Treks au Laos
Laos LA 201 Trekking

Trekking dans le Nord du Laos, villages Akhas et Hmongs, croisière sur les rivières Mékong, Nam Ou, Nam Tha

16 jours - 4 jours de marche 4 à 12 pers. Modéré 8/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Extensions asie
  • Infos pratiques asie

Un parcours en boucle engagé dans le Nord, qui alterne navigation sur les rivières et treks dans les montagnes aux forêts profondes vers les villages akhas et hmongs. Quatre nuits chez l’habitant donnent un bel aperçu du mode de vie de ces ethnies. La découverte de Luang Prabang, perle du Mékong avec son environnement exceptionnel, où l’eau et la forêt sont encore préservées, complète à merveille ce voyage inédit.

Points forts

• Un parcours original et varié dans un pays qui s'ouvre aux voyageurs
• Des treks spectaculaires et inédits
• La navigation sur les rivières du Nord Laos : Mékong, Nam Tha, Nam Ou
• La rencontre avec les ethnies Akha, Hmong, Khamu...
• 3 jours à Luang Prabang et ses environs

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)

Niveau

Modéré 8/20 Voir le tableau des niveaux  Des balades sans difficulté et 5 jours de trek avec des étapes moyennes de 5h à 6h. Les dénivelés sont raisonnables (maxi 600 m/ jour), les sentiers bien tracés et il n'y a pas de problème lié à l'altitude. Selon la saison, il faudra tenir compte de la chaleur et/ou de chemins boueux.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : > Bangkok > Chiang Rai, transfert > Houey Xai

Arrivée dans la capitale thaïlandaise dans la matinée et correspondance aérienne pour Chiang Raï. Accueil par votre guide thaïlandais francophone et transfert à la frontière laotienne. Traversée du Mékong pour rejoindre le bourg laotien de Houey Xai. Formalités de douane et accueil par votre guide laotien francophone. Première nuit au Laos.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel / Guest House
Repas : LD

J3 : Bateau > Mékong > Nam Tha

Un bateau local, muni de petits sièges et d’un toit de fortune, descend le Mékong jusqu’à l’embouchure de la Nam Tha et, propulsé par son moteur à gaz, remonte la rivière qui traverse la province de Bokeo. La nature resserre son étreinte, branches et ramures surplombent le cours d’eau colonisé ici et là par les roseaux. Au-delà, se dresse la montagne, omniprésente. Hauteurs émoussées et pentes escarpées sont scindées par la Nam Tha dont le lit rocheux se dévoile à la saison sèche. Au cœur du massif, plus de trace du monde moderne. Seule la voie navigable dessert les petits villages qui se sont appropriés ses berges. Des arrêts réguliers permettent de rencontrer les Lao en aval, les Khamu en amont. Leurs maisons sur piliers possèdent de petits balcons ornés de toutes sortes d’objets insolites mais néanmoins essentiels, typiques de la culture et des croyances locales… L’étonnant village de Kong Kham, avec son « homestay », abrite les rares visiteurs de passage. Nuit dans une maison d'hôte simple, face au fleuve.

Hébergement : Maison d'hôtes (confort sommaire)
Repas : BLD
Heures de marche : 1h
Il y a 8 heures de navigation sur le Mékong puis la Nam Tha.

Nous dormons dans le village, dans une maison laotienne typique construite pour accueillir les visiteurs. Il s'agit d'une maison en bois, sur pilotis avec une terrasse protégée qui fait face au fleuve. Le confort est simple. Il y a une grande pièce et 3 chambres pour dormir. Matelas, draps, couvertures et moustiquaires sont fournis.

J4 : Bateau > Nam Tha > Nalé. Piste > Luang NamTha

Had Li, Had Nam, Kong Kham, tous ces villages vivent au rythme de la Nam Tha. Leurs abords sont mis en culture et apportent les ressources nécessaires à la survie de leurs communautés qui vont et viennent commercer avec les riverains des villages voisins… Ban Kong Kham est particulièrement animé. Le village a fait du tissage du coton sa grande spécialité. On le voit pousser sur de petits jardins suspendus accolés aux maisons. Le village est sillonné d’étroites ruelles que l’on emprunte avec bonheur, découvrant sous chaque habitation petits et grands maniant avec habileté rouets ou métiers à tisser… Le village s’étend sur un versant ; il faut bien toute la matinée pour l’explorer, passer d’une terrasse à l’autre et se perdre dans ce labyrinthe pittoresque, avant de contempler à nouveau les berges luxuriantes de la Nam Tha dominée par les montagnes. L’aventure fluviale se poursuit jusqu'au village de Nalé. Nous retrouvons notre véhicule et empruntons une piste jusqu’à Luang Nam Tha, le long du cours d’eau de plus en plus étroit.

