De Pétra à Jérusalem
Jordanie, Israël JO 605 Randonnée

Jordanie, Israël, Palestine, voyage en Terre Sainte alternant balades et découverte culturelle

13 jours 4 à 12 pers. Facile 6/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire orient
  • Dates et prix orient
  • Infos pratiques orient

Jordanie, Israël, Palestine… ce voyage en Terre Sainte alterne balade et découverte culturelle. Depuis les sites antiques du Nord de la Jordanie, le voyage se poursuit vers Pétra et le désert du Wadi Rum. Un passage au bord de la mer Rouge permet d’enchaîner vers Israël et les Territoires Palestiniens. Au programme, la forteresse de Massada, Bethléem et Jérusalem, ville sainte aux vestiges trois fois millénaires…

Points forts

• Les incontournables : Jérash, Madaba, Massada, mers Morte et Rouge
• Les visites approfondies, par la marche, des sites de Pétra et du Wadi Rum
• Trois jours à Jérusalem, ville envoûtante qui ne peut laisser indifférent
• Jordanie, Israël, Palestine ; théâtre d’évènements fondateurs des trois grandes religions monothéistes

Les plus Tirawa

• Le confort des hébergements : hôtels confortables et camp privé sous tente bédouine dans le Wadi Rum

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Aucune difficulté technique pour ce voyage alliant quelques marches à pied et découverte de sites culturelles. En raison de la chaleur, la marche est plus difficile sur les mois d'octobre et avril/mai.

J1 : Vol Paris > Amman

Vol au départ de Paris pour Amman, capitale de la Jordanie. En soirée, accueil par notre équipe locale avant le passage des formalités de police et l'installation à l'hôtel.

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel
Attention selon les dates de départs, l'arrivée le J1 à Amman peut être très tardive, le dîner ne se fera donc que dans l’avion.

J2 : Amman > Jérash > Salt > Amman

Départ le matin vers le nord du pays pour visiter Jérash, grande cité romaine de l’Orient antique, admirablement conservée ; arc de triomphe d’Hadrien, hippodrome, théâtres, sanctuaire de Zeus, place ovale, voies à portiques.... Gerasa (Jérash) connut une grande prospérité grâce aux caravanes commerciales jusqu'à l'avènement de la dynastie omeyyade. Ce fut ensuite un lent déclin... Retour sur Amman en passant par la petite ville de Salt. Elle fut l’ancienne capitale de la Transjordanie, jusqu’en 1950, avant d’être ensuite transféré sur Amman. Salt abrite quelques très belles maisons ottomanes de la fin du XIXe siècle. Balade dans les ruelles de la vieille ville pour découvrir ces élégantes façades en pierre, couleur jaune miel. En fin d’après-midi, visite de la capitale jordanienne étendue sur de nombreuses collines ; découverte de la citadelle et son musée archéologique, et du théâtre romain, sans doute le monument le plus intéressant de la ville. Amman est une ville assez moderne que nous découvrons rapidement.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J3 : Amman > Madaba > Mont Nébo > mer Morte (baignade), château de Kérak > Pétra

En empruntant la célèbre “Route des Rois”, importante voie caravanière et commerciale à l’époque de Moïse, visite de l’église Saint Georges à Madaba pour découvrir les superbes mosaïques byzantines. La mosaïque qui orne le sol représente une carte symbolisant tous les sites bibliques du Moyen Orient ainsi qu’une carte détaillée de Jérusalem. Poursuite vers le Mont Nébo, lieu présumé de la mort de Moïse. Panorama sur la Mer Morte, les monts de Judée, l’oasis de Jéricho et même Jérusalem lorsque la vue est dégagée... Descente sur les bords de la mer Morte. Baignade possible dans cette surprenante étendue d’eau, la plus salée de la planète, et située au point le plus bas de la terre, environ 400 m au-dessous du niveau des mers. Après le déjeuner, nous rejoignons le château de Kérak, construit au XIIe s. Visite de cette gigantesque forteresse, témoignage de l’ancien royaume de Jérusalem, époque où les Croisés régnaient sur la région. Poursuite de notre route en direction de la célèbre cité nabatéenne de Pétra. C’est au cœur d’un véritable chaos minéral que les Nabatéens dissimulèrent Pétra leur capitale, à l’abri de toute convoitise. La position stratégique de la ville et sa physionomie particulière lui permirent de jouer très tôt un rôle crucial dans la région. Au fil des siècles, Pétra devint une importante capitale commerciale. Les caravanes venant de la péninsule arabe et de la mer Rouge y passaient inévitablement pour rejoindre les ports méditerranéens de Gaza et d’Alexandrie.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Little Petra, marche > Pétra

