Grand Tour de Nouvelle Zélande
Nouvelle Zélande NZ 601 Voyage Découverte

Voyage de découverte de la Nouvelle Zélande, du Nord au Sud avec de nombreuses petites randonnées.

24 jours - 6 jours de balade 4 à 11 pers. Facile 6/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Partez à la découverte de la Nouvelle Zélande, "paradis terrestre" du bout du monde, abritant des espèces végétales et animales inconnues ailleurs. Des paysages volcaniques de l’Ile du Nord aux montagnes, glaciers et fjords de l’Ile du Sud, nous vous proposons de découvrir l’extrême variété tant humaine que géographique de ce joyau des antipodes. Combinant de nombreuses balades et des excursions en bateau sur le Doubtful Sound et depuis la péninsule de Banks, cet itinéraire est une invitation à parcourir les plus beaux sites naturels de l’archipel, au cœur de l’été austral...

Points forts

• Des paysages spectaculaires : volcans, fjords, glaciers démesurés, forêt luxuriante, littoral…
• Un voyage alliant superbes balades et découverte des deux îles contrastées
• La croisière inoubliable dans le sauvage Doubtful Sound, avec nuit à bord
• Les incontournables et des lieux plus reculés (côte des Catlins)
• L'observation de la faune marine : manchots aux yeux jaunes, otaries, dauphins d'Hector
• Le sens du voyage, de l’île du Nord à l’île du Sud

Les plus Tirawa

• Des hébergements confortables et bien situés
• Un voyage en pension complète (sauf lors des deux journées libres et non guidées)
• Des pauses régulières de 2 jours pour découvrir en profondeur les lieux les plus intéressants
• Toutes les entrées dans les sites et parcs incluses

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Plusieurs belles balades à la journée ou à la demi-journée sont au programme (mais aucune étape de marche n’est obligatoire). Enfin, la densité du voyage (nombreux transferts et marches) impose souvent des levers matinaux et des couchers tardifs, sachant que les journées sont longues au cœur de l’été austral.

J1 à 2 : Vol au départ de Paris

J3 : Auckland (île du Nord)

Dans la matinée (ou en milieu de journée), après les formalités de douane, accueil par notre chauffeur-guide francophone et passage rapide par le sommet du Mont Eden, l’un des 48 volcans éteints de la région d’Auckland... Du haut de ces 196 m, ce belvédère domine toute la ville et nous distinguons à la fois l’océan Pacifique et la mer de Tasman. Après une balade de 30 minutes pour faire le tour du cratère et profiter des différents points du vue, installation dans notre hôtel dans le centre et certainement petite sieste ! Il y a 12 heures de décalage horaire et nous venons de faire un peu plus de 24 heures d’avion ! En fin d'après-midi, nous partons pour une rapide découverte d’Auckland, la plus grande ville polynésienne. Malgré son million d’habitants, elle a des airs de petite ville de province. Visite du centre et du "waterfront"... 

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel dans le centre-ville
Repas : LD
Selon l'horaire d'arrivée du vol, le déjeuner sera pris soit dans l’avion, soit sur place à Auckland.

J4 : Auckland > Rotorua

Après une bonne nuit de sommeil, nous quittons Auckland en milieu de matinée pour rejoindre la station thermale de Rotorua dans l'après-midi. En chemin, parcs à moutons, vergers, collines et petites villes ponctuent notre agréable route. Rotorua se caractérise par une forte odeur due à l’hydrogène sulfuré qui s’échappe du sol. Cette ville est aussi le centre de la culture maorie. Après l'installation dans notre motel, balade dans le centre en découvrant, de l’extérieur seulement, le bel édifice du Bath House qui fut jadis un luxueux établissement thermal. Dîner au restaurant.

Transfert : 3h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Bien que Rotorua soit le centre de la culture maorie, nous éviterons néanmoins les spectacles proposés qui sont avant tout très folkloriques...

