Le Trek des Bédouins
Jordanie JO 201 Trekking

Trekking de la réserve de Dana à Pétra puis dans le désert du Wadi Rum

14 jours - 10 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 11/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire orient
  • Dates et prix orient
  • Infos pratiques orient

Spécialement conçu pour une découverte originale de la Jordanie, voici un programme "nature" davantage typé trek. Depuis la réserve naturelle de Dana, le voyage s'effectue à pied jusqu’au massif de Pétra, majestueuse cité nabatéenne. Un trek dans le désert du Wadi Rum à la frontière saoudienne conclut ce voyage unique. Sans oublier de belles randonnées dans quelques wadi verdoyants…

Points forts

• L'ascension d'Umm Adaami, point culminant du pays, aux confins du Wadi Rum
• Un trek sauvage entre la réserve naturelle de Dana et Pétra
• Découverte approfondie de Pétra en 3 jours de trek (campement au cœur du site)
• Des randos dans de magnifiques canyons aquatiques

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris : pension complète, entrées de sites (130 €)

Niveau

Soutenu 11/20 Voir le tableau des niveaux  Plusieurs journées de trek à Dana, Pétra et dans le désert du Wadi Rum. Deux randos en partie "aquatique". En raison de la chaleur, la marche est plus difficile sur les mois d'octobre et avril.

J1 : Vol Paris > Amman

Vol au départ de Paris pour Amman, capitale de la Jordanie. En soirée, accueil par notre équipe locale avant le passage des formalités de police et l'installation à l'hôtel.

Hébergement : Hôtel
Attention selon les dates de départs, l'arrivée le J1 à Amman peut être très tardive, le dîner ne se fera donc que dans l’avion.

J2 : Amman > château de Kérak, marche > Wadi Ben Hammad

Direction Kérak et visite de la forteresse construite par les Croisés au XIIe s. Du sommet de la forteresse, magnifique panorama sur le Wadi Karak et la mer Morte. Poursuite de notre route en direction de Wadi Ben Hammad, point de départ d’une très belle randonnée aquatique (eau à hauteur des chevilles ou des mollets) à travers ce canyon abritant un jardin de palmiers et une végétation luxuriante.

Transfert : 2h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J3 : Dana (1200 m), trek > Wadi Dana > Feynan (200 m)

Journée de randonnée, en légère descente, dans la réserve naturelle de Dana où l’on peut apprécier la nature jordanienne dans toute sa splendeur. On rencontre ici une grande diversité d’écosystèmes : forêts méditerranéennes semi-arides, vallées subtropicales et sables du désert… La faune et la flore y sont extrêmement variées, rassemblant des espèces européennes, asiatiques et arabes… Après 5h/6h de marche, nous atteignons la vallée de Feynan. Installation de notre campement.

Transfert : 2h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : -1000 m

J4 : Trek > Wadi Gweir

Départ à pied de notre campement pour rejoindre la partie basse du Wadi Gweir, une magnifique gorge taillée dans la roche. L’objectif de cette belle journée est une remontée du canyon, le long du cours d’eau, jusqu’à la région de Shobak dans les montagnes. Le lieu est sauvage et bucolique avec de part et d’autre de la falaise une belle végétation qui tranche avec l’ambiance minérale : palmiers, fougères, tamaris et figuiers. Plus on avance, plus le canyon se resserre avec des parois hautes de plusieurs centaines de mètres... Les roches rouges et ocre sont magnifiques ; nous marchons tantôt sur les berges, tantôt sur des blocs rocheux et parfois un peu dans l’eau (niveau de l’eau à hauteur des chevilles). A la sortie de la gorge en amont, installation de notre campement proche du château de Shobak.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +600 m

