Népal

Que faire au Népal ?

Visiter le Népal

Le Népal, petit pays par la taille, grand par son potentiel de voyages et la place qu'il occupe dans notre coeur, offre des lieux magiques. Nous voyageons dans ce pays au pied de l'Himalaya depuis plus de 30 ans et notre connaissance du terrain, qui n'a pas de prix, nous permet de dessiner et ajuster nos itinéraires en fonction des capacités et des envies de chacun ! Il faut savoir que le Népal dispose de nombreuses possibilités permettant ainsi de satisfaire chaque profil de voyageur, du trekkeur aguerri au randonneur amateur. De l'hôtel de charme à la guest-house, les hébergements les plus divers se côtoient au cours du voyage.

Terre de treks par excellence, le Népal vous séduira forcément avec son immense et majestueux terrain de "jeu", mais attention dès lors que vous y mettrez les pieds, vous ne penserez qu'à une chose... repartir pour un nouveau voyage. Surtout qu'à votre arrivée à Katmandou les formalités d'obtention du visa, réduites à leur plus simple expression, incitent à revenir sans hésiter. Pour le néophyte, la découverte des temples de la vallée de Katmandou demeure une expérience inoubliable. La visite de Bhaktapur et Patan, un temps royaumes indépendants, réserve bien des lieux secrets. Que l’on peut résumer ainsi  : un quartier, une place, un temple, un stupa ! À Pokhara, paisiblement installés dans une barque sur le lac Phewa, la vue au coucher de soleil sur les Annapurnas ravira les plus exigeants. 

Que vous disposiez de deux semaines ou davantage, de nombreux treks, randonnées et circuits pour tous les niveaux et en petit groupe peuvent s'envisager. Pour vous mettre l'eau à la bouche, faisons le tour des itinéraires et circuits incontournables du Népal pour un voyage inoubliable. 

Drapeau du  Népal

Carte d'identité

Nom : Népal
Langues officielles : Népalais
Capitale : Katmandou
Superficie : 147 000 km²
Population : 30 Millions habitants
Monnaie : Roupies népalaise (NPR)
Décalage horaire : 3h45 en été et 4h45 en hiver
Religions : Hindouisme, bouddhisme
Politique : République fédérale

LE MASSIF DES ANNAPURNAS

À tout seigneur, tout honneur. Connu dans le monde entier, les Annapurnas, grâce à la victoire de Maurice Herzog et Louis Lachenal en 1950, font rêver un grand nombre de randonneurs et de trekkeurs. Au départ de Pokhara, seconde ville du pays, ce massif regroupe nombreuses montagnes dont les Annapurnas I, II, III, IV, les Annapurnas Sud et Gangapurna... tous culminent au minimum à 7200 mètres d'altitude. On trouve aussi dans ce massif le fameux Machapuchare, signifiant "queue de poisson", vierge de toute ascension et interdit du fait de son caractère sacré. Partir au Népal pour un itinéraire de trek dans les Annapurnas dans les Annapurnas vous permettra donc de côtoyer ces majestueux massifs, d'aller à la rencontre de la population népalaise et de ses traditions avec entre autres les drapeaux de prières, véritable symbole local. Le Sanctuaire des Annapurnas, autre lieu chargé d'histoire, permet, grâce au camp de base situé à 4100m, d'approcher au plus près la haute montagne sans pour autant être confronté à la haute altitude. C'est un excellent choix pour un premier trek dans ce pays qu'est le Népal et se tester à l'altitude.

LE MANASLU, LA "MONTAGNE DE L'ESPRIT"

Proche des Annapurnas, le Manaslu est un sommet tout aussi mythique. Avec une pointe à 8 163 mètres, il figure à la huitième place des sommets les plus hauts du monde. Ainsi, les qualificatifs ne manquent pas pour le décrire... vertigineux, imposant, majestueux ! Depuis plusieurs années, les autorités népalaises ont développé une alternative à l'ascension du Manaslu en proposant de faire le Tour du Manaslu afin de préserver cette montagne. Ce trek de 17 jours, tel que Tirawa l'a conçu, emprunte un itinéraire intimiste de toute beauté entre paysages de hautes montagnes, plateaux d'altitude, parois gigantesques de l'Himal Chuli et hameaux traditionnels et même le temple paisible de Sama Gaon. Si vous avez le temps, faire une randonnée dans la vallée de Tsum, peu fréquentée, offre une image plus traditionnelle du Népal... un détour qui vaut le voyage !

