Fêtes de printemps au Bhoutan avec Snafu
Bhoutan BT 608 Voyage Découverte

Circuit et randonnées au Bhoutan : vallées de Bumthang

16 jours - 8 jours de balade 4 à 12 pers. Facile 6/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Le Bhoutan est un petit royaume himalayen recouvert à 70% de forêts. Le découvrir entre mars et avril au moment du réveil de la nature est une magnifique opportunité. Tout au long de ce voyage exceptionnel, préparé spécialement par notre guide, Snafu Wowkonowicz, vous aurez l’occasion d’admirer les rhododendrons et les magnolias géants dont les fleurs ponctuent l’ensemble du paysage qui défile sous vos yeux. Snafu a plus d’une centaine de séjours à son actif dans ce pays et l’originalité de son programme réside dans la possibilité d’allier la découverte de l’éclosion de cette nature avec celle de trois festivals de danses sacrées. Deux de ces festivals ont lieu dans des lieux méconnus, en dehors des grands circuits classiques de l’Ouest du Bhoutan. Le troisième est le plus connu et le plus grand celui de Paro. Toutes les grandes forteresses (dzongs) seront également visitées et de nombreuses balades vous offriront une véritable immersion dans un environnement préservé. Ce royaume est habité par un peuple des plus attachants que ces rendez-vous de festivités annuelles vous permettront de découvrir et côtoyer plusieurs jours durant.

Points forts

• Trois festivals dans un seul voyage : Talo, NyenZergang et Paro
• Des rencontres multiples grâce aux relations de Snafu, guide passionné Tirawa
• Accompagnement, conférences, mini concerts et projections avec un guide spécialiste
• Des balades au plus beau moment de l’année, avec arbres et prairies en fleur

Les plus Tirawa

• Un voyage en pension complète
• Déplacements en bus très confortable

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Balades faciles, avec un maximum de 4 à 5 heures de marche pour la plus longue (a/r à Taktsang). Pas de problème lié à l'altitude. Cependant le rythme du voyage est soutenu, ceci étant une constante pour tous les voyages organisés et guidés par Snafu.

J1 : Vol au départ de Paris

Nous nous efforçons de trouver des vols directs entre Paris et Bangkok. Néanmoins, en fonction des disponibilités et tarifs, nous pouvons être amenés à sélectionner des vols avec escale. Dans ce cas, nous cherchons à réduire sa durée au minimum.

J2 : Arrivée à Bangkok. Vol > Paro (2280 m)

Arrivée à Bangkok et petit déjeuner dans un agréable hôtel proche de l’aéroport. Puis vol de la Drukair, la compagnie nationale du Bhoutan, qui survole les côtes de Birmanie et le golfe du Bengale. Arrivée à Paro, l'architecture, l'ambiance paisible et sereine, le costume des habitants... nous sentons que nous sommes arrivés dans un pays différent des autres. Transfert à notre hôtel, puis départ pour la découverte de notre premier dzong, (forteresse) celui de Paro, immortalisé par B. Bertolucci dans son film «  Little Buddha ». Le bus nous dépose à l’ancienne tour de guet, le Ta Dzong transformé en musée national actuellement en réfection. Une volée de marches plus bas, nous voici devant  le Dzong de Paro, immense forteresse servant de siège à l'administration civile et religieuse de la province. Le bâtiment qui date du XVIIe siècle présente une belle architecture de pierre, de terre et de bois avec des balcons, des galeries et des coursives décorées. Très belles peintures sur le pourtour des cours intérieures représentant la vie de Milarepa, la Roue de la Vie et deux Mandalas cosmiques…On est toujours très impressionné par cette première découverte d’un dzong bhoutanais, chef d’œuvre d’architecture… Nous redescendons vers Paro par un vieux pont couvert en bois le long d’un chemin bordé d’arbres en fleurs. Pour les photographes, ce point de vue est unique !

