Festival et patrimoine sacré du Kham avec R. Dompnier
Tibet, Chine TB 602 Voyage Découverte

Découverte du Kham, monastères et festivals

17 jours - 9 jours de balade 5 à 12 pers. Facile 6/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

L’ancien royaume de Dérgé abrite un grand nombre de monastères de tradition Nyingma, Sakya et Kagyu du bouddhisme tibétain. Nous vous proposons une découverte des plus célèbres d’entre eux : les monastères de Dzongsar, Pelpung, Dzogchen, Pelyül et celui de Yachen avec plus de 13 000 nonnes et moines. Vous aurez aussi l’occasion d’assister aux danses rituelles masquées du monastère de Dzongsar. Cette découverte culturelle sera complétée par des nuits chez l’habitant pour une expérience d’immersion dans le quotidien des Tibétains.

Points forts

• Une date unique adaptée à un itinéraire unique
• La fête religieuse du monastère de Dzongsar avec ses danses masquées
• Accompagnement par Robert Dompnier, spécialiste du monde himalayen et tibétain
• Trois nuits chez l’habitant, au sein de maisons d'architecture traditionnelle ou d'un monastère
• La découverte des principaux monastères de la région de Dergé

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)

Niveau

Facile 6/20 Voir le tableau des niveaux  Des journées de balades et découverte des monastères réparties sur l’ensemble du voyage, mais sans de gros efforts à fournir et sans difficulté technique. Altitude maximale 4000 m. Quelques longs transferts.

J1 : Vol au départ de Paris

J2 : Arrivée > Chengdu (500 m)

Arrivée à Chengdu, formalités de police et accueil par notre guide tibétain francophone. Installation à l’hôtel et, selon le temps disponible, découverte du vieux Chengdu (architecture ancienne, maisons de thé…). Dîner et nuit à l’hôtel.

Hébergement : Hôtel Buddhazen ou équivalent
Repas : D
En cas d'arrivée en soirée, le repas sera pris dans un petit restaurant ou un snack, car les restaurants classiques ferment très tôt.

J3 : Chengdu > Gorges du Gyelrong > Rongdrak (2100 m)

Route vers Rongdrak dans la partie centrale de la région des gorges du Gyelrong. Le peuple tibétain de Gyelrong, qui parle un dialecte Qiangtiques archaïque, est réputé pour ses prouesses militaires et la bravoure de ses hommes. Cette région est maintenant surtout connue pour la beauté de ses villages d’architecture traditionnelle dans les belles vallées encaissées qui les abritent. Nuit à l’hôtel au village de Tralung (Zhonglu en chinois).

Transfert : 7h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J4 : Visite de Rongdrak > Tawu (2980 m)

Le matin, nous profitons du village avec ses jolies maisons traditionnelles, ses champs et bien sûr ses célèbres tours en pierre dont l’origine et la fonction restent même aujourd'hui un intrigant mystère. Dans l’après-midi, route vers Tawu, célèbre pour son architecture traditionnelle en bois et pierre, ainsi que son grand stupa.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 3h

J5 : Tawu > Monastère de Kardzé (3400 m)

Le matin, direction la ville de Kardzé. Déjeuner sur place. L’après-midi, nous rejoignons la colline qui surplombe la ville pour y visiter le monastère de Kardzé. Il fut jadis le plus important monastère Gélug de la région du Kham. Maintenant une communauté de 500 moines y habite et y pratique le Dharma, les enseignements du Bouddha.

Transfert : 3h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J6 : Kardzé > Yachen (3450 m)

Après le petit déjeuner, nous partons sur une large piste, dans une région reculée, belle et sauvage qui borde le fleuve Yangtse. Nous passons par le col de Dzodo (4500 m), puis par celui de Gyaltso (4800 m) et nous arrivons à l’impressionnant monastère de Yachen, où résident 13 000 nonnes et moines de tradition Nyingma.

Transfert : 5h
Hébergement : Auberge
Repas : BLD

J7 : Monastère de Yachen > Pelyül (3260 m)

Nous profitons de la matinée pour poursuivre la visite du monastère de Yachen. Puis route vers le monastère de Pelyül. Fondé en 1665 par Lachen Jampa Phuntsok, roi de Dérgé, il est devenu l’un des principaux monastères de tradition Nyingma du Kham.

