Du Cap aux Chutes Victoria
Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Zimbabwe ZA 611 Voyage Découverte

Du cap aux Chutes Victoria

24 jours - 5 jours de balade 6 à 12 pers. Modéré 8/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire afrique
  • Dates et prix afrique
  • Infos pratiques afrique

En débutant à l’extrême sud du continent africain, cette grande traversée permet de découvrir les principales merveilles de quatre pays d’Afrique australe. Un véritable kaléidoscope d’ambiances au cœur des grands espaces sauvages, entre désert et brousse. Depuis le Cap de Bonne Espérance en Afrique du Sud, nous remontons par les principaux sanctuaires de vie sauvage de Namibie et du Botswana, tout en profitant de paysages aussi fascinants que variés. Plusieurs safaris complètent ce voyage avec une fin en apothéose aux majestueuses Chutes Victoria !

Points forts

• Une expédition transafricaine sur 4 pays, de l’Afrique du Sud au Zimbabwe
• Des safaris dans les principales réserves de Namibie et du Botswana
• Des sites naturels exceptionnels : Fish River, désert du Namib, Okavango...
• Une excursion en mokoro (pirogue) au cœur du delta de l’Okavango

Les plus Tirawa

• Des déplacements en camion-safari spécialement aménagé
• Du temps libre pour des activités optionnelles à Swakopmund, Okavango et Vic Falls

Niveau

Modéré 8/20 Voir le tableau des niveaux  Pas de difficulté physique à proprement parlé mais attention, il s’agit d’un voyage "expédition" au long cours : transferts quasi quotidiens avec certaines étapes importantes. Quelques balades et une journée et demie de canoë sans difficulté. Esprit d’ouverture et souplesse indispensables pour apprécier pleinement cette aventure africaine !

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Le Cap

Arrivée à l’aéroport du Cap. Accueil par un représentant anglophone de notre équipe locale et départ immédiat pour rejoindre notre guesthouse, située dans le quartier de Sea Point. Fin de journée libre pour se reposer ou pour une première découverte de la ville. Dominée par la célèbre Table Mountain (ou montagne de la Table), Cape Town bénéficie d’un emplacement idéal, entre mer et montagnes.

Transfert : 0h30
Hébergement : Guesthouse
Repas : D

J3 : Péninsule du Cap de Bonne Espérance

Après le petit-déjeuner, rencontre avec notre guide qui nous accompagnera pour tout le reste du voyage. Nous profitons de la journée complète pour explorer les attraits de la péninsule du Cap ! Nous démarrons par la petite ville côtière de Hout Bay, située sur la côte Atlantique. Continuation en véhicule pour le Cap de Bonne Espérance, ce bout d’Afrique mythique battu par l’océan qui fait face à l’Antarctique. Balade vers le phare de Cape Point, avec un panorama offrant une vue à l’infinie. Un magnifique sentier mène ensuite à la plage de Dias puis au Cape of Good Hope, où l’on croise généralement des hordes de babouins surveillant les moindres faits et gestes des promeneurs ! Après un court trajet, passage par la plage de Boulders abritant quelques 3000 pingouins. La colonie, qui n'était composée que de 4 individus en 1982, prospère bien et semble sortir de la liste des espèces menacées. En fin de journée, dernière étape pour rejoindre notre hébergement au Cap.

Transfert : 3h
Hébergement : Guesthouse
Repas : B
Heures de balade : 1h30

J4 : Le Cap > massif du Cederberg

Nous quittons ce matin Cape Town pour rejoindre, au Nord, la ville de Clanwilliam, aux portes du massif du Cederberg. Classé Patrimoine mondial par l’Unesco, la réserve naturelle du Cederberg abrite un relief accidenté, terrain de jeu idéal pour de belles marches au cœur de paysages étonnants. Dans l’après-midi, après avoir installé nos tentes dans un camping aménagé, nous partons à pied découvrir ce massif montagneux célèbre pour ses formations rocheuses spectaculaires qui ont été sculptées par le vent et l'eau sur plusieurs millions d'années. Presque toute la zone se compose de roches sédimentaires, de grès et de schiste. C’est un lieu particulièrement apprécié des grimpeurs. Le léopard du Cap, plus grand prédateur du Cederberg, est assez commun bien que farouche. L’autre grand prédateur de la région est l’aigle noir de Verreaux que l’on voit fréquemment en vol au-dessus des falaises. En fin de journée, retour au camping et dîner au coin du feu.

