Grand Tour du Cambodge
Cambodge KH 605 Voyage Découverte

Voyage découverte : temples d'Angkor, îles de la mer de Chine, villages du Haut Mékong

20 jours 4 à 12 pers. Facile 5/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Le Cambodge dans toute sa splendeur, des berges du Mékong à la Mer de Chine, de la glorieuse cité des rois d’Angkor aux îles de la Mer de Siam. D'agréables balades sur les sentiers forestiers et les rives des cours d’eau révèlent des paysages saisissants, des maisons sur piliers et des tours de pierre qui flamboient au soleil couchant. Ces terres, peuplées par les Khmers, promettent des rencontres animées et une immersion dans le mode de vie des paysans, pêcheurs et artisans. Notre périple s'achève sur le littoral, dont les eaux claires et le sable blanc concluent merveilleusement la découverte du Cambodge et de sa culture attachante.

Points forts

• Un voyage mêlant incontournables et lieux secrets : Angkor, îles de la mer de Chine, Haut Mékong…
• Des rencontres riches et variées avec le peuple khmer
• Une découverte ludique du pays, en bateau, à pied, en vélo, en train-bambou …

Les plus Tirawa

• toutes les entrées dans les sites comprises (100 €)

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  Voyage sans difficulté, accessible à tous. Balades faciles, à pied (2h de marche environ) ou en vélo (facultatives).

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée > Phnom Penh

Arrivée à Phnom Penh. Accueil par notre guide francophone et transfert à l’hôtel pour un moment de détente. L’après-midi, découverte de la trépidante capitale cambodgienne. Nous arpentons ses beaux quartiers, son centre historique et les quais du Mékong. Visite du Palais Royal qui occupe une place privilégiée, dans l’axe du confluent du Mékong, du Bassac et du Tonlé Sap, où s’est développée la bourgade primitive devenue cité royale au XVe siècle. A l’intérieur, au milieu de vastes jardins, se dresse la salle du trône dont l’architecture traditionnelle est richement ornée, alors qu’un étonnant pavillon Napoléon III souligne le lien qui unissait la France et le Cambodge à l’époque coloniale. A l’extérieur, s’étend une vaste esplanade, tournée vers le Mékong ; ici le roi présidait aux grands évènements du calendrier ainsi qu’à la destinée de la cité. Dîner en ville et retour à l’hôtel.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : LD
Selon la compagnie aérienne, arrivée possible dans l'après-midi ou en début de soirée. Dans ce cas, le programe de l'après-midi du jour 2 et de la matinée du jour 3 seront aménagés pour effectuer les visites les plus intéressantes de la capitale cambodgienne.

J3 : Phnom Penh > Kompong Cham > Kratié

Nous quittons la capitale pour le Nord et la ville de Kompong Cham. La route est jalonnée d’immenses rizières parsemées de palmiers à sucre qui marquent l’horizon de leur forme singulière. Dans ces paysages où le bois ne cède rien à la pierre, dans cet habitat séculaire protégé par les génies d’autrefois, réside l'âme du pays khmer. Le Cambodge n’est pas moins un pays cosmopolite. Les Chams, chassés de leurs terres natales par les Vietnamiens, ont remonté le Delta du Mékong pour s’installer dans la province cambodgienne qui porte leur nom. Nous traversons le « port des Chams » en début de matinée, envahi de bateaux de pêche et de carrelets. Une mosquée rappelle la conversion des Chams à la religion musulmane, tandis que le temple de Vat Nokor à proximité présente un étrange mariage d’architectures bouddhiques... Aux religions multiples qui animent le quotidien des Cambodgiens, il faudrait ajouter celle des Français qui ont initié les plantations d’hévéas et bâti l’usine de traitement du latex de Chub, située sur la route de Kratié… En fin de journée, nous arrivons à Kratié, au bord du Mékong. Installation pour 2 nuits dans le même hôtel.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Ile de Koh Trong

