Charmes d'Ouzbékistan
Ouzbékistan UZ 502 Voyage Découverte

Découverte culturelle en hébergements de charme de l’Ouzbékistan

14 jours - 3 jours de balade 3 à 12 pers. Facile 5/20 Niveau de prestation : Confort Voir les avis voyageurs
Carte 1 du circuit

Partager

Vous aimerez aussi...

  • Itinéraire asie
  • Dates et prix asie
  • Infos pratiques asie

Ce voyage est conçu pour découvrir les paysages atypiques, les villes authentiques et les monuments somptueux des anciennes voies chamelières de la Route de la Soie. Khiva, Boukhara et Samarcande, la cité cinq fois millénaires, dévoilent petit à petit leurs secrets durant une quinzaine de jours. Entre les richesses culturelles, les coupoles turquoise des médersas, l'hospitalité et l'amabilité des ouzbeks, tous les ingrédients sont réunis pour une découverte en confort et intimiste de l'Ouzbékistan.

Points forts

• Un accueil et des contacts humains très forts
• Des hébergements confort et de charme tout au long du séjour
• Une véritable immersion grâce aux nuits sous la yourte et chez l'habitant
• Les hauts lieux culturels d’Ouzbékistan : Samarcande, Boukhara et Khiva
• L'essentiel de l'Ouzbékistan sans se presser

Les plus Tirawa

• Un voyage tout compris (pension complète, entrée des sites)
• Des chambres et non du dortoir pour les nuits chez l'habitant

Niveau

Facile 5/20 Voir le tableau des niveaux  3 jours de marche (2 à 3 heures en moyenne). Quelques longs transferts. Pas de problème d’altitude. Une pratique de la marche est recommandée.

J1 : Départ de Paris

J2 : Arrivée > Tashkent

Arrivée à Tashkent au petit matin. Formalités de police et accueil par notre guide francophone, direction notre hôtel pour se rafraichir et prendre le petit-déjeuner. Découverte de la capitale ouzbek avec la visite de l’ensemble architectural Khazrat-i-Imam qui comprend le mausolée Abu-Bakr-al-Kaffal Shanshi, la medersa Barak Khan, la mosquée du Vendredi et la medersa Moyie Mubarek abritant un ancien Coran du 7e siècle. Visite du quartier Eski Juva, puis flânerie dans le plus grand marché de l’Ouzbékistan, le bazar Tchorsou. Puis excursion dans la medersa Kukeldash. En soirée, diner dans un restaurant traditionnel avant de revenir à l'hôtel.

Hébergement : Hôtel Ouzbekistan ou équivalent
Repas : BLD

J3 : Visite de Tashkent, vol > Khiva

Nous continuons aujourd'hui les visites de la capitale avec le Musée des Arts Appliqués et l’ancien palais du diplomate russe Alexandre Polovtsev. Puis nous partons sous-terre à la découverte du métro, typique de l'héritage soviétique, en passant par les plus belles stations comme Mustaqilliq, Pakhtacor, Alisher Navoy et Cosmonavtii. Nous resortons ensuite pour faire une promenade vers le Square Amir Timour et la Place Alisher Navoï. Puis nous nous rendons à l’aéroport pour prendre un vol vers Khiva. Un véhicule nous attend à la sortie pour rejoindre la cité située à une trentaine de km. Cette superbe ville aux remparts rosés est le lieu de naissance de nombreux savants, parmi lesquels Al Khawarizmi, le père des logarithmes, ou Avicenne, le grand médecin et philosophe dont l’influence se manifesta jusqu’au 17e siècle. Les mausolées, médersas, caravansérails et mosquées se dévoilent au détour de chaque ruelle.

Hébergement : Hôtel de charme Orient Star Madrassa ou équivalent
Repas : BLD

J4 : Visite de Khiva

Nous partons à la découverte de la mosquée Djuma avec ses 218 colonnes de bois finement ciselées, du palais de Tach Khaouli avec ses extravagances de décoration reflétant l’opulence des potentats du XIXe siècle, de la citadelle et de nombreuses bâtisses des époques des routes de la soie… Déjeuner dans un tchaykhana. Dans l'après-midi, visite du harem et du bazar qui fut l’un des plus importants de la région. Nous continuons les visites de la ville avec la medersa Islam Khodja et son minaret (le plus haut de la ville), le mausolée Pakhlavan Makhmoud à l'architecture remarquable et le mausolée Sayyid Alaouddin, l’un des plus anciens monuments de Khiva. En fin de journée, concert folklorique au sein d’une madrassa.

