Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages

Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages

  • Code voyage

    KR 650

  • Voyage de

    22 jours dont 16 jours de balade

  • Groupe de

    8 à 14 personnes

  • Niveau

    Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages possède un niveau de 2 sur 5Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages possède un niveau de 2 sur 5Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages possède un niveau de 2 sur 5Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages possède un niveau de 2 sur 5

  • Période idéale

    • Sept
    • Oct
à partir de 10 490 €
par personne

Contactez un conseiller
Corée du sud

Partagez ce circuit

Envoyez à un ami

Depuis de nombreuses années, Tirawa organise pour les lecteurs du magazine Grands Reportages des voyages exclusifs. Pour l’automne 2024, le pays sélectionné... Lire la suite

Depuis de nombreuses années, Tirawa organise pour les lecteurs du magazine Grands Reportages des voyages exclusifs. Pour l’automne 2024, le pays sélectionné est la Corée du Sud. Encore assez méconnu, vivant « un peu » à l’ombre de son voisin japonais, le Pays du Matin Calme offre une palette incroyable de paysages (montagne, côte découpée, monastères, villes futuristes) et d’ambiances. Ce grand voyage, dans la lignée de la collection « Millésimes » de Tirawa, va certainement devenir une référence… un subtil mélange de découvertes culturelles et de balades avec des hébergements confortables.
 

Vous aimerez

  • La découverte de trésors nationaux Coréens classés au patrimoine mondial de l'Unesco
  • Des balades faciles dans les parcs naturels et préservés, joyaux de la Corée
  • Les visites approfondies de Séoul, Jeju Island, Busan, Gyeongju
  • Une approche de la DMZ en dehors des circuits classiques

Les + Tirawa

  • Le double encadrement, guide local francophone et Christian Juni, co-fondateur de Tirawa, qui a imaginé ce circuit
  • Des hébergements confortables et bien situés, avec souvent plusieurs nuits au même endroit
  • Un bus spacieux pendant toute la durée du séjour
  • Un voyage tout compris : pension complète, entrées des sites
Retour Jour par jour

Votre voyage

Ce circuit est accessible à toute personne curieuse de découvrir un pays méconnu. Quotidiennement, de nombreuses balades et visites sont prévues à pied, dans les villes et dans les temples. Les sentiers d’accès aux ensembles monastiques sont généralement plats, parfois pavés, très arborés. Au programme aussi, quelques randonnées un peu plus longues, facultatives de surcroit. En résumé, nous marchons tous les jours (6 jours entre 2 et 3h ; 10 jours entre 3 et 5h). Petite note complémentaire : les levers matinaux… une constante pour les voyages imaginés par Christian Juni. En Corée il faut vivre avec le rythme solaire et la nuit tombe vite le soir. De plus, le matin il n’y a jamais foule sur les sites… et nous terminons les journées (bien remplies) en fin d’après-midi, ce qui laisse un moment de relaxation et de tranquillité avant le dîner. Le timing est l’une des clefs de la réussite d’un voyage !

Itinéraire jour par jour

Jour 1

Vol au départ de Paris

Pour notre confort, nous embarquons sur un vol Air France direct pour Séoul (possibilité de préacheminement des villes desservies par AF). Rendez-vous prévu vers 10h30 avec... Lire la suite

Pour notre confort, nous embarquons sur un vol Air France direct pour Séoul (possibilité de préacheminement des villes desservies par AF). Rendez-vous prévu vers 10h30 avec décollage vers 13h25. Nuit à bord.

Jour 2

Arrivée à Séoul

Arrivée vers 7 heures du matin. Rapides formalités d’entrée. Accueil à l’aéroport international d’Incheon par notre guide... Lire la suite

Arrivée vers 7 heures du matin. Rapides formalités d’entrée. Accueil à l’aéroport international d’Incheon par notre guide francophone et par Christian Juni qui sera déjà sur place. L’aéroport est situé à 60 kilomètres du centre-ville de Séoul (environ 1h de transfert). Ville étonnante, mêlant quartiers anciens et quartiers hyper modernes, Séoul est une mégapole d’environ 25 millions d’habitants, plus de la moitié de la population coréenne. Le bus nous dépose devant la porte monumentale Gwanghwamun, la « porte de la mutation lumineuse ». Nous débutons notre journée par la visite du palais royal Gyeongbokgung, le « palais du Bonheur resplendissant », construit en 1394, puis reconstruit en 1867, suite aux grandes destructions lors des invasions japonaises du XVIème siècle. Il est l’un des cinq grands palais construits sous la dynastie Joseon. A l’intérieur du palais, l’immensité des cours offre de belles perspectives sur une succession de bâtiments. Après avoir admiré les pavillons de Gyeonghoeru et de Hyangwonjeong, notre balade nous conduit à la sortie Nord de cet ensemble. Quelques dizaines de mètres plus loin, nous entrons dans les rues pittoresques du village hanok de Bukchon. Le terme « hanok » est réservé aux maisons traditionnelles coréennes construites en matériaux naturels. Leur conception dépend de l’environnement et des matériaux disponible pour être en harmonie avec la nature. Construit sur les pentes, le village hanok de Bukchon est toujours habité et offre des vues imprenables sur la ville de Séoul. Déjeuner dans un restaurant local. Toujours à pied, nous gagnons ensuite le quartier de Insadong. Ancien repaire des artistes, la rue principale est devenue une caverne d’Ali Baba, dédiée au shopping. Au sud de ce quartier, nous arrivons sur la rive de Cheonggyecheon, un cours d'eau aménagé, long de près 6 km, bordé d’arbres, de cascades, de ponts en pierre et de monuments. Rivière naturelle s’écoulant d’Est en Ouest et se jetant dans le fleuve Han, elle fut recouverte par une route, puis à nouveau découverte pour offrir un agréable poumon vert en centre-ville. La cascade des 8 Pierres symbolise les huit provinces de la Corée. Il ne reste plus qu’un petit trajet en métro pour gagner notre hôtel. Nous y retrouvons nos bagages qui ont été déposé ce matin par le chauffeur du bus qui nous a récupéré à l’aéroport. Check-in, petit repos, dîner dans l’hôtel (ou juste à côté) et bonne nuit.

