Alpes Japonaises et Mont Fuji
Japon JP 701 Randonnée

Trek au Japon, randonnées dans les Alpes Japonaises et Mont Fuji

15 jours - 8 jours de marche 4 à 12 pers. Soutenu 11/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Voici notre nouvel itinéraire de trek au Japon qui ravira tous les amateurs du genre. Plus sportif, il allie subtilement de belles randonnées en montagne et les incontournables de ce pays fascinant ! Débutant par une visite de Kyoto, berceau de la culture nipponne, le voyage se poursuit sur la ville de Kanazawa avec son célèbre jardin et son ancien quartier de samouraïs. Puis place aux montagnes avec une escapade dans les Alpes Japonaises ; nous découvrons successivement des villages traditionnels avec des maisons aux toits de chaume et partons à l’assaut de deux sommets alpins dominant la vallée de Kamikochi. Un passage par la région du mythique volcan Fuji (avec une ascension possible uniquement en été) suivi d’une découverte complète de Tokyo terminent cette belle aventure, entre ville et montagne.

Points forts

• Une approche du Japon originale combinant belles randos et sites majeurs !
• Les villages traditionnels et les sommets des Alpes Japonaises
• Une rando panoramique face au mythique Mont Fuji (et son ascension en été)
• Une approche culturelle du pays : Kyoto, Kanazawa, Matsumoto, Tokyo

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris : pension complète, entrées de sites
• La variété des hébergements : hôtels, minshuku et auberge

Niveau

Soutenu 11/20 Voir le tableau des niveaux  Un parcours original avec 4 vraies journées de randos en montagne, nécessitant une bonne forme physique. Sur le départ d’août, l’ascension nocturne du Mont Fuji (3776 m d’altitude) ne présente pas vraiment de difficulté technique mais requiert une très bonne forme physique : 9h de marche et 1500 m de dénivelé.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Osaka > Kyoto

Arrivée à l'aéroport international de Kansai (Osaka). Accueil par votre guide francophone et premier trajet en train (ou bus) pour rejoindre la ville de Kyoto, un nom évocateur pour une cité hors du commun, détenteur de 17 sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est aujourd’hui une ville de plus d’un million d'habitants, qui fut la capitale et le centre religieux du pays pendant plus d’un millénaire : 1600 temples, 400 sanctuaires et 200 jardins classés sont disséminés sur son territoire. Installation dans notre hôtel de Kyoto pour 2 nuits. Selon les horaires de vols, si le temps le permet, première découverte de cette ville imprégnée d'histoire et de tradition. Dîner à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : LD
Selon l'horaire d'arrivée du vol, le déjeuner sera pris soit dans l’avion, soit au restaurant.

J3 : Kyoto

La journée entière est consacrée à la découverte de Kyoto. Nous commençons par la visite du temple Ryoan-ji et son célèbre jardin zen de pierres et de sable blanc. A l’origine, c’était une villa d’aristocrate qui fut convertie en temple zen vers 1450. Un très beau jardin avec un étang entoure ce temple. Ensuite, direction le Kinkaku-ji, également connu sous le nom de Pavillon d'Or. C’est certainement le monument le plus photographié au Japon ! Le bâtiment, couvert de feuilles d'or semble flotter sur l'étang-miroir. Après le déjeuner au restaurant, nous rejoignons rapidement en train Fushimi Inari, l'un des plus célèbres sanctuaires shinto du pays, dédié aux divinités du riz et du saké ! Il retient surtout l’attention par la présence des innombrables petits toriis oranges (sorte de portiques), offerts par des fidèles. Ils se dressent sur la colline, formant un tunnel de 4 km de long que nous allons parcourir jusqu’au sommet du Mont Inari. En fin de journée, retour sur Kyoto et dîner dans un restaurant de la ville.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 4h
Dénivelé : +250 m
Dénivelé : -250 m