Transfert : 3h
Hébergement : Guest House
Repas : BLD
Heures de marche : 1h
Il y a 1h30 de navigation sur la Nam Tha.

J5 : Luang NamTha > Vieng Phouka. Trek dans le pays Akha

Départ du premier trek, une boucle de trois jours parcourant les villages Akha de la région de Vieng Phouka. Ce groupe ethnique majeur du Nord Laos a gardé de ses origines tibétaines, le mode de vie des montagnards. Ses villages se trouvent au cœur des massifs, dans des combes ou sur des versants déboisés, bordés de forêt où les villageois peuvent exercer leur talent de chasseurs. Nous traversons une forêt dense, accompagnés par un guide local qui connaît les espèces végétales utilisées par les villageois pour leurs qualités nourricières ou médicinales, et qui sait décrypter les traces laissées par la faune. Un sentier dégagé permet de passer d’un village à l’autre et de gagner Ban Nam Lo, traversé par la rivière qui lui a donné son nom. Les maisons d’un côté, les greniers à riz de l’autre. Nous entrons dans le village sous les regards curieux des enfants, avant de pénétrer dans une maison traditionnelle, couverte d’une toiture à quatre pans qui abrite cuisine et pièce de couchage. Après dîner, nous y découvrons l’Akhazang, le code moral, l’histoire et la philosophie du peuple Akha…

Transfert : 1h
Hébergement : Chez l’habitant (confort simple)
Repas : BLD
Heures de marche : 4h30/5h
Dénivelé : +600 m
Dénivelé : -450 m

J6 : Trek en pays Akha

Il faut avaler un petit-déjeuner copieux avant d’attaquer le chemin escarpé qui traverse les greniers à riz du village, ses champs de millet et de sésame. Après une longue montée, nous débouchons au sommet, contemplant vallons et crêtes qui dessinent une succession d’horizons, avant de nous enfoncer dans la forêt et de descendre vers le village de Nam Taleng. Le portique qui le protège des mauvais esprits, au même titre que son étrange balançoire ou que l’autel des ancêtres, renvoient aux croyances bien ancrées de cette communauté et à son animisme particulièrement développé. Ici, les femmes Akha portent encore leur costume traditionnel de couleur noire, souvent ouvert sur une poitrine nue, et leur coiffe extraordinaire sertie de boutons de cuivre ou d’argent… Au-delà de Ban Nam Taleng, une piste souligne l’effort des autorités locales pour relier entre eux tous les villages du pays. Elle traverse le hameau de Ban Pang, situé au bord d’une rivière, endroit enchanteur où dix familles coulent des jours heureux. C’est là que nous passons une nouvelle nuit chez l’habitant, l’occasion de constater l’aménité des Khamu.

Hébergement : Chez l’habitant (confort simple)
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +490 m
Dénivelé : -570 m

J7 : Trek en pays Akha

Nous quittons le vallon du hameau de Pang. Au bout d’une heure de marche sur une piste sans trafic traversée par une ligne électrique « sans électricité », nous rejoignons une autre piste, plus large mais creusée d'ornières, où nous attend notre véhicule. Cette voie apparemment désaffectée donne accès à des villages Lahu aux coutumes et croyances très typiques. Leur habitat présente quelque particularité, telle les minuscules maisons de célibataires pour les filles, coiffées de chaume et hissées sur de longs bambous. Autrefois, l’opium était une source de revenus importante pour cette communauté ; on voit encore ici ou là des plants de pavot, servant à la consommation personnelle mais cette culture interdite est aujourd’hui remplacée par le riz et le maïs. Après un retour cahotant, la boucle entamée trois jours plus tôt dans le pays Akha s’achève à Luang Nam Tha. Dégustation de quelques spécialités de viande grillée au marché…