Transfert : 1h30
Hébergement : Hotel
Repas : BLD

J8 : Pelyül > Famille tibétaine à Méshö (3650 m)

Route vers la vallée de Méshö. Nous longeons le Fleuve Yangtse sur quelques kilomètres, avant de suivre un de ses affluents pour arriver à Méshö, qui signifie « vallée des plantes médicinales » en tibétain. Nous sommes accueillis par une famille tibétaine dans le joli petit village de Gyalgen, au peu au-dessus du monastère de Dzongsar. Par l’intermédiaire de votre guide, vous faite connaissance avec vos hôtes et vous découvrez leur mode de vie mi-fermier mi-nomade.

Transfert : 3/4h
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J9 : Festival de Méshö

Cette journée, qui correspond au 10ème jour du 6ème mois du calendrier tibétain, voit la communauté monastique célèbrer le jour de Guru Rinpoché. Les moines effectuent des danses rituelles masquées auxquels vous assistez au milieu de la foule des pèlerins tibétains. Les danses ont lieu au sein ou à proximité du monastère de Dzongsar. Ce monastère Sakya a été fondé en 1253 par Drogon Chogyel Pakpa. Au 19e siècle, il est devenu le siège de Jamyang Khyentse Wangpo, l’un des plus grands maîtres des traditions Sakya, Nyingma et Kagyu du 19e siècle. Le soir, nous retrouvons notre famille tibétaine pour une deuxième nuit passée en leur compagnie.

Transfert : 2h
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 3h

J10 : Méshö > Monastère de Pelpung (3700 m) > Dergé

Départ en direction du monastère de Pelpung qui fut le plus grand centre d’enseignement Kagyu du Tibet oriental. Fondé en 1717 par Tai Situ VIII Chokyi Jungne, son hall d’assemblée est particulièrement impressionnant et n’a pas subi de destruction lors de la révolution culturelle. Plus en amont, se trouve le centre de retraite où ont médité de grands maîtres de la tradition Kagyu tels que Jamgön Kongtrül Lodrö Tayé et Kalu Rinpoché. En fin de journée, route vers Dergé (Dege en chinois).

Transfert : 6h
Hébergement : Hôtel Dege
Repas : BLD
Heures de balade : 2h

J11 : Monastère et imprimerie de Dergé > Lac Yilhun Lhatso > Dzokchen (4020 m)

Cette ville était autrefois la capitale d’un des royaumes les plus puissants du Kham. Les rois de Dérgé ont joué un rôle important dans la préservation et le développement du Bouddhisme et des arts tibétains, en créant notamment une imprimerie qui devint la plus grande et la plus renommée du Tibet. Aujourd’hui encore, les éditions de Kangyur et du Tengyur (canon bouddhiste traduit en Tibétain) sont parmi les plus demandés par les monastères. Nous visitons l’imprimerie de Dergé (Parkhang en tibétain), et observons la méthode traditionnelle d’impression à partir de blocs de bois gravés. Nous pourrons ensuite visiter le monastère de Dergé et le temple de Thangtong Gyelpo. Ce grand yogi du 15e siècle est à l’origine du monastère de Dergé. Mais il est surtout célèbre pour avoir fait construire 58 ponts suspendus à chaines d’acier au Tibet et au Bhoutan, dont certains sont encore utilisés. Il a également créé l’Ache Lhamo, l’opéra tibétain dont les représentations permettaient le financement de la construction des ponts. Puis route vers le monastère de Dzokchen. Dzokchen, qui veut dire « grande perfection » en tibétain, est le nom d’un ensemble de pratiques bouddhistes de la tradition Nyingma. En chemin, nous nous arrêtons au stupa « Bouddha Stupa of Kham », construit par une association tibétaine de protection de la vie. Cette association s’occupe entre autres des animaux, achetés par des Tibétains pour leur permettre d’échapper aux abattoirs. En route arrêt à l'un des plus beaux lacs du Tibet : le lac sacré de Yilhun Lhatso.