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Raven Nest Resort ou équivalent
Repas : BLD

J3 : Vol Paro > Bumthang

Après un petit déjeuner matinal, départ pour un vol de 30 minutes (deux jours de route !) pour rejoindre le centre du pays. Expérience unique puisque ce n’est que depuis cette année que les vols opèrent avec régularité. Il s’agit d’un des plus beaux vols de montagne permettant de longer les sommets enneigés de l’est himalayen. Notre bus avec lequel nous allons voyager pendant tout notre séjour nous emmène à notre petit hôtel situé près du village de Jakar où nous resterons deux nuits. Nous sommes en plein cœur du Bhoutan profond. Après le déjeuner, visite du dzong de Jakar ( dzong de "l'Oiseau Blanc") bâti au sommet d'une colline. Ses cours longues et étroites dégagent un charme certain. Découverte de quelques peintures intéressantes dans l’un des temples, parmi lesquelles celles du héros tibétain Guesar de Ling ou les seize arhats, les seize premiers disciples du Bouddha. Fin d’après-midi à Jakar, qui fait penser à une ville du far-west avec son artère principale balayée par un vent qui s’engouffre dés la mi journée dans les rues.

Hébergement : Hôtel Raven Nest Resort ou équivalent
Repas : BLD
Le vol intérieur pour Bumthang est soumis aux aléas météo, le programme peut donc être modifié.

J4 : Bumthang (2550 m)

La vallée de Bumthang est unique,car elle est la plus religieuse de tout le pays.Visite des principaux monastères historiquement très importants de la vallée jalonnée de pommiers peut-être déjà en fleurs. Nous partons à pied jusqu’au Jampay Lhakhang, l’un des premiers temples construits sur les ordres du grand roi tibétain Songtsen Gampo (VIIe siècle). Puis Kurje où Guru Rinpoché aurait médité au VIIIe siècle pour débarrasser la vallée d’une divinité terrible. Juste avant la traversée d’un pont suspendu sur la rivière Chamkar Chu nous nous arrêterons pour un pic nique dans une vieille maison traditionnelle où nous sommes chaleureusement accueillis. Ensuite Tamshing fondé en 1501 par Pema Lingpa. On trouve sur les murs du corridor qui entoure le temple principal des peintures, peut-être les plus anciennes du Bhoutan … Pour finir la visite des lieux, ceux qui ont de nombreux péchés à se reprocher pourront faire trois fois le tour du temple en portant sur les épaules la lourde cotte de mailles forgée par Pema Lingpa au XVIe siècle. Le dernier petit temple, celui de Komchosum (cloche cassée) a été totalement reconstruit après un incendie. Dans tous les cas, la journée se termine par un passage obligé à la ferme suisse (fondée dans les années soixante par un ami suisse-allemand de Snafu, Fritz Maurer). Dégustation de fromage local et verre de schnaps ! Seconde nuit à l’hôtel de Jakar avec soirée musicale.

Hébergement : Hôtel ou équivalent
Repas : BLD
Le vol intérieur pour Bumthang est soumis aux aléas météo, le programme peut donc être modifié.

J5 : Bumthang > Jakar > Trongsa

Après un petit dejeuner local fait de « Putta » ou galettes de sarrazin, nous quittons Jakar pour Prakar, seigneurie construite par les descendants du saint Pemalingpa. Une demie heure de marche pour découvrir la belle chapelle. Puis nous reprenons la route pour Chumey (réputé pour ses tisserands et leur travail de la laine (yatas). Les métiers à tisser sont alignés devant les maisons, petite pause achat pour les amateurs. Entre rhododendrons, pins, épicéas et bambous nous traversons la vallée agricole de Chumey, vallée parsemée de villages et de temples. Nous passons le Yutong la vers 3400 m, et la route redescend sur Trongsa à travers une forêt d’arbres en fleurs, rhododendrons, magnolias, azalées, daphnés. Il s’agit d’une des plus belles du Bhoutan, depuis peu territoire du tigre de l’himalaya. Arrêt au petit temple de Dorje Gumpa où l’un de ces félins fut observé. Nous arrivons en surplomb de l’impressionnante forteresse, la plus importante du pays perchée sur un éperon rocheux telle une sentinelle. La vallée de Trongsa est le berceau de la Monarchie bhoutanaise. Nuit au Yangkhill Resort et balade dans le bazar bordé d’échoppes tenues par des tibétains réfugiés depuis les années 1950. Rencontre avec un des anciens gardes de la troupe royale, le vieux Tashi.

