Trek de Munich au Lac de Côme

Italie, Autriche IT 301 Trekking 14 jours - 12 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 13/20 Voir les avis voyageurs

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire europe
  • Dates et prix europe
  • Infos pratiques europe

Voici un trek des plus spectaculaires ! Il sillonne quatre pays et presque le double de régions pour nous livrer des ambiances différentes mais toutes aussi remarquables les unes que les autres. Partant de Munich, la légendaire capitale bavaroise, notre trek nous conduit dans l’Allgäu, en Bavière, dans le Tyrol et le Vorarlberg, côté Allemagne. En Autriche, voilà les glaciers étincelants, en Suisse les lacs bleus de la Haute Engadine puis le superbe et généreux Val Malenco en Italie. Nous finissons en apothéose sur les rives du lac de Côme, avec une romantique traversée en bateau. De villages typiques en cols panoramiques, de gasthofs confortables en refuges accueillants, c’est l’âme des Alpes que nous caressons.

Points forts

• Un trek totalement inédit et de grande envergure, du Nord au Sud des Alpes
• Les Alpes sans frontière : Allemagne, Autriche, Suisse et Italie
• Du superbes paysages de bout en bout
• Alternance des hébergements typiques : gasthof, gîte, refuge, hôtel
• Une mini croisière sur le lac de Côme

Les plus Tirawa

• Le portage de vos affaires limité à certaines nuits
• Un voyage en pension complète (sauf le dernier dîner)

Niveau

Soutenu 13/20 Voir le tableau des niveaux  Pour trekkeur bien entraîné uniquement. 12 journées consécutives de marche, allant de 1h30 à 7h30 par étape. Dénivelé en montée : de 400 m à 1120 m, selon les étapes. Certains jours, il faudra porter vos affaires pour la nuit, mais rassurez-vous le portage est limité !

J1 : Rendez-vous à Munich, train > Pfronten (Allemagne)

Rendez-vous à la gare principale de Munich à 12h20 où nous sommes accueillis par notre guide. Départ en train pour Pfronten, un des plus beaux villages de la région de l’Allgäu situé au pied des ruines médiévales les plus élevées d’Allemagne du château de Falkenstein (1268 m) et dominé par l’église baroque St Nikolau. En ce lieu qui semble tout droit sorti d’un conte de fées, Louis II Roi de Bavière, avait projeté de construire un autre château au XIXe siècle. Nous nous installons en gasthof, petite auberge familiale pour la nuit.

Transfert : 2h30
Hébergement : Gasthof
Repas : LD
Rendez-vous sur le quai 30 de la gare principale de Munich (München Hauptbahnhof ou München Hbf), à 12h20 précise. Soyez à l'heure car notre train pour Pfronten part vers 12h50 !

J2 : Trek > Tannheim (Autriche)

Notre trek nous conduit dans la région du Tyrol au coeur de la splendide vallée de Tannheim suspendue aux frontières de la Bavière et de l’Allgäu. La journée débute facilement en fond de vallée le long d’un torrent que nous quittons au bout d’une heure pour grimper jusqu’à l’alpage de Bärenmoos (1250 m). Forêts et alpages composent la première partie de la journée, jusqu’aux crêtes arrondies et aux alpages du Schönkahler (1688 m) et du Pirschling (1634 m). Nous sommes au cœur de la plaine bavaroise, des Alpes de l’Allgäu (Bavière) et des proches sommets du Tyrol ; la descente nous fait passer au pied de la cime élancée du Einsteinsptize pour ensuite atteindre la vallée de Tanheim à travers forêts et clairières. Dîner et nuit en gasthof.