J5 : Château de Shobak (1300 m), trek > Mont Garoun > Little Pétra

Nous rejoignons rapidement la citadelle croisée de Shobak, solidement assise au sommet d'une colline. Malgré un moins bon état de conservation que celle de Kérak, l’ancien Krak de Montréal (bâti en 1115 par Baudouin Ier, roi de Jérusalem) a fière allure et le panorama sur la campagne environnante est remarquable. Il constitue la première forteresse de toute la région construite par les Croisés. Poursuite en véhicule pour atteindre le point de départ de notre randonnée ; nous sommes à quelques kilomètres au nord de Pétra. Traversée à pied d’un plateau sauvage parsemé de genévriers. Nous atteignons rapidement le Mont Garoun, offrant une fois de plus une vue fantastique sur le Wadi Araba et le désert du Neguev (en Israël) si la vue est dégagée. Passage à proximité des ruines d’Al Beidha, village néolithique datant de plus de 9000 ans. Poursuite en direction de l’est pour rejoindre la petite cité nabatéenne de Little Petra (appelé aussi Siq Al Barid)... C’est un étroit défilé dans le grès bordé de plusieurs tombeaux et monuments nabatéens qui tenaient lieu de caravansérail. Arrivée à Pétra, le site historique le plus illustre de Jordanie, et l'un des plus impressionnants de tout le Moyen Orient.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h

J6 : Trek > Pétra

Au cœur d’un véritable chaos minéral, les Nabatéens dissimulèrent Pétra leur capitale, à l’abri de toute convoitise. La position stratégique de la ville et sa physionomie particulière lui permirent de jouer très tôt un rôle crucial dans la région. Au fil des siècles, Pétra devint une importante capitale commerciale. Les caravanes venant de la péninsule arabe et de la mer Rouge y passaient inévitablement pour rejoindre les ports méditerranéens de Gaza et d’Alexandrie. Afin de découvrir toutes les richesses de Pétra, nous passons 3 jours au cœur de la cité pour découvrir à la fois tous les incontournables mais aussi des lieux peu visités ; l’occasion de superbes randonnées, entre nappes de grès blancs, falaises roses, pointes granitiques noires, façonnées par l’eau, le sable et le vent. Par un sentier méconnu, traversée du plateau de Madras ; petit détour pour atteindre un point de vue remarquable sur la façade du Trésor (Khazneh) depuis le haut ! La vue est d’autant plus magique que le soleil du matin éclaire divinement ce monument. Taillé dans le rocher, il est certainement le plus grandiose de Pétra. Il mesure plus de 40 m de haut et possède de somptueuses colonnes surmontées de chapiteaux corinthiens. Poursuite jusqu’au Haut-Lieu du Sacrifice, véritable promontoire. Nous dominons toute la cité nabatéenne : le panorama est remarquable ! Par une succession de marches, descente dans le vallon du Wadi Farasa et passage le long de plusieurs tombeaux à façades sculptées (tombe du Jardin, tombe du Soldat romain, tombe de la Renaissance…). Marche en direction de la ville basse, découverte du théâtre (qui pouvait accueillir 3000 personnes), de la rue à colonnades, des temples bâtis... Courte ascension sur le massif de Habis avec les restes d’une forteresse croisée au sommet. Après une rapide visite du musée nabatéen, nous rejoignons notre campement du côté du Monument au Serpent, sur les hauteurs. Ici quelques bédouins vivent encore sur le site dans des habitations troglodytiques ou des tentes faites de poils de chèvres.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h