Nous traversons le Mékong en début de matinée pour gagner l'île de Koh Trong. Cette île est un petit paradis, bordé de plages sablonneuses. Nous découvrons son atmosphère bucolique à pied, en charrette ou à moto-taxi. Du village des pêcheurs vietnamiens au sud, à la pagode khmère de Kbal Koh au nord, Koh Trong offre d'agréables balades et de multiples rencontres. Si le riz n’est pas absent de ces terres insulaires, l’île n’est pas moins parsemée de cultures maraîchères et d’arbres fruitiers. Les découvrir en compagnie des villageois offre une vraie leçon de choses qui se transforme naturellement en cours de cuisine locale. Une table garnie, un petit fourneau, une grande casserole et quelques conseils avisés procurent une pause alléchante avant de déjeuner et de passer le reste de la journée dans cette île enchantée. Retour à Kratié en fin de journée.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J5 : Kratié > Stung Treng

Un petit-déjeuner au bord du fleuve lance merveilleusement cette nouvelle journée consacrée à la découverte de la vallée du Mékong. Les villageois sont aujourd’hui impliqués dans la préservation des tortues géantes de Cantor dont ils vendaient autrefois les œufs au marché et sont également sensibilisés à la protection des dauphins d’eau douce qui tombaient parfois dans leurs filets. De petits canots nous mènent sur le site enchanteur de Kampi, où quelques dauphins de l’Irawady ont trouvé les conditions d’un séjour idéal et montrent prudemment leur robe caractéristique aux voyageurs patients... En amont, les berges fleuries d’hibiscus sont peuplées de maisons en bois perchées sur de grands pilotis. De nombreux pignons révèlent l’organisation de ces maisons traditionnelles tandis que leur balcon d’entrée invite à s’y présenter. Les riverains y tressent parfois le latanier que l’on voit sécher et former de longs rubans immaculés le long de la route qui suit le fleuve jusqu’à Stung Treng, dernière étape de cette journée.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J6 : Stung Treng > Preah Vihear

Découverte de Stung Treng, petite ville fluviale située au nord-est du pays, au confluent du Mékong et de la rivière Xékong. Son marché typique envahit la rue et présente souvent à même le sol, sur des nattes colorées, herbes, aromates, fruits, légumes, poissons, gibier... Se fondre dans la foule et observer la vie du marché est un vrai bonheur. Le projet Mekong Blue et son centre de formation ont trouvé place sur la rive opposée de la rivière Xékong. L’apprentissage de l’artisanat de la soie permet aux femmes défavorisées de la région de renouer avec cette activité traditionnelle. Leur travail remarquable et leur rencontre émouvante terminent en beauté la découverte des terres situées à l’est du Mékong. De l’autre côté, c’est le pays des Kouy, du nom de l’ethnie qui peuple encore cette partie du Cambodge et se fond avec les khmers de la plaine centrale. Quelques vestiges annoncent déjà les grandes cités provinciales fondées par les rois d’Angkor. En fin de journée, nous atteignons la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande et passons la nuit au pied du temple emblématique de Preah Vihear.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J7 : Preah Vihear > Siem Reap

Une petite route en lacets grimpe la falaise jusqu’au temple de Preah Vihear qui en couvre le sommet. Le monument, depuis longtemps source de conflit entre les deux pays, occupait déjà au XIe siècle une place stratégique, au centre de la région nord de l’empire khmer qui s’étendait alors loin dans la péninsule. Le site est grandiose. De longues chaussées dallées ponctuées de pavillons aux formes aériennes et à l’iconographie singulière mènent à l’extrémité de la composition, dans la résidence de la divinité suprême. Le sanctuaire central, situé au bord de l’à-pic, est un lieu magique pour contempler le panorama qu’offrent les falaises des Dangrek sur la plaine du Cambodge. Des escaliers en bois doublent aujourd’hui les 2000 marches taillées dans la pierre autrefois, et l’on peut à présent descendre à pied confortablement ce haut lieu saint du Cambodge ancien. L'après-midi, nous prenons la route d’Angkor. Installation pour 3 nuits dans le même hôtel à Siem Reap, camp de base confortable pour découvrir les merveilles d’Angkor.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J8 : Angkor Vat et Angkor à vélo

