Trek des Andes à la Sierra Nevada
Colombie CO 202 Trekking

Trek des Andes à la Sierra Nevada en Colombie avec rencontres des communautés Koguis

16 jours - 9 jours de marche 4 à 8 pers. Soutenu 12/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Formidable barrière montagneuse traversant toute l’Amérique Latine, les Andes naissent en Colombie avant d’achever leur course dans les eaux glacées de Patagonie. Au cœur du pays, les Andes se divisent et là, dans la Cordillère Centrale, un joyau naturel existe, le parc national Los Nevados. C’est dans ce cadre majestueux que nous partons pour un premier trek de 5 jours, entre frailejones, lande d'altitude et volcan enneigé flottant au-dessus de la forêt tropicale. Les Andes poursuivent leur course à travers la Colombie. Dernier rempart avant de plonger dans la mer Caraïbe, la Sierra Nevada de Santa Marta abrite le plus haut sommet du pays, le pic Colon (5775 m), toisant la mer de sa cime enneigée. Dans ce massif, couvert de plantations de café et de forêt tropicale, vivent les indiens Koguis. Pendant 3 jours, nous irons à leur rencontre, séjournant dans 2 communautés. Accompagnés de leurs mamos (chef spirituel), ce séjour sera l'occasion d'une plongée dans leur culture et de rencontres enrichissantes. Pour finir, d’autres randonnées nous attendent au bord des Caraïbes sur les plus belles plages de sable blanc de Colombie, sans oublier le joyau colonial de Carthagène. Soif d'inattendu, de rencontres fortes et de paysages spectaculaires ? Bouclez votre sac et partez sur les chemins des Andes tropicales de Colombie.

Points forts

• Un trek inédit, entre forêt tropicale et sommet glaciaire
• Un trek à la rencontre des indiens koguis
• Une dimension culturelle avec Bogota et Carthagène, joyaux coloniaux
• Une fin en douceur au bord des Caraïbes

Les plus Tirawa

• Un groupe limité à 8 participants
• Un hébergement confortable, parfois de charme, en dehors des treks
• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)
• Des vols intérieurs pour éviter de longs déplacements terrestres
• Un caisson hyperbare

Niveau

Soutenu 12/20 Voir le tableau des niveaux  Un voyage résolument sportif avec 9 jours de marche, alternant 2 treks de 5 et 3 jours avec des balades en ville et 1 randonnée à la journée en bord de mer. Dans le parc national Los Nevados, le dénivelé moyen est de 500/800 m avec 2 journées plus soutenues (+1000 m). Sans être très haut en altitude, nous passons 3 nuits entre 3300 et 3800 m. Le point culminant (facultatif) est à 4700 m (4300m obligatoire). Le second trek - dans la Sierra Nevada de Santa Marta - est plus tranquille afin laisser du temps pour la rencontre avec les indiens koguis. Une bonne forme physique est indispensable pour profiter pleinement du voyage.

J1 : Vol Paris > Bogota (2600 m)

Vol au départ de Paris. Arrivée en fin d’après-midi à Bogota, capitale du pays située à 2600 m d’altitude. Accueil à l'aéroport par notre guide francophone et court trajet pour rejoindre notre hébergement. Nous nous installons dans un hôtel colonial du centre historique dans le quartier de la Candelaria. Dîner à proximité.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel colonial
Repas : D
Départ de province possible moyennant supplément (mini 80 €) et selon les disponibilités. Nous consulter à la réservation.