J7 : Pétra : trek a/r > Mont Harun (1350 m), trek > Little Pétra

Départ à pied de notre campement pour le djebel Harun (1350 m), plus haut sommet de Pétra. Traversée d’un plateau et montée progressive par le versant sud. Le sommet est reconnaissable au petit mausolée blanc éclatant qui le couronne. Après avoir atteint un petit plateau intermédiaire (présence d’une ancienne église byzantine en ruine), montée finale par des escaliers jusqu’au sommet où la vue à 360° est superbe ! Nous dominons l’ensemble du site et apercevons au loin la façade du Monastère. Le petit mausolée, coiffé d’une coupole, fut construit au XIVe siècle. Il est d’importance puisque c’est le lieu supposé de la tombe d’Aaron (Harun pour les musulmans), frère aîné de Moïse… Descente par le même sentier et poursuite jusqu’à la ville basse. Par une succession de 800 marches, montée jusqu’au Deir (le Monastère), monumental édifice taillé dans la roche, l’un des mieux conservés de Pétra. Le Deir aurait servi de temple ou de tombeau royal. Sa taille colossale laisse présumer qu’il occupait une place prépondérante dans la vie religieuse des Nabatéens. Belles vues sur les montagnes désertiques du Wadi Araba. Nous rejoignons notre campement à Maesra (secteur de Little Petra), par des chemins peu parcourus (un passage un peu vertigineux sur quelques mètres).

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h

J8 : Trek > Pétra > Wadi Rum, trek > Siq Burrah

Dernière randonnée matinale dans la cité nabatéenne avant de prendre la route pour le sud. Départ à pied dans un wadi méconnu qui nous ramène vers la ville basse. Découverte des ruines de l’église de Pétra, église byzantine du VIe siècle abritant de belles mosaïques. Poursuite vers les superbes tombeaux royaux façonnés dans la roche avant de rejoindre, par des escaliers, un itinéraire sur les hauteurs du djebel Khubtha. Presque par surprise, nous atteignons le Trésor en surplomb, avec une vue incroyable ! Descente par le même chemin et sortie par le Siq, gorge sinueuse et étroite, en passant à côté du Trésor. Récupération par notre véhicule et trajet plein sud en direction du Wadi Rum, le légendaire désert, cher à Lawrence d’Arabie. Avec ses étendues de sable, variant de l’ocre au jaune en passant par des tons orangers, le Wadi Rum est hérissé de nombreux djebels de grès très esthétiques. Il constitue l'un des sites les plus beaux de Jordanie. Un véritable labyrinthe de roches monolithiques créant ainsi un terrain de jeu idéal pour les amateurs de randonnées. Pendant 5 jours, le trek proposé alterne marches dans le sable et passages dans des canyons étroits et sur des massifs de grès. Après un court transfert en 4x4, début du trek dans le désert à travers un petit canyon, situé au sud du massif des Sept Piliers de la Sagesse. Poursuite vers le nord du Siq Burrah, large canyon taillé dans le rocher.

Transfert : 1h30
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h

J9 : Wadi Rum : trek > Siq Burrah > djebel Burdah, trek a/r > arche de Burdah

Après avoir traversée à pied le Siq Burrah, nous poursuivons vers le sud en direction du djebel Burdah. Sur un rocher très adhérent, montée sur ce djebel offrant une très belle vue sur le désert environnant. Ascension (facultative) de cette formidable arche naturelle (les 280 m de montée à l’arche nécessitent parfois l’usage des mains ; cette ascension est déconseillée aux personnes sujettes au vertige). Descente par le même sentier et installation de notre campement dans un lieu sauvage, adossé au rocher. Les vertigineuses formations de grès, culminant parfois à plus de 1500 m, émergent majestueusement d’une mer de sable aux couleurs ocre ou orangée… A l’heure du levant ou du couchant, le spectacle est extraordinaire…