J5 : Rotorua > Waimangu Volcanic Valley > Orakei Korako > Parc national de Tongariro

Ce matin, nous nous rendons à Waimangu Volcanic Valley qui est l’écosystème géothermique le plus jeune au monde. Il est le résultat de la terrible éruption du Mont Tarawera en 1886 où la terre s’est ouverte sur 17 km ; le lac Rotomahana a alors vu sa taille multipliée par 20 ! Au début du XXe siècle, cette vallée abritait également un très grand geyser de plus de... 400 m de haut ! Nous traversons la vallée à pied, en empruntant le chemin du Mt Haszard Hike. Nous découvrons rapidement nos premières fougères arborescentes avant de poursuivre vers de nombreuses curiosités géothermiques : le lac de Frying Pan, Echo Crater, Inferno Crater... Cette première randonnée se termine au niveau du lac Rotomahana. Nous poursuivons notre route vers le sud, en longeant le lac Taupo, le plus grand de Nouvelle Zélande, né de l’explosion d’un volcan en l’an 186. En chemin, passage par Orakei Korako qui signifie "la vallée cachée" en langue maorie. L’accès à ce site géothermal se fait par une courte traversée de 5 minutes en bateau, ce qui lui donne ce côté si confidentiel. Au fil d’un sentier bien aménagé dominant la rivière, petite balade nous menant à des palettes de couleurs impressionnantes, geysers, bassins de boue bouillonnante...  une étape agréable loin du tourisme de masse de Rotorua. Léger détour pour admirer les impressionnantes chutes d’eau de Huka Falls avant de rejoindre en fin de journée les contreforts ouest du massif du Tongariro, plus vieux parc national du pays et classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Installation dans un motel au village de National Park (ou Whakapapa) pour deux nuits consécutives.

Transfert : 3h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 4h30
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -350 m

J6 : Marche a/r > Taranaki Falls > Tama Lakes (Parc national de Tongariro)

Ce matin, après avoir rejoint le village de Whakapapa (1150 m), nous partons pour une marche sans difficulté au cœur de paysages volcaniques du massif du Tongariro, terre sacrée des Maoris… A travers un terrain de lave solidifiée et une végétation de landes d’altitude et de bruyères, nous rejoignons rapidement Taranaki Falls, belle chute d’eau d’une vingtaine de mètres environ. La balade se poursuit sur un terrain très dégagé, alternant montées et descentes, jusqu’aux Tama Lakes. En toile de fond, se détache majestueusement l’immense cône du Mont Ngauruhoe (2291 m), le plus jeune des trois volcans du massif et le Mont Ruapehu (2797 m), le plus haut sommet de la région. Le lac inférieur (Lower Tama Lake) se situe à 1240 m d’altitude et le supérieur (Upper Tama Lake), 200 m plus haut. Un superbe panorama récompense nos efforts… Retour par le même sentier.

Transfert : 0h30
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m
Il est possible de faire un survol en petit avion au-dessus du massif du Tongariro, offrant des vues fantastiques sur les volcans et les lacs turquoise. Option payante, à régler sur place : de 120 NZD (75 € environ) pour 15 minutes de vol à 245 NZD (150 € environ) pour 35 minutes de vol.

J7 : Parc national de Tongariro > Kapiti Coast > Wellington

Nous quittons ce matin le massif du Tongariro, en empruntant une route de montagne sinueuse mais particulièrement pittoresque ! Elle longe le Parc national de Whanganui et sa rivière, réputée pour sa descente en canoë. La seconde partie de la route se fait le long de la côte Kapiti, d’où nous apercevons au loin, l’île du même nom. Pause pique-nique en bord de mer du côté d’Otaki Beach et baignade pour les amateurs ! Dans l’après-midi, nous arrivons à Wellington, capitale la plus australe du monde. Détour par le Mont Victoria, immanquable belvédère sur la baie permettant de mieux appréhender la topographie de Wellington. Installation pour deux nuits dans un hôtel idéalement situé dans le centre-ville. 

