Ascension du Gyao Kang (6667 m)
Tibet, Chine TB 401 Trekking avec sommet glaciaire

Ascension du Gyao Kang : Trekking dans l'Himalaya du Tibet

21 jours - 11 jours de marche 6 à 10 pers. Extrêmement difficile 19/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

La chaîne des Lapche Kang, peu connue, est certainement l’une des plus belles du Tibet en termes d’esthétique ; elle offre de surcroît des vues d’exception sur les grands 8000 environnants. En trois semaines, ce programme permet de réaliser un trekking sauvage et un vrai sommet de 6667 mètres s’élevant entre le Cho Oyu et le Shishapangma… Une vision rare et inoubliable de l’Himalaya du Tibet !

Points forts

• Encadrement par Benoit Profit, qui a déjà réalisé ce sommet
• Un trekking d'exception dans des régions sauvages et peu visitées
• Le superbe sommet du Gyao Kang (6667 m), entre Cho Oyu et Shishapangma
• La découverte culturelle : Potala à Lhassa, Kumbum de Gyantsé, Shigatsé...
• Rongbuk et le camp de base de l’Everest pour une vue exceptionnelle sur la face Nord du massif
• Trois nuits à Lhassa, utiles pour une bonne acclimatation à l’altitude.

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)

Niveau

Extrêmement difficile 19/20 Voir le tableau des niveaux  Attention, 11 jours de marche, dont 10 entre 4900 et 6667 mètres. L’acclimatation est très bonne ; cependant, vous devez impérativement être en très grande forme en vous préparant plusieurs mois à l’avance. Le sentier de ce trek est quelquefois difficile avec des cailloux nombreux roulants et glissants. Une grande attention à l’endroit où l’on pose les pieds est demandée ! Le sommet se réalise en cordé autonome, sous la tutelle du guide.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée à Chengdu (500m).

Arrivée à Chengdu. Accueil par l’un de nos guides francophones chinois. Installation à l'hôtel à proximité de l'aéroport.

Transfert : 30mn
Hébergement : Airport Hotel
Repas : D

J3 : Vol de Chengdu pour Gonkhar (3580 m), Lhassa (3660 m).

Vol du matin à destination de Gonkhar, l’aéroport de Lhassa. Selon l’horaire de départ, le petit-déjeuner peut être pris dans l’avion. Accueil par notre guide tibétain francophone puis route pour Lhassa situé à 1h. Installation à l’hôtel, repas, puis chacun prend un peu de repos pour s’adapter doucement à l’altitude. Balade de repérage au centre-ville pour aller découvrir le Barkhor.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Gangyen ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 1h
Un contrôle de police est possible à l’arrivée à l’aéroport de Gonkhar. Vous devez absolument éviter photos, livres, revues comportant des portraits du Dalaï-Lama ou des drapeaux tibétains, sous peine de confiscation et de problèmes divers.

J4 : Lhassa à pied, Potala, Norbulingkha, Jokhang (3660 m).

Départ à pied en direction du Potala, la visite se déroule normalement le matin mais cela dépend des réservations. Découverte de la succession des chapelles, appartements privés ou chortens commémoratifs des différents Dalaï-Lama. Descente vers l’ancien village de Shöl qui se blottissait sous l’imposante façade du Potala. Kora du Potala en compagnie de centaines de dévots… Petite pause pour un thé local dans un petit « troquet tibétain ». Repas, puis nous rejoignons le Norbulingkha, le palais d’été des Dalaï-Lama avec la visite du grand parc arboré. Nous pouvons nous balader tout en appréciant le calme car ici les sons de la ville ne pénètrent pas ! Nous découvrons les différents bâtiments, salles d’audiences, chambres à coucher des différents Dalaï-Lama ou encore la salle de bain qui paraît « déjà luxueuse » par rapport à sa date de construction (14ème siècle). Retour au centre-ville. Nous retournons vers le Barkhor, repas, puis découverte du Jokhang dont la construction est attribuée, selon la légende, au roi Songtsen Gampo (7ème siècle). Découverte de la célèbre statue du Jowo, le Bouddha historique. Montée sur les terrasses du bâtiment pour un panorama exceptionnel sur Lhassa et le Potala. Nous poursuivons notre chemin quelques minutes avant de découvrir le temple de Ramoché, datant aussi du 7ème siècle. Il est considéré comme le temple le plus important du Tibet car il abrite le Jowo Mikyö Dorjé, statue du jeune bouddha Sakyamuni qui fut apportée par la princesse Brikhuti… Retour à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel Gang Gyen ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +120 m
Dénivelé : -120 m

J5 : Lhassa : randonnée de Pubjoï à Pabonka.

