Grand Tour de l'Islande

Islande IS 601 Voyage Découverte 15 jours 5 à 12 pers. Facile 6/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire europe
  • Dates et prix europe
  • Infos pratiques europe

En un seul voyage, venez découvrir un kaléidoscope de toutes les richesses que peut offrir l’Islande. Avec la route circulaire n°1 comme fil conducteur, nous vous proposons le tour intégral du pays, agrémenté de nombreuses marches faciles. En alternant les incontournables mais aussi des lieux plus secrets, nous approchons de majestueux glaciers, des fjords encaissés, de superbes sites géothermiques, des champs de lave couverts de mousse soyeuse ou encore d’assourdissantes cascades... L’observation de baleines et de macareux moines, oiseau emblématique du pays, complètent cette grande boucle, où l’essentiel des nuits est en auberge.

Points forts

• Un tour complet de l'île pour un aperçu exhaustif des paysages islandais
• Une excursion aux îles Vestmann, la découverte des fjords de l’Est
• Deux sorties en mer pour l’observation des oiseaux marins et des baleines
• Des balades à pied presque tous les jours

Les plus Tirawa

• L’ensemble des nuits en auberge (petits dortoirs) et guesthouse (chambre double)
• Un voyage en pension complète
• Toutes les entrées dans les sites incluses

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Ce voyage requiert une bonne forme physique. Marches sans difficultés mais attention, la météo en Islande est souvent capricieuse et peut varier rapidement, changeant ainsi le niveau de difficulté.

J1 : Vol Paris > Reykjavík

Vol au départ de Paris pour Reykjavík. Dans l’après-midi, accueil à l’aéroport par un représentant de notre équipe locale et installation dans une guesthouse du centre-ville pour la nuit. Selon les horaires d’avion, fin de journée libre dans la capitale islandaise. Dîner dans un restaurant.

Transfert : 0h45
Hébergement : Guesthouse (chambre double et salle de bain à partager)
Repas : D

J2 : Reykjavík > Cercle d’Or > cascade de Glymur > Borgarnes

Après le petit-déjeuner, rencontre avec le chauffeur-guide francophone qui nous accompagne pour tout le reste du voyage. Nous démarrons notre périple par la visite des trois sites les plus célèbres d’Islande et qui composent le "Cercle d’Or". Premier arrêt à Gullfoss (ou la "cascade dorée") pour une petite balade nous menant au bord de ce précipice assourdissant formé par deux cascades hautes de 32 m. Puis nous reprenons le véhicule pour rejoindre le site géothermique de Geysir, qui a donné son nom à tous les geysers du monde ! Découverte des sources chaudes, des mares de boue bouillonnante et, bien entendu, du geyser qui jaillit à une vingtaine de mètres de haut, à intervalles réguliers, toutes les 10-15 minutes. Dans l’après-midi après le pique-nique, dernière étape du Cercle d’Or, Thingvellir (Þingvellir), emplacement de l’ancien parlement d’Islande, classé au Patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 2004. C’est dans cette faille tectonique, témoignage de la séparation entre l’Amérique et l’Europe, que débuta l'histoire islandaise en 930... Nous quittons ensuite ces endroits incontournables mais fréquentés pour plonger dans le calme et la nature. Si le temps le permet, passage par la cascade de Glymur, l’une des plus hautes d’Islande (200 m) avant d’atteindre le fjord de Hvalfjördur (Hvalfjörður) le "fjord des baleines" et les environs de Borganes. Installation dans une auberge, en petits dortoirs.

Transfert : 2h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +200 m
Dénivelé : -200 m

J3 : Péninsule de Snaefellsnes : sortie en mer et balades côtières

Ce matin, nous partons découvrir les joyaux de la péninsule de Snæfellsnes, qui ont tant inspiré Jules Verne dans son "Voyage au centre de la Terre". Après une petite heure de route, le long des fjords nous arrivons au pied de la très photogénique montagne de Kirkjufell, avant de poursuivre jusqu’à un petit port typique sur la côte nord de la péninsule. Embarquement à bord d’un bateau et navigation (durée : 1h30 à 2h) autours d’îlots permettant d’observer macareux et autres oiseaux marins. Avec un peu de chance, nous pourrons également apercevoir des mammifères marins (phoques, orques, rorquals...). Après cette sortie en mer, nous rejoignons le bout de la péninsule. C’est ici, au pied du majestueux glacier Snæfellsjökull, que partit l’épopée de Jules Verne ! Passage par une belle plage avec ses galets polis et ses formations volcaniques particulières. A Anarstapi, balade le long des falaises basaltiques afin de mieux observer les nombreux oiseaux. Un dernier arrêt vers Búdir (Búðir), l’occasion de surprendre quelques phoques venant se prélasser. Retour en fin de journée à notre auberge dans les environs de Borgarnes.