J2 : Bogota, visite. Vol > Pereira (région du café). Route > Sanctuaire Otún Quimbaya (1870 m)

Ce matin, visite de la capitale colombienne. Balade à pied dans la Candelaria, le quartier colonial de Bogota. Ses ruelles pavées et ses maisons colorées en font un lieu plein de charme. Nous découvrons les places Bolivar et Toros, de belles églises coloniales et d’autres monuments historiques. En chemin, visite du captivant Musée de l'Or qui présente la plus grande collection d’objets en or précolombiens. Déjeuner dans un restaurant du centre historique. Ce sera surement l'occasion de goûter la bandeja paisa (plat typique de la région d'Antioqua ; très copieux, il comprend saucisse, haricots rouges, riz, oeufs, galette de maïs et lard !). En début d’après-midi, nous prenons un vol à destination de Pereira. Changement radical d'ambiance ! Nous atterissons au cœur de l’Eje Cafetero, la région du café, destination emblématique de la Colombie, avec ses collines verdoyantes, parsemées de fincas (fermes) et de plantations de café. Départ immédiat pour le sanctuaire de la faune et de la vie sauvage d’Otún Quimbaya. Adossée aux Andes, cette réserve naturelle s'étage entre 1800 et 2400 m d'altitude, sur les bord du rio Otun. Différents sentiers permettent de parcourir la forêt tropicale ou longer la rivière, tout en observant de nombreuses espèces d'oiseaux. Installation pour la nuit dans le gite du Sanctuaire. Nous profitons d’un dîner et d’une soirée conviviale autour de jeux de société (pour ceux qui le souhaitent !).

Transfert : 2h
Hébergement : Gite
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Le déroulement de cette journée est dépendant des horaires du vol intérieur.

J3 : Marche > Parc Régional Naturel d’Ucumari (2520 m)

Ce matin, nous embarquons à bord d'une "chiva" pour une heure de piste jusqu’au site de La Cedral. Trajet folklorique dans ce bus de campagne typique et coloré. C'est le point de départ d'une randonnée (3h) dans le parc régional naturel d’Ucumari. Etablie en lisière ouest du parc national Los Nevados, cette réserve de poche (42 km2) mélange dense forêt tropicale et reliefs accidentés autour du cours moyen de la rivière Otun. Elle a été créé pour protéger le cadre naturel et les nombreux oiseaux qui y vivent (plus de 185 espèces y ont été recensées !). Avec un peu de chance, nous entendrons le cri puissant des singes hurleurs roux qui vivent dans les grands arbres de la forêt. Arrivée en fin de matinée au refuge La Pastora (2520 m d’altitude) et déjeuner sur place. Dans l’après-midi, nous effectuons une marche d’acclimatation jusqu’à 2800 m d’altitude (2h) en suivant un sentier qui nous immerge dans la végétation unique de la région. La marche est agréable dans ce paysage bucolique de collines verdoyantes. Retour au refuge. Après le dîner, quoi de mieux que de passer la soirée autour de la cheminée.

Transfert : 1h
Hébergement : Refuge
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +650 m
2 randonnées de 3h et 2h pour un dénivelé cumulé de +650 m (450 m + 200 m).

J4 : Trek > Parc National Los Nevados (3300 m)

Ce matin, nous débutons notre trek de 4 jours qui va nous faire traverser le parc national Los Nevados. Les lieux sont sauvages, peu parcourus, donnant l’impression de pénétrer un monde virginal. En fonction de l’altitude, nous traversons une grande variété de paysages. D’abord, la forêt tropicale, dense, verdoyante et parcourue de rivières claires. Vers 3500 m, elle laisse place au paramo. Dans cette lande d’altitude, le regard s’ouvre sur un horizon criblé de lacs aux eaux sombres, de prairies naturelles et d’une végétation naine, souvent endémique. Plus haut, toisant de leur beauté les plateaux vallonnés, trônent les coupoles glacées des hauts sommets. Notre première étape nous mène au refuge El Jordán, à 3300m d’altitude, la marche se déroule à travers la forêt nuageuse d'altitude. Installation pour la nuit dans le refuge. Après le déjeuner, nous repartons pour une balade à la recherche du tapir des montagnes, une espèce unique au monde qui vit jusqu’à 4700 m d’altitude. Fréquentant régulièrement les parages, cet ongulé laisse des traces caractéristiques que nous pourrons certainement suivre. Ceux qui le souhaitent pourront aussi s'initier à la pêche artisanale. Dîner au refuge.

Hébergement : Refuge El Jordán
Repas : BLD
Heures de marche : 7h
Dénivelé : +950 m
Il faut compter 4h/5h de marche jusqu'au refuge et 3h de balade l'après-midi.