Départ en direction du promontoire de Pubjoï (Purbuchok) à 3950 m. Avant cela nous faisons un arrêt à la fabrique d’encens pour découvrir les méthodes traditionnelles. Arrivée au monastère gelukpa de Pubjoï, très esthétique et qui surplombe la vallée. Son histoire débute au 9ème siècle ; aujourd’hui 20 moines dont 16 jeunes étudiants vivent ici. Suite à la visite, nous partons à pied par la large piste que nous descendons sur une centaine de mètres de dénivelé. Au croisement, nous passons sous les rochers et remontons de façon assez raide jusqu’à l’ermitage de Keutsang. Edifié par le grand abbé de Sera au 18ème siècle, ce monastère possède une riche iconographie ainsi qu’une vue incroyable sur la vallée. Nous montons ensuite par un petit sentier à l’ermitage de Rakata, fondé au 15ème siècle par Tsong Kapa. Depuis ce lieu, nous suivons un magnifique chemin en balcon qui passe par l’Utse de Sera, puis l’ermitage perdu de Takten. Accroché dans la roche, ce dernier est entretenu par 8 nonnes. Ici coule une source sacrée dont les bénéfices pour la santé sont reconnus par les pèlerins. Une grotte de méditation protège aussi l’un des 3 yeux du Bouddha répartis au-dessus de la vallée de Lhassa. Descente vers le monastère de Tashi Chöling et fin de la balade au monastère de Pabonka. Le guide nous contera l’histoire de ce temple qui remonte au 8ème siècle du temps du grand roi Tsongsen Gampo. Retour à Lhassa en véhicule.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Gang Gyen ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -460 m

J6 : Route pour Gyantsé (4020 m).

Après avoir traversé le Yarlung Tsangpo, la route grimpe à l’assaut du Kamba La (4750 m). De ce col, la vue est vraiment somptueuse sur les eaux turquoise du lac Yamdrok et sur les neiges immaculées du Nojing Kangsang, un sommet glaciaire culminant à 7190 m. La route longe les eaux du lac pour traverser le hameau de Nakartsé et monter vers le Karo La (5040 m) marqué par une multitude de drapeaux à prières. Poursuite jusqu’à Gyantsé. Découverte du célèbre Kumbum, chorten bâti sur le modèle des grands stupas indiens. Magnifiques peintures à l’intérieur. Petite balade dans l’enceinte des murs ocre qui délimitent l’ensemble monastique et traversée des ruelles de la vieille ville. Installation à l’hôtel pour la nuit.

Transfert : 6h30
Hébergement : Yeti Hotel ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 1h

J7 : Route pour Shigatsé puis Sakya (4340 m).

Route vers Shigatsé puis Sakya. Installation à l'hôtel à Sakya et découverte de cette cité étonnante. Ici, le visiteur est frappé par la couleur des édifices (maisons villageoises ou temples) : les façades sont peintes en bleu gris, en hommage au protecteur Mahakala (le grand noir) spécialement vénéré en ces lieux. Découverte du monastère principal de Sakya avec son impressionnant hall d’assemblée (plus de 5700 m²) rempli de statues et de thangkas inestimables. A l’arrière de ce hall, une petite porte s’ouvre sur le Kunga Rawa, la fameuse bibliothèque de Sakya. 20 000 volumes, de toutes formes et de tous âges s’entassent le long d’un des murs. Nuit au village.

Transfert : 5h30
Hébergement : Hotel Manasarovar ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 1h30
Selon les temps de route nous pourrons visiter le monastère en arrivant ou demain matin.

J8 : Route pour Shegar, Pang La (5200m), Rongbuk (4900m).

Nous partons en direction du Chomolungma (Everest) via le Gyatso La (5240 m) marqué par une multitude de drapeaux à prières. Poursuite vers Shegar, repas. Puis à la sortie du village, la route monte à l’assaut du Pang La à 5200 mètres. Depuis le col, le panorama est unique par beau temps : l’horizon est barré par une succession de sommets de plus de 8000 mètres : Makalu, Lhotse, Everest, Cho Oyu et Shishapangma. Descente en épingles jusqu’à Tashi Dzong et poursuite vers Rongbuk. Au détour d’un virage, à quelques kilomètres de l’arrivée, la gigantesque face Nord de l’Everest, haute de près de 4000 mètres, occupe tout l’horizon. Installation dans un lodge très rustique à Rongbuk. Balade aux alentours du lodge en soirée.

Transfert : 6h30
Hébergement : Lodge New Guest House
Repas : BLD
Heures de marche : 1h

J9 : Route Bumchu (4780 m), trek Lamna La (5360 m) et Langkor.

Court trajet (20mn) jusqu’au lieu dit Bumchu. Départ du trek en traversant la rivière sur un petit pont. Par les alpages de Bumchu, le chemin s’élève jusqu’au Lamna La à 5360 m. Vue sur de beaux sommets de 6000 mètres. Courte descente dans les alpages pour rejoindre la piste. Transfert pour Langkor avec la vue sur le Cho Oyu (8201 m) et installation du camp à proximité du village vers 4520 m. Visite du petit monastère en soirée.

Transfert : 1h30
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +640 m
Dénivelé : -400 m

J10 : Trek pour Dosam (4950 m).