Transfert : 5h
Hébergement : Hôtel dans le centre-ville
Repas : BLD

J8 : Wellington : journée libre

Journée libre et non guidée en raison du repos légal du chauffeur-guide. Siège du gouvernement mais également centre culturel du pays, Wellington est souvent comparé à San Francisco en raison de sa vulnérabilité aux séismes, à son relief mais aussi à ses vieilles demeures victoriennes en bois colorées... Nichée entre le détroit de Cook et les montagnes environnantes, cette petite capitale où il fait bon vivre, se découvre très bien à pied. Cette journée est aussi l’occasion de faire du shopping. Nous suggérons d’emprunter le cable car (funiculaire) pour jouir de la magnifique vue sur la ville et la baie. Vous pouvez ensuite visiter les jardins botaniques pour redescendre en ville. Il est également possible de visiter l’excellent Musée national de Te Papa (gratuit) dédié à la culture maorie ou de vous rendre à Zealandia. Ce sanctuaire naturel, assez proche du centre-ville, abrite pourtant la majorité des espèces vivantes de Nouvelle Zélande. De nombreuses balades y sont possibles.

Hébergement : Hôtel dans le centre-ville
Repas : B

J9 : Bateau > Picton (île du Sud), transfert > Kaiteriteri (Parc national Abel Tasman)

De l'extrême Sud de l'île du Nord, nous quittons les villas victoriennes à flanc de collines, la baie de Wellington et traversons en ferry le détroit de Cook. Progressivement, se dessinent les sounds (ou fjords) de Marlborough. Cette traversée est très belle et offre souvent l’occasion d’observer baleines et dauphins avant l’arrivée à Picton (durée de 3h environ). L’ambiance et le décor sont totalement différents sur cette île du Sud. En début d’après-midi, poursuite vers le Parc national d’Abel Tasman via la belle route de Queen Charlotte Drive qui sera l’occasion de quelques arrêts photos. En chemin, nous faisons une pause dans le village de Mapua avant de rejoindre Kaiteriteri, aux portes du Parc national Abel Tasman. Installation dans notre hôtel pour deux nuits.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J10 : Bateau et marche > Parc national Abel Tasman

Nous partons aujourd’hui explorer Abel Tasman, le plus petit parc national du pays situé en bord de mer, avec des plages à couper le souffle. Ce matin, départ en bateau taxi jusqu’au secteur de Tonga Island, en longeant la côte au niveau d’Anchorage Bay. Après avoir observé les otaries à fourrure, notre bateau longe tout le parc national jusqu’à Totaranui à l’extrémité nord en passant bien entendu par Awaroa, un des endroits les plus spectaculaires, où se mêlent le bleu de la mer, le jaune du banc de sable et le vert de la forêt en second plan. Le bateau nous dépose sur le fameux sentier du littoral (Abel Tasman Coastal Track) au niveau de Onetahuti pour une balade jusqu’à Bark Bay, à travers de superbes fougères arborescentes, tout en profitant de jolis points de vue sur le littoral. Baignade bien agréable. Retour en bateau taxi (environ 3h30 de navigation sur la journée) à notre hébergement en fin d’après-midi.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30

J11 : Kaiteriteri > Cape Foulwind > Punakaiki (Parc national de Paparoa)

Ce matin, nous poursuivons notre périple et rejoignons rapidement la côte Ouest de l’île du Sud. Premier arrêt au Cape Foulwind avec au programme une belle balade, au-dessus des falaises dominant la mer. Le sentier nous conduit jusqu’à une colonie d’otaries à fourrure ayant pris possession d’une zone de blocs chaotiques... En longeant la mer de Tasman, nous arrivons dans l’après-midi à Punakaiki, au cœur du Parc national de Paparoa. Le long d’impressionnantes falaises dominant la mer, balade dans les Pancake Rocks, étonnantes formations calcaires de "crêpes empilées" sculptées par le vent, la pluie et l’océan. A marée haute, l’eau s’engouffre dans les anfractuosités et jaillit violemment par certaines cavités, générant des geysers maritimes verticaux. Sur ce littoral sauvage, la végétation est particulièrement dense avec entre autres de superbes nikau, ces palmiers endémiques à la Nouvelle Zélande, qui ont la particularité d’être l’espèce la plus australe du monde. Installation dans une ou plusieurs maisons, dans un cadre sauvage et proche de la mer.

