Grande Traversée des Tsingy au Makay
Madagascar MG 305 Trekking

Trek d'exception à Madagascar avec traversée du massif du Makay, Tsingy de Bemaraha, navigation sur le Tsiribinha et lagon d’Ifaty

24 jours 4 à 12 pers. Soutenu 13/20 Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire millesimes
  • Dates et prix millesimes
  • Infos pratiques millesimes

Madagascar, une véritable terre d’aventure injustement délaissée alors qu’elle possède tous les ingrédients d’une destination aussi attachante qu’inoubliable ! Trois temps forts vont ponctuer ce voyage exceptionnel à Madagascar. Cette grande traversée débute au fil de l’eau à bord d’un chaland traditionnel le long du fleuve Tsiribinha... Premières rencontres avec les Malgaches, premiers sourires, premiers lémuriens avant d’entamer le second volet de ce périple. A pied, nous partons explorer les Tsingy de Bemaraha, ces spectaculaires aiguilles de calcaire acérées et son impressionnant réseau de grottes. Un magnifique coucher de soleil sur la célèbre Allée des Baobabs et il est temps d’aborder le dernier chapitre de cette aventure, un trek engagé et inédit dans la partie nord du massif du Makay. Pendant 8 jours, notre progression au cœur de cette véritable forteresse minérale se déroule dans un décor fantastique, alternant savane, canyons enchevêtrés, montagnes ruiniformes et forêts préservés. Une fin de séjour détente dans le lagon d’Ifaty et la boucle est bouclée !

Points forts

• Les joyaux de l’Ouest malgache : Tsingy de Bemaraha, Allée des Baobabs
• Une trek exceptionnel en traversée de 8 jours dans la partie nord du Makay
• La descente de 2 jours en chaland le long du fleuve Tsiribinha
• Une équipe logistique expérimentée pour ce trek engagé
• Détente et baignade au lagon d’Ifaty en fin de séjour sur le canal du Mozambique

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris : pension complète (sauf 1 repas libre), entrées de sites
• Un vol intérieur Tuléar-Tana pour plus de confort

Niveau

Soutenu 13/20 Voir le tableau des niveaux  Voyage comprenant 10 jours de marche dont 8 jours de trek dans la partie nord du Makay, un massif particulièrement isolé avec des étapes entre 3 et 8 heures par jour. Les dénivelés sont faibles mais la chaleur, les marches dans le sable et l’eau rendent ce voyage engagé et éprouvant. Une ou deux montées plus raides sont assurées avec une corde. Pour rejoindre ce massif et en ressortir, les transferts en 4x4 sont longs sur des pistes difficiles. Attention, programme d’aventure réservé seulement à des trekkeurs confirmés !

J1 : Vol Paris > Antananarivo

Vol au départ de Paris pour Antananarivo, capitale de Madagascar. En soirée, accueil à l’aéroport par le guide et installation dans un hôtel proche de l'aéroport.

Hébergement : Hôtel
Selon les dates de départ, décollage possible de France la veille au soir, et arrivée sur Tana le J1 (dans ce cas, temps libre dans la capitale avec les repas inclus).

J2 : Antananarivo > Antsirabe > Miandrivazo

Nous quittons ce matin Antananarivo (communément appelé "Tana") pour une longue étape de route. Départ le long de la fameuse Nationale 7, qui nous sert de fil conducteur à travers les Hautes Terres. L'immersion dans l'ambiance malgache est immédiate ; les premiers villages typiques des plateaux se succèdent et les rizières en terrasses sculptant le paysage nous rappellent les origines indonésiennes des Merina, ethnie majoritaire à Madagascar. En chemin, passage par la bourgade d’Antsirabe, rayonnant au cœur d'une région agricole prospère avec de nombreuses cultures vivrières et rizières. Grâce à un climat tempéré, les fruits et légumes en provenance d'Europe se sont très bien adaptés à la région ! Rapide visite de la "Vichy malgache", ancienne ville thermale perchée à 1500 m d'altitude, avec ses larges avenues et ses bâtiments coloniaux d'un autre âge. Au début du XXe siècle, elle fut le lieu de cure et de villégiature des colons français de Tananarive. Antsirabe est aujourd'hui indissociable de ses pousse-pousse, moyens de locomotion qui dateraient de l’arrivée des Chinois à Madagascar, venus pour la construction de la ligne de chemin de fer. Poursuite jusqu'à la bourgade de Miandrivazo et le fleuve Tsiribihina. Installation à l'hôtel pour la nuit.

