Grande Traversée d'Amérique Centrale
Panama, Costa Rica, Nicaragua PA 502 Voyage Découverte

Villes coloniales, canal de Panama, volcans et lacs du Nicaragua, parcs du Costa Rica

17 jours 6 à 12 pers. Facile 5/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire ameriques
  • Dates et prix ameriques
  • Infos pratiques ameriques

Cette grande traversée parcourt trois pays au charme indéniable : le Panama, terre de contrastes ; le Costa Rica et sa nature préservée et le méconnu Nicaragua à la population attachante. A l’occasion de balades faciles, vous découvrez une nature prodigieuse, les côtes Caraïbe et Pacifique, de spectaculaires villes coloniales et quelques peuples indigènes de la région. Un mélange riche et savant de culture et de nature !

Points forts

• Des forêts tropicales exubérantes, des volcans actifs, un archipel d'îles,...
• Un paradis pour amateurs de faune et de flore
• Un fort intérêt culturel : de splendides villes coloniales et le Canal de Panama
• 2 jours minimum dans les lieux les plus spectaculaires

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites 160 € inclus)

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  Nombreuses balades faciles (1h/2h de marche en moyenne) pour découvrir un parc national ou visiter une ville coloniale.

J1 : Vol au départ de Paris

Vol à destination de Panama City. Arrivée en début de soirée. Accueil à l'aéroport par notre guide francophone et installation à l'hôtel. Pot de bienvenue et plateau repas servi dans les chambres.

Hébergement : Hôtel Best Western Plus Zen ou équivalent
Repas : D
Nous avons un repas froid à l’hôtel plutôt qu’un dîner chaud au restaurant car d’expérience chacun préfère se reposer après un long vol.

J2 : Panama City, visite

Découverte de Panama City, l’une des villes les plus captivantes d’Amérique Latine. Construite au bord du Pacifique, dans une admirable baie, la ville sidère par son mélange de modernisme et de passé colonial. Début de journée avec la visite de Panama Viejo, ensemble de ruines émouvantes témoignant du premier emplacement de la cité. Nous rejoignons ensuite le port moderne où l’activité bat son plein ; arrêt sur le marché des fruits de mer pour déguster un gobelet de ceviche, délicieuse préparation de poissons crus, coupés en lamelles et cuits dans le jus de citron. Passage sur le marché de fruits et de légumes avant de rejoindre le quartier colonial. Nous déambulons entre les ruelles et les places de Casco Viejo, l’un des plus charmants et méconnus quartier colonial d’Amérique Latine. Toute l’histoire et l’architecture de la ville se sentent dans les bâtiments. Découverte de la cathédrale ; la place de France, qui rend hommage aux ouvriers et ingénieurs ayant travaillé à la construction du Canal de Panama à la fin du XIXème siècle ; des bâtiments art-déco et art-nouveau comme le théâtre national de style italien … Balade sur le Paseo de las Bovedas, l’ancien chemin de ronde. Déjeuner dans le quartier colonial. Dans l’après-midi, poursuite des visites avant un changement radical d’ambiance ! Nous rejoignons le causeway Amador, immense jetée reliant plusieurs îles de la baie et servant de digue de protection à l’entrée du Canal de Panama. Vue incomparable sur la baie et la ligne de gratte-ciels de la ville moderne. Dîner au yacht club Amador avant de rentrer à l’hôtel.

Transfert : 1h
Hébergement : Hôtel Best Western Plus Zen ou équivalent
Repas : BLD

J3 : Rencontre avec les Indiens Embera

Dès que l’on quitte la capitale, une végétation tropicale exubérante nous entoure. Des Indiens Embera, vêtus d’un pagne coloré, le torse nu peint de lignes sombres, nous attendent au bord du fleuve pour nous conduire en pirogue à moteur dans leur village. Navigation paisible au cœur du parc national Chagres. Nous sommes accueillis par la communauté Embera et passons la journée avec elle, découvrant leur quotidien à l’occasion d’activités multiples : balade en forêt, sur la rivière, cours de cuisine, tissage, explication des plantes…. C’est l’un des paradoxes qui font le charme du Panama. Ce pays, à la pointe de la modernité, abrite de nombreuses communautés indiennes vivant de façon traditionnelle. Les Indiens Embera ont migré dans les années 50 de la jungle épaisse du Darien à la rivière Chagres. Chasseurs, cueilleurs et pêcheurs, ils ont dû modifier leur mode de vie avec la création du parc national. Depuis, ils s’ouvrent au monde et accueillent les voyageurs curieux. Nous les quittons à regret, gagnés par la douceur qu’ils dégagent. Retour à Panama City et dîner dans le quartier colonial.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel Best Western Plus Zen ou équivalent
Repas : BLD
Il y a 2h de pirogue aller-retour. La qualité de la rencontre avec les Emberas dépend de notre comportement, de notre curiosité et de notre approche. Il n’est évidemment pas question de rencontrer une peuplade perdue à deux heures d’une grande capitale mais de faire un pas de côté et sentir la vie d’une communauté en symbiose avec son monde naturel.

