Grand Tour de Bolivie
Bolivie BO 602 Voyage Découverte

Visite du lac Titicaca, Salar d'Uyuni, sud Lipez, Potosi, Sucre, région des Yungas

22 jours 4 à 12 pers. Facile 6/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Extensions ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Au cœur du continent sud américain, la Bolivie offre une nature somptueuse et encore vierge. C’est aussi le pays où résonne le plus fort l'âme indienne de l'Amérique latine. Ce grand tour de Bolivie est un voyage exceptionnel au pays des déserts, des lagunes multicolores, des neiges éternelles, de la jungle amazonienne et des peuples indiens.

Points forts

• Des paysages d'exception : lac Titicaca, sud Lipez, Salar d'Uyuni, Yungas ...
• Une grande richesse culturelle entre site pré-inca et villes coloniales
• La visite du marché authentique de Tarabuco
• Le pays le plus authentique d'Amérique latine

Les plus Tirawa

• Toutes les entrées des sites visités incluses dans le prix (120 €)

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Voyage sans difficulté physique. Quelques balades faciles, entre 2 et 5 heures de marche. Il faut néanmoins tenir compte de l'altitude constante (autour de 3800 m d'altitude) et de la fréquence des trajets.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée > La Paz (3600m)

Arrivée sur l’Altiplano à plus de 4000 m d’altitude ! Notre guide francophone nous accueille à l’aéroport. Un peu « essoufflés », nous prenons la direction de La Paz, capitale la plus haute du monde. Dominée par le géant enneigé Nevado Illimani (6 400 m), située dans un cirque de toute beauté, la ville s’étend sur plus de 600 m de dénivelé. Arrêt pour profiter d’un magnifique point de vue : les quartiers pauvres tapissent les pentes de leurs maisons de briques tandis que le centre colonial et les gratte-ciels occupent le fond de vallée. Installation à l’hôtel dans les quartiers coloniaux au bas de la ville à 3 600 m. Fin de matinée libre pour s’acclimater et se reposer. L’après-midi, nous partons à pied de l’hôtel pour découvrir la ville qui possède un charme à nul autre pareil. Joyeusement animée, mêlant architecture coloniale et gratte-ciels, son emblème pourrait être la cholita, femme aymara à la jupe bouffante colorée et son chapeau melon. Notre découverte démarre dans la calle Sagarnaga, surnommée la rue des Sorcières ! A côté des boutiques d’artisanat, de curieux étals exhibent plantes, remèdes de grand-mère et produits censés attirer la bienveillance des esprits aymara (comme des fœtus de lama desséché). Sur la place San Francisco, nous visitons l’église San Francisco, joyau de l’art baroque, puis prenons un peu de hauteur pour nous perdre dans les marchés, l’occasion de découvrir l’extraordinaire diversité des variétés de pommes de terre. Nous poursuivons en téléphérique, façon originale de parcourir la ville et de profiter d’incomparables panoramas sur la cité et les géants de la Cordillère Royale, Huayna Potosi, Mururata et Illimani. Par la rue Jaen, une artère coloniale parfaitement restaurée, nous gagnons la place Murillo, bordée par le palais présidentiel et le Congrès. Retour à l’hôtel avant de dîner en ville.

Hébergement : Hôtel
Repas : LD
Heures de balade : 2h
Selon les rotations aériennes, arrivée possible en fin de journée. Dans ce cas, visite rapide de La Paz dans l'après-midi du jour 20.

J3 : La Paz > Tiwanaku > Copacabana (3840m)