Transfert : 4h
Hébergement : Maison
Repas : BLD
Heures de balade : 1h/2h

J12 : Punakaiki > Hokitika > Ross > Franz Josef > Fox Glacier

Nous poursuivons notre trajet le long de la côte Ouest… les Alpes du Sud commencent à faire leur apparition. Après avoir traversé Greymouth, la plus grande bourgade de la région, premier arrêt à Hokitika, capitale du jade en Nouvelle Zélande. La pierre de jade a une place primordiale dans la culture des Maoris. Ils utilisaient cette pierre verte semi-précieuse pour confectionner outils, armes et autres bijoux. Léger détour pour se rendre à Hokitika Gorge, où se trouve une rivière d’un bleu éclatant et pause pique-nique à Ross, village jadis florissant qui abrite d’anciennes mines d’or. Dans l’après-midi, nous arrivons dans le Parc national de Westland, magnifique région où les glaciers se jettent quasiment dans la mer ! Balade jusqu’au front du glacier Franz Josef. Situé à 300 mètres au-dessus du niveau de la mer et à seulement 19 km du littoral, c’est l’un des grands glaciers dévalant directement du Mont Cook (3754 m), point culminant de la Nouvelle Zélande. Sa particularité est de connaître des périodes pendant lesquelles il progresse, au moment même où la majorité des glaciers dans le monde reculent… Retour par le même chemin et dernière étape de route pour Fox Glacier, une autre bourgade de la côte ouest qui ne vit que du tourisme grâce à sa proximité avec le Mont Cook. Installation dans un motel pour la nuit.

Transfert : 4h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Si la météo le permet, il est possible de prévoir un survol en hélicoptère de 30 minutes (soit le J12 en fin de journée, soit le J13 matin), d’où vous apercevrez la partie ouest du Mt Cook. Option payante, à régler sur place : 300 NZD (190 € environ).

J13 : Lake Matheson > Fox Glacier > Wanaka, marche > Diamond Lake

Ce matin, si le ciel est dégagé (sur cette côte ouest de l’île du Sud, le climat est très variable avec une plus forte pluviométrie), nous rejoignons les rives du lac Matheson où se reflètent avec élégance les sommets qui dominent les lieux : le Mont Tasman (3497 m) et le Mont Cook (3754 m). Après ce joli coup d’œil, balade en aller-retour jusqu’à la langue glaciaire de Fox Glacier (1h de marche, 100 m de dénivelé), qui dévale du Mt Cook sur plus de 2600 m de dénivelé. En longeant le littoral de la mer de Tasman (avec de beaux points de vue à Knights Point et Bruce Bay), nous prenons ensuite la route direction la charmante bourgade de Wanaka. Après avoir franchi le col de Haast, l’ambiance, le climat et les paysages changent radicalement. Du côté ouest, nous quittons les forêts tropicales humides à la végétation exubérante, et du côté est, nous entrons au cœur d’une lande d’altitude sèche avec d’immenses lacs glaciaires (les lacs Hawea et Wanaka) et les montagnes de Mont Aspiring en toile de fond. Dans l’après-midi, court trajet pour atteindre le point de départ d’une belle rando sans difficulté, menant d’abord au Diamond Lake. Le sentier se poursuit jusqu’au sommet de Rocky Mountain surplombant les nombreux bras du lac Wanaka. Cette petite ascension offre une vue extraordinaire à 360 degrés sur la région. Descente par un autre chemin et retour sur la ville de Wanaka. Installation dans des appartements agréables où nous nous partageons les chambres.

Transfert : 5h
Hébergement : Appartements
Repas : BLD
Heures de balade : 4h/5h
Dénivelé : +580 m
Dénivelé : -580 m

J14 : Marche a/r > vallée de Rob Roy (Parc national Mont Aspiring), Wanaka > Queenstown

