Randonnée à Majorque

Espagne ES 201 Trekking 8 jours - 6 jours de marche 4 à 12 pers. Modéré 8/20
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire europe
  • Dates et prix europe
  • Infos pratiques europe

Majorque, cette île méditerranéenne montagneuse toute proche est un paradis pour randonneurs. Plages aux camaïeux d’ocre, montagnes boisées vert bouteille, cultures émeraudes et bleus infinis montant de la mer jusqu’au ciel... Ce voyage aux Baléares nous mène le long des plus jolis sentiers de la Serra de Tramuntana, ce massif montagneux réputé pour ses paysages sculptés par l’homme au cours des siècles, ses magnifiques balcons sur la mer et les petites îles de l’archipel. Entre criques cachées et villages typiques, oliveraies et maisons de maîtres, localités côtières idylliques et vergers abondants... Majorque est une destination aux patrimoines, rural et historique, riches. Après l’effort, n’oublions pas de déguster les fameux tapas espagnols à la mode majorquine. Une randonnée à Majorque est un régal autant pour les yeux que pour les papilles !

Points forts

• Un trek itinérant au cœur de la Serra de Tramuntana
• Un savant équilibre entre marche, villages typiques et baignades
• Des déplacements en véhicule limités
• La découverte du centre historique de Palma de Majorque

Les plus Tirawa

• La variété des hébergements, entre hôtels, monastère et refuges

Niveau

Modéré 8/20 Voir le tableau des niveaux  Un trek réservé à des randonneurs entraînés. 6 journées de marche entre 4h30 et 6h environ. Les dénivelés positifs varient de 250 à 850 mètres. Les sentiers sont bien entretenus et sans difficulté technique.

J1 : Vol Paris > Palma de Majorque

Vol au départ de Paris pour Palma de Majorque, capitale des Iles Baléares. Accueil par le guide et transfert à l’hôtel situé proche du centre historique. En fonction de l’heure d’arrivée, découverte de la vieille ville avec la fameuse cathédrale de la Seu et le Palais de l’Almudaina. Situés à deux pas de la mer Méditerranée, ces deux monuments s’imposent comme le symbole de la ville. Gaudi, le célèbre architecte Catalan s’est vu confier la restauration intérieure de la cathédrale. Il fait bon se balader dans un dédale de ruelles pavées où l’on découvre avec bonheur la Plaça Major, le Can Corbella, le Can Forteza Rey et les différentes architectures.

Hébergement : Hôtel 3*
Repas : D
Pour les personnes sans aérien ou au départ de province, et dont l’arrivée est tardive, le dîner/collation est libre, non compris.

J2 : Palma de Majorque > Monastère de Lluc, rando dans les environs

Ce matin, après un court trajet jusqu'au sanctuaire de Lluc, nous visitons le monastère le plus grand des Baléares, ses jardins et sa basilique baroque dont la décoration intérieure a été repensée au début du XIXe siècle selon la conception de Gaudi. L’intérieur semble couvert d’or, on y trouve au centre du retable la statue de la "Moreneta", la Vierge Noire, qu’un berger trouva au cœur d’une forêt, selon la légende consacrée. Cette statue est à l’origine de l’édification du monastère et on lui attribue près de 86 miracles. Nous démarrons notre randonnée en boucle au départ du refuge de Son Amer qui domine la vallée et le monastère de Lluc. Cette rando emprunte des sentiers ancestraux bordés d’oliviers centenaires. Panorama à couper le souffle sur le Mont Tomir, 3e sommet de Majorque culminant à 1103 m, et sur la chaîne montagneuse de la Serra Tramuntana.

