Balade dans le Nord-Ouest Argentin
Argentine AR 505 Voyage Découverte

Voyage dans le Nord-Ouest Argentin. Une découverte confortable du Far-West argentin!

15 jours 4 à 12 pers. Facile 5/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Aux confins du Chili et de la Bolivie, se trouve un joyau méconnu, le Far West argentin. C'est l’Argentine du nord-ouest que propose ce voyage, celle des canyons rouges et des vallées ocre, là où les cactus candélabres montent vers un ciel immense tandis que les vignobles se blottissent dans les creux. De sites archéologiques en villages indiens, de villes coloniales en sites naturels spectaculaires, vous baignerez dans une atmosphère unique. Et pour finir, quoi de mieux qu'une soirée Tango à Buenos Aires, la plus européenne des villes latines.

Points forts

• Le Far West argentin, des paysages désertiques spectaculaires
• Bon équilibre entre splendeurs naturelles et visites culturelles
• Une vision méconnue de l’Argentine : son visage indien

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète + entrées des sites inclus)
• Des hébergements confortables et souvent de charme
• Dîner-spectacle de Tango à Buenos Aires

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  Voyage accessible à tous. Aucune difficulté physique. Nombreuses balades, courtes et faciles, en ville ou sur des sites naturels.

J1 : Vol au départ de Paris

Vol de nuit à destination de Buenos Aires.

Départ de province possible (selon disponibilité et moyennant un supplément de 90 € minimum - n’hésitez pas à nous consulter).

J2 : Arrivée Buenos Aires, visite

Arrivée dans la matinée. Accueil par notre guide francophone et transfert à l’hôtel. Après le déjeuner, demi-journée de visite de la capitale argentine, la ville la plus européenne d’Amérique du Sud. Départ pour le quartier chic de la Recoleta avec ses nombreuses maisons coloniales, anciennes demeures de personnages historiques, actuellement habitées par de puissantes familles argentines. Arrêt obligé dans la luxueuse galerie commerciale Pacifico, avec son architecture à la française datant de 1889, ses plafonds voûtés et ses magasins luxueux. Ce superbe ensemble est l’un des lieux favoris des argentins. Poursuite au cimetière de la Recoleta où reposent de nombreuses célébrités, écrivains et hommes politiques. La sépulture la plus connue et la plus vénérée est la tombe d’Evita Peron, légendaire femme et muse du président Peron. Traversée vers le secteur des antiquaires de San Telmo et balade dans ses ruelles pavées. Poursuite dans le quartier populaire de la Boca, avec ses maisons en tôles colorées et le fameux stade de la "bombonera" qui a révélé Diego Maradona. En fin de journée, il fera bon se détendre sur les nouveaux quais de Puerto Madero. Retour à l'hôtel avant d'aller dîner en ville.

Hébergement : Hôtel Two ou équivalent
Repas : LD
Heures de balade : 2h

J3 : Vol > Mendoza (820 m), visite

Ce matin, départ pour l'aéroport de Buenos Aires en compagnie d'un guide francophone et vol à destination de Mendoza. Située à 824 mètres d’altitude, capitale de la province du même nom, Mendoza est la quatrième agglomération du pays. Bénéficiant d'une magnifique situation au pied des Andes, elle est surtout renommée pour ses vignobles de qualité. Accueil à l'arrivée et transfert à l'hôtel. L'après-midi, découverte de cette agréable ville coloniale en compagnie d'un guide francophone spécialisé dans le vin. Notre balade passe d'une grande avenue à une place ombragée, tandis que les nombreuses terrasses de cafés invitent à un moment de détente. Nous empruntons la rue piétonne Sarmiento, avec ses nombreux cafés où se réunissent chaque midi les « mendocinos » avant de faire la sieste. Puis, nous débouchons dans la rue principale San Martín jusqu’à la Alameda, promenade classique de la ville. Un moment de calme avec la découverte du Parc Général San Martín. Une fois franchies ses élégantes voûtes amenées de France, ce sont 900 hectares de pleine nature, une oasis au coeur de la ville. Pour finir, nous gagnons le sommet du Mont de la gloire où se dresse l’imposante statut du Général San Martín, héros de l'Indépendance. Sur le chemin du retour, nous apercevons l’amphithéâtre Frank Romeo Day où chaque mois de mars depuis 1936 se célèbre la fête nationale des vendanges. Temps libre avant d'aller dîner en ville.