Transfert : 3h30
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de balade : 3h/4h

J5 : Cederberg > rivière Orange (Namibie)

Ce matin, départ pour un long trajet jusqu'à Vioolsdrif, la dernière bourgade sud-africaine avant la Namibie. Le paysage change au fur et à mesure de cette montée vers le Nord. Les grandes zones de cultures irriguées font place à la steppe puis au quasi désert du Namaqualand ! Atmosphère de bout du monde renforcée par la présence des mythiques prospecteurs de diamants dans la région… Après avoir franchi la frontière namibienne, nous nous installons dans un camping sur les berges de la rivière Orange. Le plus grand cours d’eau d’Afrique du Sud prend sa source sur les contreforts du Drakensberg au Lesotho et se jette dans l’océan Atlantique à Alexander Bay, 2200 km plus à l’ouest. Fin de journée libre pour profiter des lieux, se baigner ou louer un canoë pour les amateurs !

Transfert : 7h
Hébergement : Camping
Repas : BLD

J6 : Rivière Orange > Fish River Canyon

Aujourd’hui, nous prenons la route pour rejoindre le torturé Fish River Canyon, second plus profond au monde après celui du Colorado. Intégré dans le Ai-Ais/Richtersveld Transfrontier Park, le canyon du Fish River est gigantesque : 160 km de long, 27 km de large et 550 m de profondeur ! La piste, longeant la rive Est de la gorge, conduit à de nombreux points de vue dévoilant de splendides panoramas propices à de beaux clichés ! Les paysages grandioses s’apparentent à ceux d’un western dans lequel évoluent placidement zèbres de montagne, oréotragues, springboks, grands koudous, damans des rochers ou encore babouins. L’un des belvédères surplombe Hell’s Corner, un méandre du fleuve en forme de fer à cheval. Nous profitons de ce spectacle naturel grandiose jusqu’aux derniers rayons du soleil.

Transfert : 4h
Hébergement : Camping
Repas : BLD

J7 : Fish River Canyon > Aus > Sesriem (désert du Namib)

Cap au Nord ! Nous partons ce matin en direction du désert du Namib, au cœur du Parc national du Namib Naukluft. Dans l’après-midi, nous arrivons au camping de Sesriem, porte d'entrée des grandes dunes et installation du campement pour deux nuits. En fin de journée, si le temps le permet, petite balade au cœur des belles dunes rouges d’Elim. Coucher de soleil extraordinaire sur les dunes alentours et les montagnes du Naukluft.

Transfert : 7h/8h
Hébergement : Camping
Repas : BLD

J8 : Désert du Namib : Sossusvlei et canyon de Sesriem

Aujourd’hui est une journée absolument unique qui mérite quelques efforts dès le réveil ! Après un lever matinal et un petit-déjeuner, départ du camping pour rejoindre les grandes dunes de Sossusvlei situées au cœur du désert du Namib. Auparavant inaccessible, car faisant partie de la zone diamantifère interdite, ce secteur a été ouvert au public en 1977. Toute la splendeur du Namib est concentrée à cet endroit ! Un parc national protégé avec une mer de sable à couper le souffle... Cette matinée est consacrée à la découverte de ces dunes géantes, parmi les plus hautes du monde dont certaines atteignent plus de 300 m de haut… En route, le soleil se lève tout juste sur ces montagnes de sable avec des palettes d’ombres et lumières. Quelques oryx et springboks déambulent nonchalamment dans ce paysage grandiose. Plusieurs options se présentent pour le reste de la matinée : soit gravir l’une de ces dunes pour un panorama à couper le souffle, soit marcher autour des dépressions de Sossusvlei et Deadvlei, au pied des dunes... L’ascension de Big Daddy se réalise en traversée avec la descente sur Deadvlei, remarquable cuvette argileuse au sol blanchi parsemée ça et là de silhouettes calcinées d’acacias (compter 2h30 de marche a/r et 350 m de dénivellation). L’ascension de Big Mama, moins physique et plus courte (compter 1h30 de marche a/r), domine quant à elle la cuvette de Sossusvlei. Plus tard dans l’après-midi, balade dans le surprenant canyon de Sesriem, formé par la rivière Tsauchab et qui a creusé une gorge de 30 m de profondeur (marche de 1h environ).