Après le petit-déjeuner, nous rejoignons, par une route puis une piste, l’immense Parc national du Mont Aspiring, situé à l’ouest du lac Wanaka. Empruntant un grand pont suspendu, la randonnée débute en bordure de rivière et se poursuit à travers la forêt. C’est une classique de la région, car facilement accessible et l’on est récompensé par de très beaux paysages ! Progressivement, au rythme d’éclaircies dans la canopée, nous arrivons dans un cirque dominé par des glaciers suspendus et les montagnes de l’Aspiring. Pique-nique face à ce beau paysage en compagnie des kea, ces fameux perroquets de montagne endémiques à la Nouvelle Zélande et considérés par les scientifiques comme l’oiseau le plus intelligent au monde. Descente par le même sentier et direction Queenstown, en empruntant la route la plus élevée de Nouvelle Zélande, à travers les Crown Ranges. Depuis le col routier, nous apercevons au loin Queenstown, le lac Wakatipu et les montagnes Remarkables. En route, passage par Arrowtown, village à l’ambiance western datant de la ruée vers l’or, au milieu du XIXe siècle. Nous découvrons à la fois de beaux édifices sur la rue principale ainsi que les vestiges des anciens mineurs chinois ayant remplacé les Européens... En fin de journée, dernière étape pour Queenstown et installation pour deux nuits dans notre hôtel situé à deux pas du centre-ville. Bien que très touristique, Queenstown est l’une des plus belles villes du pays de par son environnement montagnard et lacustre.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 4h
Dénivelé : +410 m
Dénivelé : -410 m

J15 : Queenstown : journée libre

Deuxième journée libre et non guidée du voyage (repos obligatoire du chauffeur-guide). Bénéficiant d’un cadre exceptionnel entre lac et montagnes, Queenstown, l’ancienne bourgade minière est désormais la capitale mondiale des activités de plein air. Parmi les activités possibles, voici quelques suggestions : excursion en bateau à vapeur sur le lac Wakatipu (environ 40 €), dégustation du vin dans le Central Otago (environ 110 €), sortie à cheval vers Glenorchy (environ 110 €), montée en téléphérique menant au belvédère de Bob’s Peak (point de départ de randos comme celle de Ben Lommond à 1748 m d’altitude, environ 20 €), canoë au coeur du parc d'Aspiring (environ 200 €), rafting dans les gorges de la rivière Kawarau (environ 130 €).... Cette journée peut aussi être l’occasion de flâner tranquillement au bord du lac ou de faire des emplettes !

Hébergement : Hôtel
Repas : B
Parlez-en avec votre guide pour réserver à l’avance si nécessaire l’une des nombreuses activités possibles sur place.

J16 : Queenstown > Lac Manapouri, croisière sur le Doubtful Sound (avec nuit à bord)

Ce matin, nous quittons Queenstown et prenons la route pour les rivages du lac Manapouri. Au programme du jour, une croisière sur le grandiose Doubtful Sound, un fjord beaucoup moins connu que le célèbre Milford Sound et pourtant 3 fois plus grand (40 km de long) et plus profond ! Pour se rendre dans cette zone reculée du Parc national de Fiordland, il n’y a pas d’accès direct par la route. Nous devons d’abord prendre un premier bateau pour traverser le lac Manapouri. Le long d’une piste, un bus permet ensuite de traverser le col de Wilmot Pass, belvédère offrant une vue exceptionnelle sur le Doubtful Sound en contrebas. De là, embarquement à bord de notre bateau à Deep Cove, situé à l’extrémité du fjord. Au fil de l’eau, nous remontons progressivement le Doubtful Sound jusqu’à son débouché sur la mer de Tasman. Les ambiances sont superbes ; nous découvrons successivement les luxuriantes forêts primaires, de belles cascades, des à-pics vertigineux…et sans doute toute une faune marine peuplant les lieux : dauphins, otaries à fourrure et parfois manchots Gorfou. En fin de journée, alors que le bateau jette l’ancre dans une baie abritée, nous avons la possibilité d’explorer le rivage en petit bateau ou en kayak de mer... Les plus courageux pourront même se baigner. La journée se termine par un dîner buffet avant de rejoindre nos cabines pour la nuit à bord.