J5 : Trek > Parc national Los Nevados (3800 m)

Ce matin, nous repartons en direction du refuge Berlín à 3800m d’altitude. Nous atteignons une altitude où commence à se demarquer l’écosystème du paramo. Ce biotope de landes et zones humides de haute montagne possède une grande biodiversité. Nous arpentons ces paysages étonnants, de plateaux ondulés, et zigzaguons entre les majestueux "frailejones". Ce nom dérive du mot espagnol "fraile", le moine. Effectivement, leur ressemblance est frappante avec une procession de pénitents ! Ces plantes endémiques du paramo croissent lentement (quelques centimètres par an pour atteindre à l’âge adulte une taille de quelques mètres). Elles sont cousines des séneçons que l’on trouve sur les pentes du Kilimanjaro, en Tanzanie. Cette journée dans l’écosystème du paramo sera l’occasion pour votre guide de vous parler de la flore unique de ce lieu et de son importance pour les ressources en eau du pays. Une fois arrivé à l'étape, fin de journée libre pour découvrir les alentours du refuge. Nous pourrons également échanger avec nos hôtes et en apprendre plus sur le quotidien des paysans de la région.

Hébergement : Refuge Berlin
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +900 m
Dénivelé : -400 m

J6 : Marche > Paramillo del Quindio (4700 m) > Refuge La Argentina (3300 m)

Nous sommes désormais bien acclimatés alors qu'aujourd'hui se profile la grande journée de marche de notre trek. L'objectif est d'effectuer en traversée l'ascension du Paramillo del Quindio, plus haut sommet non glaciaire du parc à 4700 m d’altitude. Sans être difficile, son ascension se mérite et prend environ 4h. En prenant de l’altitude, la vue devient spectaculaire sur les "humedales", ces zones humides qui donnent naissance à la rivière Cardenas. Du sommet, nous tutoyons du regard le volcan Tolima, deuxième plus haut sommet de la chaîne avec ses 5215 m, coiffé par une superbe coupole glaciaire. Peut-être apercevrons-nous des alpinistes redescendant de sa cime… La descente s’effectue par un autre chemin, le long du versant sud-ouest, afin de rejoindre notre prochain refuge de montagne à 3300 m d'altitude.

Hébergement : Refuge La Argentina
Repas : BLD
Heures de marche : 7h/8h
Dénivelé : +900 m
Dénivelé : -1400 m
Une alternative sera proposée pour les personnes ne souhaitant pas effectuer l’ascension ou si les conditions météo l'exigent. Marche de 6h à la base du Paramillo, au milieu des humedales et des forets de frailejones avant de rejoindre notre refuge. Cette option nous fait passer à 4300 m et enlève 400 m de dénivelé, positif comme négatif.

J7 : Trek > Vallée de Cocora (2400 m). Route > Salento (1990 m)

Dernier jour de marche. Il est temps de quitter le parc national Los Nevados, citadelle naturelle si importante pour l’alimentation en eau des régions environnantes. Rapidement, nous atteignons le rebord des hauts plateaux. Une longue descente démarre. Progressivement, la végétation se fait plus dense. En perdant de l’altitude, nous pénétrons une épaisse forêt tropicale. La profusion de fleurs - notamment des orchidées - apportent des éclats de couleurs dans le vert omniprésent. Souvent des lambeaux nuageux s’accrochent aux arbres créant une ambiance envoutante et mystérieuse … Nous longeons ensuite une rivière, la traversant à maintes reprises en empruntant des passerelles suspendues. Finalement, nous quittons la forêt nuageuse pour déboucher dans les pâturages de la Vallée de Cocora. Un lieu hors du commun avec ses vaches paissant dans des prairies piquetées de palmiers graciles, le fameux Palma de Cera, l’arbre national de Colombie. Mentionnée pour la première fois par Humboldt en 1801, la présence de palmiers en montagne (le plus haut du monde avec ses 60 m de hauteur) confère au paysage une dimension surréaliste. Nous quittons notre équipe de muletiers pour embarquer dans des jeeps Willys, véhicules datant de la 2nde guerre mondiale devenus un symbole de la région du café. Arrivée dans l’après-midi à Salento. Après une douche chaude bien méritée, nous aurons la fin de journée libre pour déambuler dans ce village colonial animé. Il faut dire qu’avec ses maisons basses aux portes colorées et ses boutiques d'artisanat, Salento est un lieu plein de charme et l'endroit idéal pour faire des emplettes. Diner dans le village et nuit dans un hôtel colonial.