Transfert : 8h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J3 : Descente en chaland du fleuve Tsiribinha : Masiakampy > Begidro

Une heure de piste permet d’atteindre ce matin l’embarcadère de Masiakampy, sur les berges d’un affluent du fleuve Tsiribinha. A notre arrivée, installation à bord d’un chaland privatisé pour le groupe. Nous faisons connaissance avec l’équipage qui va nous accompagner pendant ces 2 jours et demi de croisière fluviale… Nous débutons alors notre lente navigation (6h30 de navigation au total), un moyen de transport local idéal pour découvrir en toute quiétude cette campagne malgache reculée et la vie quotidienne de ses habitants peuplant ses berges. Dans l’après-midi, nous entrons dans des gorges de la Tsiribinha, et observons les premiers lémuriens. Poursuite jusqu’à la cascade d’eau d’Anosy Ampela. Baignade rafraichissante au pied de la cascade après une marche d’approche facile. Dernière étape de navigation jusqu’à Begidro, notre première nuit en bivouac sur un grand banc de sable.

Hébergement : Camp sur les berges
Repas : BLD

J4 : Descente en chaland du fleuve Tsiribinha : Begidro > Serinamo

Notre journée débute tranquillement par la découverte d’un village avoisinant avec l’accueil chaleureux de ses habitants. Nous découvrons son marché du tabac, lieu de collecte pour les usines de fabrication de tabac à chiquer. Après cette courte visite, départ pour notre deuxième journée de croisière le long du fleuve Tsiribihina (8h de navigation au total). Traversée de grandes falaises où se nichent plusieurs espèces d’oiseaux telles que les roussettes, aigrettes et hiboux. Au fil de l’eau, poursuite vers le village de Berevo ; nous découvrons nos premiers baobabs avant d’atteindre le second campement à Serinamo. Sur notre lieu de bivouac, les enfants du village se joindront sans doute à nous pour animer la soirée avec des chants et danses folkloriques, le tout accompagné par des instruments locaux !

Hébergement : Camp sur les berges
Repas : BLD

J5 : Descente en chaland, Belo sur Tsiribihina > Bekopaka

Ce matin, ultime étape de navigation (2h de navigation) le long du fleuve Tsiribihina avant d’atteindre la petite ville de Belo sur Tsiribihina. Nous quittons l’équipage et retrouvons nos 4x4. Piste à travers des paysages rappelant la savane africaine parsemés par endroits de baobabs. En fin de journée, après une traversée pittoresque en bac sur le fleuve Manambolo, arrivée au village de Bekopaka, porte d’entrée du Parc national des Tsingy de Bemaraha, site classé Patrimoine mondial par l’UNESCO. Ce territoire protégé abrite la plus grande réserve de tsingy de l’île, avant celle de l’Ankarana dans la région de Diego-Suarez (dans le nord du pays). Installation dans notre hôtel pour trois nuits consécutives.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J6 : Rando > Grands Tsingy de Bemaraha