Transfert : 3h
Hébergement : Nuit à bord (cabines quadruples, avec WC et douches à partager)
Repas : BLD
1/ La météo dans les Fiordland est très aléatoire et généralement humide, avec plus de 200 jours de pluie par an... Ceci dit, même par temps pluvieux, l’ambiance dans ce fjord est inoubliable avec des centaines de cascades éphémères s’écoulant des falaises.
Par ailleurs, cette croisière avec nuit à bord multiplie par 2 les chances d’avoir un temps dégagé (J16 après-midi ou J17 matin).
2/ Pour cette nuit à bord, on ne prendra que le strict nécessaire dans son sac à dos.

J17 : Doubtful Sound > Lac Manapouri > Côte des Catlins

Réveil en douceur dans la quiétude du fjord. Alors que le jour se lève, nous prenons pleinement conscience d’être aux premières loges de l’un des plus beaux sites naturels de la planète, classé Patrimoine mondial par l’UNESCO. Selon la légende maorie, les fjords ont été créés par un personnage divin qui arriva en brandissant une hache magique, tout en prononçant des incantations. Au fur et à mesure qu’il ouvrit la Terre, la mer s’y engouffra. Nous prenons le petit-déjeuner à bord puis retournons jusqu’au débarcadère à Deep Cove où la croisière se termine vers du 10h du matin. Il nous faut alors faire tout le trajet à l’envers jusqu’au lac Manapouri pour rejoindre notre minibus. De là, cap vers l’extrême sud de la Nouvelle Zélande, à la découverte d’une région côtière méconnue qui s’étend de Waipapa Point à Nugget Point. Nous visitons plusieurs endroits magnifiques le long de cette côte ventée nommée Catlins : hautes falaises, belles plages, chutes d’eau, forêt pétrifiée… C’est ici que se prête le mieux l’observation à l’état sauvage des otaries à fourrure, lions de mer, éléphants de mer et ponctuellement baleines et dauphins d’Hector (plus petits dauphins du monde)... bien entendu sans aucune garantie ! L’extrême sud de la Nouvelle Zélande est une région rurale connue également pour ses élevages importants de moutons. En fin de journée, installation dans un motel pour la nuit.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J18 : Côte des Catlins > Dunedin, marche a/r > Tunnel Beach

Ce matin, nous continuons notre exploration de ce littoral déchiqueté des Catlins avec d’autres points d’intérêts sur la route et sans doute des opportunités pour observer une nouvelle fois otaries à fourrure, lions de mer et oiseaux marins. Alors que les lions de mer massifs (jusqu’à 500 kg pour un mâle) apprécient les plages de sable, les otaries à fourrure (jusqu’à 150 kg pour un mâle) ont une préférence pour les côtes rocheuses... Le phare de Nugget Point marque notre dernière pause de la région avant de rejoindre dans l’après-midi, la ville historique de Dunedin, fier de son héritage écossais. Dans l’après-midi, après un court trajet à proximité de la ville, balade sur un sentier court mais raide pour atteindre la splendide plage de Tunnel Beach. Nous découvrons dans ce secteur une portion de côte particulièrement esthétique. Au pied de grandes falaises de grès battues par les vagues, une petite anse sablonneuse est accessible par un astucieux tunnel creusé dans la roche. Après une baignade fort agréable, nous retournons sur Dunedin et découvrons à pied le centre de cette ville universitaire avec son patrimoine et son architecture victorienne uniques en Nouvelle Zélande. Sa superbe gare ferroviaire et la place Octagon en sont les incontournables. Installation dans un motel de Dunedin pour la nuit.

Transfert : 3h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J19 : Dunedin > Moeraki > Village du Mont Cook, marche a/r > Glacier Tasman