Hébergement : Hôtel ou équivalent
Repas : BLD

J6 : Trongsa > Lobeysa (1300 m)

Après le petit déjeuner, visite du Dzong de Trongsa. Ce Dzong a été entièrement restauré en 2005 grâce à l’aide du gouvernement autrichien en prévision du Couronnement du jeune roi actuel. De belles peintures aux thèmes originaux ornent l’entrée des temples. Puis visite du Ta dzong, une ancienne tour de guet, aujourd’hui musée national. Nous reprenons assez rapidement la route car l’étape d’aujourd’hui est la plus longue. La pause déjeuner se fera près de Chendebji chorten de style népalais construit au bord de la rivière. Le lieu est d'une grande poésie. La  montée vers le col offre la traversée de villages comme Rukubji, Nikkachu, où vivent des éleveurs de yacks ou de dzos, croisement entre yaks et vaches. Au col du Pele La (3400 m), la vue sur la chaîne himalayenne est grandiose. Arrêt au village de Nobding pour admirer quelques unes des belles façades recouvertes de symboles de fertilité qui font la notoriété du Bhoutan. Arrêt au dzong de WangduePhodrang, de l’ancien pont de bois qui datait du XVIIe siècle ne reste que la grosse tour centrale qui abrite un petit temple. Arrivée à Lobeysa (1300 m) carrefour marchand au confluent de plusieurs vallées qui jouit d’un climat subtropical; on trouve ici bananiers, orangers, cactus…Installation dans un petit hôtel typique et familial à l’ambiance unique, le Pasang lodge, au milieu des rizières.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J7 : Vallée de Punakha (1300 m)

La journée entière est consacrée à la visite du haut de la vallée de Punakha. Départ à pied depuis le fond de la vallée en direction de l’immense chorten de Khansum. La montée de 45 minutes passe entre maisons traditionnelles et champs en terrasses. Le printemps est là et le travail des champs aussi. La végétation est superbe. Visite du chorten. De la terrasse supérieure, le panorama est magnifique. Au bord de la rivière, pause pour le pic nique, puis découverte du dzong de Punakha (XVIIe siècle) qui a la particularité de se trouver non pas sur un piton rocheux mais au bord de la rivière… Punakha fut la capitale d’hiver du Bhoutan jusqu’en 1970. Sur la route du retour, petite marche en direction du monastère de Chhimi Lhakhang (30 mns), qui abrite une petite école monastique. Ce temple a été fondé au XVe siècle par Drukpa Kinley, le « fou-divin » ; grand maître religieux, le plus connu de tous, ce dernier n’en oubliait pas pour autant de boire à outrance et de courir après toutes les jeunes filles du pays. Retour par le chemin de terre où l’on croise en majorité des femmes, qui viennent se faire bénir avant de fonder une famille… Deuxième soir chez Pasang avec au menu une dégustation de plats traditionnels, les momos, raviolis maison...