KHUMBU ET L'EVEREST

Située dans le Nord-Est du Népal, le Khumbu compte Namche Bazar, véritable petite ville, considérée comme la capitale des Sherpas. Nous sommes ici dans le Khumbu Himal, qui compte à lui seul quatre des huit pics de plus de 8 000 mètres du Népal : le Lhotse (8 516 m), le Makalu (8 463 m), le Cho Oyu (8 201 m) et enfin l’Everest (8 848 m). Faire un itinéraire de trek dans la région du Khumbu est la garantie d'une ambiance haute montagne unique : la majestueuse pyramide de l'Ama Dablam, considérée comme l'une des plus belles montagnes du monde ; les magnifiques lacs Gokyo aux eaux turquoise ; le mythique camp de l'Everest, temple incontesté de l'himalayisme. Gravir le Kala Pattar, c'est obtenir son visa d'himalayiste, ou presque ! À minima de gagner une vue imprenable sur le toit du monde ; sans oublier la beauté des monastères comme celui de Tengboche. 

DU DOLPO AU KANGCHENJUNGA

Les plus aguerris trekkent dans le massif du Dolpo, du Rolwaling ou du Kangchenjunga, où aventure humaine et nature sont toujours au rendez-vous. Les trekkeurs se font plus rares dans le haut Dolpo, un territoire à part, très isolé, à la forte culture tibétaine. Choisir un trek dans cette région située au Nord-ouest du Népal sera un vrai voyage d'aventure, hors du temps mais unique et mémorable. La massif du Dolpo est en parti protégé de la mousson en saison estivale grâce à la barrière des Dhaulagiris. Il vit au rythme des caravanes de yaks qui assurent l'approvisionnement en sel des basses vallées himalayennes. Le Dolpo n'a aucun secret pour Tirawa puisque Christian Juni, co-fondateur de l'agence, a été l'un des premiers à amener un groupe faire la traversée du Haut-Dolpo... Parcourir le Dolpo c'est traverser des hauts cols sur des routes ancestrales, depuis le lac Phoksundo avec ses couleurs turquoise jusqu’à de magnifiques villages comme Chharka. Un trek sportif pour un voyage unique et inoubliable.

A l'est du Népal, à la frontière indo-népalaise, s'élève le massif du Kangchenjungatroisième sommet de la planète derrière l'Everest et le K2. Signifiant "les cinq trésors de la grande neige", le Kangchenjunga compte cinq sommets : le principal à 8 586 mètres, l'ouest, le central, le sud et le Kangbachen. Ce trek hors des sentiers battus, peu fréquenté malgré sa beauté, vous dépaysera par sa diversité d'ambiances, allant de gorges subtropicales aux cols glacés offrant des panoramas de haute-montagne exceptionnels. Un voyage grandiose !

LE MUSTANG

Niché entre la région autonome du Tibet et des sommets himalayens mythiques comme les Annapurnas et Dhaulagiris, le Mustang est une région minérale incroyable par ses couleurs et son ambiance. Cette partie du pays, située en moyenne altitude, s'est ouverte aux voyageurs récemment en 1992 et son accès reste très limité puisqu'un permis spécial trek est obligatoire (prix indicatif : 500 € pour un voyage de 15 jours). Un providentiel vol de Pokhara à Jomosom réduit le temps d'approche. Empreint d'une forte culture bouddhiste tibétaine, le Mustang ou le "royaume de Lo" a pour capitale Lo Manthang posée à 3 840 mètres d’altitude et est traversée par la rivière noire Kali Gandaki. Aride et minérale, cette région surprendra par sa beauté géologique à l'instar de ses nombreuses grottes troglodytes creusées dans les falaises, de ses canyons gigantesques. A chacun de vos pas, sur les sentiers ou au passage dans des villages et leurs oasis colorées de cultures de blé, moutarde et orge, la spiritualité vous accompagnera à travers les chortens blancs, les drapeaux de prières multicolores, les murs de pierre estampillés du connu mantra universel Om mani padme hum ou encore les moulins à prières. Vous pourrez visiter cette région à toute période, notamment d'avril à novembre, épargnée par les moussons.

LE LANGTANG

Au Nord de Kathmandu, se trouve le parc national du Langtang où vous pourrez découvrir un Népal aux ambiances variées : des forêts subtropicales avec ses rhododendrons, conifères et érables aux pics enneigés et glaciaires. Cette vallée ne vous épargnera pas les paysages somptueux et spectaculaires à l'instar du Langtang Lirung, l'immense glacier de Langtang, et du plateau de Gosainkund et ses 8 lacs sacrés dans lesquels les pèlerins hindous et sâdhus viennent se purifier depuis des siècles. Le Langtang est un lieu idéal pour un premier trek au Népal.