Nous quittons Dunedin en remontant la côte Est jusqu’à la localité de Moeraki. Premier arrêt vers le phare de Katiki Point où il est possible d’observer avec un peu de chance des manchots aux yeux jaunes, espèce la plus menacée au monde, endémique à cette région de l’île du Sud. Même si leur présence n’est pas garantie, le site mérite le détour et nous pourrons observer aisément de nombreuses otaries toute proches. A proximité, nous passons par Moeraki Boulders, étonnantes formations rocheuses en forme de boules géantes posées sur la plage, à demi enterrées ou complètement sorties du sable. Pouvant atteindre jusqu’à deux mètres de diamètre, elles se sont formées en plusieurs millions d’années par accumulation de dépôts calcaires autour d’un noyau. Le site est particulièrement photogénique. Puis, nous quittons le littoral pour rejoindre à nouveau l’intérieur des terres et ses montagnes. Bientôt apparaît le lac Pukaki, aux teintes turquoise, avec les montagnes enneigées du Mont Cook en second plan… nous sommes dans un environnement à couper le souffle ! Dans l’après-midi, nous arrivons au village du Mont Cook, porte d’entrée du parc national du même nom. Courte balade au fond d’une vallée grimpant aisément sur une moraine et dominant le gigantesque Glacier Tasman (27 km de long). Joli belvédère sur un impressionnant lac glaciaire et de nombreux icebergs se détachant en permanence. Retour par le même chemin et installation dans notre motel pour deux nuits.

Transfert : 4h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -100 m

J20 : Marche a/r > vallée de Hooker Glacier (Parc national du Mont Cook)

Après le petit-déjeuner, départ pour une très belle randonnée en aller-retour dans la vallée de Hooker Glacier. Par un sentier bien entretenu et en franchissant au total trois ponts suspendus, nous contournons dans un premier temps le lac Mueller et marchons face à de belles langues glaciaires descendant du Mont Sefton (3157 m). Au détour du chemin, après le deuxième pont, apparaît alors la grande silhouette du Mont Cook (3754 m), point culminant du pays. Le lac Hooker marque alors la fin du chemin. Après avoir observé la dérive de petits icebergs, retour par le même chemin et temps libre en fin de journée pour se reposer ou visiter par exemple l’intéressant musée dédié au Mt Cook et à l’alpiniste néo-zélandais, Sir Edmund Hillary.

Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 3h
Dénivelé : +280 m
Dénivelé : -280 m

J21 : Mont Cook > Tekapo > Akaroa (péninsule de Banks)

En longeant de nouveau la rive ouest du lac Pukaki, et après un dernier coup d’œil sur les glaciers étincelants des Alpes du Sud, route pour la péninsule de Banks, en passant par Tekapo et le Mont John. Ce promontoire sur les montagnes environnantes et sur le lac Tekapo en contrebas, abrite par ailleurs un observatoire astronomique. En traversant les grandes plaines de Canterbury, nous arrivons dans le courant de l’après-midi au village d'Akaroa, situé sur la péninsule de Banks. Deux éruptions volcaniques géantes, ayant eu lieu il y a près de 8 millions d'années, sont à l'origine de la formation de cette péninsule aussi belle que découpée. Nous découvrons les charmes d'Akaroa, cette ancienne colonie française qui fut un port baleinier dans les années 1830.

Transfert : 5h
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J22 : Croisière (observation du dauphin d'Hector), Akaroa > Christchurch

Ce matin, depuis le port Akaroa, nous effectuons une croisière (environ 2h de navigation) pour observer le rare dauphin d’Hector, le plus petit au monde et endémique à cette région sud de Nouvelle Zélande. Puis, nous marchons sur les hauteurs d’Akaroa, offrant une vue imprenable sur la caldeira et le village. En milieu de journée, route pour la ville de Christchurch. Installation dans un motel du centre et découverte à pied de la plus grande ville de l’île du Sud qui se remet doucement du tremblement de terre dévastateur de février 2011. De nombreux édifices rappellent son riche passé colonial. Nous pouvons cependant profiter de Hagley Park et son jardin botanique ainsi que du Re Start Mall, premier centre commercial au monde dont les magasins et cafés sont installés dans des containers colorés, afin de relancer l’économie de cette ville dans la bonne humeur… vous comprendrez l’abnégation des kiwis et leur positivisme ! Dernière soirée en Nouvelle Zélande. Après le dîner, nous faisons nos adieux à notre accompagnateur francophone.

Transfert : 1h30
Hébergement : Motel
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J23 : Vol Christchurch > Auckland, vol de retour

Transfert matinal (avec un chauffeur anglophone) jusqu’à l’aéroport et vol domestique pour Auckland suivi du vol international retour. 

Repas : B

J24 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.