Covid19 et avenir - Tirawa

Actualités

Actualité Tirawa : Covid19 et avenir

Publié le 16.04.2020

Covid19 et avenir

Chers voyageurs,

Je tenais à revenir vers vous pour vous parler de Tirawa, de la situation de l’agence, de ses équipes, vous dire où nous en sommes dans cette période étrange, subie, comme une parenthèse malheureuse, dans l’attente de retrouver des jours plus heureux.

Le 31 janvier dernier, nous annulions notre premier voyage lié à la crise du Covid-19 : un groupe devait partir 48h plus tard pour un voyage d’exception au Tibet à l’occasion du Lhosar (nouvel an tibétain). Ce jour-là, nous étions Christian Juni et moi-même au Népal, au pied d’Annapurna Sud, pour 10 jours de trek – formation dans le massif des Annapurnas, avec Laurence Ameu, notre accompagnatrice – formatrice, Jean-Michel Asselin, journaliste en reportage, et nos partenaires et guides du vaste monde himalayen (lire ce récit).

A cette date-là, en France, quelques entrefilets dans la presse faisaient rapidement écho d’une situation inconnue en Chine mais sans que cela ne retienne encore l’attention. Le 31 janvier, en s’appuyant sur notre longue expérience, en liaison permanente avec Christian Leroy, co-fondateur de Tirawa, et Jeanne Mascolo, qui devait accompagner le voyage au Tibet, en contactant quelques personnes de notre réseau, en ayant – grâce à notre présence au Népal - un accès privilégié à des informations locales en anglais, nous avons donc pris une décision difficile.

Après quelques incompréhensions légitimes sur notre choix d’annuler le départ, dans les 72h qui ont suivies le monde prenait la mesure de ce qui était en train de se passer en Chine.

 
Stratégie de crise
Dès notre retour au bureau le 3 février, nous avons mis en place une stratégie de gestion de crise, sans imaginer bien sûr à quel point la situation évoluerait jusqu’à aujourd’hui, mais néanmoins conscients de la gravité de ce qui se déroulait en Asie. Nous avons ainsi décidé tout de suite de mesures fortes, sans précédent pour Tirawa.

Nous avons baissé drastiquement puis rapidement supprimé toute la publicité et actions de communication, tous nos déplacements, toutes les dépenses non indispensables et renégocié des contrats fournisseurs. D’un premier objectif d’économie de 30%, nous sommes passés à un objectif de 50%, atteignables grâce à la compréhension de nos fournisseurs et partenaires et à des relations commerciales anciennes et de grande confiance.

Nous avons ainsi concentré notre énergie pour nos clients : en étroite relation avec nos prestataires locaux et guides, la plupart des départs ont pu se faire normalement jusqu’à début mars. Puis les choses se sont compliquées : annulations et reports, rapatriements, confinement…

 

Beaucoup de frais engagés et une ordonnance qui donne une bouffée d’air
Entre les prestations aériennes et terrestres payées pour tous les voyages de mars et d’avril, les frais déjà engagés pour les voyages plus lointains, les avances faites à nos prestataires pour pré-réserver les meilleures prestations en haute saison touristique et enfin les dépenses indispensables pour rapatrier nos clients, l’ordonnance gouvernementale permettant aux Tours Opérateurs de proposer un avoir à nos clients en lieu et place d’un remboursement a été une véritable bouée de sauvetage.

Disons-le sans détour : aucun Tour Opérateur, même avec d’énormes capitaux propres, n’aurait eu les moyens de rembourser tous les clients dont les départs ont été annulés.

La négociation avec les compagnies aériennes pour les vols non effectués est ardue, mais nous espérons récupérer une partie des sommes versées, au moins sous forme d’avoir.

Pour les prestations terrestres (hébergement, restauration, véhicule, salaires des guides et chauffeurs, entrées des sites touristiques, permis spéciaux d’entrée dans les parcs et zones protégées, marge de l’agence locale), nous avons engagé un long travail de négociation, conscients que nos partenaires sont eux aussi dans une situation très difficile. Peu de pays sont aussi protecteurs que la France et nos prestataires locaux n’ont malheureusement pas la même protection sociale, chômage, assurance, prise en charge des soins.

On ne va pas se mentir, tous les Tours Opérateurs ont perdu beaucoup d’argent, Tirawa aussi. Nous ne récupèrerons qu’une faible partie des sommes versées pour les voyages. Néanmoins, nous sommes convaincus que la décision du gouvernement d’obliger les Tours Opérateurs à proposer un avoir de la totalité des sommes versées par les clients, sans affecter de frais, est une bonne décision qui protège les clients de toute perte. Et la possibilité de se reporter sur un autre voyage sous 18 mois offre de nombreuses options aux voyageurs.

Nous tenons à remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui se sont déjà reportés sur un prochain départ, malgré les contraintes et les inconvénients de ces reports. C’est un bel encouragement pour l’équipe Tirawa et ses guides.

 
Préparer l’avenir pour nos voyageurs et nos partenaires
Vous le savez, vous êtes des voyageurs fidèles à Tirawa, l’agence est solide et sérieuse, elle s’appuie sur une longue expérience et des compétences éprouvées, c’est une entreprise bien gérée. Dans cette tempête qui ébranle beaucoup d’entre nous, nos familles, nos proches, nos salariés, nos entreprises, nous sommes confiants pour l’avenir. Tirawa, grâce aux décisions prises très tôt, a les capacités à faire face à cette crise immense :

  • Suppression de toutes les dépenses non indispensables.
  • Chômage partiel de 80% à 90% pour toute l’équipe.
  • Renégociation des contrats fournisseurs.
  • Report de toutes les charges possibles.

 

Nous étudions tous les outils que le gouvernement met à notre disposition car nous savons qu’en 2020, comme tous nos confrères, notre chiffre d’affaire sera au minimum en baisse de 60%. Nous n’osons pas pour l’instant faire de projections pour 2021.

En tant qu’entreprise responsable, nous avons aujourd’hui trois priorités : l’emploi des salariés, pour maintenir les compétences de notre équipe, précieuses pour l’avenir ; le conseil et l’assistance auprès de nos voyageurs, pour bien préparer les projets de chacun ; le soutien à nos partenaires locaux dans le monde, très impactés eux-aussi.

Si aujourd’hui nous pouvons penser et préparer l’avenir, c’est notamment grâce à l’immense mobilisation de nos soignants et de l’ensemble du corps médical. Nous sommes évidemment solidaires des actions entreprises eu leur faveur par certains partenaires (par exemple l’initiative de Trek Magazine) mais nous réfléchissons aussi à la façon dont Tirawa pourra les remercier et leur témoigner toute notre gratitude.

Prenez soin de vous, de vos proches, prenons soin de nous tous.

A bientôt.

Muriel Faure,
Directrice Opérationnelle

Envoyez à un ami