Le site d’Angkor est le point d’orgue de la découverte du fabuleux patrimoine légué par la civilisation khmère. Nous montons aux premières lueurs de l’aube sur la colline du Bakheng couronnée de 108 tours, un lieu magique pour observer les grandes structures de l’ancienne capitale et son « Versailles » céleste, Angkor Vat, dont les tours sommitales accrochent les premiers rayons du soleil. Une balade le long de ses douves, une porte dérobée, un parcours bien étudié, permettent d’apprécier le monument et son environnement dans une certaine intimité. Ses galeries sculptées sont impressionnantes et ses terrasses supérieures sont ornées de danseuses célestes fascinantes. A la sortie de cet édifice encyclopédique, un autre monde nous attend : une maison sur pilier, un déjeuner dans la rizière, des gens simples et charmants… Dans la foulée, assis sur la selle d’un vélo (VTC bien équipé), nous partons à la découverte des chemins secrets qui mènent d’un temple à l’autre, évitant la foule des touristes, pour contempler d’éternels paysages, parsemés de palmiers à sucre et de petits villages, l’essence du pays khmer. Retour à notre hôtel de Siem Reap pour la nuit.

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
La balade en vélo est sans difficulté. Elle se déroule à plat, sur de bons chemins, en dehors de toute circulation. Elle reste facultative et ceux qui le préfèrent pourront se déplacer, d’un temple à l’autre, en tuk tuk (option à payer sur place).

J9 : Angkor : Ta Prohm, Angkor Thom et Bayon

Nous entrons dans le temple de Ta Prohm aux premières lueurs de l’aube. C’est un enchantement de le découvrir alors qu’une douce lumière caresse la robe argentée des fromagers et couvre les murs de reflets cuivrés. Après avoir savouré l’atmosphère particulière émanant de l’incroyable mariage entre l’arbre et la pierre, nous nous enfonçons dans la forêt qui ne dévoile ses vestiges méconnus qu’aux initiés. Un joli parcours nous mène au pied des murailles d’Angkor Thom (capitale à la fin du XIIe siècle), dans ses quartiers boisés, peuplés d’histoire, dans les pas des villageois qui exploitent la résine des gommiers et dans ceux des archéologues qui exhument les vestiges de la Grande Cité. S’ouvre alors la Place Royale, organisée autour du palais où résidait le renommé Jayavarman VII, le légendaire roi lépreux, fondateur de la ville et du plus mystérieux de ses monuments : le Bayon. Certes, aucun des temples d’Angkor ne se ressemble, mais le Bayon est vraiment un édifice particulier ; ses tours à visages, ses sourires aux quatre vents et ses bas-reliefs qui mettent en scène la vie domestique des khmers en font un site exceptionnel. Retour à notre hôtel de Siem Reap pour la nuit.

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J10 : Siem Reap > Beng Mealea > Kompong Phluk

Encore empreints de la magie d’Angkor, nous faisons route sur le tracé de l’ancienne voie royale qui desservait les cités provinciales situées à l’est du royaume. Une piste traverse la campagne jusqu’au site de Beng Mealea, où la forêt reprend le dessus. En chemin, découverte d’une mosaïque de rizières et de palmeraies parsemée de hameaux qui donnent envie de s’arrêter. Les maisons sur piliers, les greniers à riz en pisé, sont les témoins d’une conservation remarquable des pratiques anciennes tel l’usage du char à bœufs, du pot à riz et du fourneau à trois langues observés la veille sur les murs du Bayon. Au bout du chemin, le temple de Beng Mealea. Ce labyrinthe de murs au dessin parfait, encombré de toitures effondrées et peuplé de grands arbres, sublime la découverte des temples d’Angkor. La région est pleine de surprises. Une heure de trajet plus tard apparaît une autre merveille, perchée sur la rive nord du lac Tonlé Sap : le village de Kompong Phluk. Ses maisons montées sur d’immenses pilotis protègent les hommes des crues phénoménales du lac dont le niveau s’élève de 8m à 10m à la saison des pluies ! C’est ici, chez l’habitant, que nous passons une soirée hors du temps en compagnie de la famille de Rou (7 enfants et une adorable maman) et une nuit dans un univers insoupçonné, au dernier étage d’une maison sur pilotis !

Transfert : 2h
Hébergement : Chez l’habitant
Repas : BLD
La durée de la navigation en bateau sur la rivière Roluos pour rejoindre le village de Kompong Phluk est variable selon la saison. De juillet à décembre, il faut compter 1h.