Hébergement : Gasthof
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +870 m
Dénivelé : -600 m

J3 : Trek > Hinterstein (Allemagne)

Le début de l'étape nous conduit au magnifique lac de Vilsalpsee dominé par la muraille imposante du cirque formé par les sommets de Bavière. Puis, par un sentier bien tracé, nous commençons la montée pour atteindre les alpages de Rossalpe et Feldalpe (1850 m), au pied de Gaishorn (2247 m). Un col entre les sommets frontières du Zirleseck et du Zererköpfle nous permet de retourner en Allgäu (Allemagne). Après une première partie de descente, nous faisons une pause en alpage. Pourquoi ne pas acheter du fromage à la ferme ? La descente se poursuit en direction du village typique de Hinterstein avec de belles vues sur la magnifique vallée et les vigoureux sommets calcaires de l’Allgäu. Dîner et nuit en gasthof à Hinterstein. 

Hébergement : Gasthof
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +900 m
Dénivelé : -1100 m

J4 : Trek > Reichenbach > Oberstdorf > Spielmannsau

Courte marche jusqu’au départ du téléphérique de Bad Hindelang nous conduisant à 1300 m d’altitude. Aujourd’hui, nous commençons notre trek par le "panorama weg" qui débute en milieu forestier pour enchaîner par trois sommets des Alpes de l’Allgäu, de Tannheim et le piémont bavarois : le Sonnengkopf (1712 m), le Heidelbeerkopf (1767 m) et le Schnippenkopf (1833 m). Après une bonne descente, une pause bien méritée s’impose. Nous rejoignons ensuite Reichenbach par les gorges du Gaisalpbach en empruntant un joli sentier bien tracé. Puis nous prenons un bus régulier pour rejoindre la station village d’Oberstdorf, l'un des hauts lieux du ski nordique en Allemagne, célèbre également pour ses tremplins de saut, puis en direction de Spielmannsau, dans la romantique vallée de Trettachtal. Dîner et nuit en refuge. 

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 5h30
Dénivelé : +1050 m
Dénivelé : -1000 m
1/ Si la météo le permet, possibilité de poursuivre à pied jusqu’à Oberstdorf par un chemin facile à flanc de montagne dominant la large vallée glaciaire où Oberstdorf s’est construite. Cela ajoute environ 1h30 de marche et 150 m de dénivelé positif.
2/Chacun porte ses affaires personnelles pour la nuit.

J5 : Trek > refuge Kemptner Hütte > Holzgau (Autriche)

Aujourd’hui, nous côtoyons les plus hauts sommets de l’Allgäu (2650 m) en suivant le sentier européen E5. Après un départ facile en fond de vallée, le sentier suit l’impétueux torrent du Trettach que nous quittons rapidement pour monter franchement vers le refuge Kemptner Hütte blotti dans son cirque. Les sommets du Ofnerspitze, du Muttlerkopf et du Kratzer nous dominent. Du refuge, nous atteignons rapidement le col pour retrouver l’Autriche. Nous descendons alors dans la superbe vallée de Lech, à Holzgau, en suivant l’étroite vallée du Höhenbachtal. Dîner et nuit en gasthof.

Hébergement : Gasthof
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +880 m
Dénivelé : -900 m
Nous retrouvons l'ensemble de nos bagages.

J6 : Trek > Sankt Anton > refuge Konstanzer Hütte

Traversée en deux jours du Verwall, haut massif alpin culminant à 3148 m. Il est délimité par l’Arlbeg au nord, la Bregenzerwald à l’Ouest, la Silvretta au sud et Landeck à l’est. Nous quittons le beau village d’Holzgau et montons tranquillement dans la vallée de l’Almajurtal. Notre sentier grimpe jusqu’au refuge en passant par l’alpage verdoyant d’Almajur. Admirons le paysage de steppe juste avant l’arrivée au col de Winterjoch. Après une petite pause, nous commençons la descente vers la très chic station de Sankt Anton, haut-lieu de l’histoire du ski alpin. Le sentier panoramique fait face aux sommets cristallins du massif du Verwall. Nous prenons maintenant la route jusqu’au refuge de Konstanzer Hütte. Dîner et nuit en refuge.