Transfert : 3h
Hébergement : Guest House
Repas : BLD
Heures de marche : 1h

J8 : De Luang Nam Tha à Muang Khua

Journée de transition pour changer de région. Nous passons d’un affluent du Mékong à l’autre, de la Nam Tha à la Nam Ou que nous suivrons les jours prochains vers le pays Hmong et Luang Prabang. À la sortie de Luang Nam Tha, les rizières s’étendent à perte de vue, c’est l’occasion d’assister aux activités de saison, labour et semailles, repiquage ou récolte du riz. Une route récente arpente les montagnes de la province d’Oudomxai jusqu’à la ville d’Oudomxai que l’on passe rapidement… Plus agréable est celle qui conduit à Muang Khua, jalonnée de villages et de petits marchés, où l’on achète quelques fruits. Arrivée dans la ville de Muang Khua en fin de journée.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Guest house (confort simple)
Repas : BLD

J9 : Bateau > Nam Ou. Trek en pays Hmong

La découverte des abords de la Nam Ou reste longtemps gravée dans la mémoire du voyageur. On ne peut se lasser de ces paysages étonnants qui font toute la splendeur du Laos : gerbes de bambous, collines boisées, et falaises vertigineuses, un spectacle où la nature est reine et préservée… Partis en bateau ce matin de Muang Khua, nous accostons en milieu de journée au petit village de Soksan. Notre trek de 3 jours en pays Hmong démarre ici, au bord du fleuve. Nous entrons rapidement dans l’arrière-pays, empruntant la piste à charrette qui dessert le village Hmong de Payang, accolé au village khamu voisin. Ban Payang est un village étonnant avec ses maisons espacées entourées de carrés de verdure propres et soignés. Les femmes portent des jupes plissées ou des pantalons noirs tandis que les hommes ont abandonné leurs vêtements traditionnels, sans doute soumis à l’influence des communautés Lao de la plaine.

Hébergement : Chez l’habitant (confort simple)
Repas : BLD
Heures de marche : 1h30
Dénivelé : +160 m
Dénivelé : -70 m
Il y a 4h/5h de navigation sur la rivière Nam Tha.

J10 : Trek en pays Hmong

Derrière Ban Payang, un sentier traverse les champs de millet situés sur les versants cultivés par les villageois et file vers la forêt qui siège en altitude. Deux à trois heures d’ascension nous permettent de gagner une grande ferme Hmong sur les hauteurs. Des maisons de bambous abritent deux familles qui pratiquent chasse et cueillette, culture du riz ou du maïs, élevage des cochons… À l’intérieur, nous partageons un moment, sinon le même repas, autour du foyer central. Il faut repartir après le déjeuner pour atteindre le prochain village Hmong avant la nuit. La deuxième partie du parcours est plus aisée, même si elle présente un certain dénivelé. Elle offre surtout des vues magnifiques sur les montagnes alentour et un passage épique dans un chaos de roches. En chemin, nous croisons des Hmongs munis de leur fameuse hotte. Arrivée à Ban Vieng en fin de journée.

Hébergement : Chez l’habitant (confort simple)
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +960 m
Dénivelé : -530 m

J11 : Trek en pays Hmong, route > Nong Kiau

Après avoir bénéficié de l’hospitalité d’une famille Hmong dans une maison typique, nous complétons cet aperçu de leur mode de vie par un petit tour du village et de ses activités artisanales. Nous quittons nos hôtes avec regret, direction la vallée par un sentier menant au village de Na Mai. Nous marchons au cœur d'une dense forêt tropicale jusqu'à atteindre une cascade isolée. Baignade possible et pique-nique dans ce cadre enchanteur. La descente se poursuit à travers les cultures de tabacs et les champs de riz (selon la saison). Les Hmong empruntent cette voie pour chasser, cueillir, cultiver ou commercer. Nous pourrons avoir la chance de les croiser à pied, se dirigeant vers leurs plantations… Cette matinée de marche conclut ce trek chez les Hmong. Au bout du sentier, se dresse le village de Ban Na Mai où nous attend notre véhicule. Après 10 mn de piste, possibilité de s'arrêter à Ban Nayang, un village Thaï Lu au charme ineffable avec ses maisons traditionnelles aux pignons étonnants et ses allées fleuries. Nous remontrons dans notre véhicule et, par une piste plus large, rejoignons le bourg de Nong Kiaw, au bord de la rivière Nam Ou.