J11 : Lac Tonle Sap > Battambang

Nous prenons le petit-déjeuner sur la terrasse avec le spectacle saisissant du village en aval : des maisons alignées de part et d’autre de la rue principale, immergées jusqu’au cou à la saison haute, montées sur leurs échasses à la saison basse. Nous quittons en bateau la rive est du lac et ce décor de bout du monde pour découvrir sur la rive opposée l’étonnant village flottant de Prek Toal, animé par le va-et-vient incessant des pêcheurs et des commerçants. Nous y retrouvons les villageoises du projet Saraï qui tressent l’envahissante jacinthe d’eau en nattes, paniers et mobilier, et contribuent ainsi à préserver l’écosystème remarquable du Tonlé Sap. Retour sur la rive et traversée de la plaine de Battambang, située à l’extrémité ouest des terres inondées.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
La navigation en bateau sur le lac Tonle Sap dure approximativement 3h.

J12 : Battambang > Pursat

On ne peut qu’être attiré par le charme désuet de la ville de Battambang dont les bâtisses coloniales jalonnent la rivière Sangker. Nous visitons une maison centenaire, aux murs de chaux bleutés, située dans un petit jardin planté de sapotilliers. Son intérieur a le charme des maisons d’antan et sa propriétaire celui de son Français presque parfait. Son histoire émouvante donne vie au protectorat des Français qui ont repris la province aux Thaïlandais en 1907… Battambang est une ville passionnante ; son architecture, sa population, ses paysages, ont gardé la mémoire. On tourne volontiers les pages de son histoire, de la gouvernance siamoise au régime khmer rouge, en parcourant à pied ou à vélo, les pistes qui traversent ses jardins arborés. C’est la promesse de rencontres pittoresques et mémorables avec les paysans, les bonzes qui enseignent le Français ou les enfants de l’association Phare. Nous gagnons bientôt Pursat, le pays des tailleurs de marbre.

Transfert : 1h45
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J13 : Pursat > Kompong Chhnang

Pursat est située sur la rive ouest du lac Tonlé Sap, juste en retrait des terres inondables, au bord de la dite rivière de Pursat qui prend sa source dans les monts Cardamomes. Côté lac, les environs de la ville offrent une jolie balade à vélo (ou en moto-taxi), sur une route jalonnée de maisons sur piliers, jardins potagers et petits commerces tenus par les villageois. Nous passons ainsi du vendeur de soja à l’artisan du bois et du fabricant de confiture de mangue au spécialiste du vermicelle, sans oublier la spécialité de la région, le tailleur de la pierre à savon. En fin de matinée, nous empruntons la voie ferrée initiée par les Français du protectorat, sur un petit train de bambou qui mène dans une station abandonnée, marquée par la guerre, avant de gagner Kompong Chhnang. Le « port des poteries » est sans doute le plus ancien centre artisanal du pays. Quelques potiers du village d’Anlong Russey façonnent encore au battoir le pot à riz, préservant ainsi leurs techniques ancestrales. Leur rencontre est un moment hors du temps.

Transfert : 4h
Hébergement : Guest house
Repas : BLD

J14 : Kompong Chhnang > Phnom Penh

La route qui mène à Phnom Penh traverse les anciennes capitales du Cambodge après l’abandon d’Angkor par le pouvoir royal. Oudong et Lovek, aujourd’hui totalement détruites, seront bientôt gagnées par les faubourgs de Phnom Penh. Retour à Phnom Penh. Le Musée National et le Musée du Génocide sont au programme de cette matinée, deux musées pour parfaire notre approche de cette petite humanité qui a réalisé le meilleur et le pire. Le premier abrite la plus belle collection d’art khmer au monde, notamment la statuaire qui habillait les temples d’Angkor, statues de dieux brahmaniques et bouddhas polychromes remarquables qui nous renvoient à l’apogée de la civilisation khmère. Le second, dit quartier S21, révèle la nature du régime khmer rouge qui, pendant près de quatre ans, asservit les cambodgiens à des travaux épuisants et tenta de réduire la culture khmère à néant. Néanmoins, les traditions artistiques du Cambodge se perpétuent comme en témoigne une école de danses traditionnelles où l’on découvre à l’heure des répétitions les gestes des danseuses célestes…