J4 : Kyoto > Kanazawa

Après un court trajet en train nous conduisant au Nord-Ouest de la ville, nous partons pour la demi-journée dans le quartier d’Arashiyama. Nous débutons par la visite du temple bouddhique de Tenryu-ji (temple "du dragon céleste") appartenant à la secte zen Rinzai. Nous découvrons son jardin zen du XIVe siècle qui en fait son principal attrait. A proximité de la porte nord du temple, nous traversons ensuite l’immense bambouseraie d’Arashiyama aussi célèbre que photogénique ! Poursuite à pied sur les hauteurs jusqu’à la villa Okochi Sanso abritant de splendides jardins japonais et offrant de beaux points de vue sur la ville, avant d’atteindre le sanctuaire shinto de Nomiya. En fin de matinée, départ en train pour la ville de Kanazawa, nichée entre la mer du Japon et les montagnes… Les demeures des samouraïs bordent encore les rues sinueuses du quartier préservé de Nagamachi. Nous découvrons le temple de Myoryu-ji surnommé le "temple ninja" avec ses escaliers secrets et ses pièces cachées ! En fin de journée, installation dans un hôtel du centre-ville pour la nuit et dîner au restaurant.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 4h

J5 : Kanazawa > Gokayama

Nous découvrons ce matin sans doute le site le plus intéressant du centre-ville, Kenroku-en, l’un des trois plus beaux jardins du Japon, créé au milieu du XVIIe siècle. Son nom renvoie aux six combinaisons formant l’idéal de l’art des jardins japonais : espace, sérénité, honorabilité, paysages, subtilité et fraîcheur ! En hiver, ce parc présente une particularité ; les branches des arbres les plus fragiles sont soutenues par des filins reliés à un mât central qui leur évite de se rompre sous le poids de la neige ! Plus tard dans la matinée, nous quittons Kanazawa et rejoignons en bus public la localité de Gokayama répartie sur cinq villages célèbres pour ces "gassho-zukuri". Au village d’Ainokura, nous découvrons ces maisons traditionnelles aux toits de chaume très pentus, typiques de la région. En raison de l’urbanisation galopante, ces fermes d’antan, classées au Patrimoine mondial par l’Unesco, sont aujourd’hui préservées dans des villages folkloriques comme celui-ci. La solidité et la forte inclinaison de la toiture permettaient de résister aux chutes de neige abondantes dans la région... Installation pour la nuit dans un minshuku, autrement dit une pension de famille typiquement japonaise où l’on dort dans des chambres équipées de tatami, sur un futon plié chaque soir et rangé le matin.

Transfert : 1h30
Hébergement : Minshuku (chambre à la japonaise, WC et salle de bain à partager)
Repas : BLD
Heures de marche : 2h/3h

J6 : Gokayama > Shirakawago > Takayama, marche > quartier des temples de Higashiyama

Après cette nuit chez l’habitant, nous rejoignons en bus public le gros bourg de Shirakawago également situé dans la région montagneuse de Shokawa. Semblable à Gokayama, nous découvrons à pied ce village constitué d’une centaine de maisons aux toits de chaume, disposées de façon éparse et entourées par de petites rizières ou potagers. Dans cet habitat traditionnel, les familles entières vivaient sur plusieurs niveaux, chauffées par une cheminée centrale placée au rez-de-chaussée. Au dernier étage, sous les combles, les villageois élevaient des vers à soie. En prenant de la hauteur, nous profitons d’un joli point de vue sur cet ensemble harmonieux avant de poursuivre dans l’après-midi sur la petite ville de Takayama, avec ses anciennes maisons de marchands, ses auberges traditionnelles et ses brasseries de saké. Nous arpentons à pied le quartier de Teramachi situé sur les hauteurs de la ville. Cette marche particulièrement agréable connecte le jardin de Shiroyama aux 12 temples de Higashiyama. Chacun de ces temples bouddhistes et sanctuaires shintoïstes possède une longue histoire… A l’écart du centre-ville, dans un cadre paisible et boisé, ce petit chemin discret passant à l’arrière des maisons nous mène tranquillement d’un site à l’autre… Une bonne manière d’appréhender ce patrimoine tant culturel que naturel. En fin de journée, nous rejoignons notre hôtel situé dans le centre-ville de Takayama. Pour notre dîner pris sur place, nous allons avoir l’occasion de goûter ce soir à la spécialité de la région, le Bœuf de Hida.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel (chambre à la japonaise ou chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J7 : Takayama > Kamikochi (Alpes Japonaises)