Hébergement : Hôtel Argentino ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J4 : Mendoza > Pont de l'Inca (2800 m) > Barreal (1630 m)

C'est parti pour notre grande traversée du Nord-Ouest argentin qui nous fera découvrir au fil des jours canyons colorés, villages indiens, vignobles d'altitude et ville coloniale. Pour l'heure, nous roulons plein Ouest avec les Andes comme horizon. Premier arrêt pour admirer le lac artificiel né de la construction du barrage de Potrerillos sur la rivière Mendoza. D'une joli couleur turquoise, les eaux retenues servent à arroser les vignobles des alentours. Nous poursuivons par la route internationale 7 jusqu'à Upsallata, charmante oasis au pied des Andes qui conserve encore des vestiges du Chemin de l’Inca comme des postes de contrôle avancés appelés « Tamberías » (lieu d’approvisionnement) qui servaient à développer le commerce entre les tribus locales et les Incas à l'époque. Pour l'anecdote, c'est ici que fut tourné en 1990 le film « 7 ans au Tibet » avec Brad Pitt. En quittant la ville, le paysage change peu à peu et se fait montagneux. Bientôt, le volcan glaciaire Tupungato (6570 m), géant de la Cordillère, se laisse admirer. Arrivée au hameau du Pont de l’Inca, connu au début du XXème siècle pour son hôtel thermal jusqu'à ce qu'une avalanche le détruisit en 1965 à l’exception de sa chapelle et des salles thermales. Aujourd’hui, les ruines offrent un paysage unique. Le Pont de l'Inca est aussi un spectaculaire site avec son arche naturelle qui forme un pont au-dessus de la rivière Vacas. Encore quelques kilomètres et nous atteignons le Parc Provincial Aconcagua. Nous profitons d'un vaste panorama sur l’Aconcagua, plus haut sommet des Andes culminant à 6962 m d’altitude. Redescente à Uspallata avant de nous diriger plein Nord vers Barreal, village oasis paisible, avec ses quelques rues ombragées de peupliers et de saules pleureurs et sa magnifique situation au pied de la très esthétique Cordillère de Ansilta.

Transfert : 5h10/380km
Hébergement : Posada Paso de los Patos ou équivalent
Repas : BLD

J5 : Barreal > Villa Union (1150 m)

Nous roulons toute la journée à travers les Andes, avec les montagnes comme seuls témoins de notre périple. Nombreux arrêts en chemin pour prendre des photos car nous traversons des paysages spectaculaires. Nous traversons les pré-cordillères sédimentaires où l'érosion a façonné des canyons et vallées passant de l'ocre, au rouge ou au gris. Pause notamment au bord du lac de la "Crête des Vents" avant d'escalader les pentes de la "Cuesta del Huaco". L'après midi, arrivée à Villa Union où nous nous installons pour deux nuits. Durant notre séjour, nous aurons certainement l'occasion  de goûter la spécialité locale, la chèvre rôtie appelée "chivito" en espagnol.

Transfert : 5h30/400km
Hébergement : Hôtel Cañon de Talampaya ou équivalent
Repas : BLD

J6 : Découverte > Parcs Ischingalasto (1290 m) et Talampaya

Superbe journée avec la découverte de 2 parcs nationaux. Après un départ matinal, nous commencons par celui de Talampaya dont le nom quechua signifie « la rivière sèche du Tala ». Ce vaste parc ressemble au désert de l’Ouest américain avec ses canyons et ses falaises ocre se découpant dans l’azur du ciel. Découverte, en compagnie d’un guide du parc, d’une faune et d’une flore spécifique : viscaches, renards gris, condors, caroubiers et arums. L'après-midi, nous rejoignons le Parc d’Ischingalasto, plus connu sous le nom de Vallée de la Lune, et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce parc immense recouvre des vallées désertiques entourées de chaînes de montagnes sédimentaires. Il est réputé pour la beauté de ses paysages désertiques (notamment ses formes rocheuses étranges baptisés du nom de : champignon, sous-marin, sphinx… mais surtout pour la présence d’une très grande quantité de fossiles de dinosaures. Balade en véhicule à travers les pistes peu fréquentées du parc et visite du musée exposant une belle collection de fossiles de dinosaures. Il est souvent comparé aux parcs américains de Zion et Arches. Retour à Villa Union en fin de journée.

Transfert : 5h30/380km
Hébergement : Hôtel Cañon de Talampaya ou équivalent
Repas : BLD
Dans le parc de Talampaya, le tour est opéré dans un véhicule du parc en compagnie d'un guide du parc. Il dure environ 3h.
Le tour dans la vallée de la lune se fait dans notre véhicule mais avec un guide officiel du Parc. Il dure environ 2h30.