Départ à pied pour découvrir la petite cité nabatéenne de Little Petra (appelé aussi Siq Al Barid). C’est un étroit défilé dans le grès bordé de plusieurs tombeaux et monuments qui tenaient lieu de caravansérail. Passage à proximité des ruines d’Al Beidha, village néolithique datant de plus de 9000 ans. Puis, par des chemins peu parcourus nous atteignons la ville basse de Pétra. Par une succession de 800 marches taillées dans le rocher, nous rejoignons le Deir (le Monastère), monumental édifice taillé dans la roche et l’un des édifices les mieux conservés de Pétra. Le Deir aurait servi de temple ou de tombeau royal. Sa taille colossale laisse présumer qu’il occupait une place prépondérante dans la vie religieuse des Nabatéens. Belles vues sur les montagnes désertiques du Wadi Araba. Descente par le même chemin jusqu’à la ville basse. Courte montée sur le massif de Habis avec les restes d’une forteresse croisée au sommet. La vue sur la ville basse est magnifique… Nous continuons notre découverte à pied de Pétra vers les tombeaux royaux taillés dans la roche. Sortie par le petit défilé méconnu de Wadi Muthlim. Nous découvrirons la célèbre façade du Trésor demain lorsque la lumière du matin sera meilleure !

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 5h

J5 : Marche > Pétra

Afin de découvrir toutes les richesses de Pétra, deuxième journée de marche au cœur de la cité entre nappes de grès blancs, falaises roses, pointes granitiques noires, jadis façonnées par l’eau, le sable et le vent. Accès par l’entrée principale du Siq ; au bout d’une gorge sinueuse, nous découvrons la façade éclairée du Trésor (Khazneh) qui est certainement la plus grandiose de Pétra. Marche en direction de la ville basse et découverte du théâtre (qui pouvait accueillir 3000 personnes), la rue à colonnades, les temples bâtis... Poursuite de la randonnée par le vallon du Wadi Farasa, et passage le long de plusieurs tombeaux à façades sculptées (tombe de la Renaissance, tombe du Soldat Romain, tombe du Jardin…). Par une succession de marches, montée raide jusqu’au Haut-Lieu du Sacrifice. Véritable promontoire, nous dominons toute la cité nabatéenne : le panorama est remarquable ! Nous quittons Pétra par un sentier méconnu, en traversant le plateau de Madras.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 5h

J6 : Pétra > château de Shobak > Wadi Rum

Nous rejoignons ce matin la citadelle croisée de Shobak, solidement assis au sommet d'une colline. Malgré un moins bon état de conservation que celle de Kérak, l’ancien Krak de Montréal (bâti en 1115 par Baudouin Ier, roi de Jérusalem) a fière allure et le panorama sur la campagne environnante est remarquable. Il constitue la première forteresse de toute la région construite par les Croisés. Départ pour le Wadi Rum, le désert cher à Lawrence d’Arabie, qui constitue l'un des sites les plus beaux de Jordanie. Le Wadi Rum est la terre d’origine des Bédouins que l’on croise parfois sous le couvert de leurs tentes noires en poil de chèvres. La tradition d’hospitalité des Bédouins est devenue légendaire. Poursuite en 4x4 à travers ce véritable labyrinthe de roches monolithiques. Découverte des premières grandes formations rocheuses (Sept Piliers de la Sagesse, Umm Ishrin…) et des étonnantes inscriptions rupestres d'Anfashieh. Plus au sud, pause-déjeuner vers le massif d’Umm Fruth et sa superbe petite arche rocheuse (d’une vingtaine de mètres de haut) que l’on peut atteindre aisément après quelques minutes de montée sur le rocher. Dans l’après-midi, randonnée jusqu’au massif de Umm Sabatah. Installation pour deux nuits dans notre camp bédouin (tentes noires en poil de chèvres) privatif pour le groupe, adossé à une falaise de grès. Dîner typiquement bédouin.