Transfert : 0h40
Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +750 m
Dénivelé : -1000 m

J7 : Trek > col de Wannenjöchli > refuge Neue Heilbronner Hütte

En quittant le refuge, nous remontons l'étroite vallée du Fasulbach, dominée à gauche par le Kuchenspitze (3148 m) et le Külchlspitze (3147 m) et à droite par l'élégant Patteriol (3056 m). Après 1h30 de marche le long du torrent, nous quittons la vallée pour une montée raide et bien tracée jusqu'au col de Wannenjöchli (2633 m). Joli panorama sur le glacier du Fasul et belle ambiance de haute montagne. Au début de la descente, nous pouvons faire une halte à côté du joli lac glaciaire de Wannensee (2505 m). La descente se poursuit au pied d'imposantes moraines, puis par une traversée à flanc de montagne où nous retrouvons les pâturages en contrebas de la vallée. Nous passons une petite passerelle en bois puis, une dernière montée nous mène à notre refuge. Dîner et nuit.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +1120 m
Dénivelé : -500 m
Chacun porte ses affaires personnelles pour les nuits des J7 et J8. Nous retrouvons nos bagages le J9 au soir.

J8 : Trek > col de Grat > Sankt Gallenkirch

Nous traversons un ancien paysage glaciaire composé de gradins successifs de roches moutonnées et polies par les glaces et ponctué de nombreuses tourbières garnies de linaigrettes (ou "lin des marais"). Nous atteignons maintenant notre premier col, le Valschavieljoch (2439 m). De là, se dévoile toute la chaîne du Verwalgruppe dominé par la silhouette unique du Patteriol. Notre itinéraire emprunte un sentier en balcon  qui rejoint le col de Grat. Les vues sont magnifiques sur les massifs du Ratikon à l’ouest et au sud sur la Sivretta dominée par son célèbre Piz Buin (3312 m) et ses glaciers, frontière naturelle avec la Suisse et le canton des Grisons. De là commence une assez longue descente dans les alpages puis les forêts en passant par différents hameaux aux chalets de bois typiques de la région pour atteindre la large vallée de Sankt Gallenkirch. Dîner et nuit dans la vallée de Sankt Gallenkirch ou à Gargellen que nous rejoignons par un court trajet en bus local.

Transfert : 0h20
Hébergement : Gasthof
Repas : BLD
Heures de marche : 7h30
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -1800 m
Chacun porte ses affaires personnelles pour les nuits des J7 et J8. Nous retrouvons nos bagages le J9 au soir.

J9 : Trek > > Schlappiner Joch (Suisse) > Klosters, train > Prontesina > Val Roseg

Ce matin, nous suivons la Via Valtellina en direction du sud par une large piste, puis un beau sentier qui grimpe sous l’œil du pic Madrisa (2826 m). Nous atteignons le col frontière avec la Suisse : le Schlappiner Joch (2203 m). Descente jusqu’au hameau suisse de Schlappin, posé dans sa petite plaine suspendue. De là, dernière descente pour se rendre à Klosters, célèbre village suisse près de Davos (1125 m). Nous empruntons le Bernina Express, célèbre train suisse jusqu’à Pontresina (1h30 environ), au cœur de la Haute Engadine, puis la route pour gagner le fond du Val Roseg, extraordinaire cirque glaciaire sur les flancs ouest du massif de la Bernina. Dîner et nuit dans un gîte.

Transfert : 1h45
Hébergement : Gîte
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +800 m
Dénivelé : -1100 m
Nous retrouvons l'ensemble de nos bagages.