Nous partons en véhicule privé, pour la visite de Tiwanaku (Tiahuanaco en espagnol) qui compte parmi les sites archéologiques les plus importants d’Amérique du Sud. Berceau des civilisations préincas, Tiwanaku recèle des édifices aux blocs de pierres impressionnants, l’énigmatique porte du soleil, des bas-reliefs de toute beauté ainsi qu’un géant de pierre rappelant les moaï de l’île de Pâques. Nous découvrons les premiers paysages de l’Altiplano et de la cordillère enneigée que nous suivons pendant des kilomètres. Poursuite vers le majestueux lac Titicaca, véritable mer intérieure (8450 km²) d’un beau bleu saphir. Arrivée à Copacabana, petite bourgade construite entre deux collines, autour d’une baie magnifique. Visite de la cathédrale (qui abrite la vierge noire du lac, sainte patronne de la Bolivie) et du marché indien très coloré. Nous montons sur la colline du chemin de croix pour assister au coucher de soleil sur le lac Titicaca.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Pour les 3 jours passés au lac Titicaca, vous ne devez partir qu'avec un petit sac contenant les affaires utiles pour ce séjour. Vous retrouverez le reste de vos affaires à votre hôtel de La Paz où vous les aurez laissées. En effet, il est compliqué de transporter de lourds bagages sur l'île du Soleil entre le bateau et les mules pour monter en haut du village de Yumani.

J4 : Lac Titicaca, balade > Yampupata, bateau > Ile du Soleil (3800m)

La journée commence par une courte traversée en bateau vers la grotte de Lourdes. Une fois débarqués, nous démarrons une splendide randonnée, à travers les cultures en terrasses, traversant la presqu’île de Yampupata. La vue sur l’immensité du lac et l’île du Soleil est magnifique. Après le village perdu de Zampaya, nous descendons au bord du lac Titicaca pour une courte navigation vers l’île du Soleil. Ici, aucun véhicule ne circule, les déplacements s’effectuent soit en bateau, soit à pied. Un escalier inca nous conduit directement aux ruelles du village construit à cheval sur la crête de Yumani. Le coucher de soleil sur les eaux calmes est toujours un moment agréable.

Hébergement : Auberge indienne
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +400 m
Dénivelé : -225 m
Il faut compter 2h de bateau au total soit 1h30 pour débarquer à la grotte de Lourdes et 30 mn pour atteindre l'île du Soleil.
Dénivelé fractionné en 2 balades faciles.

J5 : Balade > Ile du Soleil, retour La Paz (3600 m)

Pour les plus courageux, réveil à l’aube pour assister au lever de soleil sur le lac Titicaca, toujours grandiose. Nous pourrions nous croire en méditerranée sur une île grecque… avec, en prime, la cordillère Royale et ses sommets enneigés en arrière-plan. Nous suivons un ancien chemin inca, le plus souvent pavé, qui court sur les crêtes. La vue est splendide, les plages de sable blanc sont de toute beauté. Nous croisons des habitants qui s’adonnent aux travaux des champs. Arrivée à la pointe nord de l'île, visite de la roche sacrée (Titi Khar’ka en Aymara) qui a donné son nom au lac. C’est ici que les Incas ont situé la naissance de leur dynastie. Puis, visite des ruines de Chincana (le labyrinthe en langue Aymara). Descente au bord du lac au village de Challapampa. Retour en bateau à Copacabana et route pour La Paz.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BL
Heures de balade : 4h
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -400 m
Il faut compter entre 2 et 3h de navigation entre l'île du Soleil et Copacabana.

Depuis l'été 2017, les communautés indiennes de l’île sont en conflit et ne laissent plus passer les voyageurs sur la partie nord de l’île. Si ces problèmes perdurent, nous irons sur l’île de la Lune.

J6 : La Paz > Uyuni (3650m)

Nous partons à la découverte des immensités sans limite de l’Altiplano, dont les paysages évoquent les plateaux tibétains. En quittant La Paz, les plus hauts sommets de la cordillère se dévoilent : l'Illimani (6432m), le Mururata (5868m) et le Huayna Potosí (6088m). Nous traversons une région faiblement peuplée, semi désertique à la végétation éparse avant d’atteindre la grande ville d’Oruro, connue pour son festival. A Chalapatta, la piste remplace l’asphalte. Tout au long du parcours, nous avons l’occasion d’observer vigognes et nandous (petites autruches). Arrivée en soirée dans la petite ville d’Uyuni.