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J8 : Festivals de Nyenzergang et Talo (2450 m)

Départ tôt le matin pour atteindre le joli temple de Nyenzergang perché sur une colline au dessus de WangdiPhodrang. Ce lieu est connu car c’est là que le 68ème Jey Khempo, a choisi de prendre sa retraite, le lieu étant propice à la  méditation. Dans la petite salle principale du temple on peut admirer 3 magnifiques tashigomangs, (autels portatifs en argent, bois et métal sculptés représentant la cosmogonie bouddhique). Le festival prend place dans la cour intérieure où se sont installés depuis l’aube tous les villageois des alentours. L’atmosphère est particulièrement intense et sereine car nous nous trouvons hors des sentiers battus, pas de touristes ou presque à l’horizon. Le lieu vient d’ouvrir aux étrangers et peu encore s’aventurent jusque-là! Le spectacle est autant dans l’assistance qu’au milieu des danseurs. Rencontre possible avec un conteur local (manepa) que Snafu connaît bien. Délicieux déjeuner pique-nique chaud en reprenant la direction de Punakha pour bifurquer vers Talo (1 bonne heure de route). Par une petite route nous arrivons à la gompa de Talo qui surplombe la vallée et d'où la vue s'ouvre sur les collines environnantes. Talo est un village historique car il fut la résidence du fondateur de la théocratie au 17ème siècle, le Shabdung Nagwang Namgyal. Il est aussi le berceau d’une partie de la famille royale. En effet les femmes de Talo sont réputées dans tout le Bhoutan pour leur exceptionnelle beauté, et le quatrième roi, père du roi actuel, a épousé 4 sœurs, filles du seigneur de Talo. Le monastère est beaucoup plus grand que celui de Nyenzergang. Dans la grande cour, les moines vêtus des plus belles tenues, exécutent des danses masquées qui s'enchaînent dans un délire de couleurs et de sons. Les danses sont régulièrement entrecoupées par la venue des clowns nommés atsaras afin que le public ne se lasse pas. Ils viennent mettre un peu de bonne humeur avec des histoires franchement paillardes et grivoises... Ici encore, les habitants arrivent des hameaux les plus reculés; Ce festival est aussi l'occasion de rencontres, d'arrangements de mariages, de négociations ou de ventes diverses... Sans aucune gêne la population nous adresse la parole et nous invite à participer. Beau moment d’échanges. dernière soirée en compagnie de toute la famille de Pasang.

Hébergement : Hôtel ou équivalent
Repas : BLD

J9 : Punakha > Timphu (2300 m)

La route recommence à grimper fortement puisque nous devons faire plus de 1500 mètres de dénivellé. Nous nous arrêtons au petit hameau de Thynleygang pour saluer une famille que Snafu connaît particulièrement bien. Pause pour un snack local au milieu des champs où l’on réalise la vie dure et rude et cependant sereine des paysans bhoutanais. Puis arrêt dans le magnifique parc royal botanique de Lampelri. C’est le réveil du printemps, les rhododendrons et les magnolias y sont exceptionnellement majestueux. Quelques kilomètres plus loin c’est le col de  Dochu La (3050 m). Un des grands moments du voyage car par temps clair, c’est l’occasion de découvrir  une partie de l’Himalaya du Bhoutan avec, au loin, de nombreux sommets enneigés de plus de 7000 mètres. Balade autour des 108 chortens construits par les 4 épouses du 4ème Roi dans un magnifique style pur bhoutanais. Déjeuner dans un restaurant panoramique au sommet. En une heure on rejoint la vallée de Timphu, la capitale devenue une mégapole de 70 000 habitants (10 % de la population du pays). Installation dans l’un des nombreux hôtels, situés en plein cœur de la ville. Première découverte de la capitale bhoutanaise en fin de journée, à travers sa rue principale, Norzing Lam, la seule artère au monde sans feu  rouge. La rue est bordée de multiples échoppes et centres commerciaux qui poussent comme des champignons et sont révélateurs de l’essor économique du pays. Diner et  rencontre  avec une personnalité du pays, ami de Snafu qui évoquera ce constat.