Ce matin, nous poursuivons notre découverte de Takayama avec la visite du marché animé de Miyagawa situé au bord de la rivière. Nous déambulons à travers les étals de légumes, de fleurs et d’artisanat local. Le cœur de la vieille ville ne manque pas de charme avec ses vieux bâtiments en bois datant du XVIe siècle... Ce sont aujourd’hui des échoppes traditionnelles, des brasseries de saké, des restaurants, des musées et des demeures particulières. Nous découvrons par ailleurs Takayama-Jinya, ancienne demeure du gouverneur de la province. Dans l’après-midi, nous rejoignons en bus public la localité de Kamikochi (1500 m) située dans une vallée étroite, au cœur des Alpes Japonaises. Son accès est particulièrement réglementé puisque seule une navette obligatoire permet d’atteindre ce petit "Chamonix local" ! A notre arrivée à la gare routière, marche de 45 minutes permettant d’atteindre notre hébergement. Installation dans un hôtel simple (type auberge) pour deux nuits successives. Fréquenté par les randonneurs et grimpeurs japonais, Kamikochi bénéficie un environnement des plus agréables, au bord des eaux claires de l’Azuza et entouré par les montagnes les plus alpines et les plus hautes du pays (après le Fuji). Fin de journée libre pour une première découverte des environs. Dîner à l’auberge.

Transfert : 1h30
Hébergement : Auberge (chambre à la japonaise)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J8 : Alpes Japonaises : rando > Chogatake (2677 m) > Kamikochi

Le sommet du Chogatake sera l’objectif de notre première grosse randonnée dans les Alpes Japonaises ! Après une assez longue étape plane le long de la rivière Azuza que nous remontons en rive gauche, montée en zigzag dans la forêt depuis le camp de Tokusawa jusqu'au sommet du Mont Chogatake (2677 m) ou plus simplement jusqu’au refuge. Une vue panoramique exceptionnelle s’offre à nous depuis le refuge. Plein nord, nous sommes face aux sommets les plus hauts de cette chaîne alpine : Hotakadake, Kitahotakadake, Yarigadake… Par un autre itinéraire, descente jusqu’au lieu-dit Yokoo avant le retour jusqu’à notre auberge de Kamikochi, le long de la Azuza. Dîner à l’auberge.

Hébergement : Hôtel (chambre à la japonaise)
Repas : BLD
Heures de marche : 8h/9h
Dénivelé : +1200 m
Dénivelé : -1200 m

J9 : Alpes Japonaises : rando a/r > Yakedake (2455 m), Kamikochi > Matsumoto

Ce matin, départ pour notre seconde randonnée du massif, le sommet du Yakedake, le seul volcan de cette région des Alpes Japonaises, culminant à 2455 m d’altitude. Nous débutons par un chemin large longeant les berges de la tumultueuse rivière Azuza. Puis montée progressive en forêt abritant de beaux spécimens de fougères ainsi que des bosquets de bambous. Après des sections plus raides et quelques passages en échelle (pas de difficulté particulière), le couvert forestier laisse place à des arbustes au niveau du refuge de Yakedake, à 2050 m d’altitude. Plus loin au niveau d’un col se dévoile un beau panorama sur les montagnes environnantes et sur la vallée étroite de Kamikochi. En passant à proximité de plusieurs fumerolles, dernier effort sur un terrain rocailleux pour atteindre le sommet de Yakedake, littéralement "montagne en feu". Nous profitons d’une superbe vue à 360° ! Nous surplombons aussi le cratère en parti fumant et pourvu d’un petit lac. Descente par le même sentier puis nous quittons Kamikochi en bus pour Matsumoto, une ville située au pied des montagnes plus à l’est. Ce soir, nous prenons notre dîner dans un restaurant de la ville.

Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +1000 m
Dénivelé : -1000 m

J10 : Matsumoto > Région du Mont Fuji

Ce matin, visite du château de Matsumoto et de son donjon en bois de 5 étages s’élevant sur un large soubassement en pierre, entouré par une triple enceinte de douves. Il est surnommé "le château du corbeau", en raison de ses toitures et parements sombres, c’est l’une des forteresses médiévales les plus belles et les mieux conservées de l’archipel. Edifié en 1590, il constitue un très bel exemple d’architecture défensive. En fin de matinée, nous poursuivons notre voyage en train pour rejoindre dans l’après-midi la ville de Fujiyoshida, au nord du Fuji, ce volcan majestueux, au cône presque parfait, classé au Patrimoine mondial par l’Unesco. A la descente de la gare, nous partons découvrir le parc d'Arakurayama Sengen situé sur les hauteurs de la ville. Après avoir grimpé sur la colline, nous atteignons à pied la belle pagode à cinq étages de Chureito. Si le ciel est dégagé, nous profitons d'un panorama incroyable sur le toit du Japon (3776 m), l’un des emblèmes du pays, avec en premier plan cette pagode très photogénique. Descente à pied puis court trajet en train avant notre installation à notre hôtel.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 2h

