Grand Tour de la Sardaigne

Italie IT 701 Randonnée 14 jours - 10 jours de marche 4 à 8 pers. Modéré 8/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire europe
  • Dates et prix europe
  • Infos pratiques europe

Une randonnée en Sardaigne, là où la montagne a rendez-vous avec la mer... un voyage dans des contrées proches mais peu parcourues ! Envolons-nous vers la deuxième île de Méditerranée, véritable havre de paix qui mérite, grâce à sa très grande diversité, l’appellation de "continent". La Sardaigne dévoile des paysages d’une beauté sauvage et fascinante : les hautes collines granitiques du Gennargentu, patrie des mouflons et de la pivoine sauvage ; les plateaux karstiques érodés du Supramonte, entaillés de gorges et percés de gouffres ; la côte Est, et ses belles criques de sable blanc sur fond de mer émeraude. La Sardaigne, c’est aussi un véritable musée à ciel ouvert où foisonnent plusieurs vestiges archéologiques de la civilisation nuragique (XVIe siècle avant J.-C). Une île méditerranéenne aux parfums de myrte et d’origan sauvage, aux saveurs de méchouis et de pecorino. Elle laisse entrevoir ses parures à qui ose les découvrir !

Points forts

• Deux semaines de voyage pour découvrir la Sardaigne et son littoral incroyable
• Une alternance de superbes randonnées, visites culturelles et baignades
• La découverte de la ville catalane d’Alghero et son joli centre médiéval
• La visite du site archéologique de Su Nuraxi

Les plus Tirawa

• Trois nuits en agriturismo, hébergement typiquement sarde

Niveau

Modéré 8/20 Voir le tableau des niveaux  Des étapes de marche entre 2h30 à 6h par jour. Des journées avec un dénivelé mineur, et d’autres pouvant aller jusqu’à 800 mètres de dénivelé positif maximum.

J1 : Vol Paris > Cagliari

Vol au départ de Paris pour Cagliari. Accueil par le guide à l’aéroport et transfert à l’hôtel, installation pour la nuit. Cagliari, la capitale de la Sardaigne se situe au sud de l’île. Construite en hauteur autour d’une imposante citadelle, la ville domine la mer. Elle dispose d’un patrimoine historique et artistique très riche. Selon l’heure d’arrivée, chacun peut prendre le temps de flâner dans la ville à son rythme. Pour ceux qui arriveraient plus tard une visite guidée est prévue le jour 13. Dîner en ville.

Hébergement : Hôtel 3*
Repas : D
Nous suggérons de réserver une nuit supplémentaire, avant ou après le circuit pour découvrir plus en profondeur le riche patrimoine de Cagliari.

J2 : Cagliari > Iglesias > Su Trabi

Ce matin, nous prenons la route pour la région de Fluminimaggiore. Nous nous arrêtons dans le village d’Iglesias, dont le centre historique compte parmi les plus beaux du sud de la Sardaigne. Il est riche en monuments, notamment avec la Cathédrale Santa Chiara, édifiée entre 1285 et 1288, agrandie puis réaménagée en style gothique-catalan. Le nom Iglesias, signifiant église en espagnol, illustre parfaitement l’atmosphère à la fois sarde et ibérique qui y règne, notamment à Pâques, lors des processions de la semaine sainte. On se croirait presque à Séville ! Nous remontons le temps et visitons le temple romain d’Antas, dans une douce vallée où coule le fleuve du même nom. Là, était honorée une divinité, jusqu’à l’époque romaine. Petite marche sans difficulté dans la campagne sarde. Installation pour deux nuits dans notre agriturismo typique, gîte rural niché dans une exploitation agricole isolée.

Transfert : 2h
Hébergement : Agriturismo (gîte rural)
Repas : BLD
Heures de marche : 1h/1h30

J3 : Su Trabi > Masua, randonnée côtière > Cala Domestica > Su Trabi

Après un court trajet, nous partons pour une belle traversée, variée et panoramique depuis Masua. Le sentier Minièro del Blu qui rejoignait un ancien centre minier, nous conduit jusqu’à la cala Domestica, cette plage secrète lovée entre deux falaises calcaire. En chemin, nous profitons d’une magnifique vue plongeante sur le Scoglio Pan di Zucchero, pain de sucre émergeant de la mer à 133 m d’altitude. Baignade à l’arrivée ! Nous prenons la route pour notre agriturismo (20 minutes).