J4 : Panama City > Côte Caraïbe > Portobelo > Colon. Train > Panama City

Ce matin, nous partons pour la côte Caraïbe et le village de Portobelo. Aujourd’hui paisible et alangui au fond d’une baie profonde, Portobello fût au XVIIe et au début du XVIIIe siècle l’un des ports les plus riches d’Amérique du Sud. Le lieu, découvert par l’infatigable Christophe Colomb et nommé Portobello en raison de la beauté du mouillage devint rapidement le port d’embarquement de toutes les richesses provenant d’Amérique du Sud. La ville était reliée à la côte Pacifique par deux chemins traversant la jungle. Comme à Panama Viejo, les pirates et les corsaires se sont rapidement intéressés au lieu et la cité fût prise plusieurs fois jusqu’à être totalement détruite en 1739 par l’Amiral Edouard Vernon. Depuis, la population afro-caribéenne mène une vie tranquille, vivant de la pêche et d’un peu de tourisme. Balade dans le village qui garde d’éclatantes traces de son glorieux passé, notamment les douanes royales et les forts San Jeronimo et Santiago, censés protéger la ville des brigands … Portobello est aussi connue pour son Christ noir vénéré chaque 21 octobre par tout un peuple. Déjeuner afro-caribéen en bord de mer. En début d’après-midi, visite des nouvelles écluses de Gatun inaugurées en juin 2016. Nous sommes très près des immenses bateaux chargés d’étages et d’étages de containers, remorqués à travers les écluses étroites. Les trois portes permettent aux navires gigantesques de gravir les 23m de dénivelé entre la mer Caraïbe et le lac Gatun. Visite rapide de Colon (quelques belles bâtisses baroques), grand port à la sortie atlantique du Canal. A 17h, nous embarquons dans le train à destination de Panama City. C’est le début d’un superbe voyage entre le Canal et la jungle. Retour à l’hôtel et dîner sur place.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel Best Western Plus Zen ou équivalent
Repas : BLD
Il y a 1h de train entre Colon et Panama City

J5 : Archipel Bocas del Toro, île Colon

Envol matinal pour l’archipel Bocas del Toro. Arrivée sur l’île Colon, la plus importante de l’archipel. L’ambiance est relax, la musique envahit les rues et la population afro-caribéenne parle plus facilement l’anglais ou le guari-guari (un pidgin local) que l’espagnol. Les 9 îles habitées de l’archipel sont vastes, pleines de reliefs et recouvertes de forêt tropicale en leur centre. Chaque île a un double visage, l’un sauvage, travaillé par les vagues puissantes des Caraïbes, l’autre paisible, presque langoureux, à l’abri de la côte sous le vent. Joli parcours en vélo ou véhicule à travers l’île. Il y a 12 km pour rejoindre le minuscule village de pêcheurs de Boca del Drago, la bouche du Dragon ! Nous empruntons une route sinueuse, déserte et en parfait état. Le centre des îles étant quasi-inhabité, la nature reprend ses droits et la végétation tropicale se fait envahissante. Arrêt en chemin pour découvrir une petite grotte abritant une vierge et transperçant de part en part une falaise calcaire. Descente sur le hameau de Boca del Drago, poignée de maisons créoles aux couleurs éclatantes, alignées sur le sable en bord de mer. Balade au bord du rivage, frangé de cocotiers jusqu’à la plage des étoiles de mer, observables par transparence, posées sur le sable à quelques mètres du rivage. Retour à Boca del Drago pour un excellent déjeuner traditionnel, les pieds dans le sable. Si la météo et l’état de la mer sont favorables, bateau pour l’île des oiseaux, ainsi nommée car elle abrite une cinquantaine d’espèces : frégates, pélicans, mouettes… Retour en bateau le long de la côte sous le vent. Pause possible pour une baignade et un peu de snorkeling vers Punta Caracol. Arrivée dans le bourg principal et installation pour 2 nuits dans un hôtel confortable. Dîner sur place.

Hébergement : Hôtel Bocas Paradise ou équivalent
Repas : BLD
Attention, pour le vol intérieur, le poids des bagages est limité à 15 kg / personne. En cas de dépassement, vous devrez payer un surcout de 3 usd environ / kg.