J11 : Région du Mont Fuji : rando > Mont Mitsutoge (1785 m), téléphérique > Kawaguchiko

Après un court trajet en train, nous partons aujourd’hui pour une rando en traversée passant le Mont Mitsutoge, qui culmine à 1785 m d’altitude. L’objectif de cette journée n’est pas tant d’atteindre ce sommet composé de 3 pics... L’intérêt principal est d’offrir à plusieurs reprises de belles perspectives sur le versant nord du Fuji ! Au départ de la gare de Mitsutoge, la route goudronnée sur la première partie laisse place à un sentier à travers la forêt, avec des sections parfois assez raides. Après avoir dépassé un petit refuge, nous atteignons le sommet de Mitsutoge offrant un panorama unique sur le volcan sacré… si le ciel est dégagé ! En longeant une crête, descente par un autre chemin offrant d’autres points de vue dégagés sur notre gauche jusqu’à atteindre le Mont Kachi Kachi (1075 m). De là, un téléphérique nous ramène rapidement jusqu’aux berges du lac Kawaguchiko. Retour en train jusqu’à notre hôtel. 

Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h
Dénivelé : +900 m
Dénivelé : -700 m

J12 : Ascension (facultative) a/r > Mont Fuji (3776 m), Région du Mont Fuji > Tokyo

Version été : ascension facultative du Mont Fuji
Dans la nuit (vers minuit), départ en bus privé de notre hôtel pour atteindre les pentes nord du Mont Fuji culminant à 3776 m d’altitude. Dépose à la 5e Station, à 2305 m d’altitude, point de départ de la voie Yoshida Trail pour notre ascension nocturne, à la lueur de nos lampes frontales. La saison officielle des ascensions s’étend seulement du 1er juillet au 31 août. Au-delà de la dimension sportive et mythique d’atteindre le plus haut sommet du pays, c’est aussi cette ambiance si particulière qui y règne avec tous ces Japonais que nous allons retrouver plus haut sur le parcours… Par un chemin large et sans difficulté, montée progressive en zigzag sur un terrain de roches et de cendres volcaniques. Nous dépassons plusieurs refuges de montagne au niveau des 7e et 8e Stations et nous poursuivons cette longue montée accompagnée des milliers de Japonais ayant dormi sur place... Plus qu’une ascension (comme nous le concevons classiquement lors de nos randonnées en montagne), c’est une expérience de vie, unique en son genre ! La montée de nuit est sans aucun doute la plus prisée car elle permet d’admirer le lever de soleil depuis le sommet et de participer au cérémonial au son de l’hymne national ! Le Fuji-San, symbole du Japon par excellence, nous offre l’opportunité de partager la vénération et l’attachement des Japonais pour leur montagne sacrée. Un proverbe japonais dit "celui qui gravit le Mont Fuji une fois est un sage, celui qui le gravit deux fois est un fou". D’autres disent que celui qui gravit le Fuji devient Japonais ! Après avoir atteint le point haut du cratère, Kengamine Peak, dernier coup d’œil panoramique sur les multiples lacs disséminés au pied de volcan, sur le cratère profond de 200 m, puis nous entamons une longue descente jusqu’à la 5e Station par un itinéraire alternatif. Un bus public nous amène à notre hôtel. Après une douche et un déjeuner au restaurant, dernier trajet en bus pour rejoindre la ville de Tokyo comptant plus de 33 millions d’habitants agglomération comprise. Tokyo était à l’origine un petit village de pêcheurs nommé Edo... c’est aujourd’hui la région métropolitaine la plus peuplée au monde ! Installation dans un hôtel pour 3 nuits consécutives. Dîner sur place et repos bien mérité car la journée a été longue !
Version automne :
Ce matin, après un court trajet en bus, nous partons pour une randonnée sans difficulté (4h de marche, dénivelé +/- : 500 m) menant au sommet du Mont Ashiwada culminant à 1355 m d’altitude. Tout comme le Mont Mitsutoge la veille, cette marche offre par temps clair une très belle vue sur le mythique Mont Fuji. Nous dominons par ailleurs le lac Saiko, l’un des 5 lacs formés par les éruptions du géant. Dans l’après-midi, après notre pique-nique, descente par un autre sentier et trajet en bus pour rejoindre la ville de Tokyo comptant plus de 33 millions d’habitants agglomération comprise. Tokyo était à l’origine un petit village de pêcheurs nommé Edo... c’est aujourd’hui la région métropolitaine la plus peuplée au monde ! Installation dans un hôtel pour 3 nuits consécutives. 