Transfert : 4h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30

J4 : Péninsule de Vatnsnes : observation des phoques

Après le petit-déjeuner, départ pour la péninsule de Vatnsnes, sur la côte nord du pays, avec pour objectif principal l’observation de colonies de phoques communs ou gris peuplant cette région. Plusieurs baies sont propices à l’observation ces mammifères marins qui adorent se prélasser sur les rochers ou sur les plages de sable noir, après avoir pêché ! C’est aussi dans cette petite péninsule que l’on peut admirer des formations rocheuses plus spectaculaires les unes que les autres, comme l’ancienne cheminée volcanique de Borgarvirki, qui aurait servi de forteresse naturelle. Nous gagnons en fin d’après-midi notre auberge située dans les environs.

Transfert : 3h30
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J5 : Glaumbær > Siglufjördur (péninsule des Trolls) > Akureyri

Nous visitons ce matin la ferme traditionnelle de Glaumbær, qui abrite un petit musée ethnographique sur l’habitat traditionnel islandais. Séparées par d’épais murs de tourbe et recouvertes d’un toit en gazon, les maisons sont construites avec du bois d’échouage... l’occasion d’avoir un aperçu fascinant des conditions de vie d’antan. Nous poursuivons la route côtière jusqu’au hameau de Hólar, ancien évêché du nord de l’île, qui fut le témoin de l’âpre lutte entre catholiques et protestants au XVe siècle. Nous longeons la côte nord sur la "péninsule des Trolls" (Tröllaskagi) pour atteindre la bourgade de Siglufjörtdur (Siglufjörður), ancienne capitale mondiale du hareng, lovée au fond d’un splendide fjord. Nous découvrons l’un des plus beaux musées du pays reconstituant de manière réaliste, la vie des pêcheurs de hareng. Après avoir passé les plus longs tunnels de l’île, nous arrivons à notre auberge située à Akureyri ou dans les environs.

Transfert : 3h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD

J6 : Akureyri > chute de Godafoss > lac Mývatn

Matinée libre à Akureyri, seconde ville du pays et capitale administrative du Nord, malgré sa population de 18000 habitants... Nous pouvons déambuler dans les rues commerçantes du centre-ville ou encore visiter le petit jardin botanique. En empruntant à nouveau la route n°1, poursuite jusqu’à Godafoss (Goðafoss), la "cascade des dieux". Balade autour de cette belle cataracte avant de continuer notre route jusqu’à Mývatn. Plus qu’un simple lac, c’est un écosystème unique au monde, situé sur le rift médio-atlantique, ce qui en fait l'un des hauts lieux du volcanisme en Islande. Il en découle une grande variété de paysages. Première balade au bord du lac, pour admirer les multiples pseudo-cratères typiques de la région et lieu de passage pour de nombreux oiseaux migrateurs. Nous partons ensuite pour une seconde marche dans un décor de cheminées de fées volcaniques, aux silhouettes déchiquetées, avant d'entreprendre la montée facile au volcan Hverfell (463 m). A pied, tour de son large cratère de 1,2 km de diamètre aux allures de stade, offrant de belles vues sur la région environnante ! La journée pourra se finir par un bain dans les sources chaudes pour les amateurs (activité optionnelle à payer sur place). Nuit en auberge dans les environs du lac.

Transfert : 3h30
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 4h
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -250 m

J7 : Lac Mývatn > Krafla > Húsavík (sortie en mer et observation des baleines)

Après le petit-déjeuner, court trajet vers la zone volcanique de Krafla, au nord-est du lac Mývatn. En chemin, découverte d’un des plus vastes champs de solfatares du pays, ces fumerolles rejetant d'importantes quantités de soufre. Nous sommes au cœur de la zone de rift actif dont le dernier cycle éruptif date de 1984. Balade dans les impressionnants champs de lave encore chauds... A moins de 3 km de profondeur, couve une immense chambre magmatique soumise à des variations de pression. En fin de matinée, cap vers le nord, avec pique-nique en route, pour le charmant petit port de Húsavík. Consacré capitale de l’observation des baleines en Europe, on dénombre ici jusqu’à 11 espèces de cétacés qui viennent se nourrir de juin à aout, du petit marsouin commun à l’énorme baleine bleue, plus grand animal vivant de la planète. Nous embarquons pour une croisière dans l’après-midi (durée : 2h à 3h) afin de mieux les observer au large. De retour au bourg en fin de journée, installation et nuit en auberge à Húsavík ou dans les environs.