Deux journées sont consacrées à la découverte à pied du Parc national des Tsingy de Bemaraha, l’une des beautés naturelles les plus photographiées de Madagascar. Les tsingy sont des formations karstiques taillées en pointe que l’on ne trouve que sur l’île Rouge. Ils sont le résultat de sédimentations de coraux et de coquilles d’animaux marins issues d’une plaque immergée dans la mer lorsque Madagascar s’est séparé de l’Afrique il y a environ 165 millions d’années. Par la suite, un glissement tectonique souleva cette immense plaque calcaire au-dessus du niveau de la mer. Les tsingy ont finalement été sculptés par les effets conjugués de l’érosion et de l’acidité des pluies. A l’abri de ces grands pics rocheux pouvant atteindre jusqu’à 60 m de hauteur, s’est adaptée une flore spécifique et insolite qui fascine les botanistes. On compte environ 90 espèces d’oiseaux, 8 espèces de reptiles, et une dizaine de lémuriens différents dont une espèce très rare... Dans cette véritable forêt rocheuse tout à fait unique au monde, nous réalisons une belle randonnée à la découverte des Grands Tsingy. Notre journée débute au coeur d'un vrai labyrinthe calcaire (équipé par endroit d'échelles métalliques et de mains courantes). Nous poursuivons à travers un réseau de grottes nécessitant une lampe frontale. Quelques passages en hauteur sur des passerelles aménagées permettent de découvrir ces formations géologiques uniques vues du haut ! Retour à Bekopaka en fin de journée.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h/6h

J7 : Pirogue > rivière Manambolo, rando > Petits Tsingy de Bemaraha

Deuxième journée d'immersion au coeur de ce parc national hors du commun ! Nous débutons par une navigation en pirogue traditionnelle sur le fleuve Manambolo permettant d’atteindre au fil de l'eau des grottes abritant de beaux stalactites et stalagmites. Nous poursuivons par une rando en boucle dans le secteur des petits Tsingy afin de contempler ses points de vue, dénicher les secrets de plantes parfois étonnantes et observer différents animaux fascinants : caméléon, phasme sans oublier le fameux lémurien danseur (ou sifaka)… En chemin, nous profitons également d'un belvédère plongeant sur la gorge de la Manambolo. Retour à Bekopaka en pirogue et déjeuner dans un restaurant local. Après-midi libre pour se reposer ou profiter par exemple de la piscine de l'hôtel.

Hébergement : Hôtel
Repas : BLD
Heures de marche : 5h

J8 : Bekopaka > Allée des Baobabs > Morondava

Tôt le matin, nous quittons Bekopaka pour retourner à Morondava, en empruntant l'unique piste de la région ! En chemin, déjeuner dans un restaurant local à Belo sur Tsiribihina. Dans l'après-midi, passage par la fameuse Allée des Baobabs où se dressent leurs silhouettes magistrales… C’est en fin de journée, lorsque la lumière orangée est la plus belle, que nous découvrons ces paysages d’une élégance rare et particulièrement photogéniques ! Dernière étape rapide pour rejoindre la ville de Morondava. Installation dans un hôtel en bord de mer sur la presqu'île de Nosy Kely.

Transfert : 8h/9h
Hébergement : Hôtel en bord de mer
Repas : BLD
Le temps de trajet global sur la journée est fonction de la traversée plus ou moins rapide des deux bacs !

J9 : Morondava > Malaimbandy > Sakoazato

Départ à l'aube tôt de Morondava pour une longue étape d’abord sur une route goudronnée jusqu’à Malaimbandy. A travers un décor aux allures de savane, une piste roulante puis chaotique et enfin sablonneuse nous mène jusqu’à notre lieu de bivouac, au bord de la rivière Sakapaly, à proximité du village de Sakoazato ; le massif du Makay se rapproche ! Nous sommes ici au cœur du pays Bara (peuple d'éleveurs nomades) où voler des zébus est une tradition ancestrale ! Pour prouver leur courage, les jeunes gens doivent en effet passer par ce rite initiatique avant de se marier. Les Bara privilégient résolument la possession d'un zébu à celle d'une maison ou d'autres biens matériels !