Hébergement : Camp bédouin aménagé (avec des lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 3h/4h

J7 : Marche > désert du Wadi Rum

Après un court trajet en 4x4 vers le sud, journée de marche pour s’imprégner de ce désert : variété d’ocres et de roses, grès ciselés par l’eau et le vent, lumière et atmosphère uniques... Montée sur un promontoire rocheux offrant un magnifique panorama au cœur du Wadi Rum ! Puis descente à pied dans le canyon étroit de Nuqra avant de rejoindre le début de la vallée de Sabat, région proche de la frontière avec l’Arabie Saoudite. Découverte de beau paysage de sable rouge. Continuation vers les montagnes en forme de "champignons" ou de "cathédrales gothiques" de Jarich, sculptées avec extravagance par les humeurs de l’eau et du vent. Après le déjeuner, poursuite de notre exploration dans ce secteur sauvage ; découverte de petites gorges et de fascinantes formations géologiques. Court trajet en 4x4 pour retourner à notre campement. Coucher de soleil inoubliable

Hébergement : Camp bédouin aménagé (avec des lits)
Repas : BLD
Heures de balade : 4h/5h

J8 : Wadi Rum > Khazali > Rum > Aqaba, Mer Rouge

Environ 30 minutes de 4x4 sont nécessaires pour quitter le désert. Au passage, découverte des étonnantes inscriptions nabatéennes rupestres de Khazali et poursuite jusqu’au village de Rum. Récupération par notre véhicule et cap vers le sud par la route du désert jusqu’ Aqaba, station balnéaire en bordure de mer Rouge. Sur fond de bouquets de palmiers et de falaises pourpres, Aqaba possède les atouts d’une ville sympathique et reposante. Après-midi libre pour se reposer, se baigner ou encore faire du shopping...

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel au centre-ville
Repas : BLD
Pour ceux qui le souhaitent, possibilité de plongée (avec ou sans bouteilles) dans la féerie d’un aquarium polychrome.

J9 : Aqaba > Massada (Israël) > Jérusalem

Trajet le matin au poste frontière séparant Aqaba, la jordanienne, d’Eilat, l’israélienne. Après le passage de douane, changement d’équipe (guide, chauffeur et véhicule) et remontée ver le nord, le long du désert du Néguev, jusqu’au site archéologique de Massada, inscrit au Patrimoine mondial par l’UNESCO. Juchée au sommet d’un éperon rocheux, l’impressionnante forteresse du roi Hérode, qui fut bâtie au Ier siècle av JC, est un nid d’aigle dominant la rive ouest de la mer Morte. Montée à pied par le sentier du Serpent et visite du palais, haut-lieu de l’histoire juive. Après la chute de Jérusalem en 70, ce fut le dernier bastion juif ; symbole de résistance contre l’envahisseur romain. Dans l’après-midi, continuation pour Jérusalem, ville sainte des trois grandes religions monothéistes : judaïsme, christianisme et islam. Installation dans notre hôtel bien situé, pour quatre nuits. Dîner dégustation dans un restaurant typique de Jérusalem.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel au centre-ville
Repas : BD
Heures de balade : 2h