Transfert : 3h30
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
Dénivelé : +150 m
Dénivelé : -150 m

J8 : Húsavík > canyon d’Ásbyrgi > chute de Dettifoss > fjords de l’Est

C’est aujourd’hui une journée de transition entre les grandes étendues du Nord et la région des Highlands plus à l’Est. En route, nous découvrons d’abord l’étonnant site d’Ásbyrgi, résultat d’un énorme séisme qui fit disparaître l’une des plus importantes rivières glaciaires. Sa forme en fer à cheval trouve également une explication dans la mythologie nordique... Nous remontons ensuite la rivière jusqu’à Dettifoss. Cette cascade haute de 44 m et large de 100 m est la chute d’eau la plus puissante d’Europe. Avec un débit moyen de 200 m3 d’eau par seconde, elle crée ainsi un nuage de gouttelettes visible à plus d’un kilomètre. Un spectacle époustouflant qui se révèle hypnotique si l’on fixe cet incessant débit ! Nous quittons la région puis traversons un véritable désert minéral. Pause dans une ferme totalement isolée au milieu de grandes étendues vierges. En fin d’après-midi, nous arrivons à la ville-étape d’Egilsstadir (Egilsstaðir), principal centre de services de la région orientale de l’île. Installation pour deux nuits dans une auberge aux alentours.

Transfert : 4h30
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 4h

J9 : Lac de Lagarfjlót > chute de Hengifoss > volcan Snæfell

Nous partons pour une journée d’excursion dans les Highlands de l’Est, en longeant la rive ouest du lac de Lagarfjlót, l’occasion peut être de photographier le monstre marin qui semble habiter les lieux. Sa dernière apparition a eu lieu en 2012 où un fermier a filmé une grande créature serpentine (plus de 5 millions de vues sur Youtube !). Puis montée sur le plateau désertique pour rejoindre d’abord la cascade de Hengifoss (120 m) avant de poursuivre notre périple vers la région isolée du Snæfell (1833 m), majestueux volcan enneigé qui domine la partie orientale du glacier Vatnajökull. Marche au pied de ce volcan strié de rhyolite colorée. Retour dans la vallée en passant par la forêt d’Hallormstadur (Hallormstaður), la plus grande du pays avec notamment diverses espèces importées de Sibérie, de Scandinavie ou d’Alaska. Retour et nuit à notre auberge.

Transfert : 1h30
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -250 m

J10 : Fjords de l’Est

Tôt le matin, nous partons vers le fjord de Mjólfjördur (Mjólfjörður), le "fjord étroit" méconnu des voyageurs et pourtant considéré par certains, comme le plus beau d’Islande... Une ambiance à la fois magique et mystérieuse, avec un escalier de cascades et des falaises écharpées de nuages. Petite balade et pique-nique dans ce fjord du bout du monde. Dans l’après-midi, continuation par la piste jusqu’au plateau d’Oxi permettant de gagner 2h par rapport à la longue et sinueuse route côtière. Arrivée dans le Berufjördur (Berufjörður), long fjord flanqué de pics de rhyolite escarpés. Dans cette région Est de l’Islande, au littoral très découpé, les pêcheurs danois qui avaient colonisé la côte, connurent des heures tragiques lorsque les pirates seldjoukides entamèrent une série de raids meurtriers. En fin d’après-midi, nous rejoignons plus au sud la localité de Höfn. Installation en auberge.

Transfert : 5h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J11 : Höfn > lagune de Jökulsárlón > Skaftafell > Kirkjubæjarklaustur

Après le petit-déjeuner, poursuite le long de la route côtière par laquelle nous longeons toute la journée le Vatnajökull, plus grand glacier d’Europe, d’une superficie équivalente à celle de la Corse ! Premier arrêt à Jökulsárlón, énorme lagon glaciaire de plus de 20 km² et trait d’union entre la langue glaciaire et la mer. C’est l’occasion d’admirer les icebergs dont la glace, plusieurs fois millénaire, retient les cendres volcaniques des éruptions passées. Nous découvrons ensuite le lagon voisin de Fjallsárlón, moins connu mais tout aussi beau, car dominé par un sérac de 2 km d’épaisseur, encloisonnant le point culminant d’Islande. Après notre pique-nique sur place, route vers Skaftafell, joyau du Parc national du Vatnajökull, lové dans une vallée glaciaire. Une balade à travers les saules et bouleaux nains nous mène jusqu’à la magnifique cascade de Svartifoss qui jaillit dans un ensemble exceptionnel d’orgues basaltiques. Nous poursuivons notre route le long de la côte sud à travers de grandes plaines alluvionnaires. Nuit en auberge dans les environs du village de Kirkjubæjarklaustur, au nom imprononçable.