  • Hébergement : Hôtel Sotetsu The Splaisir Seoul Myeong-dong 4* ou équivalent
  • Repas : Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3h de balade
  • Transport : 1h30
Jour 3

Découverte de Séoul

Après le petit-déjeuner, nous partons pour une grande journée à Séoul où nous nous déplaçons notamment en métro. Au total... Lire la suite

Après le petit-déjeuner, nous partons pour une grande journée à Séoul où nous nous déplaçons notamment en métro. Au total nous allons consacrer 4 jours à la visite de cette ville. L’ordre des lieux que nous allons découvrir peut être modifié suivant des impératifs particuliers. Aujourd’hui démarrons par le musée national de Corée. Dans une architecture avant-gardiste, ce musée remarquable rassemble des pièces rares et emblématiques de l’histoire et de l’art coréen. Une bonne introduction à notre voyage. Déjeuner dans l’enceinte du musée puis petit tour en métro pour gagner la rive gauche de la rivière Han. Des vélos nous attendent pour une balade de 15 kilomètres sur des pistes cyclables (facile, pas de dénivelé, environ 2h30, arrêts photos inclus). Nous reviendrons sur la rive droite de la rivière par le pont Mapo. Visite du sanctuaire des Martyrs de Jeoldusan, du parc Seonyudo. Passage devant la marina de Séoul, l’Assemblée Nationale. Nous terminerons ce circuit par le tour de l’île de Yeouido. Nous reprenons le métro pour le centre-ville avec une dernière marche pour aller visiter le temple de Jogyesa, centre de l’ordre Jogye du bouddhisme coréen. Retour à l’hôtel en métro.

  • Hébergement : Hôtel Sotetsu The Splaisir Seoul Myeong-dong 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3h marche et vélo
  • Transport : 1h30
Jour 4

Séoul > Namhansanseong > Suwon > Beopjusa

Départ matinal. Premier trajet (1h30) dans le bus qui va nous servir de camp de base roulant (du moins jusqu’au jour du vol pour Jeju), direction la forteresse de Namhansanseong... Lire la suite

Départ matinal. Premier trajet (1h30) dans le bus qui va nous servir de camp de base roulant (du moins jusqu’au jour du vol pour Jeju), direction la forteresse de Namhansanseong (UNESCO 2014). Visite du « palais d’urgence » et très belle balade en boucle de 2 heures sur les remparts, au milieu d’une splendide forêt de pins et de chênes. Retour au bus et une autre heure de transfert pour arriver à Suwon. Déjeuner rapide dans un restaurant local et visite de la forteresse de Hwaseong (UNESCO 2017). Il nous faudra 2 heures de marche pour parcourir les 6 kilomètres de remparts qui entourent le centre-ville de Suwon, promenade facile agrémentée de jardins, stupas, bastions et tourelles de guet. La porte monumentale Sud, en demi-lune, appelée Paldalmun, mesure près de 20 mètres de haut. Il reste deux heures de route pour poser nos bagages à Beopjusa. Installation dans un hôtel non loin de l’entrée de l’ensemble monastique. Pour les volontaires, nous pourrons faire un premier tour du site, situé dans le parc national Songnisan (littéralement « montagne éloignée du monde ordinaire »).

  • Hébergement : Lake Hills Beopjusa ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 4h de balade
  • Transport : 4h30
Jour 5

Beopjusa > Gongju > Buyeo > Jeonju

Lever matinal. Il y a un kilomètre de marche pour arriver à la première porte de l’ensemble monastique de Beopjusa. C’est l'un des principaux temples... Lire la suite

Lever matinal. Il y a un kilomètre de marche pour arriver à la première porte de l’ensemble monastique de Beopjusa. C’est l'un des principaux temples de l'ordre Jogye du bouddhisme coréen. Vingt-sept temples plus petits sont placés sous son autorité.
Le lieu est célèbre pour sa statue du Bouddha Maitreya, une magnifique statue de bronze de 33 mètres de hauteur. Il est également connu pour sa pagode Palsangjeon, une pagode en bois de cinq étages, qui s'élève à 23 mètres de hauteur et qui est la plus haute du pays. Dans le Grand Pavillon des Trésors nous pourrons peut-être assister à une partie du rituel de la prière du matin. Retour à l’hôtel pour le petit déjeuner et départ pour la ville de Gongju, 1h15 de trajet pour 90 km. Balade sur l’enceinte de Gongsan-seong, une forteresse qui domine la ville (belles vues, pavillons remarquables). Puis, court trajet pour visiter la tombe du roi Muryeong, découverte par hasard en 1971 et qui est dans un état parfait de conservation. Déjeuner à Gongju. Puis direction en bus (32 km/30 mn) vers la petite ville de Buyeo, ancienne capitale du royaume Paekche (an 538). Découverte de la forteresse de Busosan-seong et des tombeaux royaux Paekche
Nous reprenons ensuite notre chemin en direction de Jeonju (70 km / 1h) où nous passerons la nuit. Au cœur de cette grande ville moderne se niche un village traditionnel hanok, témoignage du commencement de la plus grande lignée des rois de la dynastie Joseon (y naquit Yi Seonggye, fondateur de la dynastie) qui gouverna pendant plus de cinq siècles. La maison hanok idéale se doit d’être construite dos à la montagne et face à la rivière, respectant dans son intérieur une certaine répartition spatiale. Jeonju est également réputée pour son industrie du papier et ses produits dérivés, éventails notamment, qui s’exportent dans tout le pays. Enfin, Jeonju est la ville du bibimbap, LE plat traditionnel coréen qui a fait le tour du monde : mélange de riz, pousses de soja, recouvert de lamelles de viandes grillée, de calamars mijotés, de racines de campanules et d’un œuf au plat. Mais il en existe de nombreuses variantes que nous gouterons au cours de notre voyage.

  • Hébergement : Hôtel Best Western Plus Jeonju 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3h de balade
  • Transport : 3h
Jour 6

Jeonju > Haeinsa > Jinju

Nous débutons notre matinée par une balade dans le village Jeonju Hanok Maeul, qui regroupe plus de 800 maisons traditionnelles. Ses rues piétonnes... Lire la suite

Nous débutons notre matinée par une balade dans le village Jeonju Hanok Maeul, qui regroupe plus de 800 maisons traditionnelles. Ses rues piétonnes sont bordées de commerces et de magasins d’artisanat local avec de nombreuses ruelles et passages qui invitent à la curiosité. Nous croisons beaucoup de coréens habillés en costumes traditionnels, loués pour 1 heure ou pour la journée. Les coréens apprécient tout particulièrement de se fondre dans les habits d’époque pour déambuler dans les sites historiques et se prendre en photo. Le Taejo-ro, l’artère principal, structure le village et mène aux quatre entrées historiques de la ville. Il ne subsiste aujourd’hui que la porte Sud, Pungnammun, restaurée et classée Trésor national. Cette visite, suivant l’heure d’arrivée, pourra aussi se dérouler la veille.
Nous observons également la cathédrale Jeondong, édifice de style romano-byzantin, témoin de l’histoire tourmentée des chrétiens en Corée du Sud.
Nous quittons Jeonju pour rejoindre Haeinsa (145 km et 1h45 de trajet).  Haeinsa est l'un des temples bouddhistes les plus importants de Corée du Sud, connu notamment pour le Tripitaka Koreana, un recueil d’écritures bouddhiques gravées sur 81 258 plaques en bois.
Le temple fut bâti pour la première fois en 802. Haeinsa et le Tripitaka Koreana ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1995. 
L’ensemble monastique de Haeinsa est situé dans une belle vallée boisée et s’atteint en 30 minutes de marche. Au-delà des quatre bâtiments conservant le Tripitaka, on peut contempler de nombreux temples, dont le pavillon Daebirojeon, qui abrite les plus anciennes sculptures en bois de Corée. 
Deuxième trajet du jour pour gagner la ville de Jinju (88 km en 1h30). Visite de la forteresse de Jinju, un haut lieu historique de la Corée, célèbre pour sa bataille particulièrement sanglante contre les japonais en 1592. Un superbe musée retrace l’histoire mouvementée du lieu.