J7 : Villa Union > Tafi del Valle (2010 m)

Route plein Nord pour rejoindre notre étape du soir, Tafi del Valle. C'est une agréable bourgade, reputée pour la beauté de ses paysages, avec ses montagnes enneigées l'hiver, ses fraîches vallées et ses terres fertiles. Dans l'après-midi, nous arrivons à l'estancia Las Carreras, notre étape pour la nuit. Cette vénérable propriété, l'une des plus anciennes de la vallée Calchaqui, appartenait aux misionnaires jésuites. Depuis le XVIIIème siècle, elle est connue pour sa production de fromages aux fruits secs. Avec plus de 9000 hectares, elle compte aussi un élevage de lamas et un atelier de production de laine. Notre séjour ici sera l'occasion de profiter de la beauté des lieux tout en participant à diverses activités pour découvrir les techniques de tissage ou les secrets de fabrication du fromage local.

Transfert : 8h/670 km
Hébergement : Estancia Las Carreras ou équivalent
Repas : BLD

J8 : Tafi del Valle > Cafayate (1620 m)

Pour rejoindre Cafayate et les Vallées Calchaquies, il nous faut traverser le col del Infiernillo à 3042 m qui fait office de frontière climatique. Le paysage verdoyant laisse place à une terre lunaire, aride et parsemé de cactus candélabre appelé « cardones ». Nous arrivons sur le site archéologique de Quilmès. Visite de cette immense cité, fondée au XIème siècle par les Indiens Quelmes, qui résistèrent aux incas avant d'être vaincus par les conquistadors espagnols. De structure labyrinthique, cette ville qui a compté jusqu'à 5000 habitants, fût édifiée en étages sur les flancs d’une colline. Nous reprenons notre route et atteignons Cafayate, charmante capitale des vallées Calchaquies. La cité est connue pour la douceur de son climat, la gentillesse de ses habitants mais surtout pour ses « bodegas » (propriétés viticoles) à 2600 m d’altitude ! L'après-midi se passe à déambuler dans les rues du centre et autour de la place centrale.

Transfert : 2h10/120km
Hébergement : Hôtel Killa Cafayate ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J9 : Cafayate > Vallées Calchaquies > Cachi (2340 m)

Ces 2 prochains jours sont consacrées aux vallées Calchaquies, l’une des régions les plus attirantes d’Argentine, avec ses paysages colorés, ses villages indiens et une belle architecture coloniale. Couverte de vignobles, la vallée a pris le nom des Indiens habitant là. Peu à peu, le paysage se fait plus désertique notamment lorsque nous traversons la Quebrada de las Flechas, désert de quartz taillé en milliers de flèches qui se dressent dans le ciel azur. Tout au long de la vallée s'égrènent de jolis villages coloniaux et indiens. Premier arrêt à Molinos, un bourg colonial plein de charme. Fondé au XVIIème siècle par les espagnols, abritant comme son nom l'indique de nombreux moulins, ce village servait de relais de poste et d'étape pour les caravanes parcourant les pistes andines entre le Chili et Salta. Au hasard de ses ruelles, découverte d'une belle église restaurée du XVIIème siècle et d'une élégante hacienda (ferme), résidence du dernier gouverneur de la ville de Salta, aujourd'hui transformée en un hôtel confortable et plein de charme. Poursuite vers le paisible village indien de Cachi où nous passons la nuit. L'après-midi, balade à pied dans cet adorable village avec ses maisons basses blanchies à la chaux et ses ruelles pavées. Découverte de l’église San José, construite au XVIIIème siècle et remarquable par son toit sculpté en bois de cactus. Visite du petit musée archéologique qui présente de très belles collections de céramiques d’époque pré-inca (notamment de la culture Santa Maria) et inca.

Transfert : 5h/165km
Hébergement : Boutique Hôtel El Cortijo ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h
L'étape fait 165km dont 138 de piste.

J10 : Cachi > Quebrada de Escoipe > Salta (1180 m)

Départ en véhicule pour la ville de Salta. Toute la journée, nous suivons une route sineuse, environnée des paysages spectaculaires du Nord-Ouest argentin. Nous commencons par traverser le parc national de Los Cardones, terre aride hérissée de cactus candélabres. Poursuite à travers les montagnes désertiques et colorées de la région, escaladant les pentes du col Piedra del Molino (3600 m) avant de dévaler la "quebrada" (vallée) de Escoipe, gorge encaissée où les forêts verdoyantes contrastent avec la couleur ocre de la terre et les montagnes pelées de la Cuesta del Obispo. En début d’après-midi, arrivée à Salta, la ville la plus animée du Nord-Ouest argentin. Fondée le 16 avril 1582 par Hernando de Lerma, les maisons de style colonial côtoient les édifices modernes. La fin de journée est consacrée à une visite de cette cité aussi charmante qu'animée. Déambulation autour de la place du 9 juillet, coeur historique de la ville. Visite de la cathédrale (qui abrite les cendres du général Martin Miguel de Güemes, héros de l'Indépendance) et du « Cabildo » (ancien hôtel de ville qui abrite le musée historique du Nord) avant de monter en téléphérique au sommet du cerro San Bernardo pour un magnifique panorama sur la cité et ses environs. Notre journée s'achève au passionnant musée MAAM (Musée Archéologique de Haute Montagne) créé après la découverte en 1999 de momies de 3 enfants incas retrouvées au sommet du volcan Llullaillaco, à plus de 6700 mètres d’altitude !

