Altiplano Secret
Argentine AR 705 Randonnée

Voyage dans l' Altiplano argentin - Découverte de Salta, Purmamarca, Tolar Grande - Un voyage insolite en Argentine

17 jours - 7 jours de marche 4 à 12 pers. Modéré 9/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Haut plateau andin entre terre et ciel, l’altiplano a son trésor : le nord-ouest argentin ! Ce voyage insolite en Argentine vous embarque sur ces terres d’altitude, loin des hommes. Lagunes émeraude, salars argentés, canyons colorés, volcans sombres ou dunes dorées sont l’occasion de nombreuses balades. En contrebas de la grandiose "puna", vallées indiennes, villages coloniaux et vignobles apportent de la douceur à ce voyage rare, taillé pour les défricheurs de nouveaux horizons !

Points forts

• Grande traversée de la puna argentine, altiplano grandiose et sauvage
• Randonnées dans des paysages époustouflants
• Une vie indienne intense et de beaux villages coloniaux

Les plus Tirawa

• Soirée tango à Buenos Aires en fin de voyage
• Toutes les entrées des sites visités incluses

Niveau

Modéré 9/20 Voir le tableau des niveaux  7 jours de balades ou randonnées, sans grande difficulté, avec des dénivelés faibles et des étapes moyennes de 3h/4h de marche. En revanche, les trajets sur des pistes parfois difficiles, l’éloignement et les cinq jours en altitude (nuits entre 3300 et 3750 m) exigent une bonne condition physique pour profiter pleinement de ce voyage.

J1 : Vol au départ de Paris

Vol de nuit à destination de Buenos Aires.

Départ de province possible (selon disponibilité et moyennant un supplément de 90 € minimum - n’hésitez pas à nous consulter).

J2 : Arrivée Buenos Aires, visite

Arrivée dans la matinée. Accueil par notre guide francophone et transfert à l’hôtel. Après le déjeuner, demi-journée de visite de la capitale argentine, la ville la plus européenne d’Amérique du Sud. Départ pour le quartier chic de la Recoleta avec ses nombreuses maisons coloniales, anciennes demeures de personnages historiques, actuellement habitées par de puissantes familles argentines. Arrêt obligé dans la luxueuse galerie commerciale Pacifico, avec son architecture à la française datant de 1889, ses plafonds voûtés et ses magasins luxueux. Ce superbe ensemble est l’un des lieux favoris des argentins. Poursuite au cimetière de la Recoleta où reposent de nombreuses célébrités, écrivains et hommes politiques. La sépulture la plus connue et la plus vénérée est la tombe d’Evita Peron, légendaire femme et muse du président Peron. Traversée vers le secteur des antiquaires de San Telmo et balade dans ses ruelles pavées. Poursuite dans le quartier populaire de la Boca, avec ses maisons en tôles colorées et le fameux stade de la "bombonera" qui a révélé Diego Maradona. En fin de journée, il fera bon se détendre sur les nouveaux quais de Puerto Madero. Retour à l'hôtel avant d'aller dîner en ville.

Hébergement : Hôtel Two ou équivalent
Repas : LD
Heures de marche : 2h

J3 : Vol > Salta (1180 m), visite

Ce matin, départ pour l'aéroport de Buenos Aires et vol à destination de Salta, la ville la plus animée du Nord-Ouest argentin. Fondée le 16 avril 1582 par Hernando de Lerma, les maisons de style colonial côtoient les édifices modernes. L'après-midi est consacrée à une visite de cette cité aussi charmante qu'animée. Déambulation autour de la place du 9 juillet, coeur historique de la ville. Visite de la cathédrale (qui abrite les cendres du général Martin Miguel de Güemes, héros de l'Indépendance) et du « Cabildo » (ancien hôtel de ville qui abrite le musée historique du Nord) avant de monter en téléphérique au sommet du cerro San Bernardo pour un magnifique panorama sur la cité et ses environs. Descente en véhicule et découverte des quartiers de Rio Vaqueros, quebrada de Castellanos, Lesser et San Lorenzo. Notre journée s'achève au passionnant musée MAAM (Musée Archéologique de Haute Montagne) créé après la découverte en 1999 de momies de 3 enfants incas retrouvées au sommet du volcan Llullaillaco, à plus de 6700 mètres d’altitude !

