Voyages au Népal

Au Népal, on distingue de manière générale deux périodes, la saison sèche qui va d'octobre à mai et la saison humide avec la mousson de juin à septembre. Il est important de bien choisir sa période pour que votre voyage au Népal se déroule dans les meilleures conditions.

La saison des moussons
Cette période, s'étalant de juin à septembre, se caractérise par de fortes précipations rendant les conditions de voyages compliquées et inadaptées. Il n’est évidemment pas question pour Tirawa de proposer des voyages à cette période. Toutefois, le Nord des Annapurnas, du Dhaulagiri et les régions du Dolpo et du Mustang (milieu désertique) sont partiellement épargnées par ce phénomène climatique. À l’abri des précipitations un trek est alors envisageable. Au Mustang, il peut neiger en hiver mais seulement de manière épisodique et sans freiner la progression de l’itinéraire dans l’immense majorité des cas. 

La saison sèche
Cette période, d'octobre à avril, est la plus conseillée. Si vous souhaitez réaliser un trek au Népal, l’automne et le printemps sont les meilleures périodes et cela pour la majorité des régions népalaises. Il existe cependant des exceptions qui confirment la règle. 

L’automne (octobre à décembre) est la meilleure saison pour un trek au Népal. Les journées sont claires, les cieux sans nuage et les sommets souvent bien dégagés. Par conséquent les nuits sont froides, surtout à haute altitude.
 
Le printemps (février à fin avril) voit la floraison de nombreuses plantes et autres arbustes tels les rhododendrons qui ajouteront aux paysages des basses régions des Annapurnas, Dhaulagiri, Langtang ou du Solu Khumbu, de belles touches colorées. Généralement, il fait chaud à moyenne altitude, le ciel est dégagé le matin mais des nuages se forment et remontent en altitude l’après-midi ce qui peut à la fois donner quelques orages et fermer les panoramas sur les géants himalayens. 

A noter que l’hiver, la neige bloque les cols en haute altitude. Seuls les treks en basse altitude, notamment au sud du massif des Annapurnas sont envisageables. Il fait alors beau mais froid. Un voyage axé sur les découvertes culturelles est également possible à cette période.

Bon à savoir : Au Népal il peut neiger au-dessus de 3 500 m d’altitude toute l’année et les températures peuvent même descendre très bas. Évidemment la météo est par définition imprévisible, impossible de garantir le beau temps à nos voyageurs, c’est pourquoi nous vous demandons de suivre nos recommandations en matière d’équipement. Pour le reste, les températures varient bien évidemment avec l'altitude.