Transfert : 0h30
Hébergement : Hôtel colonial
Repas : BLD
Heures de marche : 7h/8h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -1000 m

J8 : Région du café. Vol > Santa Marta, route > Parc national Tayrona

Dernière réveil au cœur de l’Eje Cafetero, la région du café, avant de rejoindre l’aéroport de Pereira (1h30 de route) pour prendre un vol à destination de Santa Marta. A l’arrivée, changement radical d’ambiance ! Le vert de la forêt cède la place au bleu turquoise de la mer des caraïbes. La fraîcheur des Andes est oubliée devant l’air tiède baignant la côte. Poursuite vers le parc national côtier de Tayrona (1h de route). Nous nous installons pour deux nuits dans un lodge de charme, près de l’entrée orientale du parc. Notre hébergement est construit sur une colline dominant la mer. Il s'agit d'une ancienne demeure familiale, appartenant à une artiste et dessinée par un célèbre architecte colombien, d'où cette sensation d'être accueillis chez des amis. Quoi de mieux pour finir la journée que d'aller se balader sur la plage privée de l'hôtel, qui étire son sable blanc entre la mer Caraïbe et l'embouchure de la rivière Piedras ... Dîner sur place.

Transfert : 2h30
Hébergement : Lodge de charme
Repas : BLD
Le vol entre Pereira et Santa Marta fait escale à Bogota. Déjeuner léger (salade, sandwich) à l’aéroport de Bogota. Le déroulement de cette journée peut varier selon les horaires du vol intérieur.

Attention, du fait de courants violents, la baignade est déconseillée sur la plage de l'hôtel.

J9 : Parc National Tayrona, rando et baignade

Magnifique journée de randonnée et baignade dans la partie orientale du Parc Tayrona. Ce lieu magique, situé entre les montagnes, la forêt tropicale et la mer, abrite les plus jolies plages de sable blanc du pays. Mais, un peu de patience ... Nous commençons par l'intérieur des terres, traversant une belle forêt tropicale, pour atteindre le site archéologique de Pueblito, ruines d’un village Tayrona précolombien. Poursuite vers la côte et déjeuner dans un restaurant en bord de plage. L'après-midi, balade de plages en criques. Nous commençons par le cap San Juan del Guia, bordé d’une magnifique baie de sable blanc entourée d'immenses roches volcaniques. Poursuite vers la plage La Piscina, idéale pour la baignade et le snorkeling. Nous dépassons la jolie crique La Aranilla, bordée de gros rochers et quittons le parc à Cañaveral. Retour à notre lodge de charme pour la nuit. Dîner sur place.