Transfert : 3h/4h
Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 9h
Dénivelé : +1500 m
Dénivelé : -1500 m
Attention, en dehors de la saison estivale (juillet-août), l’accès au sommet du Mont Fuji est impossible. Nous proposons en alternative une randonnée facile au Mont Ashiwada avec une belle vue sur le plus haut sommet du pays.

J13 : Tokyo

Nous avons deux journées complètes pour découvrir cette capitale tentaculaire fascinante. Nous commençons la journée par le quartier de Shinjuku et sa forêt de gratte-ciel dominée par la silhouette futuriste du Tokyo Metropolitan Government Building, autrement dit la mairie. C’est depuis l’observatoire, situé au 45e étage, que nous profitons d’un premier panorama vertigineux sur la ville... Par temps clair, nous apercevons au loin le Mont Fuji que l'on cotoyait la veille. Nous rejoignons ensuite le parc abritant le sanctuaire shintoïste de Meiji Jingu. Jouxtant le parc, nous empruntons la rue piétonne très animée de Takeshita-dori, fréquentée par des adolescents aux tenues particulièrement exubérantes avant de poursuivre sur Omotesando, une avenue plus sophistiquée alignant plusieurs boutiques de luxe à l’architecture parfois audacieuse... Poursuite vers Shibuya Crossing, ce carrefour gigantesque flanqué d’écrans géants sous lesquels des centaines de milliers de personnes empruntent d’innombrables passages piétons ! En fin de journée, nous rejoignons le complexe de Roppongi Hills et montons dans la Mori Tower offrant, depuis sa terrasse panoramique à 360° située au 53ème étage, une autre vue spectaculaire, cette fois-ci de nuit, sur la ville de Tokyo. Retour à l’hôtel et dîner dans un restaurant en ville.

Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h/4h
Le déroulé du programme sur Tokyo (J13-J14) est donné à titre indicatif. Selon la localisation de l'hôtel, le guide pourra éventuellement réorganiser l’ordre des visites.
Dans tous les cas, les transports en commun (train et métro) étant très développés à Tokyo, nous les utilisons pour connecter les principaux quartiers.

J14 : Tokyo

Ce matin, nous débutons par la découverte de l’impressionnant Tokyo International Forum, un hall de verre et d’acier en forme de coque de bateau, haut de 60 m. De là, poursuite vers le quartier branché d’Akihabara, royaume de l’électronique et des mangas avant d’atteindre Asakusa, l’un des vieux quartiers, en partie épargné par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale qui ont annihilé Tokyo. C’est ici que se trouve le plus ancien et le plus populaire temple bouddhiste de la ville, le Senso-ji dédié à la déesse de la miséricorde Kannon. Le long de l’entrée principale se succèdent de petites boutiques d’artisanat. Devant le temple, on découvre un énorme brûleur à encens, dont la fumée est censée guérir toutes sortes de maladies. Puis, au fil de l’eau, descente de la rivière Sumida en bateau jusqu’à la baie de Tokyo, offrant un angle de vue méconnu sur la ville. Empruntant le spectaculaire Rainbow bridge, un monorail aérien nous mène à l’île artificielle d’Odaiba. Nous découvrons dans ce quartier futuriste une réplique de la statue de la Liberté avec en arrière-plan une magnifique vue sur la "skyline" de la ville. En fin de journée, retour à notre hôtel et dîner dans un restaurant.

Hébergement : Hôtel (chambre à l’occidentale)
Repas : BLD
Heures de marche : 3h/4h

J15 : Vol Tokyo > Paris

Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport de Tokyo en taxi et en train puis vol de retour. Arrivée à Paris le même jour en fin de journée.

Repas : B

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.