Transfert : 4h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30
Dénivelé : +200 m
Dénivelé : -200 m

J12 : Côte Sud : Kirkjubæjarklaustur > Vík > Skógar > Seljalandsfoss

Nous débutons notre journée sur cette côte Sud par la découverte du canyon de Fjadrárgljúfur (Fjaðrárgljúfur). Magnifique balade dans la gorge verte et aux crêtes arrondies. Un peu plus loin, nous arrivons à Vík, petit village le plus méridional d’Islande, blotti au pied du volcan Katla. Sa plage de sable noire est considérée comme l’une des plus belles au monde. Nous découvrons ensuite l’arche basaltique de Dyrhólaey, haute de 120 m, surgie de l’océan au terme d’une éruption volcanique. C’est aujourd’hui un perchoir idéal pour les macareux, sternes, pétrels et autres oiseaux marins. Nous poursuivons jusqu’à la belle cascade de Skógafoss qui offre un rideau d’eau presque parfait et dont le souffle est particulièrement assourdissant. A proximité, nous découvrons aussi l’écomusée de Skógar et ses collections sur la pêche, l’agriculture, l’artisanat et sur l’histoire des Islandais de la région Sud. Dernière étape pour atteindre la localité de Hvolsvöllur, avec en route, un passage par la chute de Seljalandsfoss. Nuit en auberge dans les environs.

Transfert : 3h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J13 : Excursion aux Iles Vestmann : marche a/r > Mont Eldfell (221 m)

Journée consacrée aux îles Vestmann, formées par l’éruption de volcans sous-marins il y a environ 11000 ans. Après un court trajet pour atteindre le port de Landeyjahöfn, traversée en ferry (durée de 0h30 environ) jusqu’à Heimaey, seule île habitée des îles Vestmann et principal port de pêche du pays. Nous débutons par une balade facile menant au sommet du Mont Eldfell (221 m), le fameux volcan né de l’éruption de 1973, qui mit en péril les insulaires et qui fume encore... A cette époque, en pleine nuit, une terrible explosion précéda l’ouverture d’une énorme faille de 1,8 km de long, laissant apparaître un nouveau cône volcanique qui déversa torrents de lave et nuage de cendres.  Du sommet, la vue sur la coulée de lave ayant dévoré une partie de la ville est impressionnante... Après notre pique-nique au bord du volcan, nouvelle marche autour de champs de lave et de zones volcaniques. En fin d’après-midi, retour en ferry sur le "continent" et seconde nuit à la même auberge.

Transfert : 1h
Hébergement : Auberge (petits dortoirs de 4 à 6 lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30
Dénivelé : +120 m
Dénivelé : -120 m
Si la mauvaise météo et/ou la houle nous empêchent de prendre le ferry, nous découvrirons la région de Thórsmörk (Þórsmörk) à la place.

J14 : Vallée de Reykjadalur (bains d’eau chaude) > Reykjavík

Avant de rejoindre la capitale, nous partons ce matin pour une dernière balade originale. Sur la route n°1, nous passons successivement plusieurs localités jusqu’à la petite ville de Hveragerdi (Hveragerði) qui doit sa prospérité à ses cultures de fruits et légumes sous serre, lesquelles tirent leur énergie de la géothermie ! Arrivés dans la vallée géothermique de Reykjadalur, notre balade nous mène au fond du vallon jusqu’à une rivière d’eau chaude. Baignade très agréable dans des bains naturels avant ou après le pique-nique ! Une passerelle en bois permet de s’y changer et de s’installer confortablement. En milieu d’après-midi, nous poursuivons notre route jusqu’à Reykjavík où nous nous installons dans notre guesthouse. Séparation avec le guide francophone avant notre dernier dîner dans un restaurant, à proximité de l’hébergement.

Transfert : 2h30
Hébergement : Guesthouse (chambre double et salle de bain à partager)
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30

J15 : Vol Reykjavík > Paris

Transfert matinal à l’aéroport et vol de retour sur Paris.

Transfert : 0h45
Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.