  • Hébergement : Hôtel Dong Bang ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3h de balade
  • Transport : 3h15
Jour 7

Jinju > Ssanggyesa > Hwaeomsa > Baie de Suncheon > Suncheon

Cap à l’Ouest vers le parc national de Jirisan, « la montagne des hommes sages et étranges », en référence aux moines ermites qui parcouraient... Lire la suite

Cap à l’Ouest vers le parc national de Jirisan, « la montagne des hommes sages et étranges », en référence aux moines ermites qui parcouraient les montagnes dans leur quête spirituelle. Aujourd’hui, les anciens sentiers de pèlerinage offrent de belles randonnées et promenades autour des temples et pour accéder à des points de vue uniques. Premier arrêt au temple de Ssanggyesa (80 km en 1h de trajet) : un bel ensemble de bâtiments noyés dans la végétation qui dégage une grande sérénité. Un peu plus loin (25 km / 30 mn) nous arrivons aux temples de Hwaeomsa. Trois statues de moines trônent à l’entrée et nous rappellent la philosophie bouddhiste des trois sages : la première statue nous montre le moine qui couvre ses oreilles avec ses mains, car il ne veut entendre ni les mauvaises choses, ni les mauvaises conversations. La deuxième présente le moine qui couvre sa bouche, car on ne dit pas de mauvaises choses, on ne doit maudire ou mettre quelqu’un en colère. Enfin la troisième montre un moine qui couvre ses yeux pour ne pas regarder les mauvaises choses. Ils nous invitent à être prudent dans ce que nous regardons, dans ce que nous écoutons et dans ce que nous disons. L'idée est de réfléchir aux conséquences de nos actes et de prendre les bonnes décisions, de se forger sa propre opinion et de penser avant de parler ! Nous pénétrons le site en passant les portes Geumgangnum et Cheonwangmun, abritant les gardiens célestes des quatre directions, les rois de l’Est, de l’Ouest, du Sud et du Nord. Erigé au VIème siècle au cours de la dynastie Silla (18 av JC – 660) et niché au cœur d’une forêt de pin, bambous et de camélias, Hwaeomsa comprend plusieurs édifices. Parmi eux, le Gakhwangjeon Hall, l’imposante salle de l’empereur, Trésor national, plus large structure bouddhiste en bois de Corée du Sud. Dominant le site, le Sasaja Samcheung, une pagode en pierre à trois niveaux, est particulièrement esthétique. 
Nous gagnons ensuite la baie de Suncheon (55 km / 45 mn) qui constitue une zone humide protégée avec un écosystème d’estuaire côtier, accueillant de nombreux oiseaux migrateurs. Plusieurs chemins sont aménagés avec des passages en bois pour aller au cœur des marais, jusqu’à l’observatoire du mont Yongsan, offrant ainsi une vue panoramique splendide sur toute la baie. Petite croisière dans la baie en fin de journée, un instant magique où les oiseaux reviennent pour la nuit. Dernier transfert pour la ville de Suncheon (8 km / 15 mn). 

  • Hébergement : Hôtel Ecograd 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2h30
  • Transport : 2h30
Jour 8

Suncheon > Seonamsa > Ssongwangsa > Boseong Tea Farm > Gwangju

Lever matinal. Petit déjeuner et nous filons jusqu’au temple de Seonamsa (25 km / 30 mn) situé dans le parc provincial de Jogyesan. Marche jusqu’à... Lire la suite

Lever matinal. Petit déjeuner et nous filons jusqu’au temple de Seonamsa (25 km / 30 mn) situé dans le parc provincial de Jogyesan. Marche jusqu’à cet ensemble monastique très romantique et tranquille en passant devant le Seungseongyo, l’un des plus vieux ponts en granit du pays. Pour rejoindre le deuxième temple important du secteur, nous allons emprunter un sentier de montagne, sans difficulté. Après 8 kilomètres et environ 3 h de marche, nous voici devant le Songgwangsa. Principal temple régional de la secte Jogye, c’est aussi un des plus anciens édifices zen de Corée. Notre bus a fait le tour de la montagne et nous attend après la visite. Pique-nique en route aujourd’hui. 
Nous rejoignons ensuite la région de Boseong, port d’entrée des plantations de thé vert (50 km / 1h). Cultivé depuis plus de 1000 ans en Corée du Sud, le Daehan Dawon est la plus ancienne plantation du pays. Une impressionnante allée de pins et de cèdres centenaires nous conduit jusqu’au flancs de la colline où sont impeccablement alignés les buissons de théiers. Balade d'environ une heure sur un sentier aménagé dans une ambiance tropicale avec une multitude d’oiseaux, en passant par un belvédère nous offrant une magnifique vue sur l’océan.
Dernier trajet du jour pour gagner Gwangju (60 km / 1h). Important carrefour commercial et berceau de la culture coréenne des arts de la scène, la ville s’est urbanisée rapidement mais a conservé des quartiers aérés et arborés, mêlant village historique de Yangnim-dong et folklorique de Seochang à la rue des cafés de Dongmyeong-dong.

  • Hébergement : Hôtel Venture Business 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 4h30 de marche
  • Dénivelé 300 m300 m
  • Transport : 2h30
Jour 9

Vol Gwangju > Jeju. Découverte de la partie Ouest de l’île de Jeju

Départ matinal pour l’aéroport de Gwangju. Nous quittons notre premier camp de base roulant (bus). Vol de 50 minutes pour Jeju. Un autre bus va nous servir de support... Lire la suite

Départ matinal pour l’aéroport de Gwangju. Nous quittons notre premier camp de base roulant (bus). Vol de 50 minutes pour Jeju. Un autre bus va nous servir de support logistique pour ces trois jours sur l’île de Jeju. Nous voici sur la plus grande île de la Corée, destination préférée des autochtones pour les vacances avec ses belles plages, sa campagne luxuriante, ses volcans éteints et ses beaux hôtels. Premier arrêt à la plage de Hyeopjae, l’une des plus belle de l’île. Poursuite jusqu’au musée du thé de O’sulloc, au cœur d’une plantation de thé. Cap vers le Sud et la côte de Yongmeori. Balade le long de la plage et de ses formations rocheuses très particulières. Attention ce sentier est fermé en cas de forte houle sur la mer ! Poursuite vers le temple de Sanbanggui-sa que l’on atteint après une montée raide de 20 minutes. La grotte abrite une grande statue de Bouddha. Dernier trajet jusqu’à la ville de Seogwipo. Installation pour deux nuits dans un hôtel confortable.

