Actualités

Le Népal cet automne

Nos voyages au Népal,

Après les violents séismes qui ont secoué le Népal les 25 avril et 12 mai derniers, TIRAWA a réuni le maximum d’information pour essayer d’apporter d’abord aide et secours à ses équipes locales avant d’étudier avec celles-ci quelles seraient les possibilités de voyages dans ce pays pour cet automne.

Du côté aide et soutien, et grâce à vos généreux dons, nous pourrons apporter un véritable concours à nos amis népalais pour les aider à reconstruire notamment leur maison.

Du côté des voyages, et avec l’avis de nos guides sur le terrain, nous avons désormais une idée claire de la situation et sommes à même de vous proposer différents circuits pour les mois à venir.

Régions de l’Everest, du Kangchenjunga, de l’Annapurna et du Mustang

Certaines zones ont été miraculeusement peu ou pas sinistrées ; aussi, les treks dans ces régions sont à nouveau possibles. Les Népalais espèrent d’ailleurs au plus vite le retour de groupes de trekkeurs afin de soutenir leurs activités économiques et de reconstruction.

Le secteur de l’Everest a été peu touché et à l’exception des villages de Thame, de Tengboché ou de Khumjung qui ont subis quelques dégâts, l’ensemble de la région reste ouverte.

C’est également le cas de la région du Kangchenjunga qui a été bien épargnée.

Enfin, les secteurs de l’Annapurna et du Mustang sont intacts. D’après nos informations sur place, il y a quelques maisons endommagées à Muktinath et dans le bas Mustang mais 90% des villages n’ont pas souffert.

Régions du Langtang et Manaslu

A l’opposé, certaines régions du Népal ne pourront malheureusement pas recevoir de trekkeurs pour de longs mois. C’est le cas du Langtang et des secteurs de Gorkha ou du Manaslu, régions les plus touchées par le séisme. A ce jour, il est impensable d’y effectuer un trek et nous n’avons aucune idée du temps qui sera nécessaire pour reconstruire routes, sentiers et villages…

Vallée de Kathmandu et les sites historiques

Les sites historiques comme Patan et son magnifique Durbar Square ou Bodnath n’ont pas été détruits. On peut donc en profiter pleinement. Sur les sites culturels de la vallée de Kathmandu, les Durbar Square de Kathmandu et de Bakhapur ont subi divers dommages.

Aussi, pour cet automne, vous pouvez donc envisager tout à fait normalement un circuit en direction de l’Everest, du Kangch, de l’Annapurna ou du Mustang. Si vous n’aviez pas envisagé d’aller au Népal dès cette année, ce sera peut-être une façon d’apporter un peu de soutien à nos amis Népalais et de leur redonner un peu d’espoir. Sans compter le fait que vous profiterez pleinement d’un pays avec beaucoup moins de visiteurs étrangers.