Hébergement : Hôtel ou équivalent
Repas : BLD

J10 : Timphu (2300 m)

Notre première journée commence par le traditionnel pèlerinage au Memorial Chorten, imposant monument dédié au 3ème Roi que les bhoutanais vénérent profondément. Le lieu est empreint de calme et sérénité. Puis visite un peu plus haut du temple de ChanghanKhar,le plus ancien de la vallée (14èmesiècle). Nous croisons de nombreuses jeunes mamans car le lama du temple est habilité à donner un prénom aux nouveaux-nés. Encore quelques kilomètres et virages plus haut se trouve le parc National des Takins. Le takin est l’animal national, un drôle de quadrupède que les scientifiques hésitent encore à classer, bovidé ou cervidé ?... Sur la route du retour, halte à la nonnerie de ZIlukha, où la supérieure, Tashi Wangmo, nous permettra d’assister au rituel. Déjeuner typique en ville. L’après-midi, visite du Folk Heritage Museum et de la petite fabrique de papier, la plus ancienne de la vallée où se prépare les planches de papier à base de fibres végétales provenant de l’écorce du daphné. Puis nous nous dirigerons vers l’imposante forteresse de Tashichodzong, siège du gouvernement bhoutanais. A l’heure de fermeture des bureaux nous assistons sous surveillance à la descente du drapeau et relève de la garde. Une fois le rituel terminé le dzong est ouvert aux touristes. Visite de la grande salle des trônes. Fin de journée dans les rues marchandes de Thimphu. Dîner spécial rencontre/ conférence.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J11 : Timphu (2300 m)

Ce matin, petit transfert vers les hauteurs dominant la vallée de Thimphu pour découvrir la statue géante du Bouddha (51 mètres). L ‘édifice est tout juste terminé c’est l’un des plus hauts Bouddhas d’Asie et le lieu est vite devenu incontournable pour la population qui se presse pour faire ses offrandes. Il renferme des peintures représentant tous les grands maîtres de l’ordre Drukpa Kagyu, l’école officielle du Bhoutan.. Petit détour avant de rentrer en ville pour visiter le premier dzong du Bhoutan, Simtokha construit en 1626 par le Shabdung. Pur joyau de l’Himalaya, il renferme de magnifiques peintures et statues restaurées par le français Pierre Pichard dans les années 80. Nous déjeunons dans une charmante ferme récemment restaurée et goûtons aux produits de la foret. L’après-midi sera consacrée tout d’abord à la visite de l’école des 13 arts, l’institut Zorig chosum, où l’on peut observer le travail moderne mais tout aussi rigoureux qu’avant de matériau comme le bois, l’argile, le cuivre repoussé, les textiles, le dessin, la broderie etc…Nous continuons par la visite du musée des textiles où sont exposées des pièces uniques. Les textiles bhoutanais participent à la renommée internationale du pays. Soirée bhoutanaise avec projection d’un film documentaire.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J12 : Timphu > Paro (2280 m)

Nous quittons la capitale en direction de la vallée de Paro. Au delà du dzong de Simtokha la route (à 4 voies depuis cette année) serpente et descend le long de la rivière Wangchu. Dans les espaces de verdures poussent les pommiers, réputés dans le pays. Peu avant la jonction avec la vallée de Paro, à la confluence des deux rivières , se trouve le lieu dit, Chuzom, caractérisé par ses trois chortens d’architecture différente. Puis en remontant la Paro chu, arrêt au pied du petit monastère de Tacho Lhakhang pour découvrir le célèbre pont suspendu sur chaînes construit au XVe siècle par Thangthong Gyelpo. Grand maître religieux de l’école nyingmapa, Thangthong Gyelpo fut également un artiste (c’est lui qui fonda l’opéra tibétain) et un ingénieur renommé. Grâce à des méthodes uniques pour braser et souder les métaux, il construisit les premiers ponts suspendus sur chaînes de toute l’Asie. Tacho Lhakhang en est un magnifique exemple. Nous reprenons la belle route qui suit la rive gauche de la Paro Chu. Ce sont toujours des hameaux à l’architecture traditionnelle jusqu’à la vallée de Paro. Déjeuner dans la rue principale de Paro et visite de la petite ville typique ponctuées d’échoppes d’artisanat. Installation à l’hôtel près de la rivière pour trois nuits. Possibilité de commander des bains traditionnels aux pierres chaudes et massages.