  • Hébergement : The Grand Sumorum 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 1h30 de balade
  • Dénivelé 100 m100 m
  • Transport : 1h30
Jour 10

Découverte de la partie centrale de l’île de Jeju

Le centre de l’île de Jeju est entièrement occupé par le parc national de Hallasan (inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO). Le point culminant,... Lire la suite

Le centre de l’île de Jeju est entièrement occupé par le parc national de Hallasan (inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO). Le point culminant, Hallasan 1 950 m, s’atteint par seulement deux sentiers, et il faut une journée complète pour l’atteindre. Cela ne sera donc pas dans ce programme… Nous allons par contre faire une jolie balade, nommée ici « Sentier Yeongsil ». Le sentier Yeongsil se compose d'une route de 2,4 km partant du bureau de gestion de Yeongsil (altitude 1 000 m) qui monte jusqu'à l'aire de repos de Yeongsil (altitude 1 280 m) et d'un sentier pédestre de 3,7 km depuis l'aire de repos de Yeongsil jusqu'au refuge Witsae-oreum (altitude 1 700 m).  Il faut compter 4 heures pour faire l’aller et retour, avec un dénivelé de 700 mètres positif. Belles vues sur la partie Sud de l’île depuis les landes sommitales. Pique-nique en route. 
De retour à notre bus, poursuite du tour de la montagne jusqu’au Jeju Stone Park.
Le parc s’étend sur près de 100 ha et se divise en trois parties :
Le Jardin mythique qui comprend notamment le musée de la pierre, la galerie Obaek Janggun et la chambre de la mère.
La Salle d’exposition de la culture de la pierre de Jeju, qui est une balade dans un bois parsemé de pierres et de reconstitutions de vieilles maisons de l’île contenant des salles d’exposition.
Le Village de Dolhan, qui est une magnifique reproduction du village traditionnel aux toits de chaume de Jeju.
Retour à l’hôtel en fin d’après-midi.

Voici la journée de marche la plus longue de ce périple. Comme l'itinéraire se fait en aller et retour, il est possible de ne pas aller jusqu'au bout, et de faire demi-tour avant la fin !

  • Hébergement : The Grand Sumorum 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 4h30 de marche
  • Dénivelé 700 m700 m
  • Transport : 1h30
Jour 11

Découverte de la partie Est de l’île de Jeju. Vol Jeju > Busan

Départ matinal de notre hôtel que nous quittons définitivement aujourd’hui. Premier arrêt à Seongsan (47 km et 45 mn de trajet). Balade (1h au... Lire la suite

Départ matinal de notre hôtel que nous quittons définitivement aujourd’hui. Premier arrêt à Seongsan (47 km et 45 mn de trajet). Balade (1h au total) jusqu’au sommet de Seongsan Ilchulbong qui a été inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO en 2007. C'est une formation rare créée il y a environ 5 000 ans par une éruption volcanique sous-marine. Les cônes de tuf, parfois appelés cônes de cendres, se forment lorsque les cendres accumulent forment une structure conique après une explosion volcanique violente. Le cratère fait plus ou moins 600m de diamètre et 90 m de haut. 
Nous gagnons ensuite à pied le terminal de ferries de Seongsan-ri. Bateau pour l’île de U-Do. La traversée prend 15 minutes et nous débarquons à Haumokdong. A bord d’un bus navette électrique qui fait le tour de l’île (il y en a tous les 10 minutes) nous allons découvrir différents spots qui font la renommée de l’île, entre autres la plage de Sanho et une petite marche vers le pic Udobong et son phare. Depuis les hauteurs, on a un panorama sur cette partie méridionale de l’île, qui apparaît soudain très champêtre. La montée est facile, le pic n’est qu’à 130 mètres de haut.
Retour en bateau vers l’île principale de Jeju. Court transfert pour le musée Haenyeo, un lieu pour préserver la tradition et la culture des plongeuses de Jeju. Les Haenyeo n’existent que sur l’île de Jeju et au Japon. Ils sont également appelés «jamnyeo» et les deux termes désignent les femmes qui ramassent des algues, des ormeaux ou d’autres coquillages dans la mer. En raison du caractère unique de cette profession de plongée, ils ont fait l’objet de beaucoup d’attention dans le monde entier. Inscrit en 2016 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Trajet pour l’aéroport de Jeju et vol à destination de Busan (1h d’avion). Il reste 15 minutes de bus pour nous installer dans un hôtel où nous allons rester 3 nuits.

  • Hébergement : Hôtel Busan Tower hill 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2h30 de balade
  • Dénivelé 200 m200 m
  • Transport : 2h
Jour 12

Découverte de Busan

Deuxième plus grande ville de Corée du Sud, Busan offre un regard très différent. Ville côtière tournée vers le sud grâce à... Lire la suite

Deuxième plus grande ville de Corée du Sud, Busan offre un regard très différent. Ville côtière tournée vers le sud grâce à son port international, elle n’en est pas moins marquée par la montagne sur laquelle elle s’adosse. Le programme de ces deux jours, peut, comme à Séoul, être modifié en raison de différents facteurs. Nous utiliserons le métro et aussi notre bus comme moyens de transport. Pas mal de balades aussi.
Nous commençons cette journée par la visite de l’étonnant temple bouddhiste Haedong Yonggungsa situé en bord de mer. Après avoir traversé l’allée de 12 divinités qui selon la mythologie coréenne protègent la terre et éloignent les mauvais esprits, nous passons sur un magnifique pont en pierre avec trois arches. Enfin, nous entrons dans le temple construit selon les préceptes bouddhistes (108 marches qui vous mènent à l’éveil). Différents édifices composent le temple, dont 3 sanctuaires, une pagode à 3 niveaux ornée de 4 lions, représentant les humeurs : la joie, la colère, la tristesse et le bonheur. Le dernier temple abrite plusieurs statues de Bouddha et Bodhisvatta. Enfin, on ne ratera pas la statue de Haesu Gwaneum Daebul, la déesse bouddhiste de la mer. Retour en bus à la station de Cheongsapo. Balade dans un parc qui domine la mer et poursuite jusqu’à la plage de Haeundae, entourée de gratte-ciels. Fin de la marche au phare de Dongbaekseom où notre bus nous attend pour le quartier bigarré de Gaemchon. Ancienne favela, il est aujourd’hui un village culturel qui accueille de nombreux artistes. Gaemchon surplombe la ville moderne, et invite à se perdre dans ses ruelles et petits espaces artistiques où se mêlent expositions, expériences sonores ou visuelles à l’attention des visiteurs curieux. Retour à l’hôtel au crépuscule.