Hébergement : Hôtel de charme Orient Star Madrassa ou équivalent
Repas : BLD

J5 : Khiva > Boukhara

Départ en direction de Boukhara (470 km) en longeant l’Amou-Daria. Lorsque les soldats d'Alexandre le Grand arrivèrent sur ses rives alors qu'il était en crue, ils crurent avoir en face d'eux une mer inconnue, preuve de la démesure du fleuve lors de la saison des pluies. Le reste de l'année, c'est un véritable serpent bleu au milieu du désert de Kyzyl Koum, qui occupe 60% du territoire de l'Ouzbékistan. Arrivée à Boukhara en fin de journée et installation en maison d’hôtes pour deux nuits. Première découverte à la tombée du jour de la vieille cité caravanière.

Transfert : 6/7h
Hébergement : Maison d'hôtes
Repas : BLD

J6 : Visite de Boukhara

Deux jours sont consacrés à la visite de Boukhara, ce qui est un minimum pour découvrir la richesse de la cité, l'une des plus anciennes cités d'Asie centrale. Celle-ci fut un important centre religieux et intellectuel musulman sous le règne des Samanides, à partir du 10e siècle. Détruite par les Mongols, elle fut restaurée par Tamerlan quelques siècles plus tard. Sa longue évolution architecturale, samanide, seldjoukide, timouride puis cheybanide nous a laissé cet océan de coupoles turquoise, de minarets effilés, de medersas, de mausolées et de mosquées aux imposantes façades de céramiques déclinant tous les tons de bleu. Ainsi se dressent la citadelle de l’Ark (autrefois résidence de l'Emir), le mausolée d'Ismaîl Samani en brique cuite, celui de Tcheshma Ayoub, la « source de Job », la mosquée Kalian et la medersa d'Ouloug Beg surplombée par ses imposants minarets. Le Tok Sarrafon (marché des changeurs) et le Tok Telpakfourouchon (marché des chapeliers), qui abritent aujourd’hui des boutiques d’artisanat, la curieuse petite medersa de Tchor Minor et le complexe de la pièce d’eau de Liabi Khaouz feront aussi partie de nos visites.

Hébergement : Maison d'hôtes
Repas : BLD

J7 : Visite de Boukhara

Nous poursuivons la visite de Boukhara, avec notamment ses monuments extra-muros. Au programme, l'ensemble architectural Bahouviddin Naqshbandi, le palais d’été des Emirs, la necropole de Tchor Bakr. Une demi-journée de flânerie dans l'après-midi, au coeur de cette oasis, viendra parachever notre séjour à Boukhara, que tant de cultures successivement ont marquée de leur empreinte. En soirée, initiation à la peinture miniature boukhariote : sous les apprentissages d'un maître miniaturiste de Davlat Toshev, les participants pourront observer et apprendre les techniques de cet art local. Après environ une heure de démonstration et de mise en pratique pour ceux qui le souhaitent, dîner chez l’artiste en compagnie de sa famille.

Hébergement : Maison d'hôte ou équivalent
Repas : BLD

J8 : Boukhara > Nourata > Yangigazgan

Après le petit déjeuner, nous prenons la route et marquons un premier arrêt aux vestiges du caravansérail Malik Robot. Continuation jusqu'au pied du col Karakarga pour admirer des gravures rupestres de l’Age du Bronze. Nous visitons également la ville de Nourata, grande oasis alimentée en eau par la source Tchashma. Visite de cette source abritant des poissons sacrés, de la mosquée de Djouma et Panjvakhta adjacentes, ainsi que des vestiges de la fortresse Nour, autrement appellé la forteresse d’Alexandre le Grand. Déjeuner en table d’hôtes. Puis route pour Yangigazgan, village des Kazakh et Karakalpaks vivant de l’élevage du chameau. Arrivée au campement de yourtes et installation. Puis balade dans le désert vers un élevage de chameau (sans obligation d'achat bien entendu ! ). Dîner en plein air et récital de chansons kazakhes autour du feu, avant de regagner nos yourtes.

Transfert : 5h
Hébergement : Yourte
Repas : BLD
Heures de balade : 1h
Cette nuit sous yourte est une expérience atypique en plein désert. Elle permet de s'immerger dans l'ambiance nomade de la région, avant que les populations locales ne soient sédentarisés à l'époque soviétique. Avec le confort moderne incluant douche, toilette, électricité et lit hors sol !