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J15 : Phnom Penh > Koh Kong

Laissant derrière nous les quartiers fourmillants de la capitale, nous partons pour le littoral du Cambodge. En chemin, arrêt pour une balade en bateau sur la rivière Tataï. Nous remontons la rivière qui serpente doucement jusqu’aux chutes de Tataï, offrant un brin d’aventure sur le cours d’eau bordé de gerbes de bambous et d’une forêt de gommiers. C’est une douce jungle dans laquelle on peut s’aventurer pour saisir l’atmosphère de ce paradis vert, les bruits de la faune locale et les vols de papillons et libellules aux couleurs étonnantes. Les chutes de Tataï s’étendent sur toute la largeur du cours d’eau, elles prodiguent une douche gargantuesque tandis que de larges vasques nous promettent en contrebas une belle baignade. Retour sur la terre ferme. Nous poursuivons notre route jusqu’à la ville de Koh Kong, toute proche de la frontière thaïlandaise. Une fois la nuit tombée, balade en kayak pour observer le plancton luminescent et l’extraordinaire ballet des lucioles.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J16 : Koh Kong > Ile Koh Sdach

La côte découpée invite l’eau salée à se répandre dans les terres, en de multiples bras de mer et petits arroyos bordés de mangroves. Ce matin, balade sur un réseau de passerelles qui traverse une impressionnante forêt basse et dense de palétuviers dont les racines entremêlées abritent crabes et crustacés. Nous poursuivons toujours plus au sud vers Koh Sdach. Une route récente traverse le parc de Botum Sakor vers la pointe sud-ouest du Cambodge. Au-delà, le territoire se morcèle en îles colonisées, partagées entre pêcheurs et cocoteraies, marchés de poissons et plages immaculées. L’île de Sdach est à un quart d’heure de la côte. C’est un petit bout du monde méconnu pour ne pas dire perdu ! Le confort y est aussi simple que l’endroit est ignoré. Pourtant, son village offre une jolie balade dans le quotidien des insulaires, pêcheurs et commerçants. La rue principale longe la rive est de l’île, jalonnée d’innombrables bateaux. Ici, ne se croisent que deux roues et piétons qui viennent acheter les produits de première nécessité et goûter la chair succulente du trei Karaw (poisson d'eau de mer) …

Transfert : 4h
Hébergement : Guest House (confort simple)
Repas : BLD
Il y a environ 1h de navigation pour gagner l'île de Koh Sdach.

J17 : Bateau > Iles de la Mer de Siam > Plage Otres

Magnifique et sauvage traversée de la baie de Thaïlande à la découverte d'îles secrètes. Ce parcours inédit permet de contourner par voie de mer, dans un bateau local, la région de Kiri Sakor, et de gagner directement les plus belles plages du littoral. Une petite journée de navigation et de découverte des îles : Koh Smach, Koh Monoah, Koh Rong… un pique-nique sous les palmiers et le sourire des insulaires, avant de se détendre dans les eaux claires de la mer de Siam pour une fin de séjour balnéaire. Notre périple s’achève à Sihanoukville où nous nous installons pour 2 nuits sur la magnifique plage d’Otres.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
La traversée dure environ 4h, ponctuée de nombreux arrêts sur les différentes îles. Navigation sur de petits bateaux munis d'un moteur assez puissant et de planches transversales recouvertes de matière souple pour pouvoir s'asseoir. Ils offrent un confort simple mais correct. Cependant, il n'y a ni toit ni toilettes à bord. Un chapeau est indispensable pour se protéger du soleil !
Ce tour des îles cambodgiennes n’est possible qu’à la saison sèche, lorsque le climat est le plus clément et la mer la plus sage. A la saison des pluies (juin / mi-octobre), c’est par voie de terre que l’on gagne le littoral (4h de route). Une petite excursion permet alors de découvrir les îles les plus proches, laissant aux vents de mousson les plus éloignées.

J18 : Plage d'Otres, journée libre

A l'écart de la turbulente Sihanoukville, la plage d'Otrès est sans conteste la plus belle et authentique plage du littoral cambodgien. Loin des tourments du tourisme de masse, la plage s'étire sur des kilomètres et la baie, très calme, est parsemée de nombreux îlots. Journée libre que chacun occupera à sa guise entre détente, baignade ou balade.

Hébergement : Hôtel
Repas : B

J19 : Plage d'Otres > Phnom Penh

Derniers moments pour profiter d'une eau limpide et du paysage enchanteur de la baie d'Otres. Départ pour l’aéroport de Phnom Penh et envol pour Paris.

Transfert : 4h
Repas : B

J20 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.