  • Hébergement : Hôtel Busan Tower hill 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2 à 4h de balade
  • Transport : 1h30
Jour 13

Découverte de Busan

Réveil matinal pour nous rendre au Jagalchi market, le plus grand marché aux poissons et fruits de mer de Corée du Sud, très animé... Lire la suite

Réveil matinal pour nous rendre au Jagalchi market, le plus grand marché aux poissons et fruits de mer de Corée du Sud, très animé et odorant. Tenu essentiellement par les femmes, il est alimenté jour et nuit par les pêcheurs. A côté du marché lui-même, on trouve de nombreux stands de marchands ambulants qui vendent autant de fruits de mers, souvent grillés comme les anguilles par exemple, que de l’alcool et d’autres mets. Nous nous rendons ensuite sur l’ile Yeondo. Premier arrêt dans le village culturel de Huinnyeoul.
Souvent appelé le Santorin coréen, il s'agit d'un enchevêtrement de petites ruelles colorées situées sur le flanc sud de l'île de Yeongdo. Poursuite vers le bout de l’île et promenade sur un itinéraire aménagé dans le parc Taejongdae, jusqu’au phare, longeant des falaises impressionnantes avec une vue dégagée sur la mer du Japon. Par temps clair, nous devinons l’ile japonaise de Tsushima. 
Nous allons finir nos visites de Busan par le temple de Beomasa. Situé à 30 km au nord du centre-ville (30 mn de route), Beomeosa est l’un des 3 principaux temples de la région Yeongman, aux côtés du temple Tongdosa et du temple Haeinsa. C’est l’un des 6 plus grands temples de la Corée du Sud. Construit durant le règne du roi Munmu (661-681), il fut (lui aussi) détruit lors de l’invasion japonaise (1592-1598), nommée la guerre Imjin, avant d’être reconstruit en 1613 par deux moines. En 2012, le temple Beomeosa est désigné Geumjeong Chongnim, ce qui signifie qu’il devient l’un des 8 centres de formation monastique du bouddhisme coréen. C’est un havre de paix, situé au pied du Mt Geumjeongsan, une destination prisée par les randonneurs locaux.
Retour à notre hôtel situé dans le centre. Dans la soirée montée dans la Diamond Tower, pour un panorama superbe de la ville.

  • Hébergement : Hôtel Busan Tower hill 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2 à 4h de balade
  • Transport : 2h
Jour 14

Busan > Gyeongju

Départ matinal en direction de Gyeongju (83 km / 1h), ancienne capitale du royaume de Silla, véritable musée à ciel ouvert.  En... Lire la suite

Départ matinal en direction de Gyeongju (83 km / 1h), ancienne capitale du royaume de Silla, véritable musée à ciel ouvert. 
En route, halte pour découvrir le plus grand temple du pays : Tongdo-Sa, dit « de la Voie éclairante ». On l’atteint par un agréable chemin d’environ un kilomètre qui longe la rivière, bordé de pins et d’érables et jalonné de monuments et statues de pierre. Fondé au XIIème siècle pour abriter des reliques de Bouddha, il surprend par son architecture ramassée, bien que l’ensemble soit vaste. Les différents bâtiments, temples, sanctuaires, habitations des moines, se serrent très près les uns des autres. Les édifices présentent de nombreuses façades peintes, racontant des faits de la mythologie bouddhiste ou l’histoire de grands maitres. En sortant, nous visitons le musée qui jouxte le temple. Un magnifique tangka datant de la fin du XVIIIème siècle nous accueille à l’entrée. Le musée présente de belles collections d’art bouddhiste, peintures, objets, costumes. Nous regagnons notre véhicule et reprenons la route jusqu’à Gyeongju.
Nous commençons notre visite par l’exceptionnel site de Bulguk-Sa, qui réunit différents édifices, temples, sanctuaires, musées, dans un écrin de verdure et jardins aménagés. Chef d’œuvre de l’architecture bouddhique coréenne, le complexe a compté jusqu’à 80 bâtiments, en partie détruits lors des invasions japonaises au XVIème siècle. Inscrit depuis 1995 au patrimoine mondial de l’Unesco, il a été édifié selon le sutra du Lotus pour recréer l’idéal bouddhiste sur terre, un palais éternel pour Bouddha. Deux superbes escaliers en pierre permettent d’accéder au temple principal, jusqu’aux larges terrasses en granit. Chaque escalier a été pensé dans la philosophie bouddhiste : pour l’un 33 marches représentant les 33 étapes de l’Eveil, pour l’autre 17 marches symbolisant 2 ponts (pont de la fleur de Lotus et pont des Sept Trésors, des ponts reliant le monde terrestre et le monde céleste). Après avoir passé le petit pavillon d’entrée, « Jongnu », on entre dans le lieu principal du temple. Des statues ornent les différentes pagodes, des lions sur leur piédestal montent la garde, et renferment aussi des reliques ou des rouleaux de sutras Dharari (ancienne littérature bouddhiste). Plusieurs édifices méritent que l’on s’y arrête, Museoljeon (la salle aux neuf colonnes), Birojeon, Gwenueumjeon, Seokgatap et Dabotap, qui abrite également des reliques et statues.
Un peu plus haut, dans la montagne (court trajet de 6 km) nous atteignons le parking de la grotte de Seokguram. Petite balade (1,2 km a/r) pour arriver au sanctuaire qui fut commandé en 751 et achevé en 774 par le roi Gyeongdeok. Ce site est classé UNESCO (comme Bulguk-sa et tout le site de Gyeongju d’ailleurs). Ce temple caverne (en fait un tertre artificiel) renferme une imposante statue de Bouddha absolument unique. On ne peut pas la photographier et on doit circuler rapidement… Mais juste cela… vaut le déplacement ! Retour au parking et autre balade jusqu’au sommet de Tohamsan (200 m de dénivelé, 3 kms a/r) d’où la vue est magnifique. 
Il est ensuite temps de gagner la ville de Gyeongju. Installation dans un hôtel situé dans le centre et première balade au milieu des Tumulis.