Hébergement : Hôtel Raven Nest Resort ou équivalent
Repas : BLD
Il est possible à l'hôtel de commander des bains traditionnels aux pierres chaudes et massages.

J13 : Marche a/r > Taktsang (3150 m), Paro (2280 m)

Départ le matin pour une magnifique balade vers le monastère perché de Taktsang. Suspendu dans une falaise, 700 mètres au-dessus de la vallée de Paro, c'est un des lieux les plus sacrés du pays. Le chemin qui y conduit traverse une belle forêt de pins de l’Himalaya et offre des points de vue uniques sur les temples et sur la vallée. Il faut compter 2h à 2h30 pour monter, lentement, jusqu’à Taktsang ; le chemin est large et très bien tracé. Visite des chapelles et de la grotte où Guru Rinpoché aurait médité dès le VIIIe siècle. Descente (environ 30 minutes) pour un pique-nique face au monastère de Taktsang. C’est un point de vue exceptionnel et un moment inoubliable… Puis une heure de plus pour rejoindre nos véhicules et si le temps le permet nous roulons plus au nord encore vers la frontière du Tibet pour visiter le dzong de Drugyel ( drukpa victorieux ). Le bâtiment, resté longtemps en ruines après avoir brûlé en 1953, est en cours de restauration. La vue sur le Jomolhari (7316 m) est magnifique. Retour et soirée à l’hôtel.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hôtel Raven Nest Resort ou équivalent
Repas : BLD
Heures de balade : 5h
Dénivelé : +700 m
Dénivelé : -700 m

J14 : Festival de Paro

Très tôt le matin juste avant le lever du jour et avec une bonne et chaude collation, départ pour assister au dernier jour de loin le plus important du festival, l'événement marquant dans l'année religieuse d'un monastère au Bhoutan. A Paro, il s'agit d'un tsechu, c'est-à-dire d'un rituel donné en l'honneur de Guru Rinpoche qui introduisit le bouddhisme au Tibet et au Bhoutan au VIIIe siècle. La communauté monastique est très importante et les danses exécutées à Paro sont d'une très grande qualité. Plus d’un milliers de personne assiste régulièrement au tsechu de Paro (Bhoutanais et touristes confondus) car il est l'un des plus célèbres du pays. Ce matin a lieu le rituel du Toendrel «  Libération par la vue », (immense appliqué de tissu monté dans la nuit devant un grand mur représentant Guru Rimpoche et ses 8 formes). L’ensemble du corps monastique, les notables, ministres et hauts personnages du royaume défilent et lui rendent hommage. Ensuite c’est au tour du public, en file indienne, de présenter ses offrandes contre une bénédiction particulièrement recherchée. Les bhoutanais arrivent des plus lointains villages. Une fois l’immense thoendrel replié et rentré pour une année à l’intérieur du dzong, les danses reprennent jusqu’à la fin de la journée. Après le pique nique balade dans la foire à proximité au milieu des stands où les moinillons s’en donnent à cœur joie. Sortie du dzong en même temps que la procession finale. Fin d’après-midi dans le bazar pour les dernières emplettes. Grande soirée d’adieu avec notre équipe locale.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Raven Nest Resort ou équivalent
Repas : BLD

J15 : Vol Paro > Bangkok > Paris

Vol tôt le matin en direction de Bangkok où nous profiterons d’une après-midi libre : vous pourrez profiter de nombreuses possibilités : visite de l’ancien Palais royal, de la maison de Jim Thompson ou des canaux de la capitale thaïlandaise. Rendez-vous pour un dernier dîner en ville et retour vers l’aéroport international. Embarquement vers minuit pour le vol de retour vers la France.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel de jour
Repas : BLD
Le vol vers Bangkok peut être programmé le matin, le midi ou le soir. En fonction de l'heure d'arrivée, le programme peut donc être adapté à Bangkok.

J16 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.