Hébergement : Hôtel Antiguo Convento ou équivalent
Repas : BL
Heures de marche : 2h

J4 : Salta > Cachi (2340 m), rando > Torreon

Ces 3 prochains jours sont consacrées aux vallées Calchaquies, l’une des régions les plus attirantes d’Argentine, avec ses paysages colorés, ses villages indiens et une belle architecture coloniale. Départ pour le village indien de Cachi. Toute la journée, nous suivons une route sineuse, environnée des paysages spectaculaires du Nord-Ouest argentin, propices à de nombreux arrêts. Le premier a lieu à Maray, point de départ d'une agréable randonnée vers le sommet du Torreon pour jouir d'une vue imprenable sur la Cuesta del Obispo. C'est la plus belle randonnée des environs de Salta. Le sentier suit un ancien chemin inca, au cœur d’une vallée verdoyante, encadrée de roches colorées. Poursuite dans un canyon rocheux en direction de la montagne Torreon de la Cuesta. Observation possible du vol majestueux des condors qui nichent en nombre sur cette montagne. Pique-nique en chemin. De retour au véhicule, nous poursuivons notre trajet à travers les montagnes désertiques et colorées de la région, escaladant les pentes du col Piedra del Molino (3600 m) avant de dévaler la "quebrada" (vallée) de Escoipe, gorge encaissée où les forêts verdoyantes contrastent avec la couleur ocre de la terre et les montagnes pelées de la Cuesta del Obispo. Dernière splendeur avant d'arriver à Cachi : la traversée du Parc National Los Cardones, terre aride hérissée de cactus candélabres. Une fois installé à l'hôtel, balade à pied dans cet adorable village avec ses maisons basses blanchies à la chaux et ses ruelles pavées. Découverte de l’église San José, construite au XVIIIème siècle et remarquable par son toit sculpté en bois de cactus. Visite du petit musée archéologique qui présente de très belles collections de céramiques d’époque pré-inca (notamment de la culture Santa Maria) et inca.

Transfert : 2h30/160km
Hébergement : Hôtel Casa de Campo La Paya ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 4h

J5 : Cachi > Molinos (2040 m), rando > Gorges d’Acsibi

Ce matin, départ pour la Finca (ferme) Montenieva. Nous sommes reçus par la famille Alban qui nous accueille dans sa maison à Seclantas pour nous raconter son histoire et celle de la vallée. Si nous sommes ici, c'est que sur leurs terres, cette famille possède un joyau naturel, la gorge Acsibi. Cette vallée privée que nous allons parcourir à pied n'est ouverte aux visiteurs que depuis 2010. Après 1h de trajet en 4x4, nous commencons à arpenter ce désert de rochers colorés aux formes extravagantes. Ce lieu est un émerveillement de tous les instants. Pique-nique en chemin. L'après-midi, nous reprenons la route des "Vallées Calchaquies", poursuivant plein Sud vers Molinos, un autre bourg colonial plein de charme. Fondé au XVIIème siècle par les espagnols, abritant comme son nom l'indique de nombreux moulins, ce village servait de relais de poste et d'étape pour les caravanes parcourant les pistes andines entre le Chili et Salta. Au hasard de ses ruelles, découverte d'une belle église restaurée du XVIIème siècle. Nous nous installons pour la nuit à l'hacienda Molinos, résidence du dernier gouverneur de la ville de Salta, aujourd'hui transformée en hôtel confortable et plein de charme.

Transfert : 1h30/50km
Hébergement : Hacienda Molinos ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 2h30

J6 : Molinos > Cafayate (1620 m), balade > Quebrada de las Conchas

Nous quittons Molinos pour rejoindre la Quebrada de las Flechas, désert de quartz taillé en milliers de flèches. Ce paysage lunaire laisse place aux dunes blanches de Medanos puis aux vignobles annonçant la proximité de Cafayate. Cette petite ville, capitale des vallées Calchaquies, est connue pour la douceur de son climat, la gentillesse de ses habitants et ses « bodegas » (propriétés viticoles) à 2600 m d’altitude ! Nous partons découvrir les ruelles et la place centrale de Cafayate avant de déjeuner en ville. L'après-midi, court trajet vers la Quebrada de las Conchas, une gorge de 70 km de long enserrée de parois de grès taillées par les éléments. Sans aucun doute, l'un des paysages les plus spectaculaires du Nord-Ouest argentin. De courtes marches sont possibles dans ce décor grandiose aux formes évocatrices : l’amphithéâtre, la gorge du Diable, le crapaud … Retour pour la nuit à Cafayate.