Transfert : 8h/9h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J7 : Uyuni > Vallée des Roches > Villamar (3700 m)

Cette journée marque notre entrée dans les splendeurs du nord de l’Atacama bolivien (du J7 au J11). Caractérisée par des déserts dont les couleurs sont liées à la présence de minerais, cette région bordée de volcans à plus de 5000 m abrite de superbes lagunes multicolores où vivent des colonies de flamants. Après la visite à Uyuni du « cimetière » de vielles locomotives à vapeur, (qui transportait le minerai d’argent au début du siècle dernier), nous poursuivons vers les villages de Culpina K, célèbre pour son urbanisation modèle et San Cristobal, petite ville minière dont l’église est classée patrimoine culturel de Bolivie. Plus loin nous découvrons l’étonnante vallée des Roches où d’étranges formations sculptées par le vent se dressent majestueusement. Arrivée au village tranquille de Villamar en fin d’après-midi.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hostal
Repas : BLD

J8 : Villamar > Laguna Verde > Laguna Colorada (4300m)

Départ le matin pour la Laguna Colorada. D’une superficie de 60 km² et profonde d’une quarantaine de centimètres en moyenne, la Laguna Colorada doit son nom à une particularité : sa couleur rouge-orange venant des algues et du plancton qui se développent dans ses eaux riches en minéraux. Lorsque le vent se lève, le rouge-orange vire au rouge. La lagune abrite une importante colonie de flamants roses ainsi que des alpagas qui viennent paître sur ses rives. Nous passons un col à près de 5000 m d'altitude menant à l’impressionnant Sol de Mañana (4870 m). Sur environ 2 km², des mares de boue bouillonnante et des fumeroles créent une véritable ambiance de création du monde alors qu’un froid polaire règne. Plus loin, nous effectuons une pause, le temps d’un bain en plein air dans les thermes de Polques (4000 m), au pied du Cerro Polques. Nous arrivons en fin de matinée à la surprenante laguna Verde (4300 m), somptueuse lagune vert émeraude au pied du volcan Licancabur (5960 m). Balade autour de ce site d'exception pour s'imprégner du paysage. En fin de journée, nous rejoignons notre hébergement.

Transfert : 6h
Hébergement : Hôtel ou refuge (selon disponibilité)
Repas : BLD

J9 : Laguna Colorada > 1001 Lagunes > San Juan (3660 m)

Nous poursuivons plein nord à travers ces paysages fabuleux. En chemin, arrêt au Désert de Siloli, célèbre pour son fameux « arbre de pierre », surgissant littéralement des terres sableuses de l'Altiplano. Toute la journée, nous longeons de magnifiques lagunes : Honda, Ch’arkota, Hedionda (4500 m alt.) et Cañapa, encadrées de volcans aux couleurs changeantes. Sur la route, arrêt au mirador du Volcan Ollagüe. Arrivée à San Juan, en bordure du Salar d’Uyuni, en fin d’après-midi. Visite du site des momies et du petit musée du village. Installation pour la nuit dans un hôtel construit avec les briques de sel tirées du Salar d'Uyuni !

Transfert : 5h
Hébergement : Hôtel de Sel
Repas : BLD

J10 : San Juan > Salar d'Uyuni > Jirira (3660m)

Journée exceptionnelle au cœur du Salar d’Uyuni. Avec une superficie de 12 000 km², l’équivalent de deux départements réunis, c’est le plus grand salar du monde. A 3650 m d’altitude, composée de 10 000 millions de tonnes de sel, cette immensité blanche, d’une pureté absolue, contient de la potasse, du sulfate, du chlorure de sodium et la plus grande réserve au monde de lithium. Pour en profiter pleinement, nous effectuons une petite balade sur cette mer de sel blanc. Arrêt en plein cœur, sur l’île d’origine volcanique d'Incahuasi, couverte de cactus candélabres géants. L'après-midi, découverte de l'exploitation de Colchani, l'occasion d'assister à la récolte artisanale du sel. Rien de mécanique, si ce n’est le camion qui le transporte. Les travailleurs sont équipés de cagoules pour éviter les brûlures du sel et du soleil car la réverbération est forte. Traversée du salar jusqu’à son extrémité nord, au pied du volcan Tunupa (5400m). Nous admirons le coucher de soleil sur le salar avant de rejoindre notre auberge à Jirira.