Transfert : 3h
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de balade : 4h

J9 : Sesriem > Swakopmund

Nous quittons aujourd’hui le Parc national du Namib-Naukluft pour atteindre Swakopmund, petite ville balnéaire datant de l’époque coloniale, située au nord du désert du Namib. En chemin, passage par Solitaire, hameau perdu qui jouit d’une réputation étonnante. Il est composé d’une station essence rétro et d’une boulangerie qui produit quelques succulentes pâtisseries, le tout au milieu de carcasses de vieilles voitures ! La route plonge ensuite dans le canyon de Kuiseb ; ce lit de rivière souvent asséché est très important en Namibie car il arrête la progression des dunes du Namib vers le nord. Dans l’après-midi, arrivée à Swakopmund et installation dans une guesthouse pour deux nuits. Imaginez une "Deauville germanique" du début du XXe siècle, qui aurait gardé un étrange parfum d’époque bismarckienne, bordée de palmiers, enveloppée dans un brouillard romantique au bord d’un océan Atlantique houleux, posée sur un sable de désert brûlant.... C’est la grande station balnéaire des Namibiens et des Sud-Africains dont le loisir principal est la pêche. Souvent, cette côte est étonnamment prise dans un couvert nuageux qui s’explique par le contraste thermique entre le courant froid de Benguela qui remonte de l’Antarctique le long de l’océan Atlantique et la chaleur du Namib.

Transfert : 5h
Hébergement : Guesthouse
Repas : BL

J10 : Swakopmund : journée libre

Journée libre et non guidée à Swakopmund pour visiter la ville et ses édifices à l’architecture germanique étonnante, faire des achats ou encore pratiquer l’une des activités en option : survol des dunes de Sossusvlei en avion léger (environ 300 € pour 2h30 de vol), sortie en mer dans la lagune de Walvis Bay (pour observer dauphins, colonies d’otaries, flamants rose et pélicans, environ 50 € pour 3h d’activité), sand boarding (ou surf sur le sable, environ 40 €), kayak de mer...

Hébergement : Guesthouse
Repas : B
Parlez-en avec votre guide pour réserver à l’avance si nécessaire l’une des nombreuses activités possibles sur place à Swakopmund.

J11 : Swakopmund > Cape Cross > massif du Spitzkoppe

Ce matin, poursuite au Nord, le long de la Skeleton Coast (littéralement la "côte des squelettes") pour rejoindre Cape Cross. Cette côte désolée et au nom peu engageant a été surnommée ainsi en raison des multiples naufrages de navires qui venaient s'échouer sur les fonds sablonneux… Nous découvrons Cape Cross où le navigateur portugais Diego Cao fut le premier Européen à accoster en 1486. Observation d’une colonie de plus de 100 000 otaries à fourrure du Cap, un spectacle à la fois visuel et auditif impressionnant ! Dernière étape pour atteindre le massif du Spitzkoppe, un gigantesque monolithe granitique aux formes et aux couleurs extraordinaires, qui en fait un paradis de l’escalade et de la randonnée. Son sommet pointu (1728 m) domine une plaine désertique qui s’est formé suite à l’effondrement d’un gigantesque volcan il y a quelques millions d’années. C’est au pied de dômes granitiques que nous installons notre camp pour la nuit. Dans l'après-midi, balade jusqu'à une splendide arche rocheuse. Au coucher du soleil, les couleurs chatoyantes sont extraordinaires.

Transfert : 3h30
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J12 : Spitzkoppe > massif du Brandberg, marche a/r > Dame Blanche

Départ pour Uis, petite ville minière où l’on peut apercevoir le Brandberg, le plus haut sommet de Namibie (2585 mètres), énorme massif de granite situé au milieu du désert de Namib et abritant des milliers de peintures rupestres bushmen dont certaines encore inexplorées. Installation du campement au pied de cet imposant massif, dans un camping ombragé où les éléphants du désert s’aventurent régulièrement, dans le lit asséché de la rivière Ugab… Dans l’après-midi, départ pour une balade agréable en aller-retour dans le massif du Brandberg. Nous découvrons à pied la célèbre peinture rupestre bushman de White Lady, la "Dame Blanche" représentant un chaman, dont les origines et l'interprétation ont longtemps été débattues. On retrouve d'autres humains dessinés ainsi que des animaux, principalement des oryx, springboks, gnou mais aussi un quagga (une espèce proche du zèbre qui n'avait pas encore disparue à l'époque de la peinture).