J10 : Trek > col de la Fuorcla Surlej > Maloja

Depuis le Val Roseg, la montée se fait régulière sur un beau sentier au milieu des pins cembro, puis dans les prairies alpines avant d’atteindre le monde minéral du col de la Fuorcla Surlej (2755 m). Autour de nous, les sommets glaciaires du Morteratsch, de la Bernina (4049 m), de la pointe Scerscen (3971 m), du Piz Roseg (3920 m), des Piz Sella et Glüschaint, et les grands lacs de Silvaplana et Sils, de la vallée principale de la Haute Engadine. Le début de la descente passe sous le Piz Corvatch (3451 m) puis en balcon dominant les lacs pour se terminer sous les mélèzes. Une journée exceptionnelle, que nous achevons en traversant les villages de Sils, cher au philosophe Nietzche, puis Isola, au bord du lac, et enfin Maloja, village du peintre suisse Segantini. Nous sommes maintenant au bout de la Haute Engadine, au pied du Piz Longhin. Saviez-vous que ce dernier déverse depuis ses trois versants ses eaux vers trois mers : l’Adriatique, la Mer Noire et la mer du Nord ? Il abrite aussi le lac de Lunghin, source de la célèbre rivière alpine : l’Inn. Dîner et nuit en hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 6h30
Dénivelé : +850 m
Dénivelé : -950 m

J11 : Trek > col Passo Muretto (Italie) > refuge de Tartaglione

Encore une splendide journée qui commence au milieu des rhododendrons du val du Lac Cavloc dans lequel se reflète le Piz Rossi. Puis nous abordons la franche montée du Passo Muretto, col frontière à 2628 m, qui permettait les échanges entre la Suisse et l’Italie. Le col est à la charnière entre deux mondes : les influences méditerranéennes en Italie et les alpes centrales en Suisse. Après le névé tardif sous le col, descente par un beau sentier empierré jusqu’à l’embranchement qui permet de rallier le refuge de Tartaglione par un sentier sauvage à travers l’alpage. Le cadre est splendide, au pied du Mont Disgrazia (3678 m) et de ses glaciers étincelants. Dîner et nuit en refuge, à 1700 m d’altitude.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/6h30
Dénivelé : +760 m
Dénivelé : -900 m
Chacun porte ses affaires personnelles pour les nuits des J11 et J12. Nous retrouvons nos bagages le J13 au soir.

J12 : Trek en boucle sur les contreforts du Mont Disgrazia

Aujourd’hui, c’est une étape en boucle au départ du refuge pour profiter pleinement du spectaculaire versant nord de la Disgrazia. Le trek démarre par la remontée du sauvage Valle Sissone qui vient buter contre la paroi Nord de la Disgrazia et son glacier. De là, un sentier raide s’élève pour passer un petit col entre les roches. Une courte traversée nous attend pour ensuite grimper un deuxième col et accéder rapidement au refuge del Grande Camerini à 2565 m. Belvédère unique sur l’austère face nord de la Disgrazia ourlée par son glacier, sur la face Nord du Monte Sissone (3330 m), du Valmalenco et de la Bernina… nous sommes éblouis par la beauté du panorama. Début de descente un peu escarpée, puis, l’itinéraire s’adoucit et suit un beau sentier pour arriver au refuge.

Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/6h30
Dénivelé : +1000 m
Dénivelé : -1000 m
Nous laissons nos affaires pour la nuit au refuge car nous faisons un trek en boucle.
Ce peut être une journée repos pour les personnes qui le souhaitent !

J13 : Trek > Chiareggio, train > Colico, croisière sur le lac de Côme

Petite descente jusqu’au village montagnard de Chiareggio. Nous arrivons aux hameaux de Alpe Laresin et Forbesina où l’architecture des chalets en pierre est typique de la région. Nous longeons ensuite la rive droite du torrent jusqu’au village. Après un trajet en bus vers la petite ville médiévale de Sondrio, nous prenons le train pour Colico, sur les rives du lac de Côme. Nous retrouvons nos bagages et partons pour une croisière sur le lac. Les vues sont magnifiques sur les villages et les montagnes qui composent ce paysage unique, décrit par Stendhal comme "le plus beau site du monde" ! Nous débarquons dans la ville de Côme en fin d’après-midi et nous installons à l’hôtel. Dernier diner libre à Côme.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de marche : 1h/1h30
Dénivelé : -150 m

J14 : Côme, séparation à Côme

Visite libre de Côme, la magnifique. Fin du séjour dans la matinée.

Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.