J9 : Yangigazgan > Lac Aydarkul > Village d'Hayat

Après le petit déjeuner et cette expérience atypique sous yourte, départ pour le lac Aydarkul. Celui-ci résulte d'une erreur d'ingénieurs soviétiques ayant construits un barrage sur le fleuve Syr-Daria, situé plus au nord. Le barrage menaçant de céder, les ouvriers ont creusé un canal d'évacuation menant à une large dépression : Aydarkul. Depuis lors, le niveau a monté pour être aujourd'hui stable et quelques pêcheurs occupent les berges. Selon la saison, il est même possible d'y faire une baignade, avant de prendre notre pique nique au bord du lac. Route pour le village d'Hayat situé dans les monts Nuratinskiy (150km). Arrivée au petit village perdu au fin fond d’une vallée encaissée. Nous sommes accueillis par nos hôtes qui nous offrent le « tchai » traditionnel. Installation chez l’habitant, avec chambres et toilettes privatives.

Transfert : 4h
Hébergement : Chez l'habitant
Repas : BLD
Heures de balade : 1h

J10 : Village d'Hayat > Samarcande

Le matin, après le petit dejeuner, visite de l’enclos des gazelles, où nous observons ces animaux en voie de disparition dans le pays. Puis petite balade dans les environs qui est une zone protégée. Ici l'écosystème est fortement préservé, de manière à pouvoir observer selon les saisons la flore, et si nous sommes chanceux la faune aussi, locales. Dejeuner chez l'habitant. Route dans l'après-midi pour Samarcande et première découverte d'un joyau de l'Asie Centrale. Installation pour 3 nuits dans notre hôtel.

Transfert : 4h
Hébergement : Hôtel de charme Emir Khan ou équivalent
Repas : BLD

J11 : Visite de Samarcande

Samarcande, un nom magique et une ville presque mythique qui fascina et continue de fasciner le voyageur. Contemporaine de Babylone et de Thèbes, nous allons y découvrir les merveilleuses medersas de la place du Réghistan, cette imposante « place des sables » qui fut le centre de l'empire timouride. Après une symphonie de faïences éblouissantes, nous partons découvrir ensuite la célèbre mosquée de Bibi Khanum, puis les mausolées de Shah-i-Zinda ( « le roi est vivant »). À côté de l’imposant mausolée de Roukhabad, se dresse le Gour-Emir, le tombeau de Tamerlan, qui, outre celle du grand conquérant, conserve les dépouilles de certains de ses fils et celle d’Oloug Beg, le prince féru d'étoiles et astronome du 15e siècle.

Hébergement : Hôtel de charme Emir Khan ou équivalent
Repas : BLD

J12 : Visite de Samarcande

Nous poursuivons nos visites à Samarcande dans la matinée. Découverte du Musée Afrossiab dont la pièce maîtresse est une fresque datant du 7ème siècle, l’une des rares de la période préislamique. Suite des visites par les vestiges de l’observatoire Ouloug Bek, premier observatoire d'Orient, où un imposant sextant permettait de contempler les astres, le mausolée de Khodja Daniyor et la découverte d’un atelier de fabrication de papier de soie. Dans l'après midi, visite du mausolée de Imam Al Boukhariy situé en dehors de Samarcande, puis retour en ville.

Hébergement : Hôtel de charme Emir Khan ou équivalent
Repas : BLD

J13 : Samarcande, train > Tashkent

Le matin, flânerie dans le pittoresque bazar Siab, marché animé et coloré proche de la mosquée Bibi Khanum. Puis temps libre pour se balader dans les alentours ou faire quelque achats. Transfert dans l'après-midi à la station de train pour prendre le TGV Ouzbek : l'Afrossiob. 2 heures plus tard, après avoir traversé les steppes ouzbeks aujourd’hui irriguée par de nombreux canaux qui permettent la culture du coton, nous arrivons à Tashkent. La boucle est bouclée, nous prenons avec notre guide un dernier diner (les discours sont très appréciés en Ouzbékistan lors des repas) dans la ville de notre arrivée.

Transfert : 2h
Hébergement : Hôtel Ouzbékistan ou équivalent
Repas : BLD

J14 : Arrivée à Paris

Transfert vers l’aéroport de Tashkent de très bon matin, avant de prendre le vol de retour vers la France.

Les temps de marche indiqués ne tiennent pas compte des pauses. Ils sont bien sûr indicatifs et peuvent varier d'un participant à un autre ou selon les conditions climatiques.

Les temps de transfert indiqués ne tiennent pas compte des pauses ni des aléas inhérents à tout voyage d'aventure (dégradation de routes, pannes, travaux, trafic...). Ils sont bien sûr donnés à titre indicatifs et peuvent être supérieurs.