Transfert : 4h
Hébergement : Hostal
Repas : BLD

J11 : Balade > Mirador du volcan Tunupa (4500 m) > Uyuni (3650 m)

Court trajet en véhicule jusqu’au village de Coquesa puis, par une piste, montée jusqu’à un replat qui sert de parking à 4000 m. Notre randonnée débute par un sentier facile jusqu'au premier Mirador (4300 m) d’où la vue est superbe sur le salar et le cratère du volcan. Nous avons l’impression de surplomber une immense mer de nuages d’où émergent de nombreux îlots. Face à nous, les pics rocheux du Tunupa (5200 m). Retour par le même chemin jusqu’au parking. Une sente horizontale mène en 15 minutes jusqu’à une ancienne tombe pré-inca où momies et céramiques sont encore bien conservées. Descente à Coqueza puis traversée du salar, cap sud-est, pendant 85 km, pour arriver aux environs de Colchani. Visite de ce qui reste du premier hôtel de sel, qui abrite un petit musée assez folklorique. Nous pourrons aussi observer une mine de sel à ciel ouvert, ainsi qu’un atelier de transformation du produit brut (séchage, ajout d’iode, empaquetage). Encore une petite heure de piste/route et nous voici rendus dans la « grande » bourgade d’Uyuni. Installation dans un hôtel. Visite d’Uyuni qui, avec ses boutiques d’artisanat, ses bars, sa poste, a des allures de petite ville, même si elle est battue par les vents et la poussière !

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 4h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -300 m

J12 : Uyuni > Potosi (4090 m)

Lorsque nous quittons Uyuni, la route s’élève et permet un dernier regard sur le Salar d’Uyuni. Nous traversons les beaux paysages de la cordillère Frailes. En chemin, arrêt à Pulacayo qui fût la deuxième plus grande mine d’argent du continent au XVIIe et XVIIIe siècles. Visite du musée retraçant cette splendeur passée et du village, aujourd’hui quasiment abandonné. Arrivée en milieu d'après-midi à Potosi au pied du Cerro Rico, la montagne de minerai d’argent qui domine la ville. Fin de journée libre pour déambuler dans les rues, de nombreux monuments de toute beauté sont éclairés et révèlent la splendeur de l’architecture coloniale. C’est l’occasion d’aller visiter le couvent Santa Teresa.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J13 : Potosi (4090m)

Visite passionnante de Potosi, classée au Patrimoine de l’humanité et déclarée 8ème merveille du monde par un chroniqueur espagnol du XIIe siècle. Toute l’histoire de cette ville est liée à sa mine d’argent qui lui a apporté richesse et tragédie. Potosi a fait la fortune de la couronne espagnole pendant plus de cinq siècles, alimentant le royaume de son argent ! Mais la visite serait incomplète sans la découverte des mines encore exploitées du Cerro Rico où l’on peut rencontrer les mineurs dans leur environnement difficile. Nous continuons par une balade dans les ruelles tortueuses de la ville coloniale; visite de la Casa de la Moneda, l’un des plus beaux bâtiments coloniaux de la cité et l'un des musées les plus intéressants d’Amérique du sud.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J14 : Potosi > Sucre (2790 m)

Nous quittons les hauts plateaux pour rejoindre Sucre. Passage, en cours de route par un surprenant pont suspendu de toute beauté. Arrivée en fin de matinée à Sucre, située au cœur des vallées du Chuquisaca et entourée de petites montagnes. Pour les Boliviens, Sucre, avec son impressionnant patrimoine colonial, est la plus belle ville de Bolivie. Après-midi libre pour récupérer des rudesses de l'Altiplano et profiter de la douceur de cette ville.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J15 : Sucre (2790 m)