Transfert : 0h30
Hébergement : Monastère de Lluc
Repas : BLD
Heures de marche : 4h30
Dénivelé : +450 m
Dénivelé : -450 m

J3 : Trek > Col des Prats > Refuge de Tossals Verds

Aujourd’hui, nous partons pour une étape de montagne au cœur de la Tramuntana, principal massif montagneux de l’île, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco pour ses paysages magnifiques, hospitaliers et sculptés par l’homme au cours des siècles. Nous empruntons tout d’abord le col des Prats, le plus élevé de l’île, à 1 205 m. La vue sur l'ensemble du massif est absolument remarquable. Puis nous commençons la descente vers le Puig de Tossals Verds. Poursuite à travers la forêt et la végétation méditerranéenne, où nous croisons chèvres et moutons.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +850 m
Depuis le col des Prats, possibilité d'effectuer l'ascension du Puig Massanella, 2e sommet le plus élevé de l'île avec ses 1367 m d'altitude. Compter environ 45 minutes en aller/retour depuis le col. Le point culminant, le Puig Major, est une zone militaire inaccessible.
Il n’y a pas d’accès voiture au refuge. Nous prenons donc avec nous quelques affaires pour la nuit.

J4 : Trek > Lac de Cuber > Col de l'Offre > Soller, train > Port de Soller

Nous commençons notre journée de randonnée sur un chemin de pèlerins pavé pour nous rendre au lac d’altitude de Cuber. Nous descendons ensuite sur la petite ville de Soller par le col de l’Offre et le Barranc de Biniarex. Nous découvrons le centre historique de Soller, la place de la Constitution, l’église S. Bartomeu et le bâtiment Art nouveau de la Banque Centrale, dont les façades ont été réalisées par Joan Rubió, disciple de Gaudi. Puis, nous embarquons à bord d'un train typique des années 1910, pour un court trajet jusqu’à Port de Soller. Nous passons deux nuits consécutives dans ce port de pêche et de plaisance typique de la côte Nord-Ouest de l’île.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -830 m
Nous retrouvons nos bagages à notre arrivée dans l'après-midi à l'hôtel.

J5 : Trek > Calanques de Tuent et Sa Calobra

Court trajet pour atteindre le point de vue de la Barque des Miradors. De là, nous empruntons un sentier bucolique en balcon cheminant entre terrasses de cultures et plantations d’oliviers pour arriver à la calanque de Tuent. Cette dernière offre une pause baignade bien méritée après notre randonnée du jour ! Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de continuer à pied jusqu’à la calanque de Sa Calobra. Le retour à l’hôtel de Port de Soller se fait en bus ou en bateau (si la météo le permet).

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +500 m
Dénivelé : -850 m

J6 : Trek > Phare de la Muleta > Village de Deià

Aujourd'hui, nous partons pour Deià, considéré comme l’un des plus beaux villages de l’île. Ce paradis entre mer et montagnes attire les artistes grâce à un décor de carte postale et sa réputation à "libérer l'inspiration". Nous débutons notre randonnée en passant près du phare de la Muleta, puis empruntons le camino de Castello, sentier bordé d’oliviers et d’arbres fruitiers. Tout au long de cette journée, nous admirons les merveilleux panoramas sur la mer et profitons d’une baignade à la calanque de Deià.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -400 m

J7 : Trek > Village de Valldemossa, Palma de Majorque

Ce matin, nous empruntons le sentier de l’archiduc autrichien Louis Salvator, aménagé au XIXe siècle, pour arriver au village de Valldemossa. Romantique et animé, ce dernier est installé sur un petit promontoire qui offre une vue splendide sur la baie de Palma. Nous flânons dans les ruelles pavées, au milieu des jolies maisons aux pierres dorées et découvrons l’ancienne chartreuse qui abrita Georges Sand et Frédéric Chopin durant l’hiver 1838/1839. Georges Sand y écrivit son livre "Un hiver à Majorque" et déclara "Tout ce que le peintre et le poète peuvent rêver, la nature l’a créé en cet endroit". Court trajet vers Palma de Majorque et installation dans un hôtel 3* du centre ville. Nous profitons ensemble d’un dernier dîner chaleureux.

Transfert : 0h40
Hébergement : Hôtel 3*
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +750 m
Dénivelé : -450 m

J8 : Vol Palma de Majorque > Paris

Après le petit déjeuner, temps libre et transfert à l’aéroport en fonction de l’horaire du vol retour.

Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.