Les Canaries : de Tenerife à La Gomera

Espagne ES 701 Randonnée 8 jours - 6 jours de marche 4 à 12 pers. Modéré 9/20
Carte 1 du circuit
Carte 2 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire europe
  • Dates et prix europe
  • Infos pratiques europe

Situé au large du Maroc, l'archipel espagnol des Canaries cache un grand mystère.... Ces 7 îles seraient les vestiges de l’Atlantide... Cet itinéraire à pied nous emmène au cœur de deux d'entre elles. Tenerife tout d'abord est considérée comme le paradis des randonneurs avec des paysages contrastés, arides au Sud et luxuriants au Nord. L’île du printemps éternel culmine au Pico del Teide (3718 m) et constitue aussi le sommet d’Espagne. La Gomera, plus confidentielle, constitue la deuxième étape de ce voyage. Des terrasses cultivées s’accrochent aux versants pentus, avec des vallées fertiles plantées de milliers de palmiers, agaves et bananiers. Des canyons incroyables et des pitons volcaniques lui confèrent un aspect exotique rehaussé par la présence de l’océan Atlantique !

Points forts

• Un combiné de deux îles contrastées des Canaries
• De belles randonnées au cœur de paysages aussi grandioses et variés
• Un climat extraordinairement doux tout au long de l'année
• De nombreuses opportunités de baignade

Les plus Tirawa

• Des hébergements toujours bien situés et généralement proche de la mer
• L'encadrement par un accompagnateur en montagne français

Niveau

Modéré 9/20 Voir le tableau des niveaux  Un voyage réservé aux marcheurs confirmés et en bonne forme physique. Les randonnées sur sentiers (dont plusieurs en descente) sont accessibles et sans réelle difficulté technique. Etapes journalières de 4 à 5 heures de marche par jour, pouvant aller de 100 m à 600 m de dénivelé positif.

J1 : Vol Paris > Tenerife, Playa de San Juan

Vol au départ de Paris pour Tenerife, la plus grande des Îles Canaries. Accueil à l’aéroport de Tenerife Sud par le guide. Court trajet jusqu’à Playa de San Juan, petite station balnéaire avec son port de pêche typique, située sur la côte la plus ensoleillé de l’île, au sud-ouest. Installation dans des appartements confortables pour nos 3 nuits successives où nous partageons les chambres. Playa de San Juan bénéficie d'une situation idéale permettant d'atteindre rapidement la caldeira du Teide et le canyon de Masca que nous allons découvrir ces prochains jours. Dîner libre.

Transfert : 0h30
Hébergement : Appartements

J2 : Tenerife : rando > Parc national du Teide

Tenerife a la particularité de posséder sur son territoire le Pico del Teide, culminant à 3718 m d'altitude, le plus haut sommet d’Espagne. Ce dernier constitue par ailleurs la 3ème structure volcanique la plus haute et la plus volumineuse de la planète derrière 2 volcans d’Hawaï ! Son immense et grandiose caldeira (dépression elliptique de 16 km par 11 km) est un spectacle unique délimitant la surface du parc national inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco. L'objectif de cette journée n'est pas d'atteindre le sommet (accessible en téléphérique ou presque !) mais de découvrir à pied les splendides paysages volcaniques de sa caldeira. Après un trajet par une route magnifique, nous l’abordons par l'ouest avec une belle première balade en boucle vers la Montaña Samara. A 1870 m d'altitude, un sentier tracé dans les cendres volcaniques contraste avec le vert des pins canariens. En nous retournant, nous apercevons au loin d'autres îles de l'archipel : Palma, La Gomera et El Hierro. Puis, nous longeons plusieurs champs de lave de couleur ocre, jaune, rouge ou noire. En toile de fond, apparait alors les sommets du Pico Viejo (3135 m) et du Pico de Teide. A travers un paysage lunaire, nous poursuivons la route pour atteindre le secteur sud de la caldeira. Seconde marche en boucle du côté de Roques de Garcia, à la découverte de dykes (filon de roches magmatiques), étranges formations rocheuses (Catedral, Doigt de Dieu...) émergeant du sol et qui servit de décor au film "La Planète des Singes". En fin d'après-midi, après un dernier coup d'oeil au Teide, retour à Playa de San Juan et dîner au restaurant.

Transfert : 2h
Hébergement : Appartements
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m

J3 : Tenerife : rando > Barranco de Masca, bateau > Los Gigantes

Ce matin, court trajet pour rejoindre le massif du Teno et le point de départ d'une autre belle randonnée à Tenerife : l'extraordinaire barranco de Masca. L'accès au pittoresque village éponyme, perché à 650 m d'altitude, est déjà une aventure en soi avec une impressionnante route étroite et en lacets ! Cette gorge, bordée de falaises volcaniques de plusieurs centaines de mètres de haut, abrite de nombreux palmiers, agaves et cannes à sucre. A pied, à partir du village, nous descendons dans un véritable labyrinthe de rochers qui occupe le fond de la gorge jusqu’à atteindre la ravissante petite crique où, si la mer n’est pas trop forte, nous pouvons nous baigner dans une eau cristalline. Nous embarquons à bord d’un bateau et longeons les immenses falaises côtières de Los Gigantes, qui sont parmi les falaises maritimes les plus hautes d’Europe. Après environ 30 minutes de navigation, débarquement au port de Los Gigantes et court trajet de retour jusqu'à Playa de San Juan. En soirée, dîner au restaurant.