Mais le Népal n'est pas réservé aux seuls trekkeurs. Il offre aussi des possibilités de voyages moins sportifs mais toujours actifs à l’image des Sentiers du Népal du côté de Pokhara, des Balcons des Annapurnas et Dhaulagiris ou encore  Couleurs du Mustang. Chaque randonnée en ces lieux comporte pas ou peu de difficulté et parcourt la campagne népalaise de villages en villages. L’occasion d’échanger avec les Népalais si attachants grâce notamment à votre guide local francophone. Les chemins empruntés par la population serpentent entre les champs en terrasse et offrent de beaux points de vue sur les géants enneigés. Ces itinéraires permettent, tout en garantissant une excellente acclimatation, d’évoluer au pied des massifs esthétiques de l’Himalaya,et de découvrir ces ambiances de hautes-montagnes si particulières.

L'EFFERVESCENCE DE KATMANDOU ET DE SA VALLÉE

Porte d'entrée du Népal et capitale bouillonnante et bruyante, la ville de Katmandou offre un patrimoine culturel saisissant. Au départ de votre hôtel, après un passage rapide à Thamel, coeur touristique de la ville, le quartier du Durbar Square de Kathmandu mérite une longue visite. Mais la visite de Katmandou c'est aussi s'enfoncer dans des ruelles enchevêtrées où se cachent des temples et cours intérieurs ; s'immerger dans l'effervescence népalaise avec des odeurs et couleurs singulières... Le stupa de Bodnath avec les "yeux de bouddha" peints au sommet est un site incontournable de Katmandou. De même que l'ensemble des temples de Swayambhunath, inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Et que dire des nombreux marchés ou pour un prix dérisoire de quelques roupies (Npr), vous pourrez faire le plein de souvenirs avant de regagner votre hôtel. 

La visite de la vallée de Katmandou nécessite au moins une journée, voire deux. A commencer par Bhaktapur et son labyrinthe de ruelles où vous apprécierez de flâner au milieu des échoppes et des ateliers d'artisanat. Cette ville royale prisée ne manque pas de charme avec sa multitude de petits temples dont le plus haut du Népal, le temple de Nyatapola. A proximité de Katmandou, 6 kilomètres précisément, Patan est une autre ville royale qui mérite le détour avec son fameux Durbar Square regroupant l’ancien palais royal Hanuman Dhoka, la statue de Kala Bhairab et des temples bouddhistes et hindouistes. Berceau des arts et empreinte d'une forte culture bouddhiste, Patan dispose de 4 stupas érigés aux 4 points cardinaux autour de la ville. Pour clore la journée, il faut déguster une bière (ou toute autre boisson !) sur la terrasse d'un des nombreux hôtels à la mode à Thamel. Les clochers des innombrables temples se parent alors de mille feux. 

Le parc national de Chitwan

Autre lieu, autre ambiance. Au sud du pays, le parc national de Chitwan, dans la région du Terai (frontalière avec l'Inde) abrite de très nombreuses espèces sauvages, qu'il s'agisse de la faune ou de l'avifaune. La jungle luxuriante fait immanquablement penser aux romans de Kipling. La visite de ce parc, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, est incontournable et en fait l'un des joyaux naturels les plus précieux du pays venant ainsi clore à merveille votre voyage.

Éléphants, sauriens (crocodiles) et antilopes s'observent facilement en ces lieux sauvages. D'autres espèces, en voie de disparition telles le rhinocéros unicorne ou le tigre du Bengale, voire même le léopard vivent cachés dans la jungle. Tout au plus pourrez-vous faire la découverte de leurs traces au petit matin. Côté oiseaux, le martin pêcheur et les aigles offrent de fréquentes observations. Mais on dénombre plus de 500 espèces de volatiles. Autant dire que les apprentis ornithologues sont à leur aise. Se lever dès l'aube est le prix à payer pour voir ces rares animaux dans leur élément naturel. La flore n'est pas en reste, surtout au printemps. Nos guides spécialistes de ce milieu naturel vous emmèneront parcourir chaque sentier de randonnée du parc en toute sécurité.

À notre avis, faire une visite au parc national de Chitwan sans une excursion en canoë sur la rivière Rapti, serait regrettable. Vous pourrez observer les crocodiles se prélasser au soleil sur les rives, les tortues nager gracieusement dans les eaux calmes et les oiseaux se rassembler près des berges. C'est une expérience tranquille et sereine qui vous permet de vous immerger totalement dans la nature environnante.