  • Hébergement : Hôtel Gyeongju GG 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2h de balade
  • Dénivelé 200 m200 m
  • Transport : 2h
Jour 15

Découverte de Gyeongju

Pour démarrer la journée, visite de « Silla dynasty Tombs information center » et de « Geumgwanchong Preservation Exhibition ».... Lire la suite

Pour démarrer la journée, visite de « Silla dynasty Tombs information center » et de « Geumgwanchong Preservation Exhibition ». La scénographie des lieux et les explications concernant l’histoire du site sont captivantes et capitales pour la compréhension de l’ancienne capitale du royaume de Silla. Avant de rejoindre à pied le parc des Tumulis, on pourra admirer Bonghwangdae, la plus grande sépulture de Gyeongju (22 m de haut et 250 m de circonférence). Dans le parc, ouvert tous les jours jusqu’à 22 heures (très belles photos de nuit si la lune est de la partie), grande promenade et visite de l’intérieur de la tombe de Cheonmachong – Cheval céleste – un roi non identifié du VIe siècle environ. C’est la seule tombe ouverte au public. Poursuite à pied en direction du très beau et très complet musée national de Gyeongju qui expose savamment des objets excavés et de très belles pièces anciennes. Mais avant cela, passage devant Cheomseongdae, un observatoire astronomique construit au VIIème siècle. En traversant la forêt de Gyerim, nous arrivons au pont Woljeonggyo, construit pendant la période Silla unifiée (676-935 après JC), mais qui a été incendié pendant la dynastie Joseon. Grâce à des recherches historiques, le pont a été reconstruit en avril 2018 pour devenir le plus grand pont en bois de Corée
Après la visite du musée, court trajet en bus pour le village Hanok de Gyochon. Déjeuner et après-midi libre sauf pour ceux qui veulent aller se dégourdir les jambes. Pour ces derniers, nous prenons la direction de Namsan-dong (60 m d’altitude) et montée (assez soutenue) jusqu’au sommet de Geumosang (468 m, point culminant du parc de Namsan). Descente par le versant Ouest et l’ermitage de Sangseon-am. Le sentier se termine devant les trois tombes de Samneung. Environ 3 heures de marche pour cette traversée. Retour à l’hôtel.

La traversée du parc de Namsan est facultative. Dans ce cas juste 2h de balade pour cette journée. Pour les autres, belle marche en traversée.

  • Hébergement : Hôtel Gyeongju GG 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2 à 5h de marche
  • Dénivelé 500 m500 m
  • Transport : 0h30
Jour 16

Gyeongju > Yangdong  > Andong

Direction le village de Yangdong (23 km / 20 mn). En partie habité, ce village aristocratique date de la période Joséon (XVème siècle)... Lire la suite

Direction le village de Yangdong (23 km / 20 mn). En partie habité, ce village aristocratique date de la période Joséon (XVème siècle) et est en parfait état. Balade d’une maison à l’autre. Ce site est classé UNESCO.
Puis, nous reprenons la route pour le temple de Bongjeongsa, situé au Nord de Andong (140 km / 1h40). Un autre site UNESCO, classé au titre de l'ensemble « Sansa, monastères bouddhistes de montagne en Corée ».
Ce temple fut fondé par Uisang en 672. La dernière reconstruction majeure a eu lieu en 1363 sous le règne du roi Gongmin de la dynastie Goryeo, ce qui suggère que la salle principale de Bongjeongsa est le plus ancien bâtiment en bois de Corée
En dessous du monastère il y a un petit restaurant local qui sert de la vraie nourriture coréenne.
Retour à Andong (15 km) et visite de Hahoe Folk Village. C’est un beau village traditionnel, et comme Yangdong il est habité. Région berceau du Confucianisme coréen, ce village rassemble de belles maisons anciennes à l’architecture traditionnelle (toits de tuiles noires ou toits de chaume). Encerclé par les eaux (traduction littérale de Hahoe), le village possède aussi un remarquable Musée des Masques, lié à la tradition bouddhique et chamanique des danses masquées.
Si nous avons encore un peu de temps et d’énergie, court passage à l’académie confucéenne Byeong-san Seowon.
 Il existe 9 seowon en Corée du Sud, datant de la dynastie Joseon. Les seowon témoignent de l’adaptation du confucianisme chinois à la culture coréenne.
Installation dans un hôtel du centre de Andong.

  • Hébergement : Hôtel Andong CM hotel 3* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2h
  • Transport : 2h30
Jour 17

Andong > Buseoksa > Naksansa  > Parc National de Seoraksan

Après le petit-déjeuner, une route plus longue nous attend aujourd’hui pour rejoindre le Parc National de Seoraksan (environ 4h30 / 300 km). Premier arrêt... Lire la suite

Après le petit-déjeuner, une route plus longue nous attend aujourd’hui pour rejoindre le Parc National de Seoraksan (environ 4h30 / 300 km).
Premier arrêt à Buseoksa. Le temple fut fondé en 676 par le moine Uisang (625-702) de Silla sur l’ordre du roi Munmu. Il est situé dans un bel environnement de montagne
La légende du moine Uisang et de la demoiselle Seonmyo, qui est rattachée à la construction de ce temple, est connue. La demoiselle Seonmyo, avec qui le moine Uisang fit la connaissance durant son séjour d’étude au Royaume des Tang, se jeta dans la mer à l’annonce de son départ et renaquit en dragon. Elle le suivit à Silla pour le protéger et fit flotter trois fois un rocher au-dessus du hall principal lors de sa construction pour le protéger des démons. D’où le nom du temple Buseok, le temple du rocher flottant
On monte au temple de la porte d’entrée Cheonwang à la porte Anyang par 108 marches en pierre, qui symbolise la maîtrise des 108 angoisses de l’homme. Après la porte Ilju et Cheonwang se trouve la pagode à trois étages de Buseok. Vers le haut on voit le pavillon Beomjong. Plus haut encore, le pavillon Anyang qui signifie « l’entrée du paradis nous attend ». Après le pavillon Anyang, on arrive à Muryangsujeon, le hall principal du temple. Connu pour la beauté de ses lignes et de sa structure, il date de Goryeo et abrite un magnifique bouddha assis. 
La route, sinueuse, va ensuite gagner les rives de la mer de l’Est (ne pas dire mer du Japon à un Coréen !). A Samcheok on récupère un système de voies rapides qui va nous mener dans la région du parc de Seoraksan. Juste avant d’arriver à notre étape du soir, petit arrêt pour visiter Naksansa. Le temple de Naksansa possède une histoire longue de 1 300 ans. Il fut bâti par le grand moine Ui-sang, sous le règne de Munmu, et compte parmi ses monuments : une pagode de sept étages, une cloche de bronze et la porte de Hongyaemun. 
Nous arrivons en fin d’après-midi à la porte du parc. Installation dans l’un des hôtels pour deux nuits.
Sans conteste le plus beau parc national de Corée, Seoraksan est un enchantement au printemps et en automne. Dominés par des pics de granit impressionnants, de nombreux sentiers aménagés permettent de découvrir les beautés naturelles du parc (bouleaux, cerisiers sauvages, chênes, pins, torrents empierrés) et ses richesses culturelles (temples, monuments aux formes animales réelles et mythologiques, statue géante de Bouddha, ermitage…).