Transfert : 4h/155km
Hébergement : Hôtel Patios de Lerma ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J11 : Salta > Salar Salinas Grandes (3410 m) > Purmamarca (2330 m)

Aujourd'hui, nous prenons un peu d'altitude et passons quelques heures sur les hauts plateaux argentins. Appelés altiplano au Chili et en Bolivie, ils sont dénommés "puna" en Argentine. Ce territoire d'altitude, sauvage, grandiose offre des paysages de toute beauté. Salars étincélants, lagunes aux couleurs fantasques, roches colorées et volcans sombres, aux formes hiératiques sont plus souvent parcourus par les vigognes (camélidés sauvages apparentés aux lamas) qu'habités par les hommes. Nous roulons jusqu'au salar de salinas Grandes, vaste étendue blanche qui contraste fortement avec le ciel bleu pur. Nous sommes au milieu d’un des plus grands déserts de sel d’Argentine (1200 km2). En fonction des possibilités, visite d'une mine de sel. L'après-midi, par une piste sinueuse, nous atteignons le col de Lipán à 4170 m. Il ne nous reste plus qu'à descendre sur le minuscule village de Purmamarca, blotti au pied du « Cerro de los Siete Colores », la montagne aux sept couleurs ! Nous nous installons pour la nuit dans un hôtel confortable et de charme. En fin de journée, balade au pied de cette montagne étonnante, stratifiée de couleurs éclatantes, un véritable arc en ciel minéral. Retour à Purmamarca. Balade dans les rues tranquilles de ce petit village indien et visite de la très belle église coloniale Santa Rosa de Lima.

Transfert : 5h/320km
Hébergement : Hôtel Spa Casa de Adobe ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J12 : Purmamarca > Quebrada Humahuaca > Salta (1180 m)

La journée est consacrée à la quebrada de Humahuaca, large vallée descendant des hauts plateaux boliviens qui de tout temps a servi de voie ancestrale de passage et de commerce pour les caravanes sillonnant les Andes. Encadrée de canyons et montagnes rougeoyantes, cette vallée, où bat fort l'âme indienne de l'Argentine, égrène ses villages coloniaux (aux ruelles pavées et maisons en pisé), habités par une population indienne vivant d'agriculture et d'élévage et de belles églises coloniales en adobe remplacant le bois par le cactus ! Sa beauté et son fort intérêt culturel lui ont permis d'être classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. Premier arrêt dans le village indien de Tilcara, connu pour sa forteresse précolombienne énigmatique et joliment restaurée. Ce village préhispanique de la civilisation Omaguaca date de plus de 900 ans. Visite du site et des remarquables collections du musée. Poursuite vers le village de Humahuaca (2950 m) qui a donné son nom à la vallée car il fut l’un des plus importants centre de commerce du Haut Pérou. Flânerie dans le village avant de continuer plus au Nord pour admirer la serrania d’Hornocal, magnifique cordon montagneux, plissé en une succession de formes triangulaires tandis que la couleur de la roche passe par toutes les nuances de l'ocre, du vert, du jaune et du blanc. En fin d'après-midi, nous prenons la route de Salta en passant par la ville de San Salvador de Jujuy.

Transfert : 3h/230km
Hébergement : Hôtel Patios de Lerma ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30

J13 : Salta, vol > Buenos Aires, dîner-spectacle de Tango

Temps libre en attendant notre départ pour l'aéroport de Salta. Envol pour Buenos Aires. Accueil à l'arrivée et transfert à l’hôtel (sans guide, avec chauffeur hispanophone). Quoi de mieux pour finir un voyage en Argentine que de dîner tout en admirant un spectacle de tango !

Hébergement : Hôtel Two ou équivalent
Repas : BLD

J14 : Buenos Aires, vol de retour

En fonction de l'horaire du vol retour, temps libre (ou pas) pour flâner une dernière fois à Buenos Aires. Ce sera l’occasion de retourner dans un quartier qui vous a particulièrement séduit ou approfondir votre découverte de la capitale argentine. Environ 4h avant le décollage, transfert à l'aéroport (sans guide francophone, avec chauffeur hispanophone) et envol pour la France.

Repas : B

J15 : Arrivée en France

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.