Transfert : 3/4h
Hébergement : Auberge du monastère
Repas : BLD
Le confort à l'auberge du monastère est limité. Il n’y a pas de salle de bain, mais une bassine d’eau et un thermos d’eau chaude vous seront fournis. Il y a des toilettes très rudimentaires à l’extérieur. Ces contraintes sont compensées par l'ambiance et l'atmosphère du lieu.

J12 : Monastère de Dzokchen > Kardzé (3400 m)

Aujourd'hui, nous partons visiter le monastère de Dzokchen. Fondé en 1684 par Dzokchen I Pema Rigdzin sur les conseils du 5e Dalaï-Lama, il est devenu l’un des monastères les plus importants de la tradition Nyingma. Au début du 20e siècle, il ne comptait pas moins de 200 branches dans tout le Tibet. Nous partons ensuite pour une petite marche dans les alentours, vers la grotte sacrée de Patrul Rinpoche. Puis après le déjeuner, nous prenons la route pour nous rendre à la ville de Kardzé.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de balade : 3h

J13 : Kardzé > Barkham (2600 m)

Première journée de retour vers Chengdu. Nous nous arrêtons à Barkham, ville importante de la région du Gyelrong.

Transfert : 6/7h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J14 : Barkham > Miyaluo (2800 m)

Le matin, nous visitons le palais du roi de Choktsé, l’un des 18 royaumes du Gyelrong. A cet endroit, 17 générations se sont succédées au pouvoir de ce royaume, du XIè au XXè siècle. Puis journée de transfert dans de très beaux paysages. Nous filons plein Est en direction de Miyaluo. Il nous faudra deux jours pour rejoindre Chengdu.

Transfert : 2h30
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J15 : Miyaluo > Chengdu

Poursuite vers Chengdu pour une journée exceptionnelle. Après 3h de route environ, nous découvrons le Centre de recherche des pandas géants de Dujiangyan… Ce parc situé à 2h de Chengdu permet de découvrir ces charmants ursidés dans leur habitat naturel. Aucun problème pour les observer : ceux-ci aiment se prélasser, jouer, manger tranquillement du bambou et dormir entre deux branches… Après ces attachants moments de détente et d’observation, bref stop pour découvrir le système d’irrigation de Dujiangyan. Ce système d’irrigation, l’un des plus vieux au monde, fonctionne encore plus de 2000 ans après sa création ; il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO il y a une quinzaine d’année. Arrivée à Chengdu dans l’après-midi. Installation à l’hôtel, repos et toilette… avant d’assister à un opéra du Sichuan au théatre Shufengyayun ! Merveilleuse soirée mêlant chant, danse, pantomime et acrobatie. L’opéra du Sichuan est très connu pour le bian lian, (littéralement « changer de visage ») qui consiste à changer de masque si rapidement que le public a l’impression d’assister à un tour de magie. Retour à l’hôtel pour la nuit.

Transfert : 5/6h
Hébergement : Hôtel Buddhazen ou équivalent
Repas : BLD

J16 : Chengdu et vol de retour en fin de journée

Journée réservée à une visite de Chengdu. Promenade en ville et au Parc du Peuple où se retrouvent les habitants de Chengdu pour danser, faire de la musique ou pratiquer le tai chi dans un environnement végétal de toute beauté. C’est assez surprenant pour des occidentaux et particulièrement intéressant… Poursuite par une visite des rues Kwanzhai, deux anciennes rues restaurées à l’architecture des dynasties Ming et Qing. Déjeuner dans un restaurant local et visite des nombreuses boutiques. Temps libre l’après-midi pour vos achats dans le quartier tibétain ou celui de Jin Li. Dans un beau décor chinois (ruelles d’architecture ancienne, lanternes rouges, magnifiques idéogrammes calligraphiés…), le quartier très animé propose des bars en terrasses, des boutiques, des artisans divers… Magnifique Happy End de ce séjour au Kham. En fin de journée, transfert à l’aéroport de Chengdu pour le vol de retour.

Transfert : 1h
Repas : BLD
Selon l’horaire du vol de retour, le dernier dîner de ce voyage se fera le soir même, avant le transfert vers l’aéroport, ou au soir du J15 …

J17 : Arrivée à Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.