  • Hébergement : Hôtel Kensington Seorak 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 1h
  • Transport : 4h30
Jour 18

Balade dans le parc national de Seoraksan

Lever matinal, mais pas avant l’ouverture du petit déjeuner ! Le programme du jour peut être modifié dans sa chronologie. Nous prévoyons d’abord la montée... Lire la suite

Lever matinal, mais pas avant l’ouverture du petit déjeuner ! Le programme du jour peut être modifié dans sa chronologie. Nous prévoyons d’abord la montée en téléphérique qui permet d’accéder à Gwongeuseong Fortress, balade très courte (15 mn) d’où le panorama vaut le détour… Mais pas d’autres possibilités de marche (sauf le détour vers le temple de Anlag Am). Ce téléphérique est victime de son succès. Donc si trop d’attente nous réaliserons cette montée le soir !
Retour dans la vallée (200 m d’altitude) et départ pour la très belle randonnée qui va nous conduire à Ulsan Bawi. Il culmine à 873 m. Sa forme est caractéristique et on l’observe d’assez loin depuis le parc. Il est en effet composé de 6 sommets.
Accéder au sommet du rocher Ulsan Bawi est la principale attraction de Seoraksan.
Mais au-delà d’être une simple randonnée, celle-ci passe par la découverte de lieux singuliers. Tout d’abord Tongildaebul, le « Bouddha de la grande réunification ». 
Ce bouddha mesure près de 15 mètres de haut et pèse une centaine de tonnes. 
Puis nous passons devant le monastère de Sinheungsa « l’Esprit du Temple », 
Le second temple, celui de Gyejoam, est plus petit et se situe au début de la montée raide (altitude 450 m).  Mais il comporte un sanctuaire construit dans une grotte sous de gros rochers. Comme pour tous les temples bouddhistes, il faut se déchausser pour entrer à l’intérieur afin d’observer notamment les décorations qu’il contient.
Ce sanctuaire dans la roche se trouve juste à côté d’un autre point caractéristique du parc de Seoraksan : le rocher Heundeul Bawi. Il s’agit d’un gros bloc de pierre, de forme sphérique, et qui pèse plus de 15 tonnes. Sa particularité est qu’il tient en équilibre sur un autre rocher, ancré au sol celui-ci. Vous verrez peut-être des touristes faire semblant de le pousser pour le faire tomber : il est devenu une attraction à lui tout seul…
Le sentier devient alors nettement plus raide avec un premier point de vue sur le sommet à 520 m d’altitude. Pour ceux qui ne veulent pas aller plus loin, c’est un bon endroit de demi-tour. La suite de la randonnée est composée de marches (environ 800).
Au sommet la vue est à couper le souffle, avec le rocher et ses formes caractéristiques. Mais aussi la vue sur la ville de Sokcho et la mer d’un côté, et le reste du parc de l’autre avec les montagnes.
Retour à l’entrée du parc par le même itinéraire (bilan 3 à 4 heures de marche a/r et +/- 700 m de dénivelé). Pique-nique au sommet ou dans l’une des innombrables gargotes du lieu. 
Dans l’après-midi, plusieurs options (on peut diviser le groupe en deux). La première : une balade vers la cascade de Biryong (1h30 a/r, peu de dénivelé). La deuxième : un aller et retour jusqu’à la ville de Sokcho. La troisième : faire la sieste à l’hôtel !

Aller jusqu'au sommet de Ulsan Bawi est facultatif !

  • Hébergement : Hôtel Kensington 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3 à 4h de marche
  • Dénivelé 700 m700 m
Jour 19

Découverte de la DMZ de Goseong. Retour à Séoul

Départ ce matin vers les confins de la Corée du Sud, dans la Zone Démilitarisée, à environ 50km au nord de Sokcho. Contrairement à la... Lire la suite

Départ ce matin vers les confins de la Corée du Sud, dans la Zone Démilitarisée, à environ 50km au nord de Sokcho.
Contrairement à la DMZ située près de Séoul, une attraction où se mêlent foule et militaires, celle-ci n’est pas touristique, on peut déambuler à son rythme, bien que l’armée soit présente partout. La route qui longe les plages est hautement surveillée, bordées de nombreux grillages, barbelés et miradors visant à freiner toutes tentatives d’intrusion de coréens du Nord. Une atmosphère combinant étonnement et curiosité s’installe. Une fois passé les checkpoints, nous atteignons le Musée de la DMZ, avec une scénographie intelligemment pensée pour offrir une approche à la fois émotionnelle et pédagogique de l’histoire contemporaine de la Corée (Guerre de 1950, l’Armistice, les soubresauts de la DMZ…). 
Puis, nous nous rendons à l’observatoire d’unification de Goseong, parfait promontoire pour observer les premiers territoires nord-coréens, dont le Geumgangsan (les monts Diamant, d’environ 1600m de haut). Etrange sensation de projeter son regard sur un territoire interdit, inconnu, un littoral sauvage de la mer orientale mais avec une forte présence militaire. A la fin de la visite, nous reprenons notre véhicule et nous prenons la route pour Séoul.
 

  • Hébergement : Hôtel Sotetsu The Splaisir Seoul Myeong-dong 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 2h
  • Transport : 5h
Jour 20

Séoul, visites

Poursuite des visites à Séoul. Nous débutons par le palais Changdeokgung et ses somptueux jardins. Cet ensemble construit au début du XVème siècle... Lire la suite

Poursuite des visites à Séoul. Nous débutons par le palais Changdeokgung et ses somptueux jardins. Cet ensemble construit au début du XVème siècle illustre parfaitement l’harmonie recherchée dans toute l’architecture coréenne entre la nature, l’environnement du lieu et les besoins des habitants. A l’origine palais secondaire, il devient la demeure royale principale après les invasions japonaises de la fin du XVIème siècle. On y pénètre par la porte principale, Donhwamun ou « Grandes vertus qui réconfortent le cœur des hommes » et nous traversons le pont Geumcheongyo pour atteindre le cœur de l’ensemble royal, composé de plusieurs pavillons : appartements du roi et de la reine, habitation familiale et cabinet de travail, ainsi que les édifices réservés aux concubines du monarque. La visite du « jardin secret » Huwon est maintenant très difficile à garantir car le nombre d’entrées a été récemment drastiquement réduit ! Nous ferons tout notre possible pour obtenir des places. Ce jardin recèle bien des richesses : pavillons, ponts, bosquets, étang, il est un magnifique exemple de jardin royal traditionnel coréen. Guidage uniquement par un guide local du palais (pas francophone mais nous traduirons !). 
A pied nous arrivons ensuite au sanctuaire de Jongmyo. Ce site est actuellement en rénovation mais cela vaut la peine de passer devant… pour l’histoire ! Ce lieu, agrandi de nombreuses fois, incendié et reconstruit, accueille les tablettes des rois et reines de la dynastie Joseon.
En métro (ou à pied !) nous gagnons la Porte de l’Est. Petite marche sue les remparts pour gagner le Seoul City Wall Museum, un musée consacré aux fortifications de la capitale. Nous sommes à quelques centaines de mètres du DDP, acronyme de Dongdaemun Design Plaza, ancien quartier populaire et miséreux, aujourd’hui symbole du made in Korea. Avec ses bâtiments aux formes singulières, la place DDP est photogénique. Depuis l’intérieur de l’édifice principal, les ouvertures permettant à la lumière de pénétrer créent une ambiance étonnante, mettant en valeur le mobilier et objets disposés dans cet immense espace. 
Toujours à pied nous gagnons ensuite le Gwangjang Market pour un déjeuner tardif. La particularité de ce marché, ce sont les commerces de bouche, les « mokjalgolmok ». Superbe ambiance pour une découverte de spécialités improbables… 
Fin d’après-midi dans le quartier de Myeongdong, le quartier des grands magasins  et de la cathédrale