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h

J10 : Wadi Rum : trek > Umm Fruth (petite arche) > Umm Muqur > Siq Nuqra

Après une première nuit la tête dans les étoiles (ou sous tente pour les moins aventureux !), seconde journée de marche très variée alternant passages dans le sable et randonnée sur des formations rocheuses. Découverte d’une grande variété de couleurs de sable et de grès ciselés par les éléments, lumière et atmosphère uniques. Le Wadi Rum est aussi la terre d’origine des Bédouins que l’on croise parfois sous le couvert de leurs tentes noires en poil de chèvres. La tradition d’hospitalité des Bédouins est devenue légendaire. Depuis le massif de Burdah, marche dans le sable pour rejoindre l’étroit canyon de Hamatah abritant curieusement quelques figuiers rachitiques… Passage à travers un autre siq lui aussi assez étroit avant d’atteindre le massif d’Umm Fruth et sa superbe petite arche rocheuse (d’une vingtaine de mètres de haut) que l’on peut atteindre aisément après quelques minutes de montée sur le rocher. Poursuite jusqu’à Umm Muqur, annonçant la partie sud plus sauvage de ce désert (nous sortons de la réserve naturelle). Chaque jour, aux heures les plus chaudes de la journée lors du déjeuner, nous prenons du temps pour nous reposer à l’ombre. Dans l’après-midi, nous repartons plein sud à travers une grande étendue sableuse. Progression un peu difficile sur un terrain assez mou ! Nous rejoignons rapidement le Siq Nuqra. Montée sur un promontoire rocheux pour un coucher de soleil inoubliable au cœur du Wadi Rum ! Ici, les formations rocheuses diffèrent de ce que nous avons pu observer auparavant, au loin s’étend le sable rouge… Installation au campement dans un endroit sauvage.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h

J11 : Wadi Rum : 4x4 et trek a/r > djebel Umm Adaami (1830 m), 4x4 > Jarich > Umm Rada

Après le petit-déjeuner matinal pris au camp, trajet en 4x4 vers le sud jusqu’à la vallée de Sabat. Matinée consacrée à l’ascension du djebel Umm Adaami (1830 m), plus haut sommet de Jordanie, situé à la frontière saoudienne. A travers des blocs, montée par un sentier bien marqué jusqu’au sommet offrant une vue panoramique sur le désert et l’Arabie Saoudite au sud… Descente par le même sentier et retour en 4x4 vers les montagnes de Jarich, en forme de "champignons" ou de "cathédrales gothiques" , sculptées avec extravagance par les humeurs de l’eau et du vent. Poursuite de notre exploration dans ce secteur sauvage ; découverte de petites gorges et de fascinantes formations géologiques aux couleurs rouge et ocre. Campement dans le secteur d’Umm Rada, loin des endroits fréquentés.

Transfert : 1h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 7h/8h

J12 : Wadi Rum : trek > Umm Thabaan > Umm Sabatah

Dernière journée de trek pour s’imprégner du désert… Marche le matin au milieu de grandes montagnes en direction du nord. Passage à proximité d’une petite arche rocheuse et arrivée sur le lieu du déjeuner à Umm Thabaan, après 2/3h environ. Dans l’après-midi, dernière étape pour atteindre la région d’Umm Sabatah et notre campement bédouin privatif (tentes noires en poil de chèvres), adossé à une falaise de grès. Nous retrouvons un peu de confort (douche, lits) après plusieurs nuits de bivouac ! Dîner typiquement bédouin.

Hébergement : Camp bédouin aménagé
Repas : BLD
Heures de marche : 5h

J13 : Khazali > Rum, baignade > Mer Morte > Amman

Après plusieurs jours en immersion dans le désert, il est temps à présent de quitter le Wadi Rum. Au passage, découverte des étonnantes inscriptions nabatéennes rupestres de Khazali. Poursuite par la route du désert jusqu'aux bord de la mer Morte, en traversant le Wadi Araba. Baignade possible dans cette surprenante étendue d’eau, la plus salée de la planète, située environ 400 m au-dessous du niveau des mers (point le plus bas de la terre). Dans l'après-midi, remontée sur Amman et petite visite de ville (citadelle et théâtre romain).

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J14 : Vol Amman > Paris

Tôt le matin, transfert à l’aéroport d’Amman et envol pour Paris.

Repas : B
Attention selon les dates de départs, le vol de retour le dernier jour en France peut se faire au milieu de la nuit. Vous aurez toutefois à disposition une chambre d'hôtel pour vous reposer avant le transfert retour à l'aéroport d'Amman.

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.