Transfert : 0h50
Hébergement : Agriturismo (gîte rural)
Repas : BLD
Heures de marche : 4h30
Dénivelé : +550 m
Dénivelé : -550 m

J4 : Randonnée > Crêtes du Monte Arcuentu (784 m), Barumini

Après un court trajet, nous partons pour une randonnée sur les crêtes volcaniques du Monte Arcuentu qui culmine à 784 mètres. Le paysage rocailleux dans lequel le maquis odorant s’épanouit et des points de vue magnifiques ponctuent notre rando du jour ! Un ermite a vécu là pendant des années, on comprend la quiétude et les instants de contemplation qu’il a dû vivre ! A l’arrivée, nous prenons la route vers Barumini, petit village aux maisons de pierre et aux rues tranquilles. Nous nous installons dans notre agriturismo avec piscine !

Transfert : 2h
Hébergement : Agriturismo (gîte rural)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h30
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -500 m

J5 : Barumini > Parc de Giara, randonnée > Su Nuxari, Parc de Giara > Santu Lussurgiu

Nous débutons ce matin notre marche sur un plateau où vivent quelques 600 chevaux nains. Ces derniers ne sont pas sauvages mais s’ébattent en totale liberté dans les "pauli" (marais en sarde). Cet après-midi, nous visitons Nuraghe de Su Nuxari, le plus important site archéologique de Sardaigne, classé par l'Unesco au Patrimoine mondial de l'humanité. Site habité depuis l’âge de bronze, il est un témoignage de la capacité d'une communauté préhistorique à se servir des matériaux et des techniques de l'époque de façon novatrice et créative. Nous prenons ensuite la route pour Santu Lussurgiu, village de montagne bâti dans un ancien cratère volcanique, sur le versant oriental de la chaîne du Montiferru. Le cône volcanique, désormais inactif, est entouré d’épais bois verts dont la couleur est en net contraste avec les tons vifs des maisons de pierre qui s’étagent sur les flancs de cet amphithéâtre naturel. Santu Lussurgiu, est célèbre pour les "Siete Fuentes di San Leonardo", à savoir les sept fontaines d’où jaillit une eau excellente. Dans les campagnes environnantes, nous admirons un grand nombre de vestiges de la civilisation nuragique. Ainsi les nuraghi, tours rondes en forme de cônes tronqués, ou les "domus de janas", tombes creusées dans la roche résistent encore fièrement au temps qui passe. Dîner et nuit dans une auberge à Santu Lussurgiu.

Transfert : 1h30
Hébergement : Auberge 3*
Repas : BLD
Heures de marche : 3h30
Dénivelé : +40 m
Dénivelé : -40 m

J6 : Santu Lussurgiu > Bosa > Santa Maria del Mare, rando > Baie d’Alghero

Nous laissons Santu Lussurgiu pour gagner les rives de la côte ouest. En passant, nous nous arrêtons dans le ravissant village coloré de Bosa. Il compose une mosaïque de maisons aux tons pastel à flanc de colline, et dispose d’un port pittoresque, dominés par le château Malaspina. La côte n’est plus très loin… De petits bateaux de pêche multicolores s’égrènent le long du fleuve Temo, seul fleuve navigable de Sardaigne. Une balade dans les étroites ruelles de la vieille ville est un vrai plaisir ! Puis nous gagnons la côte de Santa Maria del Mare, pour une randonnée en aller-retour au-dessus des plages idylliques et criques sauvages. Nous poursuivons notre route en remontant au nord jusqu’à la baie d’Alghero. Dîner et nuit dans les environs d’Alghero, en hôtel en bord de mer.