Transfert : 2h30/115km
Hébergement : Hôtel Killa Cafayate ou équivalent
Repas : BL
Heures de marche : 1h30

J7 : Cafayate > Site archéologique de Quilmès > El Peñon (3400 m)

Au coeur des Andes, à cheval sur l'Argentine, le Chili et la Bolivie, se trouve l'altiplano. Un territoire d'altitude, sauvage, grandiose, plus souvent parcouru par les vigognes (camélidés sauvages apparentés aux lamas) qu'habité par les hommes. Pendant 6 jours, en 4x4 et à pied, nous allons arpenter la "puna" (hauts plateaux) argentine, à la découverte de ses trésors naturels et de sa faune sauvage. Sous nos yeux apparaîtront des salars étincélants, des lagunes aux couleurs fantasques, des roches colorés, sculptées par l'érosion et des volcans sombres, aux formes hiératiques. Départ matinal en empruntant la mythique route 40 qui traverse l'Argentine du Nord au Sud, courant parralèllement aux Andes sur près de 5000 km. Premier arrêt sur le site archéologique de Quilmès. Visite de cette immense cité, fondée au XIème siècle par les Indiens Quelmes, qui résistèrent aux incas avant d'être vaincus par les conquistadors espagnols. De structure labyrinthique, cette ville, qui a compté jusqu'à 5000 habitants, fût édifiée en étages sur les flancs d’une colline. Rapidement, le goudron laisse place à la piste. Nous prenons de l'altitude et pénétrons dans la "puna". Nouvel arrêt à la laguna Blanca, un lieu idéal pour observer la faune locale : vigognes, ñandous (autruche andine), flamants ... Encore quelques kilomètres et nous arrivons à El Peñon où nous passons les 2 prochaines nuits. Dîners sur place.

Transfert : 8h/440km
Hébergement : Hôtel El Peñon ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 1h
Etape de 440 km dont 175 de piste à travers la puna.

J8 : Balade > Campo Piedra Pomes (3400 m) > Laguna Grande

Sans doute l’une des journées les plus spectaculaires du voyage ! Départ pour le site de Campo de Piedra Pomez, qui signifie littéralement "le champ de pierres ponces". C'est un lieu étrange, envoutant, qui mélange sable et chaos rocheux créé par l’explosion d’un volcan ; le vent se chargeant ensuite de sculpter ces roches tendres. Première marche au cœur d’un système de grandes dunes puis randonnée dans un champ de pierre aux formes étranges … Pique-nique en plein nature dans cet extraordinaire paysage lunaire. L'après-midi, nous nous approchons du volcan Carachi Pampa (3393 m), dont la silhouette noire et arrondi trône à l'arrière-plan du champ de pierres ponces, puis traversons un salar et une étendue sablonneuse pour observer de plus près la lagune de Carachi. Retour à El Peñon pour la nuit.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel El Peñon ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 2h/3h

J9 : El Peñon > Antofagasta de la Sierra (3370 m), rando > Volcan Galán

Ce matin, nous rejoignons la base du volcan Galán. C'est le point de départ d'une spectaculaire randonnée en traversée de 3 heures au cœur de la Puna « catamarqueña ». Nous commencons par longer la laguna Grande. Ce lac salé, situé à 4150 m d’altitude, est un sanctuaire pour de nombreux oiseaux, notamment différentes espèces de flamants roses. Puis, nous atteignons le cratère du volcan Galán (4900 m). D'une dimension spectaculaire (40 km de diamètre), il abrite la lagune Diamante et le Cerro Galán. Pique-nique dans ce cadre enchanteur. De retour au véhicule, nous reprenons la piste jusqu'à atteindre Antofagasta de la Sierra, notre étape pour la nuit.