Transfert : 2h30
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de balade : 2h/3h

J13 à 14 : Safari > Parc national d’Etosha : Okaukuejo

Après un long transfert matinal le J13 (5h30), nous consacrons une journée et demi pour un safari au cœur du Parc national d’Etosha, l’une des principales attractions de la Namibie. Etosha, le "grand espace blanc", tire son nom d’Etosha Pan, vaste dépression de 120 km de long sur 72 km de large, à l’origine mer intérieure, devenue lac salé. Le lac s’est progressivement desséché il y a environ 12 millions d’années, laissant place à cette étendue blanche. Découverte de nombreux points d’eau jalonnant le parcours, lieux de rendez-vous d’une fête sauvage permanente : éléphants, zèbres, gnous, girafes, springboks, guépards ou lions viennent régulièrement s’abreuver. Pour un premier contact avec la grande faune africaine, cette immense réserve offre sans conteste l’un des plus beaux tableaux de vie sauvage du monde : 114 espèces de mammifères, 110 espèces de reptiles et 340 variétés d’oiseaux dont environ un tiers sont des migrateurs.
Installation pour deux nuits au camp d'Okaukuejo, situé dans le parc à proximité d’un point d’eau aménagé et éclairé la nuit. Depuis le camp, il n’est pas rare de voir le déplacement de nombreux animaux (rhinocéros noirs, lions, éléphants…) venant se désaltérer. Ambiance garantie notamment au coucher du soleil !

Hébergement : Camping
Repas : BLD

J15 : Etosha > Otjiwarongo > Windhoek

Nous quittons ce matin le parc d’Etosha par la porte sud d’Anderson Gate, direction Windhoek, capitale de la Namibie ! En chemin, passage par la petite ville d’Otjiwarongo, important centre d’élevage et de commerce de bétail. En fin d’après-midi, installation dans une guesthouse de Windhoek, cette capitale à l’ambiance de petite ville provinciale ! Visite de ville et temps libre pour du shopping dans le centre artisanal notamment. 

Transfert : 7h
Hébergement : Guesthouse
Repas : BL

J16 : Windhoek > désert du Kalahari (Botswana), à la rencontre des Bushmen

C’est une nouvelle longue étape qui nous attend aujourd’hui… Après avoir franchi la frontière du Botswana, nous atteignons le désert du Kalahari, territoire des Bushmen. Sitôt le montage de nos tentes réalisé, balade pour découvrir le mode vie de ces populations semi-nomades, parmi les premiers habitants de la région. Accompagnés d’un guide local (parlant leur étonnant langage intégrant des clics), nous allons mieux comprendre leur manière de vivre, leur culture et leurs activités (chasse, fabrication d’outils et de bijoux). Cette expérience est une réelle interaction avec des gens qui vivent simplement, en osmose avec la nature et qui ont leurs propres codes sociaux. Nous découvrons comment faire du feu et leur pharmacopée à ciel ouvert !

Transfert : 7h30
Hébergement : Camping
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J17 : Désert du Kalahari > Maun

Nous quittons le désert du Kalahari pour la petite ville de Maun, centre névralgique de la région, aux portes du delta de l’Okavango. En milieu de journée, installation de notre campement. Temps libre pour se reposer, profiter de la piscine du camping ou pratiquer un survol du delta en avion léger (activité optionnelle à réserver et régler sur place : 100 à 120 $ environ en fonction du nombre de participants dans l’avion pour 0h45 de vol). Ce survol offre un panorama unique de ce que l’on vivra au fil de l’eau dès le lendemain ! Nous vous recommandons donc fortement cette belle expérience.