Transfert : 8h
Hébergement : Camp
Repas : BLD

J10 : Sakoazato > rivière Sakena, début du trek dans le massif du Makay

Sur un terrain chaotique nécessitant parfois des manœuvres difficiles, continuation en 4x4 en traversant plusieurs hameaux, lits de sable et forêts sèches jusqu'au village de Sakena. Cette portion nous donne un avant-goût de la variété des paysages des prochains jours dans ce massif quasi inexploré du Makay ! C’est au village de Sakena que nous rencontrons nos pisteurs et porteurs qui vous nous accompagner tout au long de notre "expédition". Ultime étape en véhicule sur une piste s’apparentant à de simples traces de charrettes à zébus, pour atteindre le point de départ du trek, sur les premiers contreforts nord du Makay. Nous débutons notre marche d'approche facile à travers une plaine dénudée avant d’atteindre notre lieu de bivouac sur un banc de sable, au bord de la rivière Sakena.

Transfert : 4h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 2h
Dénivelé : +100 m
Dénivelé : -70 m

J11 : Makay : trek > grotte d’Andranomite

Très difficile d’accès et par conséquent très peu fréquenté, l’exceptionnel massif du Makay présente un relief tourmenté constitué de canyons de grès, d’impressionnantes falaises, de lacs sacrés peuplés de crocodiles et de grottes jadis habitées par des peuples ancestraux. L’intérieur du massif est un "no man’s land" ! Pendant 8 jours, notre progression se déroulera dans un décor fantastique, tantôt dans l’eau au fond des gorges, tantôt sur le haut des falaises. Cette première journée de trek commence facilement en remontant la rivière Sakena. Elle se poursuit dans un canyon avec une alternance de passages entre des blocs rocheux parfois glissants, et traversées dans l’eau et sur un terrain sablonneux… Au débouché d'une gorge, la dernière étape à travers la savane nous mène jusqu’à la grotte d’Andranomite, située à 770 m d'altitude. Elle fut longtemps un repère de dahalo, ces fameux voleurs de zébus ! Nous installons notre campement à proximité de la grotte et d'un gros manguier. En fin de journée, lorsque la lumière décline, nous sommes aux premières loges pour admirer les lueurs du couchant…

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +300 m
A notre arrivée à la grotte, possibilité d'une marche optionnelle sur un promontoire dominant le lieu du bivouac (marche : 1h a/r). Joli point de vue à 360° permettant de prendre conscience de cette topographie si particulière du Makay, à l'aspect d'un cervelet géant !

J12 : Makay : trek > plateau de savane > rivière Morondava

Nous traversons ce matin un plateau couvert de savane herbeuse et parsemé de montagnes de grès érodées. Nous poursuivons notre trek dans une ravine (lavaka) menant dans le lit d’une rivière asséchée. La marche est rendue difficile par la chaleur et le terrain sablonneux.. En descendant un large canyon, nous atteignons dans l’après-midi notre nouveau lieu de bivouac, au bord de la rivière Morondava. Fin de journée libre pour une baignade rafraîchissante à proximité de notre campement ou pour découvrir les canyons aux alentours. Nous prenons alors pleinement conscience de cette notion de labyrinthe naturel géant caractérisant le Makay !

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h/7h
Dénivelé : +300 m
Dénivelé : -450 m

J13 : Makay : trek en boucle entre sommets et canyons

Départ pour une grande boucle à pied qui débute tranquillement au fond du canyon principal, en suivant le lit de la rivière. Après avoir traversé une forêt sèche de bambous dans un canyon secondaire, nous prenons ensuite de la hauteur en suivant les arêtes, l’occasion de passer par différents points de vues. Les panoramas à 360° sur le massif du Makay sont très beaux avec un décor particulièrement tourmenté où l’eau est le principal responsable de ce relief érodé. Nous poursuivons notre randonnée en descendant dans une gorge bordée par une forêt luxuriante et de la savane. Par un étroit et profond canyon, retour au campement vers le milieu de l’après-midi. L’une des caractéristiques de ce massif isolé, est d’abriter au fond de ces canyons, à la fois des forêts humides caractéristiques de l’Est malgache, mais aussi des forêts sèches typiques de l’Ouest.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +350 m
Dénivelé : -350 m

