. C’était aussi le terminus de la fameuse RC4, surnommée « la route sanglante ».

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel simple
Repas : BLD
Heures de balade : 3h

J12 : Cao Bang > Langson, balade > Coc Xa

Route jusqu’à Dong Khe. Les 44 kms qui séparent ces deux villes ont été le théâtre d’une des grandes tragédies de la guerre que les français ont mené contre le Viêt-Cong. En 1950, cette route était une piste, serpentant dans un capharnaüm de pics calcaires couverts de jungles et truffés de grottes, sillonnée par d’autres sentes qui ne sont que d’immenses coupe-gorges. Toute manœuvre y était impossible. Le 17 septembre 1950, c’est le coup de semonce : les Viet s’emparent de Dong Khe et coupent la RC4 en deux. L’évacuation de Cao Bang est décidée. Le colonel Chartron, un des « Dieux » de la Légion abandonne la ville et quitte la RC4 pour prendre une piste contournant Dong Khe avec ses 2000 civils et ses troupes. La liaison avec une autre colonne militaire venue à leur secours doit se faire à Coc Xa. C’est le rendez-vous de la mort. Cerné par le Vietminh, les 2 colonnes y sont anéanties le 7 octobre 1950. Seules quelques dizaines de personnes en réchapperont… Il est étonnant de constater que de nos jours ces évènements sont enfouis dans l’inconscient collectif. La vie dans les campagnes est toujours aussi immuable et une curieuse sérénité enveloppe ces vallées profondes ! Dong Khe est situé dans une cuvette, entourée de pitons calcaire. A 3 kms au sud de cette bourgade, au hameau de Na Pa, nous suivons un sentier, passant par la montagne, et qui permet d’arriver au village de Coc Xa… lieu paisible malgré les milliers de morts qui ont ensanglanté les champs environnants. Poursuite dans un vallon vers le sud afin de rejoindre le véhicule au col de Lung Phai. La route, qui mène d’abord à That Khe, se déploie entre des falaises percées de grottes. Poursuite jusqu’à Lang Son (80 km de That Khe) au milieu d’un beau paysage de pitons calcaires. Cette ville, comme beaucoup de villes frontalières, est plutôt laide … mais recèle quelques petites pépites que nous aurons peut-être le temps de visiter, comme la pagode des Immortels ou le marché Cho Dong Kinh. Hébergement dans un hôtel plus confortable que les jours précédents !

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -200 m

J13 : Lang Son > Bay Chay, croisière > Baie d’Halong

Cap au sud-est en suivant une grande route rectiligne qui mène à Tien Yen (100 kms) puis plein sud jusqu’à Cua Hong. Le paysage change, c’est surtout l’élément « eau » qui donne une toute autre ambiance. Nous sommes maintenant en bordure du golfe du Tonkin, aux portes de la baie d'Halong. Embarquement sur une jonque confortable. Départ pour une navigation en boucle, de deux jours et deux nuits, à travers les karsts et îlots de la baie dont le nom signifie « Là où le dragon descend dans la mer ». Selon la légende, un dragon habitait la montagne. En rejoignant la mer, ses mouvements de queue créèrent les vallées et les pitons qui se remplirent d’eau lorsqu’il rejoignit les eaux émeraude du golfe du Tonkin. Ce site, aujourd’hui classé à l’UNESCO, est la merveille naturelle du Vietnam et d'emblée, le charme opère. Le bateau se faufile au milieu de pitons hiératiques, de forme et de taille en perpétuel renouvellement, sculptés ou creusés de grottes par l’eau et le vent. Mais la baie ne se limite pas à un paysage, c'est aussi un lieu de vie. Certaines îles sont habitées et de nombreux pêcheurs parcourent ses eaux ou s'installent sur des villages flottants pour pratiquer la pêche ou l'élevage de poissons. Balade en kayak de mer dans le lagon et le tunnel des chauve-souris puis la jonque se dirige  vers la plage des Trois Pêches, temps libre pour nager ou faire du kayak. Le bateau s'ancrera dans un endroit calme pour le dîner et la nuit.

Transfert : 4h
Hébergement : Jonque
Repas : BLD
La balade en kayak est facultative.
Le parcours prévu dans la baie d'Halong est susceptible de modifications de la part des autorités vietnamiennes et sans cela sans préavis. Rassurez-vous, quelle que soit l'itinéraire de votre navigation, la magie opèrera !

J14 : Croisière > Baie d’Halong

Aurore et crépuscule mettent en scène des décors irréels. Des populations de pêcheurs nomades vivent de la baie et s'y rassemblent en villages flottants. Nous découvrons sur l’eau le spectacle des activités quotidiennes dans le cadre magique des pitons karstiques recouverts d'une végétation de peinture sur soie. Nous visitons une ferme flottante. Puis, nous reprenons les kayaks pour une exploration de la grotte Luon.  Nous terminons la journée sur une plage déserte d'un des nombreux îlots de la baie de Lan Ha avant de remonter à bord pour le dîner.

Hébergement : Jonque
Repas : BLD

J15 : Croisière > Baie d’Halong > Vol de retour …

Navigation plein ouest. Arrêt sur un village flottant en face de Nam Cat. Puis la jonque gagne l'île de Cat Ba, borne ouest de la baie d'Halong. Nous débarquons et déjeunons au port de Cat Ba. C'est par le ferry public que nous atteignons la grande ville portuaire d'Hai Phong. Départ pour l’aéroport d’Hanoi. En chemin (et ceci suivant l’heure de décollage de l’avion international), visite de la Pagode de But Thap. Vol à destination de Paris.

Transfert : 4h
Repas : BL
Le déroulement de cette journée peut varier en fonction de l'heure de décollage du vol international.

J16 : Arrivée Paris

Arrivée à Paris dans la matinée.

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.