Hébergement : Hôtel 4* en bord de mer
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J7 : Randonnée > Pointe de la Torre della Pegna, bateau > Grottes de Neptune, Baie d’Alghero

Après un court trajet, nous atteignons le point de départ de la randonnée et marchons jusqu’à la pointe de la Torre della Pegna. Nous longeons les falaises de calcaire spectaculaires du Capo Caccia, marquant le point le plus méridional du Parco di Porto Conte. Au retour, nous voguons sur des flots indigo pour une visite de la grotte de Neptune. Découverte au 16ème siècle par des pêcheurs, la grotte est ouverte aux visiteurs sur un parcours de 600 mètres. La découverte nous emmène dans d’étroits couloirs flanqués de forêts de stalactites et de stalagmites aux formes étranges, portant des noms tels que "l’orgue" ou "le dôme d’église". La température de l’air varie entre 18°C à 20°C. L'eau qui pénètre dans la cavité forme le Lago Lamarmora, l'un des plus grands lacs salés d'Europe, avec ses 100 mètres de long. La lumière s'infiltre en un seul point de la grotte. Au sortir de la grotte, 654 marches spectaculaires contournent la falaise et nous ramènent à la route d’accès. Retour à l’hôtel, dîner et nuit.

Hébergement : Hôtel 4* en bord de mer
Repas : BLD
Heures de marche : 3h30
Dénivelé : +310 m
Dénivelé : -310 m

J8 : Alghero > Orgosolo

Découverte de la ville d’Alghero, principale station balnéaire du Nord-Ouest de l’île, mais aussi une des plus belles cités médiévales sardes. Les murs d'enceintes et les tours de défense sont des témoins imposants de cette époque. Elle fut fondée dans la première moitié du XIe siècle par une famille d'aristocrates génois : les Doria. En 1353, les Catalans prenaient possession de la ville et y ont laissé leur empreinte tant sur le plan architectural que sur le plan linguistique. Nous nous baladons dans les ruelles de la vieille ville, qui se serrent sur une presqu'île entourée de fortifications. Flâner dans ce monde médiéval nous permet de découvrir l'église San Francesco ou encore la cathédrale, avec son beau portail et son campanile de style gothique catalan. Nous poursuivons notre route à travers la campagne parsemée de villages pittoresques pour rejoindre Orgosolo au pied du massif le plus important de Sardaigne : le Supramonte. Balade dans le village des "bandits sardes" célèbre pour ces "Murales". Près de 150 fresques murales colorées ornent les façades des maisons, des cafés, de la gendarmerie, des banques… Dans les années 70, le "Muralisme", courant artistique définit par des peintures murales, fut créé à Milan par un groupe théâtral anarchiste. Il s’est poursuivi à Orgosolo à l’initiative d’enseignants qui eurent l’idée de célébrer le 30e anniversaire de la lutte contre l’oppression nazi-fasciste. Les œuvres sont variées et suivent leur époque. Certaines représentations évoquent des scènes de la vie pastorale du village. Dîner et nuit en auberge typique.

Transfert : 3h
Hébergement : Auberge
Repas : BLD

J9 : Orgosolo > Cala Gonone, bateau > Cala Luna, randonnée > Cala Gonone > Dorgali

Nous partons en minibus vers la côte Est en direction de la bourgade de Cala Gonone d’où nous embarquons à bord d'un bateau pour une traversée jusqu'à Cala Luna (environ 20 minutes), point de départ de notre randonnée du jour. Cala Luna est une baie en demi-lune, d’une beauté sauvage, adossée à un ravin à la végétation luxuriante. Elle est encadrée de falaises creusées de grottes, et baignée d’eaux turquoise et émeraude. Nous nous laissons envahir par la quiétude des lieux. Marche en direction de Cala Gonone, cité balnéaire ayant conservé l’atmosphère tranquille et familiale du petit village de pêcheurs qu’elle était autrefois. Retour à Dorgali en minibus, installation dans notre auberge pour deux nuits.

Transfert : 1h30
Hébergement : Auberge
Repas : BLD
Heures de marche : 3h30
Dénivelé : +350 m
Dénivelé : -350 m
Le programme de la journée peut être inversé en fonction des conditions climatiques, horaires des traversées...