Transfert : 1h20/60km
Hébergement : Hôtel Pueblo del Sol ou équivalent
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J10 : Antofagasta de la Sierra > Salar d'Arizaro > Tolar Grande (3530 m)

Poursuite de notre périple au coeur de la Puna. Traversée de la vallée Vega Colorada, habitat de la faune locale (lamas, alpagas, autruches andines et vigognes). Passage d'un col à 4200 mètres ; vue superbe sur le volcan Antofalla (6100 m). Une fois traversé un lac salé, nous arrivons à Antofalla, spectaculaire exemple d’oasis au cœur de la puna. Tout comme Antofagasta de la Sierra, ce bourg était une importante étape pour les caravanes de lamas car il connectait le versant oriental des Andes avec l’oasis de San Pedro de Atacama, sur le flanc ouest. Aujourd’hui, une petite communauté de 60 personnes, tous bergers, vivent toujours sur ces terres. A proximité, nous découvrons le site Ojos del campo, petites lagunes de couleur bleue ou rouge. L'après-midi, traversée du salar d'Arizaro, le plus vaste désert de sel d’Argentine avec ses 2000 km2. Magnifiques vues sur les volcans Socompa (6051 m) et Llullaillaco (6739 m). Ce sommet est devenu célèbre en 1999, lorsqu’une expédition du magazine National Geographic a découvert au sommet les corps momifiés de 3 enfants offerts en sacrifice aux dieux. Ces momies (que nous avons vues à Salta au musée MAAM) sont le témoignage qu’au XVe siècle, les Incas montaient déjà régulièrement à plus de 6000 m d’altitude ! Le nom d'Arizaro, « cimetière de vautours », fait référence à une époque où ces lieux désolés étaient traversés par des caravanes d’animaux (lamas, vaches et chevaux) chargés de marchandises empruntant les sentiers incas qui quadrillaient la région. Arrêt au cœur du salar pour découvrir un spectacle naturel insolite, le cône d’Arita, triangle de lave noire posé sur le désert blanc ! En fin d’après-midi, arrivée à Tolar Grande, étonnant village fantôme, construit sur les bords du Salar, et traversé par les rails abandonnés du train des nuages. Ce lieu offre des vues uniques sur le côté ouest de la Cordillère avec ses volcans dépassant les 6000 m d’altitude. 

Transfert : 8h/315km
Hébergement : Hôtel Casa Andina ou équivalent
Repas : BL
Heures de marche : 1h

J11 : Tolar Grande > San Antonio de los Cobres (3750 m)

Ce matin, en quittant Tolar Grande, découverte du site poétiquement appelée Ojos del Mar, « les yeux de la mer » ! Il s'agit de trous d'eaux émeraude, aux eaux cristallines, contenant des stromatolites partiellement fossilisés. Ces organismes cellulaires de quelques millimètres de long, vieux de 3,5 milliards d'années, sont à l'origine de la formation de la roche calcaire. Nous reprenons la piste, qui s’enfonce au cœur d’une nature sauvage et intacte, et longeons le "salar del diablo". Arrêt pour marcher au cœur du Désert du Labyrinthe, dune fossilisée il y a plus de 10 millions d’années. Monde étrange de collines érodées, de couleur chocolat, prenant des formes changeantes. Passage à la formation de la Cathédrale avant d’arriver au point de vue des « 7 curvas » pour une vue d’ensemble sur ce désert. Si le temps le permet, nous découvrons le Salar de Pocitos avant de rallier le petit hameau de Santa Rosa de los Pastos Grandes. Une fois traversé le col Abra de Gallo (4630 m), descente sur San Antonio de los Cobres (3774m). Déjeuner dans ce village du bout du monde, entouré de montagnes. L'après-midi, nous partons admirer la construction métallique du viaduc de la Polvorilla, célèbre pont sur lequel passe le "Train des Nuages" qui relie Salta à la frontière chilienne. Retour pour la nuit à San Antonio.

Transfert : 5h30/195km
Hébergement : Hôtel Las Nubes ou équivalent
Repas : BL
Heures de marche : 1h

J12 : San Antonio de las Cobres > Salar Salinas Grandes (3410 m) > Purmamarca (2330 m)

Loin des hommes, c’est notre dernier jour dans le monde sauvage de la Puna avec ses beautés rudes et étranges où le vent, le soleil et le froid ont sculpté des paysages fantasmagoriques. Nous retrouvons la route 40 (emprunté au début de notre traversée) et roulons jusqu'au salar de salinas Grandes, vaste étendue blanche qui contraste fortement avec le ciel bleu pur. Nous sommes au milieu d’un des plus grands déserts de sel d’Argentine (1200 km2). Visite d'une mine de sel et pique-nique sur place. Par une piste sinueuse, nous atteignons le col de Lipán à 4170 m. Il ne nous reste plus qu'à descendre sur le minuscule village de Purmamarca, blotti au pied du « Cerro de los Siete Colores », la montagne aux sept couleurs ! Après la rudesse de la puna, qu'il est bon de s'installer pour 2 nuits dans un hôtel confortable et de charme. 