J10 : Jérusalem

Premier contact avec la Ville Sainte, trois fois millénaires. Quelque soit votre religion et votre foi, Jérusalem dégage une émotion, une intensité indescriptibles… un moment très fort du voyage ! Afin de mieux appréhender cette cité, nous débutons notre découverte par un premier panorama depuis le Mont Scopus, au nord-est. Poursuite vers le Mont des Oliviers, offrant là aussi un très beau belvédère sur les remparts ottomans de la vieille ville, avec ses minarets, coupoles et clochés. Le matin, la vue est magnifique sur le Dôme du Rocher avec sa splendide coupole dorée… Le Mont des Oliviers abrite plusieurs églises du XIXe siècle ainsi que le plus ancien et le plus vaste cimetière juif du monde (150000 sépultures). Descente à pied vers la vallée du Cédron, après avoir découvert en chemin l’église de Dominus Flevit, celle de Toutes-les-Nations et le jardin sacré de Gethsémani. Après avoir passé l’enceinte fortifiée, nous déambulons à pied dans la vieille ville, véritable labyrinthe de ruelles tortueuses. Elle est partagée en quatre quartiers principaux : musulman, chrétien, juif et arménien. Après avoir remonté la Via Dolorosa (le Chemin de Croix) et ses souks, visite de la basilique du Saint Sépulcre, abritant selon la tradition, les sites de la crucifixion, de la mise au tombeau et de la résurrection du Christ. C’est un des lieux les plus sacrés de Jérusalem où règne une immense ferveur. Poursuite vers la chapelle cachée des Ethiopiens puis vers la citadelle des Croisés. Belles vues depuis les plus hauts remparts. Sortie par la porte de Jaffa et retour à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel au centre-ville
Repas : B

J11 : Jérusalem

Départ matinal ; nous rejoignons à pied l’esplanade du Temple, lieu sacré pour les musulmans, où se dresse le célèbre Dôme du Rocher qui remonte à 1400 ans. Nous pourrons l’observer seulement de l’extérieur. Devenue l’un des symboles de Jérusalem, cette mosquée octogonale magnifiquement décorée (céramique bleue sur les murs et dôme recouvert d’or) constitue l’une des premières créations d’architecture musulmane. Le Mont du Temple est également un lieu sacré pour les juifs car ici s’élevait autrefois le légendaire Temple de Salomon... Peu d’endroits sur terre ont été aussi âprement disputés… Poursuite à pied dans le quartier juif et passage par le Mur Occidental du Temple (ou Mur des Lamentations), symbole du judaïsme et lieu de pèlerinage pour les juifs du monde entier. Cette synagogue à ciel ouvert constitue les derniers vestiges du Second Temple. Après la visite de ce lieu sacré, passage par le Cardo Maximus, rue principale de la Jérusalem byzantine. Dans l’après-midi, nous nous rendons à Jérusalem Ouest pour visiter l’émouvant musée de Yad Vashem, rendant hommage aux 6 millions de juifs, victimes de la Shoa. Visite du musée et du mémorial extérieur.

Hébergement : Hôtel au centre-ville
Repas : B
Attention, l’accès à l’esplanade du Temple est très surveillé, soumis à un contrôle de sécurité très strict et parfois fermé ponctuellement aux visiteurs. Sa visite n’est pas toujours garantie, le guide fera son possible pour l’effectuer un autre jour si nécessaire.

J12 : Bethléem (Palestine), Jérusalem

Route pour les collines de Bethléem en Palestine (Cisjordanie). Visite de la Basilique de la Nativité, plus vieille église du monde, en activité depuis sa création. Elle fut fondée au IVe siècle au dessus de la grotte de la Nativité, lieu de la naissance présumé du Christ. C’est un lieu de pèlerinage important pour le monde chrétien. Les églises grecque orthodoxe, catholique, arménienne et copte se partagent la garde du sanctuaire. Visite de la Grotte au Lait, lieu saint qui correspond à l’endroit où Marie se serait arrêtée pour allaiter Jésus lors de sa fuite en Egypte. Retour sur Jérusalem après avoir longé l’impressionnant mur de sécurité séparant les Territoires Palestiniens de l’Israël. Dans l’après-midi, balade dans les rues animées de la Jérusalem moderne. Découverte du marché de Mahane Yehuda débordant d’étals et poursuite dans le surprenant quartier de Mea Sharim, fief de la communauté juive ultra-orthodoxe, fidèle aux traditions et habillements en usage en Europe de l’Est il y a plusieurs siècles ! Visite d’un autre quartier typique, celui de Yemin Moshe faisant face aux remparts de la vieille ville.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel au centre-ville
Repas : B

J13 : Vol Tel Aviv > Paris

Tôt le matin, transfert à l’aéroport de Tel Aviv et envol pour Paris.

Transfert : 1h
Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.