La balade en vélo est facultative, ceux qui le souhaitent pour embarquer dans le véhicule suiveur.

L’excursion vers l’île aux oiseaux est dépendante des conditions de mer (souvent dangereuses).

J6 : Archipel Bocas del Toro, île Colon

Journée complète pour découvrir en bateau privatisé ce magnifique archipel et le parc national Bastimentos. Nous rejoignons les eaux calmes d’une baie protégée, navigant entre des îles sans terre et une côte de mangroves. Nous scrutons l’horizon à la recherche des populations de dauphins qui fréquentent les lieux. Continuation vers Cayo Coral, un lieu réputé du parc national Bastimentos pour le snorkeling. Ce haut fond abrite un véritable jardin maritime avec de nombreux coraux et poissons tropicaux. Après la baignade, courte navigation pour rejoindre la grande île sauvage de Bastimentos, creusée de baies profondes. Débarquement sur la plage des grenouilles rouges ainsi nommées car ces minuscules batraciens, au dos rouge tachetés de noir, peuvent être observés sur les sentiers alentour. Balade et baignade possibles sur cette plage aux eaux turquoise. Dans l'après-midi, poursuite en bateau vers l'île Carenero. Nouvelle baignade et courte balade pour découvrir une belle plage de surf. Dernier stop pour une pause boisson rafraîchissante et c'est le retour en bateau sur l’île Colon. Selon les conditions de mer et le temps disponible, dernier snorkeling possible vers la Punta Hospital. Retour en fin d'après-midi à l'hôtel. Dîner dans le village.

Hébergement : Hôtel Bocas Paradise ou équivalent
Repas : BLD

J7 : Archipel Bocas del Toro > Parc National de Cahuita (Costa Rica)

Il est temps de quitter notre archipel ! Départ en bateau-taxi pour la ville d’Almirante. Une fois sur la terre ferme, nous rejoignons la frontière du Costa Rica. Formalités douanières et passage de la frontière par le pont qui surplombe la rivière Siaxola. Rencontre avec notre équipe costaricienne et route pour le sud de la côte Caraïbe où se sont développés les villages balnéaires de Cahuita, Puerto Viejo et Manzanillo. Bienvenue dans l’atmosphère sans pareille de la culture afro-caribéenne ! Ici les habitants sont d’origine chinoise ou bien issus d’une vague d’immigration d’afro-jamaïcains qui parlent un créole anglais mêlé d’espagnol. Zone corallienne et plages de sable noir ou blanc, bordées de végétation peuplée de singes et de paresseux, nous attendent. L’excellence de sa gastronomie, la riche biodiversité et beauté scénique des parcs de Cahuita et de Gandoca-Manzanillo sont également à l’origine de la renommée de cette région au charme si particulier. Arrivée à Cahuita, un village plein de charme, à l'ambiance créole, qui s’étire paresseusement en bord de mer. Installation pour deux nuits dans un lodge. L'après-midi, nous partons nous balader dans le parc national de Cahuita, réputé pour son récif corallien, sa forêt tropicale de bord de mer et ses plages de sable blanc. Au programme, marche, baignade et observation de la faune (singes à face blanche, paresseux...). Le dîner sera certainement l’occasion de découvrir la succulente cuisine locale à base de lait de coco.

Transfert : 2h45
Hébergement : Hôtel Atlantida ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J8 : Rencontre avec les Indiens Bribri

Journée consacrée à la rencontre avec l’une des dernières communautés indiennes du Costa Rica, les Indiens Bribri, qui se trouvent près de la côte Caraïbe. Nous rejoignons le village de Bambu puis poursuivons en canoë sur la rivière Yorkin. Arrivée dans la communauté indigène de Yorkin. Ce village en terre indienne est un des meilleurs endroits pour partager et coexister avec les Bribri. Rencontre et expérience chaleureuse garanties. Découverte et explications sur les plantes médicinales qu'ils utilisent lors d’une balade dans les jardins entourant le village. Déjeuner léger, l'occasion de goûter les spécialités locales sous le rancho principal. L’après-midi, balade au milieu de cacaotiers. Nous saurons tout sur le processus de fabrication du cacao. Retour en fin d’après-midi à l’hôtel. Temps libre pour se détendre.​

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Atlantida ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h30
Il y a 1h45 de navigation.