  • Hébergement : Hôtel Sotetsu The Splaisir Seoul Myeong-dong 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 3 à 5h de balade
Jour 21

Séoul, visites

Nous entamons notre dernier jour à Séoul. Métro pour la station Hangangin, sur le versant Sud de la colline qui supporte la Namsan Seoul Tower. A pied nous gagnons... Lire la suite

Nous entamons notre dernier jour à Séoul. Métro pour la station Hangangin, sur le versant Sud de la colline qui supporte la Namsan Seoul Tower. A pied nous gagnons le Leeum Samsung Museum of Art. Construit en 2004 par la fondation Samsung, ce lieu dont le nom vient de Lee Byung-chul (fondateur de Samsung) et Museum > Lee + (Mus)eum = Leeum !
Ce musée se veut la synthèse de la nature et de l'architecture et forme un complexe de trois bâtiments inter reliés selon un concept de trois idées : le traditionnel, le contemporain et l'éducatif. Le Leeum est donc composé de trois bâtiments, ayant chacun son concept unique et son architecture distincte qui « exprime » son contenu.
Mario Botta : le traditionnel. Il tira son inspiration dans la porcelaine coréenne.
Jean Nouvel : l'art moderne et contemporain international, « le premier au monde à utiliser le verre et l'acier inoxydable rouillé, afin d’exprimer la qualité de pointe de l'art contemporain à travers son design ».
Rem Koolhaas : Samsung Child Education & Culture Center. Il a utilisé des matériaux rares, tels que le béton noir, pour créer une Boite Noire, et a conçu un espace architectural futuriste qui semble flotter dans les airs.
C’est à pied que nous quittons cet endroit passionnant. Balade dans les ruelles environnantes qui vont nous mener au Namsan Park. Un sentier (en pleine ville !) va nous mener au pied de la Namsan Seoul Tower. Belle vue sur toute la ville depuis les terrasses qui entourent la tour. Nous ne monterons pas dans celle-ci, la vue n’y est pas meilleure et c’est un peu le Luna-Park dans cette structure. Nous dévalons ensuite, toujours à pied, le versant Nord du Namsan Park. Arrivée dans le Namdaemun Market, le plus grand marché de Corée. Dernière visite avant une fin d’après-midi en liberté : la grande porte du Sud, Sungnyemum. C’est la plus importante des 9 portes qui permettaient l’accès à la ville. Construite en 1398, maintes fois détruite et incendiée, la dernière version n’a que… quelques années ! 
Dernier diner en compagnie de notre guide dans un restaurant de Séoul, certainement près du très animé et très commerçant quartier de Myeongdong, dont les rues essentiellement piétonnes rassemblent la jeunesse coréenne autour des stands de street food.

  • Hébergement : Hôtel Sotetsu The Splaisir Seoul Myeong-dong 4* ou équivalent
  • Repas : Petit-Déjeuner, Déjeuner, Dîner
  • Balade : 4h de balade
Jour 22

Vol de retour vers la France

Nous quittons le matin notre hôtel pour nous rendre à l’aéroport international de Séoul, à Incheon. Vol Air France direct (10h50 > 18h00).... Lire la suite

Nous quittons le matin notre hôtel pour nous rendre à l’aéroport international de Séoul, à Incheon. Vol Air France direct (10h50 > 18h00). Arrivée à Paris en fin de journée.

 

  • Repas : Petit-Déjeuner
  • Transport : 1h
Un voyage d’aventure permet d’explorer de nouveaux horizons, souvent dans des régions reculées, méconnues et peu fréquentées. Nos voyages nécessitent ainsi un esprit d’ouverture et d’adaptation aux conditions locales et à la culture du pays. Des aléas inhérents à tout voyage d’aventure peuvent se produire (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic, météo, bruit lié à des fêtes...). L'accompagnateur se réserve ainsi le droit de modifier l'itinéraire décrit ci-dessus pour des raisons de sécurité ou pour le bon déroulement du voyage. Toutes les décisions prises par Tirawa et son équipe locale sont prises dans l’intérêt des participants.

Les temps de marche et de transfert indiqués dans le descriptif ne tiennent compte ni des pauses ni des imprévus ou impondérables. Ils sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant / d’un voyage à l’autre.

Tous les avis du Corée du sud
 Lire notre charte des avis

Corée du sud - Grand tour de la Corée du Sud

Hervé B.

8 / 10

Avis reçu le 29 mai 2024

16 jours Départ du 23 mars 2024

Signaler

Huit seulement suite à un légère détérioration du relationnel avec le groupe

Réponse de Tirawa

Bonjour, nous vous remercions d'avoir pris le temps de renseigner l'enquête de satisfaction, soulignant votre appréciation du voyage. Nous sommes désolés néanmoins si l'ambiance de groupe ait pu quelque peu altérer votre expérience coréenne. Le voyage en petit groupe nécessite en effet de s'adapter au rythme de chacun. Heureusement, il est le plus souvent source de belles rencontres. Merci de votre confiance, nous restons à votre écoute. Bien à vous, l'équipe Tirawa.

Corée du sud - Grand tour de la Corée du Sud

Emma S.

9 / 10

Avis reçu le 15 avril 2024

16 jours Départ du 23 mars 2024

Signaler

Pays très intéressant et dépaysant avec découverte de sa cuisine. Les temples et palais sont magnifiques.L'architecture très intéressante particulièrement à Séoul.Les musées très modernes, attrayants et très riches. Les paysages au printemps sont beaux. Les prestations hôtelières étaient très bien.

Corée du sud - Grand tour de la Corée du Sud

Claude T.

9 / 10

Avis reçu le 12 avril 2024

16 jours Départ du 23 mars 2024

Signaler

Très beau voyage, pays très intéressant à découvrir (différent de la Chine et du Japon); sites magnifiques, villes extraordinaires avec ces " forêts" d'immeubles. Propreté et sentiment de sécurité omniprésents.

Contactez un conseiller
Corée du sud

Vous aimerez aussi

Dans les secrets de la Corée du Sud avec Grands Reportages

à partir de 10 490 €