Départ au milieu de champs de Langkor dans la vallée qui remonte le long de la chaîne des Lapche Kang. Le sentier monte en douceur en suivant la rivière pour atteindre le lieu dit Dosam (zone d’alpage au croisement des vallées), idéal pour parfaire notre acclimatation. Installation du camp pour la nuit.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +430 m
Dénivelé : -160 m

J11 : Lapche Tso (5100 m)

Journée courte de marche ; de nombreux détours sont possibles cependant. L’idéal est de monter sur le plateau rive gauche de la Lapche chu afin de se dégager un peu des premiers massifs et effectuer une randonnée scénique sur la chaîne… Descente par des éboulis pour rejoindre le lac et installation du camp à proximité.
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 4/5h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -350 m

J12 : Journée de repos (5100 m)

Journée au choix : repos sur les bords du lac, balade vers 5400 m en rive gauche pour une vue dégagée ou ascension du Lapche Tsokchung à 6370 m. Attention ce sommet, bien que facile, demande de gros efforts dans le terrain d’approche en cailloux irréguliers… Pour faire votre choix, il faudra vous projeter sur votre forme dans les 72 h à venir… Ne pas oublier qu’en altitude nous ne récupérons pas ou pas si bien qu’en plaine ou à 3000 mètres… Sachez être raisonnables… Camp au même endroit.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 0/7h
Dénivelé : de 0 à 1300m.

J13 : Trek, Col du Plateau (5850 m), camp de base du Gyao Kang (5875 m).

Une vieille moraine monte par paliers au dessus du grand lac pour atteindre le col en 3h environ. De là, descente raide pour rejoindre la moraine du glacier Colangma que l’on traversera en amont ou en aval du lac Colangma Tso (5500 m). Remontée tout en cailloux vers un plateau à 5800 mètres pour atteindre le camp que l’on installe au bord d’un petit lac glaciaire. Ce sera le camp de base pour 3 ou 4 nuits selon les possibilités d’ascension.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5/7h
Dénivelé : +1150 m
Dénivelé : -400 m

J14 à 16 : Ascension du Gyao Kang (6667 m)

L’ascension s’effectuera, selon les conditions du moment, en aller-retour ou en boucle. Ce sommet présente des pentes maximales aux environs de 45°, il n’y a pas de difficultés techniques particulières. Il est cependant conseillé d’avoir réalisé quelques courses alpines comme le Mt Blanc par les 3 monts, le Weisshorn, etc…

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 8/12h
Dénivelé : +800 m
Dénivelé : -800 m

J17 : Trek, Gyao La (5270 m), Lajin (4430 m), route pour Shegar (4320 m).

Dernière journée de trek ; descente par une succession de pierriers jusqu’au camp des nomades. De là, nous trouvons un vrai sentier, d’abord en balcon puis raide, quasiment face à la pente pour atteindre le petit col intimiste de Gyao La à 5270 m. Une belle descente entre pierres et sable aux couleurs dignes des paysages du Zanskar permet de rejoindre le village de Leixiang ou Lajin en tibétain. Nous passons sous la petite gompa et retrouvons les cultures en terrasses puis la piste où les voitures nous attendent. Adieux aux yakmen et c'est partie pour remonter vers les hauts plateaux et Shegar.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +200 m
Dénivelé : -1640 m

J18 : Retour à Shigatsé (3930 m).

Nous reprenons la route pour environ 4h30 de trajet. Arrivée à Shigatsé, repas, puis visite de l'immense cité monastique du Tashilumpo, siège des panchen lamas. Temples aux impressionnants chortens, immense salle d’assemblée... Découverte des rues du marché puis retour à l’hôtel pour une dernière soirée sur le toit du monde.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hotel Manasarovar ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -100 m

J19 : Vol de Shigatsé à Chengdu (500 m).

Vol du matin depuis l’aéroport de Shigatsé. Arrivée à Chengdu, la capitale du Sichuan, pour la mi-journée. Transfert pour l’hôtel situé dans un vieux quartier du centre-ville, installation puis repas en ville et première découverte de cette cité qui compte plus de 14.5 millions d’habitants. Soirée en ville et nuit à l’hôtel.

Transfert : 3h
Hébergement : Old Chengdu Club ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 1h
(En cas d’annulation du vol de Shigatsé, nous roulerons certainement vers Gonkhar, l’aéroport de Lhassa afin de prendre un vol le jour même ou le lendemain).

J20 : Découverte de Chengdu.

Journée de découverte de cette ville aux multiples facettes dont l’Institut de recherche sur les Pandas Géants situé au cœur d’un magnifique parc arboré de plus de 100 hectares. C’est aussi l’occasion de découvrir les charmants petits pandas rouges. Nous poursuivons notre découverte du vieux Chengdu : architecture ancienne, maisons de thé, petites ruelles commerçantes, quartier de Kuzanzhai… Après le dîner nous prenons la route de l’aéroport pour le vol de nuit vers la France.

Transfert : 3h
Hébergement : Hotel de jour
Repas : BLD
Heures de marche : 2/3h
Cette journée sert également de « jour de sécurité » en cas d’annulation du vol au départ de Shigatsé !

J21 : Vol de retour vers la France.

Arrivée à Paris.

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.