Transfert : 0h20
Hébergement : Lodge de charme
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +110 m
Dénivelé : -110 m
Chaque année, généralement en février, le parc Tayrona est fermé à la demande des communautés indigènes qui habitent Tayrona : les Wiwas, les Arhuacos, les Koguis et les cankuamos, pour qu’elles puissent faire des cérémonies rituelles sur la plage et ramasser les coquillages sacrés qui servent à la fabrication du « Mambe ». Il s’agit d’un mélange de feuilles de coca, chaux et coquillages broyés qu’ils introduisent dans un récipient fait en calebasse appelé « Poporo », un élément sacré que les hommes portent en permanence. Lorsque le parc est fermé, une balade alternative est proposée pour aller à la rencontre des Arhuacos, l’un des 4 peuples indigènes de la Sierra Nevada, réputé pour la qualité de leur tissage.
La journée se déroulera comme suit :
Nous rejoignons ce matin la communauté de Perico Aguao (1h de route). Un guide communautaire nous reçoit et, après une présentation, c’est parti pour une balade à travers la forêt tropicale jusqu’à la communauté indigène Katanzama (environ 1h de marche). Une fois arrivés, découverte du village en compagnie du chef spirituel (lieux de vie, plantations, cuisine et coutumes des arhuacos). Nous nous réunissons ensuite avec un Mamo (chef spirituel) autour d’un arbre, dans un espace sacré. C’est l’occasion d’échanger avec la communauté et de mieux comprendre leur culture et mode de vie. Déjeuner pique-nique face à la mer. Les personnes intéressées pourront apprendre les techniques de tissage des sacs traditionnels qui ont fait la réputation de cette communauté. Nous rejoignons ensuite les plantations et plantons un arbre endémique de la région, laissant ainsi une trace positive de notre passage (la plantation n’est possible que si la phase de la lune correspond, en relation avec les croyances arhuacas). Dans l’après-midi, retour à notre hôtel.

J10 : Tayrona > Sierra Nevada, marche

Tôt ce matin, nous prenons la direction de la Sierra Nevada de Santa Marta. Ce massif qui tombe littéralement  dans la mer Caraïbe est couvert de forêt tropicale dans ses premières pentes et coiffé de glaciers dans ses hauteurs. Il abrite les plus hautes montagnes de Colombie, notamment le pic Colon, point culminant du pays à 5775 m. Cette chaîne montagneuse est aussi la terre des indiens koguis. Nous allons passer 2 jours en leur compagnie pour découvrir un peuple attachant qui a su garder intacte sa culture et son mode de vie. Pour l’heure, nous roulons à travers les bananeraies jusqu’à Palmor, capitale du café de la région. Changement de véhicule ; poursuite en 4x4 jusqu'à 1200m d’altitude. C'est parti pour 3 jours de randonnée, d'immersion et de rencontres avec les paysans et indiens de la Sierra. Il nous faut 2h de marche pour arriver à la finca "ferme" El Betel située à 1700 m d’altitude. Cheminement agréable et bucolique au milieu des bananeraies et plantations de café. Une fois installé, fin d’après-midi libre. La soirée sera l'occasion de discussions avec le guide et les habitants de la finca sur la vie locale et le contexte régional. Dîner et nuit sur place.

Transfert : 5h30
Hébergement : Finca El Betel
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Dénivelé : +500 m
4h de route pour rejoindre Palmor et 1h30 de piste jusqu'au point de départ de la randonnée.

J11 : Sierra Nevada de Santa Marta, trek et rencontre avec les Koguis

Pendant 2 jours, nous vous proposons une expérience unique, de rencontre avec la communauté Kogui. Le cadre dans lequel ils vivent est spectaculaire. Nous sommes sur les pentes de la Sierra, au cœur de la forêt tropicale et environnés de cascades. On comprend leur attachement à vivre en harmonie avec cette nature et à protéger ce lieu. La communauté Kogui qui nous accueille est l’une des 4 vivants aujourd'hui dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Leur origine remonte à la civilisation Tayrona qui vivait dans les basses terres, proches de la mer. Souhaitant farouchement préserver leur culture et mode de vie, les Koguis vivent normalement à part du monde. Notre équipe a noué des contacts particuliers avec eux, ce qui nous permet aujourd’hui de vous proposer cette rencontre, dans 2 communautés différentes. Ainsi, l’expérience que nous vous proposons est aussi authentique que rare et permet de supporter un certain inconfort. Départ matinal pour rejoindre le village Kogui de Gungulaja. Randonnée de 3h, à travers les plantations de café, lulo (fruit tropical), les fermes d’élevage et cultures de plantes médicinales de la région. En chemin, agréables points de vue sur les paysages environnants mêlant montagnes, rivières, vallées, cascades et huttes indigènes des koguis. Nous suivons la vallée de Navashijue jusqu'à atteindre le petit village indigène de Gungulaja. Arrivée en fin de matinée pour le déjeuner. Le Mamo (chef spirituel dans la communauté Kogui) nous accueille et nous invite à découvrir son village. Premiers moments de partage et d’introduction à la culture indigène des koguis. Une petite cérémonie permettra de s'emplir des bonnes ondes de cette montagne sacrée avant de terminer par un bain dans la rivière. De retour au village, nous aurons l’occasion d’interagir avec la population et participer à la vie de tous les jours. Nous passons la nuit dans une maloka (hutte indigène collective) et dormons à la mode locale, dans des hamacs.