Transfert : 1h15
Hébergement : Hôtel (bungalow)
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +110 m
Dénivelé : -400 m

J12 : De Nong Kiau à Pak Ou et Luang Prabang

Nous jetons un dernier regard sur la Nam Ou et son environnement grandiose, avant de prendre la route pour Luang Prabang. En chemin, arrêt sur le site de Pak Ou, au bord du Mékong. Le cours d’eau est ici jalonné de grandes falaises, des roches calcaires creusées par les pluies de mousson et les crues du fleuve. D’immenses grottes se sont ainsi formées. Celle de Pak Ou abrite des statues du Bouddha par centaines, parées de tons rouge et or, vieillies par les intempéries. Ce lieu insolite témoigne de la foi intense du peuple Lao et du succès du bouddhisme qui, depuis l’Inde, a traversé les mers et remonté le Mékong… Nous rejoignons Luang Prabang, capitale religieuse du pays, parsemée de pagodes mirifiques. Premières découvertes : Vat Xieng Thong, modèle d’architecture sacrée du Laos, avec ses toitures basses à pans multiples. La ville, inscrite sur la liste du patrimoine mondial, possède bien d’autres attraits. Grimper les marches du mont Phousi permet d’admirer son environnement exceptionnel tandis que ses charmantes ruelles se couvrent des étals du marché du soir au coucher du soleil. Installation pour 3 nuits à Luang Prabang.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 1h

J13 : Luang Prabang, excursion > Kuang Si

Ce matin, nous découvrons quelques hauts lieux de la ville. Luang Prabang a gardé de son statut d’ancienne capitale un palais royal, aujourd’hui transformé en musée national. La salle des ambassadeurs présente des peintures remarquables qui témoignent de l’histoire du pays sous la royauté. En sortant du palais, nous ne pouvons manquer le temple Vat Maï, avec ses couleurs flamboyantes qui invitent le fidèle à suivre la légende de Vessantara, incarnation du Bouddha, et à prendre ainsi la voie de l’Eveillé… Le marché à proximité n’est pas moins coloré et suscite parfois quelques achats. Nous nous échappons de la ville en milieu de matinée. Une jolie balade sur les hauteurs permet de gagner la source des chutes de Kuang Si ; moment de détente et une éventuelle baignade dans des eaux de couleur émeraude. Poursuite avec la visite du village des tisserands de Ban Xang Khong, spécialisé dans la fabrication du papier de mûrier (papier Saa). Au retour, nous longeons la rive droite du Mékong, parsemée de monastères accessibles seulement à pied : Vat Long Khun, habilement restauré par l’Ecole Française d’Extrême-Orient et Vat Chomphet qui offre une vue remarquable sur Luang Prabang.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 2h

J14 : Le Village des Éléphants

Difficile de concevoir un trek dans le pays au million d’éléphants sans avoir vu et monté l’un de ces pachydermes ! Il s’agit à présent d’une espèce rare et menacée (la population d’éléphants au Laos est inférieure à 1500 individus). Dans ce cadre, on ne peut que saluer l’initiative du village des éléphants qui tire du produit du tourisme les moyens de les sauvegarder. Le village, situé au bord de la rivière Nam Khan, a été conçu pour leur bien-être, de l’espace logement à l’espace vétérinaire. Le temps d’un coup d’œil sur son activité et les éléphants sont prêts. Assis sur l’encolure, une fois la leçon du cornac apprise, nous partons à la rivière pour le bain quotidien… Poursuite de la balade le long de la rivière en voiture puis à pied, jusqu’à la tombe d’Henri Mouhot, naturaliste et explorateur du Mékong décédé à Luang Prabang en 1861. L’endroit, cerné par la végétation, est d’autant plus attachant que d’autres explorateurs, depuis disparus, s’y sont recueillis : Doudart de Lagrée, Francis Garnier, Auguste Pavie… La visite du village de tisserands de Phanom habité par des membres de l’ethnie Thai Lue conclut agréablement cette journée. Retour à Luang Prabang pour la nuit.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J15 : Luang Prabang, vol de retour

En fonction de l’heure de décollage, temps libre dans Luang Prabang pour une découverte personnelle de la ville... Transfert à l’aéroport et envol pour la France.
Repas : B
En fonction des horaires du vol retour, arrivée en France possible dans la soirée du jour 15.

J16 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.