Avec son impressionnant patrimoine colonial et la douceur de son climat qui invite à la flânerie, Sucre, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est considérée par les Boliviens, comme la plus belle ville du pays. Fondée en 1538 sur les ordres de Pizarro, la plus ancienne ville coloniale d'Amérique Latine est un joyau d’art baroque où flotte encore parmi les ruelles un vieux parfum d'Europe... L’indépendance du pays y fut proclamé en 1825, d’où l’importance historique de la ville. Après notre installation à l’hôtel, nous consacrons l’après-midi à la visite de Sucre, déambulant dans les rues anciennes de la « Ville Blanche » aux façades blanchies à la chaux. Notre visite démarre sur la place d’Armes, cœur névralgique de la cité, appelée ici la place du 25 mai. A proximité, la cathédrale et la Casa de la Libertad, ancienne université jésuite transformée en musée, qui présente l'histoire du pays. Nous gagnons les hauteurs de la ville pour découvrir le couvent franciscain de la Recoleta qui recèle de jolis patios fleuris et un petit musée plein d’intérêt. Arrêt photo à un mirador pour visualiser la magnifique situation dont jouit la ville, au cœur des vallées du Chuquisaca et entourée de petites montagnes. Descente vers le passionnant et très riche musée des textiles où l’on découvre les tissus tinguipaya, aux motifs géométriques, les j’alqa, de couleurs rouge et noire ou encore les tarabuco, ornés de motifs et de personnages représentant notamment la vie des champs. La journée s’achève dans l’étonnant monastère San Felipe Neri, aujourd’hui transformé en école. Depuis les terrasses surplombant l’église, nous profitons d’une vue panoramique unique sur la ville de Sucre. Retour à l’hôtel et dîner en ville.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J16 : Marché de Tarabuco (3200 m)

Départ pour Tarabuco, connu pour son marché haut en couleurs où les habitants des alentours viennent vendre leurs produits. Déambuler dans les étals nous permet d’admirer l’originalité des vêtements des populations : ponchos rouges sombres à rayures et casques en cuir bouilli imitant celui des conquistadores. Retour pour le déjeuner à Sucre. L'après-midi, poursuite de la découverte de la ville.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J17 : Sucre. Vol > La Paz (3600 m)

Départ pour l'aéroport de Sucre et envol pour La Paz. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel. Fin de journée libre.

Transfert : 0h45
Hébergement : Hôtel
Repas : B
Le vol dure 1h.

J18 : La Paz > Coroico (1880 m)

Départ en direction du col de la Cumbre (4750 m). Situé au pied du Huayna Potosi (6080 m), il marque la frontière entre la cordillère Royale et l'Amazonie. Descente sinueuse et spectaculaire dans la région semi-tropicale des Yungas. Le paysage aride de l´Altiplano laisse place à une végétation luxuriante. Arrivée près de Coroico en fin de matinée. Transfert dans une belle propriété où se trouve une exploitation de café. Délicieux déjeuner dans l'hacienda (ferme). En début d’après-midi, visite des champs de café et, en fonction de la saison, nous pourrons participer à la récolte. Découverte des serres et des premières étapes de transformation des grains (tri, égrappage...). La journée s'achève par une dégustation du café produit localement. Dîner sur place. Court trajet pour rejoindre notre hébergement à Coroico. Nuit dans des bungalows, en pleine nature.

Transfert : 3h
Hébergement : Lodge
Repas : BLD

J19 : Coroico, balade

Ce matin, départ pour une agréable balade. Montée à pied vers une petite église, sur le haut du village de Coroico. Poursuite le long d'un joli sentier, en corniche au-dessus de la vallée. Descente vers le village de San Jacinto et court trajet vers de belles cascades. Pique-nique et baignade dans des piscines naturelles. Retour à l’hôtel dans l´après-midi. Fin d´après-midi libre pour profiter du magnifique parc et de la piscine.

Transfert : 1h
Hébergement : Lodge
Repas : BLD
Heures de balade : 2h30
Dénivelé : +60 m
Dénivelé : -200 m

J20 : Coroico > La Paz (3600 m)

Retour en véhicule à La Paz. Après-midi libre pour profiter du centre-ville. Dîner festif dans un bon restaurant de la ville pour notre dernière soirée.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BD
Heures de balade : 1h15

J21 : Vol de retour

Transfert à l’aéroport en véhicule privé. Envol pour la France.

Selon la compagnie aérienne choisie, il est souvent possible d'avoir une escale longue à Lima. Dans ce cas, aucun service de notre part pour cette escale de jour. Si vous le souhaitez et si la durée d'escale le permet (+9h), nous pouvons vous organiser une demi-journée de visite de la capitale péruvienne. Nous consulter.

J22 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.