J9 : Cahuita > Sarapiqui > Arenal

Départ vers la région de Sarapiqui, située dans les plaines du nord du Costa Rica. premier arrêt pour visiter le jardin écologique Pierella. Il s’agit d’un petit complexe touristique familial, développé par un passionné d’insectes et fervent défenseur de la nature, William Gamacho. En parallèle à un projet familial de reproduction et d’élevage de papillons d’exportation, il a petit à petit racheté les lopins de terre voisins et les a transformés en jardin écologique. Nous découvrons de nombreuses espèces tropicales de papillons. Notre guide nous donnera plein d'explications sur leur cycle de vie. Passage dans la serre et le laboratoire pour observer les différentes étapes de sa reproduction et de sa croissance particulière par métamorphose. Continuation vers la Finca Sura. Déjeuner sur place. La famille Gomez, propriétaire des lieux, nous fera découvrir son exploitation de 9 hectares et nous saurons tout de la culture d'ananas. Nous aurons aussi droit à une démonstration d'extraction de jus de canne. Continuation vers la « zone nord » du pays et ses paysages de collines et de pâtures que surplombe l’imposante silhouette conique du volcan Arenal. Arrivée et installation à l’hôtel. Dîner à l' extérieur.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel Arenal Montechiari ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J10 : Région du volcan Arenal

C'est parti pour une journée pleine de variétés. nous commençons par visiter la ferme de Don Dagoberto et prendre un cours de cuisine ! Rencontre avec Don Dagoberto, un agriculteur engagé. Visite des plantations de la « finca » : plantes médicinales, fruits tropicaux en tout genre ou encore légumes comme le manioc ! Ensuite, nous passons en cuisine pour un cours avec son épouse Doña Ana, l'occasion de cuisiner un plat typique du Costa Rica. Déjeuner sur place. L'après-midi, balade sur les ponts suspendus. Sur un parcours d'environ 3 km, nous traversons la forêt tropicale par des sentiers reliés entre eux par 8 ponts fixes et 6 ponts suspendus. Soyez sans crainte, les chemins ont été conçus pour être accessibles à tout le monde. Les ponts sont des structures métalliques de haute technologie offrant toute la sécurité nécessaire. Ils mesurent de 8 à 98 mètres de longueur et le plus haut s’élève à 45 mètres de hauteur. La succession de sentiers et de ponts permet d’apprécier la flore de cette forêt tropicale humide d’une perspective différente, des racines à la canopée. Retour à l'hôtel. Temps libre pour se détendre, profiter de la piscine ou faire un tour au village. Quoi de mieux pour finir la journée qu'une soirée détente aux Ecotermales. Dans un îlot de forêt tropicale préservé par les propriétaires des lieux, nous profitons des bienfaits des piscines et de la cascade d’eau chaude aménagées et parfaitement intégrées dans la nature. Avec un peu de chance, singes et toucans pourront venir compléter ce tableau magique… Dîner sur place. 

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Arenal Montechiari ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J11 : Arenal > Rincon de Vieja

Départ pour la région du volcan Rincon de la Vieja. Après le barrage qui a créé le lac le plus grand du pays, inondant les villages d´Arenal et de Tronadora, la jungle conserve une vitalité et une densité typique des Caraïbes. Rencontre probable avec des coatis, des singes, des toucans … Sur le parcours, splendides points de vue sur le volcan Arenal. En chemin, arrêt pour faire une magnifique balade en bateau sur la rivière Bebedero, dans la réserve marécageuse de Palo Verde. Cet îlot humide dans une région sèche est un sanctuaire pour une multitude d'oiseaux (280 espèces répertoriées) et abrite une riche faune : crocodiles, tortues, iguanes…Déjeuner sur place. L'après-midi, courte marche pour admirer la splendide cascade de Llano de Cortes (baignade possible). Nous poursuivons notre route vers la province du Guanacaste, région aride et vallonnée qui se dédiée à l’élevage du bétail. Ici les « sabaneros », cow boys costariciens, se déplacent à cheval, dans une savane grillée par le soleil et piquetée d’arbres majestueux comme le figuier étrangleur. Installation pour la nuit dans une hacienda de charme.

Transfert : 4h
Hébergement : Hacienda Guachipellin ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J12 : Parc national Rincon de la Vieja > Granada (Nicaragua)

Nous passons la matinée dans le parc national du Volcan Rincon de la Vieja. Agréable balade sur les sentiers du parc national, au cœur d’une forêt tropicale sèche. Découverte du secteur de « Las Pailas » avec sa forêt tropicale sèche, ses chaudrons de boue, ses fumerolles et ses arbres gigantesques. Souvent, ils sont parasités par des Ficus Matapalo, qui se développent autour d'eux jusqu’à les étouffer. Cette forêt est traversée par des cours d’eau et des veines de gaz brûlants qui ont créé des “chaudrons” de boues en ébullition. Nous sentirons vivre la terre sous nos pieds ! Il est temps de quitter le Costa Rica pour poursuivre notre périple au Nicaragua. Passage de la frontière et rencontre avec l’équipe nicaraguayenne. La route longe un moment le grand lac Nicaragua, véritable mer intérieure. Par temps clair, vue sur l’île Ometepe, joyau naturel du pays avec ces 2 volcans rattachés par un isthme étroit. Arrivée dans la superbe ville coloniale de Granada. Si nous avons le temps, petite balade dans les rues de la vielle ville, histoire de s'imprégner de cette ambiance particulière.