Transfert : 4h30
Hébergement : Camping
Repas : BL

J18 à 19 : Delta de l’Okavango

Après le petit déjeuner du J18, trajet de deux heures en 4x4 ouvert pour atteindre le cœur du delta de l’Okavango, le plus grand delta intérieur du monde. Le flux du fleuve Okavango (troisième fleuve d’Afrique Australe) est changeant en fonction des saisons, et le cours même du delta a changé énormément au fil des ans. Pendant deux jours consécutifs, nous partons explorer les méandres du delta à bord de mokoros. Un moment fort de notre voyage ! Ces embarcations à fond plat, sont maniées avec une dextérité impressionnante. A l’arrière du frêle esquif, le pula (rameur, pilote et guide) mène la barque en s’aidant d’une grande perche. Deux participants, assis l’un derrière l’autre, prennent place à bord de l’embarcation. Au fil de l’eau, nous découvrons un véritable labyrinthe aquatique plein de vie. Nous aurons sans doute la chance de croiser différents herbivores peuplant les lieux : hippopotames, éléphants, zèbres, phacochères, antilopes… Les paysages sont ici très variés, nous progressons à la fois sur de toutes petites rivières du delta où seul le mokoro peut se faufiler, et également sur des lacs où l'eau semble stagnante. Les nombreuses îles se parcourent à pied avec nos guides locaux. Eux seuls savent si les animaux y ont élus domicile ou non ! Roseaux, papyrus et nénuphars abondent. On trouve aussi bien de la savane jaune paille que des palmiers verts d'eau, des plaines, marécages, lagunes, forêts et prairies... contrastes saisissants. Pour les deux nuits, notre "wilderness camp" mobile (lits de camp, toilettes chimiques, tente douche rustique à partager) est installé sur l’une des îles du delta… des moments uniques et privilégiés au cœur de l'Afrique sauvage et préservée !

Hébergement : Wilderness camp
Repas : BLD

J20 : Okavango > Maun > Parc national de Makgadikgadi

Après un dernier réveil au cœur de la brousse, nous quittons aujourd’hui ce haut-lieu de l’Afrique australe pour un retour sur Maun avant de poursuivre notre aventure plus à l’Est jusqu’au Parc national de Makgadikgadi. Nous entrons dans la région des pans, ces gigantesques cuvettes argileuses asséchées, vestiges de lacs salés qui recouvraient toute la région il y a plusieurs millions d’années. Après deux nuits dans le wilderness camp rustique, nous installons nos tentes dans un camping aménagé.

Transfert : 4h
Hébergement : Camping
Repas : BL

J21 : Makgadikgadi > Kasane > Victoria Falls (Zimbabwe)

Ce matin, nous remontons le Botswana jusqu’à Kasane à l’extrême nord du pays avant de rejoindre la ville de Victoria Falls au Zimbabwe. Installation à l’hôtel et fin de journée libre pour découvrir les chutes, se promener dans cette ville étonnante, effectuer quelques achats... Nées du tumultueux Zambèze, les Chutes Victoria sont l’une des merveilles naturelles du monde, situées entre la Zambie et le Zimbabwe. 

Transfert : 6h
Hébergement : Hôtel
Repas : B

J22 : Victoria Falls

Accompagné de notre guide, nous partons découvrir ce matin les chutes Victoria. De nombreux points de vue permettent d’admirer la splendeur et la force de ces millions de mètres cube qui plongent une centaine de mètres plus bas dans les gorges du Zambèze. C’est un spectacle naturel grandiose... Le reste de la journée est libre à "Vic Falls". Pour ceux qui ont réservé des activités (comme le survol des chutes en hélicoptère), il y a suffisamment de temps pour les réaliser. Nous vous conseillons d’aller sur le fameux pont surplombant le Zambèze et qui marque la frontière avec la Zambie. Vous y trouverez les candidats au grand saut dans le vide… et peut-être vous laisserez vous tenter par un bond de 111 mètres ? Victoria Falls est aussi un paradis pour le shopping, on y trouve tout ce que l’artisanat africain peut produire, mais aussi des expositions d’artistes (peintres, sculpteurs).

Hébergement : Hôtel
Repas : B
A titre d’information, les activités suivantes sont possibles :
- croisière sur le haut du fleuve Zambèze au coucher du soleil (environ 70-90 $)
- survol des chutes en hélicoptère (environ 190 $ le vol de 15 minutes, environ 270 $ le vol de 30 minutes)
- saut à l’élastique à partir du pont qui enjambe le Zambèze : le fameux 111 c’est-à-dire 111 mètres de chute ! (environ 175 $)
Attention, toutes ces activités sont payables uniquement en espèces et en US dollars (petites coupures).

J23 : Victoria Falls, vol de retour

Temps libre avant le transfert à l’aéroport et le vol de retour à destination de Paris, via Johannesburg.

Transfert : 0h30
Repas : B
Le vol retour s'effectue parfois depuis Livingstone en Zambie. Si tel est le cas, après avoir séjourné à Victoria Falls, nous organisons un transfert entre la ville et l'aéroport de Livingstone, avec passage de frontière

J24 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.