Hébergement : Maloka (hutte indigène collective)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h
Les hommes et les femmes sont répartis dans 2 huttes. Couchage collectif, en hamac ou matelas selon l’équipement disponible. Pas de salle de bain ni de toilette. On se lave avec un seau d’eau ou à la rivière et les toilettes sont en pleine nature ! Dormir en hamac demande un temps d’adaptation mais n’est pas si compliqué. Le principe est de dormir en travers pour tendre au plus près de l’horizontale la toile de votre hamac.

J12 : Sierra Nevada de Santa Marta, trek et rencontre avec les Koguis

Les marches prévues dans la Sierra sont volontairement courtes, ce qui nous laisse un maximum de temps pour la rencontre, l'échange et la compréhension de la culture kogui. Ce matin, nous reprenons le chemin de la finca de Betel avant d'obliquer vers Cherua, un autre village Kogui. Arrivée en fin de matinée et déjeuner sur place. L’après-midi, nous parcourons le village en compagnie du Mamo (ou d’un de ses représentants) et échangons avec les habitants, l'occasion d'en apprendre plus sur la cosmovision et leur mode de vie au quotidien. Nous pourrons aussi participer à la fabrication d’artisanat local. Dîner et nuit sur place.

Hébergement : Maloka (hutte indigène collective)
Repas : BLD
Heures de marche : 4h

J13 : Sierra Nevada > Carthagène

Il est l’heure de quitter nos hôtes koguis, en espérant emporter un peu de leur vision du monde. Sur le chemin du retour, baignade dans des piscines naturelles avant de poursuivre vers une finca de café. Le guide nous raconte l’histoire du café et nous détaille les différentes étapes de sa fabrication, de la semence à la mise en sac en passant par la récolte et la torréfaction. L'explication se termine évidemment par la dégustation d'un « tinto », l'expresso local. Nous retrouvons notre véhicule et descendons à Palmor. Peu après, une courte marche nous amène chez un apiculteur. Visite de sa ferme avant un déjeuner sur place. L'après-midi, nous rejoignons Carthagène des Indes, "la perle des Caraïbes", ville chargée d’histoire ; fascinante et enivrante. Installation pour 2 nuits dans un hôtel proche du centre historique. Dîner dans le centre colonial de la ville.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 1h30

J14 : Carthagène, visite

Carthagène est l'une des plus belles villes coloniales d'Amérique Latine, un lieu idéal où il fait bon flâner dans les ruelles étroites, admirer les façades des belles demeures aux balcons ouvragés, se reposer sur les places ombragées ou pousser la porte de l'une des innombrables églises. Ce matin, balade dans les quartiers coloniaux de San Diego et Santo Domingo, l’occasion de retrouver le parfum d’une autre époque, celui des trésors espagnols et des pirates ! Déambulation entre les places de Los Coches, de la Aduana, le parc Bolívar, les places de Santa Teresa et Santo Domingo, les murailles et las Bóvedas. Nous visitons aussi le musée de l’Or, reproduction à petite échelle de celui de Bogota. Après-midi libre pour déambuler à sa guise de la ville et faire des emplettes. Un conseil : allez assister au coucher du soleil dans la mer Caraïbe depuis les murailles ceinturant la vieille ville. Dernier dîner tous ensemble pour célébrer la fin de cette belle aventure.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 4h

J15 : Carthagène, vol de retour

Temps libre en attendant votre transfert à l'aéroport. Vol de retour vers la France.

Transfert : 0h20
Repas : B

J16 : Arrivée Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.