Transfert : 4h30
Hébergement : Hôtel Patio del Malinche ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J13 : Granada > Isletas

Matinée consacrée à la visite de Granada. Il fait bon flâner dans la ville historique avec ses belles demeures aux toits de tuile. Découverte des édifices religieux et administratifs, véritables témoignages d’une ville espagnole d’Amérique Latine au XVIIe : la cathédrale et le couvent San Francisco, le marché ainsi que les nombreuses peintures murales dédiées à la Révolution, vestiges d'une histoire plus contemporaine. Visite d’une fabrique de cigares, l’occasion de découvrir l’histoire du cigare Nicaraguayen et sa fabrication. L´après-midi, nous partons vers le lac Nicaragua et effectuons un tour pittoresque en bateau à travers les isletas, véritable archipel créé à la suite d’une éruption du volcan Mombacho. Une fois sur le bateau, le capitaine nous fait découvrir cet ensemble d´îles minuscules, pleines de charme. De toutes tailles et de tout style, certaines sont colonisées par les oiseaux quand d’autres accueillent les luxueuses demeures des personnalités importantes. Il reste encore des îles authentiques, habités par les locaux. Le capitaine nous emmènera certainement sur l´île aux singes pour vous présenter ses habitants et découvrir cette étonnante vie insulaire à quelques kilomètres de Granada.

Transfert : 0h20
Hébergement : Hôtel Patio del Malinche ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J14 : Granada > Volcan Masaya > León

Départ pour le volcan Masaya. En chemin, arrêt au Mirador Catarina pour apprécier une vue panoramique sur la Lagune Apoyo. Ensuite, petite visite des Pueblos Blancos, villages indigènes spécialisés dans l'artisanat notamment la poterie. Arrivée au parc national du Volcan Masaya. Du mirador, découverte du cratère actif et très beau panorama sur tout le nord du Nicaragua : lave figée des flancs du volcan, plaine où miroite le lac de Managua, forme pure du volcan Momotombo à l’horizon... Poursuite vers la ville de Masaya et visite du marché artisanal. Après le déjeuner, nous continuons vers la ville de León, capitale du pays jusqu’en 1851 et surtout splendide ville coloniale. Fondée à la même époque que Granada, elle est depuis son éternelle rivale. Installation pour deux nuits dans un hôtel de charme, bel exemple d’architecture néo-classique.

Transfert : 3h30
Hébergement : Hôtel La Perla ou équivalent
Repas : BLD

J15 : León et volcan Cerro Negro

Nous rejoignons la base du volcan Cerro Negro. Ce petit cône volcanique est le plus jeune volcan actif d’Amérique Centrale. Randonnée facile et agréable, sur un bon sentier, jusqu'au bord du cratère principal. Vue plongeante sur différents cratères nés des multiples éruptions de ce volcan agité. La descente se fait par un autre chemin et elle est très ludique. Il s'agit de dévaler tout droit une large pente de cendre jusqu'au pied du volcan. Retour à León pour le déjeuner. L’après-midi, visite de la ville de Leon. L’ancienne capitale, au nord-ouest du lac Managua, offre de nombreuses églises, un "Centro de Arte" installé dans deux jolies maisons coloniales et beaucoup d´autres monuments historiques. Fondée en même temps que Granada, elle fut toujours sa rivale. Très engagée politiquement, on retrouve sur ses murs des fresques retracant son passé historique et politique. Découverte des merveilles de l’architecture coloniale de la ville de Léon de los Caballeros : sa cathédrale, le Musée des Traditions et des Légendes dans l’ancienne prison politique de Somoza (dont le rôle de mémoire est important dans ce pays en reconstruction) ainsi que la fondation Guardian Ortiz, qui, dans une superbe demeure, abrite une très belle collection d’œuvres modernes et contemporaines d’artistes d’Amérique Latine mais aussi européens.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel La Perla ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 3h

J16 : León > Managua, envol pour la France

Transfert à l´aéroport de Managua et envol pour la France.

Transfert : 2h30
Repas : B
Si le départ du vol est tôt le matin, la nuit du jour 15 se passera à Managua.

J17 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.