Transfert : 5h30/255km
Hébergement : Hôtel Spa Casa de Adobe ou équivalent
Repas : BL
L'étape du jour fait 255 km dont 120 de piste.

J13 : Balades > Purmamarca et Quebrada de Humahuaca

Ce matin, courte marche pour approcher et surtout admirer la montagne aux 7 couleurs, stratifiée de couleurs éclatantes, un véritable arc en ciel minéral. Retour à Purmamarca. Balade dans les rues tranquilles de ce petit village indien et visite de la très belle église coloniale Santa Rosa de Lima. Après le déjeuner, première découverte de la Quebrada de Humahuaca, classée Patrimoine de l'Humanité par l'Unesco. C'est l'occasion d'effectuer une balade à pied sur les sentiers sillonnant la vallée d'Ocumazo et ses environs. En fin d'après-midi, lorsque les couleurs sont les plus belles, nous rejoignons le mirador de la serrania d’Hornocal pour admirer ce magnifique cordon montagneux, plissé en une succession de formes triangulaires tandis que la couleur de la roche passe par toutes les nuances de l'ocre, du vert, du jaune et du blanc. Retour pour la nuit à Purmamarca.

Transfert : 2h45/180 km
Hébergement : Hôtel Spa Casa de Adobe ou équivalent
Repas : B
Heures de marche : 2h

J14 : Quebrada de Humahuaca, balade > Tilcara (2460 m). Route > Salta

Départ plein Nord pour la quebrada de Humahuaca, large vallée descendant des hauts plateaux boliviens qui de tout temps a servi de voie ancestrale de passage et de commerce pour les caravanes sillonnant les Andes. Encadrée de canyons et montagnes rougeoyantes, cette vallée, où bat fort l'âme indienne de l'Argentine, égrène ses villages coloniaux (aux ruelles pavées et maisons en pisé), habités par une population indienne vivant d'agriculture et d'élévage et de belles églises coloniales en adobe remplacant le bois par le cactus ! Arrêt dans le village indien de Tilcara, connu pour sa forteresse précolombienne énigmatique et joliment restaurée. Balade dans les environs en compagnie d’une caravane de lamas pour revivre les temps passés, lorsque la région faisait partie de l’Empire inca et que le commerce battait son plein. Notre marche commence dans l’enclos des lamas situé à Tilcara et suit la rivière Huasamayo qui forme la "Garganta del Diablo" (la gorge du diable). Après 45 mn, nous arrivons au pied d'un joli canyon. Déjeuner sur place avant de rentrer à Tilcara. En fin d'après-midi, nous prenons la route de Salta en passant par la ville de San Salvador de Jujuy.

Transfert : 3h/200km
Hébergement : Hôtel Antiguo Convento ou équivalent
Repas : BL
Heures de marche : 3h
Balade de 2h autour de Tilcara et 1h à Purmamarca.

J15 : Vol > Buenos Aires, dîner-spectacle de Tango

Temps libre en attendant notre départ pour l'aéroport de Salta. Envol pour Buenos Aires. Accueil à l'arrivée et transfert à l’hôtel (sans guide, avec chauffeur hispanophone). Quoi de mieux pour finir un voyage en Argentine que de dîner tout en admirant un spectacle de tango !

Hébergement : Hôtel Two ou équivalent
Repas : BD

J16 : Buenos Aires, vol de retour

En fonction de l'horaire du vol retour, temps libre (ou pas) pour flâner une dernière fois à Buenos Aires. Ce sera l’occasion de retourner dans un quartier qui vous a particulièrement séduit ou approfondir votre découverte de la capitale argentine. Environ 4h avant le décollage, transfert à l'aéroport (sans guide francophone, avec chauffeur hispanophone) et envol pour la France.

Repas : B

J17 : Arrivée en France

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.