J10 : Randonnée > Crêtes du Mont Bardia > Cuccuru Cazzedu (742 m) > Monte Tosso > Cala Gonone, Dorgali

Cette journée est entièrement consacrée à la randonnée ! Ainsi nous traversons à pied les crêtes du Mont Bardia (882 m), à travers un sentier rocailleux. Celui-ci monte progressivement puis devient plus raide et se termine par un splendide chemin dallé au sommet d’une falaise, d’où l’on découvre à l’ouest, le Monte Ortobene, et, derrière nous, en contrebas, le village de Dorgali d’où nous venons. Longeant la mer aux bleus profonds, on aperçoit la fine bande de la côte de Cala Gonone. On découvre en chemin une "cuile", abri de berger typique de pierres et de branchages construit à flanc de colline. Nous atteignons ensuite Cuccuru Cazzedu (742 m). La descente se fait par un sentier arboré puis rocailleux via le Monte Tosso pour arriver finalement au port de Cala Gonone. Court transfert à l’hôtel. Dîner et nuit dans la même auberge que la veille.

Hébergement : Auberge
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +600 m
Dénivelé : -900 m

J11 : Randonnée > Gorge de Gorropu, Santa Maria Navarrese

Après un court trajet pour atteindre la vallée du Fiumineddu, nous commençons notre randonnée dans les gorges de Gorropu. Ce canyon est le plus spectaculaire de Sardaigne avec des parois de grès culminant à près de 500 mètres de haut. Parmi les blocs usés par les eaux et colonisés par les lauriers roses, le sentier pénètre à l'intérieur des murailles de pierre grises et oranges. Magique ! Les volontaires se baignent dans les vasques du Riu Fiumineddu. Puis nous partons en direction de Santa Maria Navarrese, petite station balnéaire de la côte Est en empruntant la route panoramique et touristique de l’Orientale Sarda. Installation à l’hôtel pour deux nuits.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel 3*
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m

J12 : Santa Maria Navarrese, randonnée > Pedra Longa > Pointe Giradili

Au départ de Santa Maria Navarrese, nous marchons en direction de Pedra Longa ("pierre longue"). La randonnée d’environ 2h est très agréable le long de la côte. Le bleu de l’eau répond au vert de la végétation. Nous montons à pied vers le sommet Giradili (732 m) par le petit canyon de la Gengia. C’est un parcours nature et sauvage, à travers le maquis méditerranéen, de chênes verts et de garrigue. Il nous mène de calanques en falaises et de falaises en grottes. Arrivée sur le plateau "Planu du Supramonte", qui offre une vue merveilleuse sur la Grande Bleue et sur les montagnes du Supramonte. Les belles parois de la Pointe Giradili et Pedra Longa nous montrent leurs plus beaux profils. Trajet de retour pour Santa Maria Navarrese.

Hébergement : Hôtel 3*
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +790 m

J13 : Santa Maria Navarrese > Cagliari

Ce matin, nous prenons la route côtière pour rejoindre Cagliari. En chemin, nous nous arrêtons pour un pique-nique sur la vaste plage du Poetto. Après avoir atteint le centre-ville, nous nous installons à l’hôtel et partons pour une visite rapide de la ville à pied. Nous découvrons le belvédère Bastione San Remy, passons devant les Torre dell’Elefante et de San Pancrazio, tours subsistants de l’époque pisane, construites sur le point le plus élevé de la ville. La vue y est imprenable ! N’oublions pas la grâcieuse Cathédrale di Santa Maria, le Palazzo Viceregio, ou encore la Piazza Yenne. La ville est riche et la balade est à ravir… La boucle est bouclée, ainsi s’achève notre randonnée en Sardaigne ! Nous profitons d’un dernier dîner tous ensemble.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel 3*
Repas : BLD
La visite guidée de Cagliari dure environ 2 heures. Cela ne nous laisse malheureusement pas le temps de visiter tous les monuments de la ville. Nous ne montons pas dans les tours pisanes. Pour une visite plus approfondie de la ville, nous vous conseillons de prolonger votre séjour à Cagliari d’une nuit supplémentaire.

J14 : Vol Cagliari > Paris

En fonction des horaires de vol retour, dernière balade libre dans les rues de la ville, puis transfert à l’aéroport avant notre vol de retour sur Paris.

Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.