Transfert : 1h30
Hébergement : Appartements
Repas : BLD
Heures de marche : 4h/5h
Dénivelé : -650 m

J4 : Ferry > La Gomera, rando > Parc national de Garajonay > Chipude

Aujourd'hui, départ pour le port de Los Cristianos et embarquement à bord du ferry pour l'île voisine de La Gomera, 2ème escale de notre voyage, attirant davantage les randonneurs en quête de nature et d'authenticité. Après une rapide traversée (environ 45 minutes), nous débarquons à San Sebastián​, capitale de l'île située à la pointe orientale, au pied de collines arides. Au coeur du Parc national de Garajonay, notre randonnée du jour nous mène d'abord à El Cedro (815 m) avec sa belle cascade au milieu des bois. Nous remontons vers l’Ermitage de Nuestra Señora de Lourdes au cœur de la laurisilve canarienne (ou monteverde canarien), une végétation aujourd'hui rarissime datant de l'époque tertiaire. Ces forêts de lauriers et bruyères sont une relique du passé qui peuplait aussi le bassin méditerranéen et qui disparurent en raison des changement climatiques. On compte dans le parc plus de 400 espèces végétales, dont 43 sont endémiques. Dans une ambiance particulière - la brume est souvent au rendez-vous - nous marchons au coeur de cette épaisse forêt où les troncs des arbres enchevêtrés sont recouverts de nombreux lichens et mousses. Nous basculons ensuite sur le versant sud de l’île plus aride. Et, par une petite vallée plus sèche, arrivons au village de montagne de Chipude à 1080 m. Dîner et nuit dans un hôtel de campagne.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 4h30
Dénivelé : +530 m
Dénivelé : -530 m

J5 : La Gomera : rando > Barranco de Argaga > Valle Gran Rey

Au départ du village de Chipude, notre marche du jour débute par une descente magnifique le long de cultures en terrasses de bananiers et de palmiers. L'ambiance est totalement différente avec la randonnée de la veille. En suivant le barranco de Argaga (canyon) parsemé d'agaves et d'euphorbes, le chemin suit par endroit des murets de pierres sèches et un ancien canal d'irrigation avant d'atteindre une petite chapelle perchée sur un promontoire, la Ermita de Guará. Nous traversons le barranco pour rejoindre par un petit col, la Valle Gran Rey formant une gigantesque gorge qui se déverse dans l’océan, sur la côte ouest de l'île. Par un sentier en lacets, ponctué de beaux spécimens de cactus, descente panoramique offrant des vues plongeantes sur la vallée. Cette dernière dispose de terrasses perchées et ses cultures forment un tapis de verdure sur lequel se détache ça et là de petites maisons blanches. L'église Ermita de Los Reyes marque le point d'arrivée de notre randonnée. Installation dans des appartement confortables pour deux nuits où nous partageons les chambres. Pour les amateurs, baignade sur la belle plage de sable noir et en soirée, dîner au restaurant.

Hébergement : Appartements
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -1000 m

J6 : La Gomera : rando > La Mérica > Arure, rando > Valle Gran Rey

Après un court trajet jusqu'à Arure (831 m), petit village au sommet de l’immense Barranco de Gran Rey, nous rejoignons le point de départ d'une nouvelle randonnée à travers les reliefs escarpés de la Gomera. Surplombant d'abord la gorge de Taguluche, le chemin particulièrement panoramique longe une crête, d'un côté le grand ravin de Valle Gran Rey, de l'autre l'océan Atlantique en contrebas ! Au loin, nous apercevons les îles voisines de la Palma et El Hierro. Le faux plat nous conduit tranquillement jusqu'au plateau de la Mérica, ancien lieu de culture de céréales, où nous croisons sans doute des troupeaux de chèvres. Puis, par un sentier en lacets, zigzagant à travers les barres rocheuses, nous entamons alors notre descente jusqu’à la mer en passant par le hameau de la Calera. Autrefois, ce chemin était autrefois le seul moyen de communication vers la mer. Dîner au restaurant et nuit dans nos appartements de Valle Gran Rey.

Transfert : 0h30
Hébergement : Appartements
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -900 m

J7 : La Gomera : rando > Vallehermoso > Santa Clara > Vallehermoso, ferry > Tenerife

Nous prenons aujourd'hui la route pour Vallehermoso. Changement d'ambiance... on quitte l'aridité de Valle Gran Rey pour les paysages plus boisés du nord de l'île. Cette "jolie vallée" mérite bien son nom ; de petits pics montagneux s’élèvent de chaque côté de la gorge. De verdoyants champs en terrasses parsemés de palmiers s’étagent à flanc de colline. Le village, situé dans la gorge à 180 m d'altitude, prospère grâce à ses ressources agricoles : le vin et le miel de palme y sont justement réputés. Notre rando débute par une montée progressive dans le vallon Barranco de la Era Nueva parsemé de palmiers dattiers puis ensuite recouvert de forêt. A notre arrivée au col, nous profitons d’un panorama fantastique sur la vallée. Si la vue est dégagée, on aperçoit au loin l'île de Tenerife et le cône volcanique du Teide !  A flanc de colline, nous rejoignons rapidement la chapelle Ermita de Santa Clara avant de poursuivre le long de falaises plongeant dans la mer. Plus loin, ce sont les terres ocre, rouges et vertes de Punta de Alcalá qui apparaissent. Notre descente se fait en balcon face à l’océan Atlantique et au Teide en ligne de mire. Baignade possible à la plage de Vallehermoso. Dans l'après-midi, retour sur San Sebastián et embarquement à bord du ferry pour Tenerife (traversée de 45 minutes environ). Dîner et dernière nuit en hôtel dans la station balnéaire de Los Cristianos.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 4h30
Dénivelé : +600 m
Dénivelé : -750 m

J8 : Vol Tenerife > Paris

En fonction des horaires du vol retour pour Paris, dernière balade libre à Los Cristianos, puis transfert pour l’aéroport de Tenerife Sud. Vol retour sur Paris.

Transfert : 0h30
Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.