J14 : Makay : trek > forêt de Mahasoa

A la fraîche, nous démarrons en remontant le canyon, d’abord sur un terrain sablonneux, avant de poursuivre notre progression les pieds dans l’eau ! Nous remontons sur un plateau désertique, traversons plusieurs lits de sable et profitons en chemin de splendides points de vue sur cette région à la topographie particulièrement tourmentée. Vers la fin du parcours, descente dans la forêt de Mahasoa où nous aurons sans doute la possibilité d’apercevoir les propithèques de Verreaux (ou lémuriens Sifaka) dans les arbres qui nous entourent. Notre campement est situé sur un banc de sable, à la confluence de deux cours d'eau. Baignade très agréable pour cette journée de trek !

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +320 m
Dénivelé : -320 m

J15 : Makay : trek > rivière Mahasoa > forêt de Borilambo

C’est aux premières lueurs du jour, autour de notre campement, que nous avons une fois de plus de fortes chances d’entrevoir des lémuriens Sifaka et plusieurs espèces d'oiseaux. Près de 60 espèces d’oiseaux et 3 types de lémuriens ont été recensées dans le Makay. Après avoir quitté notre lieu de bivouac, nous remontons la rivière Mahasoa les pieds dans l'eau. Un sentier particulièrement rocailleux puis sablonneux nous mène ensuite sur un plateau entouré de belles falaises de grès. Au col, nous profitons d’une vue imprenable, avant d’entamer la descente dans la forêt de Borilambo. Le départ surplombe un vide, qui demande beaucoup d'attention… Notre trekking se poursuit dans la forêt jusqu’à notre magnifique emplacement de bivouac dans la forêt.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 5h
Dénivelé : +360 m
Dénivelé : -360 m

J16 : Makay : trek > rivière Menapandaha

Notre trek du jour est une superbe étape ! Elle débute facilement le long d’une rivière, au cœur d’une forêt particulièrement préservée. Montée et traversée d'un plateau de savane avant de basculer dans un cirque érodé abritant de multiples cheminées de fée miniatures... En remontant un lit de rivière asséchée, nous poursuivons notre exploration dans une gorge verdoyante dominée par d'immenses falaises de plusieurs centaines de mètres de haut ! En descente, le parcours devient alors plus sportif avec un passage sur des blocs nécessitant une certaine attention. Nous sommes au coeur d'un étroit canyon abritant un petit filet d'eau... source de la rivière Menapandaha. Nous progressons dans cette gorge profonde, tantôt les pieds dans l'eau, tantôt sur des blocs rocheux, avec des belles fougères accrochées aux parois et des palmiers sur les hauteurs. Le décor est superbe ! En fin d'après-midi, nous atteignons notre bivouac sur la rive droite de la rivière Menapandaha. Installation pour deux nuits successives dans un cadre naturel splendide et la possibilité de se baigner à proximité.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +280 m
Dénivelé : -280 m

J17 : Makay : trek en boucle sur les hauteurs de Menapandaha

Voici aujourd'hui une étape de trek magnifique mais facultative puisque nous restons ce soir au même campement. Les pieds dans l'eau, nous remontons la rivière Andranomangitsy, littéralement la "rivière froide" avant de poursuivre sur un passage plus sportif à travers d'immenses blocs rocheux situés dans le lit de la rivière. A l'aide d'une corde fixe sur une portion, montée raide à travers plusieurs vires rocheuses jusqu'à atteindre un superbe point de vue à 360°... sans doute l'un des plus beaux belvédères de ce trek au Makay !  Pour la descente, deux options s'offrent à nous, un retour par le même chemin ou une variante plus aquatique et plus technique dans un profond canyon avec des passages en nage obligatoire. Fin de journée libre au campement. Dernière soirée de bivouac avec notre équipe de porteurs, au coin du feu.

Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 6h
Dénivelé : +440 m
Dénivelé : -440 m

J18 : Makay : trek > village de Tsivoko, transfert > Beroroha

C’est aujourd’hui la dernière étape de notre trek exploratoire dans le Makay ! Seulement 3 heures de marche facile sont nécessaires pour sortir de la forêt de Menapandaha et rejoindre le petit village de brousse de Tsivoko. Nous quittons alors notre équipe de porteurs et guides locaux du Makay. Notre aventure malgache n’est pas terminée ! Après une rapide découverte du village, nous retrouvons nos véhicules 4x4 et nos chauffeurs qui vont nous mener jusqu’au village de Beroroha, sur les rives sauvages du fleuve Mangoky. Attention, c'est un trajet sur une piste difficile et chaotique ! Nous installons notre bivouac au bord du fleuve dans les environs du village.

Transfert : 4h/5h
Hébergement : Camp
Repas : BLD
Heures de marche : 3h

J19 : Beroroha > Ranohira

Tôt le matin, après avoir levé le camp, traversée de la Mangoky, le plus grand fleuve de Madagascar, constituant la limite Est et Sud du Makay. Longue étape de piste menant à Ranohira, petite bourgade située aux portes d’un autre massif plus connu, celui de l’Isalo (prononcez "ichal"). Retour à la civilisation et installation dans un hôtel confortable après cette exploration sauvage du Makay !

Transfert : 6h/7h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J20 : Ranohira > mines de saphir d’Ilakaka > Ifaty (bord de mer, baignade)

Par la célèbre Nationale 7, nous rejoignons la côte Ouest et les rives du canal du Mozambique. En route, nous nous arrêtons à Ilakaka, la plus grande zone minière de saphir de Madagascar, créée en 1998. La visite permet de mieux comprendre l’exploitation minière malgache ainsi que le quotidien difficile des mineurs. Continuation vers le Sud à travers la forêt de Zombitse et plusieurs villages bordés de baobabs, champs de manioc et de maïs. Arrivée à Ifaty dans l'après-midi et installation dans notre hôtel face à la mer pour deux nuits. Ifaty est un village de pêcheurs posé en bordure d’une idyllique langue de sable avec, au large, trois barrières de corail successives.

Transfert : 5h
Hébergement : Hôtel en bord de mer
Repas : BLD

J21 : Ifaty : journée libre (bord de mer, baignade)

Journée libre et non guidée dans ce décor de rêve pour se reposer et profiter des plages désertes, d’un blanc immaculé, d’une mer émeraude transparente, où évoluent quelques pirogues à balanciers des pêcheurs vezo... Ifaty est également un excellent spot de plongée et de snorkeling (plongée avec palmes, masque et tuba). Activités optionnelles (à voir directement sur place avec l’hôtel).

Hébergement : Hôtel en bord de mer
Repas : BD

J22 : Ifaty > Tuléar, vol Tuléar > Antananarivo

Dernière matinée libre à Ifaty…. nous quittons à regret ce petit bout de paradis. Retour sur la grande ville de Tuléar et vol domestique à destination d'Antananarivo, la "ville aux mille villages". Installation dans notre hôtel du centre-ville et fin de journée libre.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel
Repas : BLD

J23 : Antananarivo

Nous consacrons cette dernière journée à la visite de Tana (avec mise à disposition de notre chambre d'hôtel pour se reposer avant le départ). Découverte à pied de la haute ville aux ruelles pavées, cœur historique de cette capitale à la campagne. Ici se côtoie une mosaïque de populations venues de tout le pays. Passage au marché artisanal de la digue pour quelques emplettes ! En soirée, transfert à l'aéroport avant le vol international retour.

Transfert : 1h/2h
Repas : BLD

J24 : Vol Antananarivo > Paris

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.